Une semaine au bout de l’Amérique

Il y a les volcans, les glaciers, les champs de lave et l’âme viking, invulnérable. Et il y a aussi la culture islandaise, vieille de 1000 ans, mais résolument ancrée dans le présent. Voyage au bout de l’Amérique !

alphabet islande

Bienvenue dans… la soupe à l’alphabet islandais ! Disons qu’en roulant, il faut un copilote muni d’une carte et doué d’une vision 20/20.

gulfoss islande

Gulfoss(chute d’Or)est une des trois merveilles naturelles qui forment ce que l’industrie touristique islandaise a baptisé le Cercle d’or. Au début du 20e siècle, un barrage a failli y être construit. Mais une erreur administrative a fait échouer le projet. Les propriétaires de la chute ont finalement fait don de celle-ci au peuple islandais en 1975, à la condition expresse qu’elle soit préservée dans son état naturel.

publicite percutante islande

 

Il n’y a presque pas de publicité sur le bord des routes islandaises. Celle-ci est pour le moins percutante. Et dire qu’on trouve dures nos pubs de la SAAQ !

citernes islande

Citernes sur la route entre Reykjavik et l’aéroport. Le bon goût, c’est peut-être subjectif, mais ça existe ! L’utilitaire peut aussi être original, créatif, et tonique. Idée à importer.

transport islande

Saisis sur le vif dans un stationnement de Reykjavik. Hors de la capitale, il n’y a à peu près que la route 1(familièrement baptisée Ringroad parce qu’elle fait presque le tour du pays)sur laquelle on peut rouler dans une voiture « ordinaire ». À l’intérieur du pays, les routes tiennent plutôt de la piste Indiana Jones du nord et les rivières se traversent à gué. Ce qui explique le nombre surprenant de ces monstres croisés un peu partout, même en plein centre-ville.

thingvellir islande

Thingvellir, autre site du Cercle d’or. À gauche, on aperçoit la partie émergée de l’arête qui court au milieu de l’Atlantique. Cette muraille constitue la limite de la plaque tectonique nord-américaine. Les promeneurs qui déambulent ici se trouvent donc en Europe, alors que s’ils marchaient sur la muraille, ils seraient, géologiquement parlant, en Amérique. Thingvellir est aussi le plus important site historique islandais, celui où fut établi le premier parlement du monde, en 940.

reykjavik islande

Reykjavik, près du vieux port. La ville est en plein boom de la construction. Le pays compte 300 000 habitants, dont 200 000 vivent maintenant dans la capitale.

temperature islande

Quel temps fait-il ? Ça dépend de quel côté on regarde ! Après la pluie, le beau temps, dit-on. Mais en Islande, le mouvement est réversible toutes les 10 minutes, 10 fois par jour. Il peut neiger, pleuvoir, grêler et faire soleil, tout ça entre deux repas. Ce paysage est également typique de l’Islande : un glacier au loin, quelques maisons perdues dans un champ sans arbre et à la végétation rare.

maisons islande

Maisons historiques dans le village d’Eyrarbakki. Recouvertes de tôle galvanisée et peintes de couleurs vives, elles sont caractéristiques des constructions de l’Islande, où il n’y a presque pas d’arbres et, par conséquent, de bois de construction. Ces habitations peuvent résister aux ravages du climat et au sel marin.

lagon bleu islande

Les eaux chaudes et bleutées du Blaa Lonid(Lagon bleu)dans un désert lunaire. Ça ne s’invente pas. Il faut s’y tremper pour le croire.

tuque islande

Mode islandaise. Cette photo de la vitrine d’une boutique du centre-ville de Reykjavik a été prise à la fin mai. La tuque est utile en hiver, même si le mercure descend rarement sous les -20°C, mais elle l’est aussi en été, où il fait rarement plus de 10°C !

barni herjolfsson islande

Voici le seul hommage rendu à Barni Herjolfsson, le premier Européen à avoir vu l’Amérique, qu’il a atteinte en 985(mais sans y débarquer). C’est plus de 500 ans avant Christophe Colomb et 15 ans avant Leifr Eriksson, considéré comme le découvreur du nouveau continent. Ce panneau, perdu dans un champ à 100 m d’une route isolée, marque le lieu de sa naissance.

stationnement islande

Le stationnement reykjavikois dans toute son anarchie. Photo d’archives, sans doute, car dans moins de 10 ans quelqu’un aura sûrement la bonne idée de légiférer en la matière.

eglise islande

Petite église de campagne à flanc de montagne. Il y en a partout. Très souvent d’une architecture hardie qui célèbre les lignes fuyantes. À noter, encore, le paysage.

chalet islande

Ah! le bonheur de louer un chalet à la campagne, en pleine nature, à moins d’une heure du centre-ville de la capitale. Et dans le champ de lave, pas besoin de tondeuse…

reykjavik hallgrimskirka islande

Vue de Reykjavik, prise du haut de la Hallgrimskirka, église qui domine toute la ville, nichée dans un site exceptionnel de beauté. La capitale, qui compte 200 000 habitants(un peu moins que Longueuil), est tout ce qu’il y a de sympathique.

campagne islande

La «campagne» islandaise. Ici, l’homme propose, mais c’est la nature qui dispose.

artiste contemporain islande

Un matin de mai, les Reyjavikois ont eu la surprise de découvrir, devant l’église, un arbre mature planté dans une voiture… L’œuvre d’une bande d’artistes contemporains. Comment on fait ? Percer un trou dans le toit, découper la bagnole en son milieu, l’installer autour de l’arbre, ressouder, repeindre, tout ça avant que le soleil se lève!

cheval islande

Cheval islandais. Petit de taille(1,35 m au garrot). N’a pas froid aux yeux ni ailleurs. Vit presque en liberté, sauf l’hiver. Assurément séduisant. On dit que cette race est la plus proche du cheval original, avant que l’homme le modifie par croisements. Les Islandais y sont très attachés et se sentent la responsabilité d’en préserver le patrimoine génétique. Il n’est soumis à aucun croisement.

geysir islande

Troisième site du Cercle d’or. Geysir(Celui qui jaillit)a donné son nom à tous les geysers du monde. Pendant des siècles, il a craché des panaches d’eau à plus de 60 m de hauteur. Mais il fait la grève depuis près de 70 ans, bouché par les tonnes de cailloux et de savon à lessive(si, si)dont on le remplissait pour le déclencher….

strokkur islande

Heureusement, Geysir a un petit frère, Strokkur, qui se tient commodément à quelques dizaines de mètres et qui, lui, est considéré comme le plus fiable du monde. Il se déclenche…

ecume islande

…fort gentiment, toutes les 5 à 8 minutes, crachant son panache d’eau à 20 m. Les tout petits points que l’on aperçoit à droite, dans l’écume d’eau, sont des touristes. Voilà qui donne bien la mesure de la gerbe de Strokkur.

art islande

Les Islandais aiment l’art et le design, surtout contemporain. Reykjavik est peuplée d’œuvres.

geothermie islande

Reykjavik est la capitale mondiale de la géothermie. L’eau chaude du sous-sol sert à chauffer les trottoirs et les maisons, et même à se doucher(ça sent le soufre, mais ça ne coûte presque rien !). L’eau, à température de 85°C, est pompée de 70 puits géothermiques et emmagasinée ici à Perlan. Ce remarquable édifice est en fait constitué de six gigantesques citernes, contenant chacune quatre millions de litres d’eau. Elles sont recouvertes d’un dôme, conçu pour refléter la lumière et les aurores boréales. Il abrite un des restos les plus chics de la capitale.