Visages changeants de la Russie

Du nord au sud, de Saint-Pétersbourg à Astrakhan, la Russie d’aujourd’hui présente les visages les plus divers et parfois les plus surprenants. La Russie de Dostoïevski — «un pays en bois, pauvre et dangereux», disait le romancier — subsiste encore à l’heure où Moscou se donne des airs de Las Vegas.

casino russie

Moscou, rue du Nouvel Arbat. L’argent transforme la capitale russe à vive allure, si vive que le bon goût n’arrive pas toujours à suivre, comme en témoigne ce casino rutilant.

rue pietonne russie

Parallèle au Nouvel Arbat, la rue piétonne du Vieil Arbat. C’est un peu l’âme du vieux Moscou, là où les artistes amateurs en tout genre sont assurés de trouver un public réceptif, pour quelques minutes au moins… Alexandre Pouchkine, considéré comme le plus grand poète de la langue russe, a vécu dans la maison bleue à droite.

 
kamerguerski russie

Au cœur de Moscou, à deux pas du Kremlin, la petite rue Kamerguerski est un havre de paix. À droite, le soleil pose ses derniers rayons sur le bel édifice du Théâtre d’art Anton Tchékhov. C’est là que furent créées les deux dernières pièces de l’écrivain, Les trois sœurs et La cerisaie.

tretiakov russie

Certains coins préservés de Moscou sont étonnants de beauté. Le passage Trétiakov est de ceux-là. Situé dans le quartier historique de Kitaï Gorod, il doit son nom au riche marchand Pavel Trétiakov, qui le fit construire dans les années 1870. C’est ce même Trétiakov qui a fondé la galerie d’art qui allait devenir le magnifique musée qui porte aujourd’hui son nom.

vladimir maiakovski russie

La statue du poète Vladimir Maïakovski (1893-1930). Le peuple russe voue un véritable culte à ses artistes. Des boulevards, des stations de métro, des monuments rappellent partout aux passants les noms des génies qui ont marqué l’histoire culturelle de la nation.

campagne russie

La campagne russe offre encore des décors dans lesquels on croirait pouvoir rencontrer les personnages de Gogol ou de Dostoïevski. Cette maison de bois traditionnelle et ce chemin boueux, sortis tout droit du 19e siècle, ne sont pas des exceptions dans la Russie d’aujourd’hui.

domaine peredelkino russie

La datcha de Boris Pasternak, l’auteur du Docteur Jivago, dans le domaine de Peredelkino. C’est là, à quelque 20 km au sud-ouest de Moscou, que le régime soviétique réservait de belles résidences à l’usage de certains grands écrivains. Pasternak fut tout de même empêché d’aller recevoir son prix Nobel en 1958. La maison est aujourd’hui un musée.

canal griboiedov russie

Le canal Griboïedov et l’église Saint-Sauveur, à Saint-Pétersbourg. L’ancienne capitale de la Russie a conservé une bonne partie de sa splendeur d’origine. Mais les belles façades masquent souvent des édifices en piteux état.

nevski russie

La perspective Nevski, artère principale de Saint-Pétersbourg, sous son nouveau visage. Régime capitaliste oblige, la Russie nouvelle découvre le pouvoir de la publicité, avec un enthousiasme qui peut même étonner un oeil nord-américain.

terrasse russie

Une terrasse, un jour de printemps, à Saint-Pétersbourg. On se croirait à Rome ou à Paris. De la fin mai à la mi-juillet, la ville de Pierre le Grand, située au 60e parallèle, connaît les célèbres nuits blanches, période au cours de laquelle la nuit, qui est plutôt une pénombre, dure à peine deux heures.

immeubles russie

Les coulisses du théâtre pétersbourgeois : une rue d’un quartier périphérique de Saint-Pétersbourg. Ces tristes immeubles qui datent de l’époque stalinienne (de la décennie 1930 jusqu’en 1953) sont comme l’envers du magnifique décor de l’ancienne capitale impériale.

marche astrakhan russie

Lumière et couleurs au marché d’Astrakhan. Les marchés publics sont l’affaire des femmes. Située à l’embouchure de la Volga, sur la mer Caspienne, Astrakhan fut longtemps la capitale mondiale du caviar, une ressource que la contrebande et la surpêche ont fini par ruiner.

marchande russie

Cette sympathique marchande dans une rue d’Astrakhan est le symbole de tout un petit peuple qui doit compter sur la débrouillardise pour survivre. Beaucoup de Russes ont à la campagne un bout de terrain et une petite datcha dont ils tirent quelques produits pour la vente ou leur consommation personnelle. 

cathedrale dormition russie

La cathédrale de la Dormition (un autre mot pour l’assomption de la Vierge Marie) dans l’enceinte du vieux kremlin d’Astrakhan. Plusieurs villes de Russie ont un kremlin, c’est-à-dire une citadelle abritant les institutions politiques et religieuses. Le kremlin d’Astrakhan est l’un des plus beaux et des mieux préservés de Russie.

volga russie

Douceur d’une fin de journée sur les bords de la Volga à Astrakhan. Des barges ont été converties en terrasses flottantes sur lesquelles des restaurateurs allument des feux de bois, sortes de barbecue où ils font griller des brochettes. Les parfums de cette cuisine simple et savoureuse se répandent dans les environs… « Les sons et les parfums tournent dans l’air du soir » (Baudelaire).

taganrog russie

Une Audi dans le vieux quartier délabré de Taganrog, ville du sud de la Russie sur la mer d’Azov. La Russie nouvelle, c’est un peu ça : un luxe incongru dans un océan de pauvreté. Le niveau de vie des Russes s’améliore mais les inégalités sociales demeurent criantes.

mcdonalds russie

Une note d’humour pour terminer. La scène a été croquée à Yalta, ville d’Ukraine sur la mer Noire, où les Russes aiment bien aller en vacances. Au-dessus du premier parasol rouge, à gauche, on aperçoit une statue de Lénine. Son regard porte directement sur le restaurant. Sur la terrasse du McDo, j’ai vu des gens se faire photographier en compagnie d’une reproduction grandeur nature de Ronald McDonald. Un chausson, avec ça?