Vivre à Gaza

L’assassinat du chef militaire du Hamas, tué le 14 novembre dernier par un missile israélien à Gaza, a donné lieu à la plus grande démonstration de violence entre les deux territoires depuis 2008. Pendant qu’en coulisse la diplomatie internationale s’activait à trouver une issue au conflit, les résidants, eux, devaient poursuivre leurs activités quotidiennes malgré l’agitation.

Galerie d’images

Infos
Fermer
Plein écran

      L’assassinat du chef militaire du Hamas, tué le 14 novembre dernier par un missile israélien à Gaza, a donné lieu à la plus grande démonstration de violence entre les deux territoires depuis 2008. Pendant qu’en coulisse la diplomatie internationale s’activait à trouver une issue au conflit, les résidants, eux, devaient poursuivre leurs activités quotidiennes malgré l’agitation.

      Les commentaires sont fermés.

      Je vis au Quebec Canada et je suis tres triste que ce conflit qui dure depuis des années touchent des enfants innocents et sans defense,,,je voudrais faire un souhait que ce conflit se regle au plus vite afin qu,iln,y ai plus de victime et quela paix devienne durable a tout jamais.

      Intéressant. Plusieurs images fortes. Je suis allé à Gaza en 1994. Félicitations pour ton travail de photo-journaliste. J’ai aussi un reportage sur ce site: Birmanie: au pays d’Aung San Suu Kyi.

      Bonjour,
      Je suis Québequoise et fière de ma province. Bien entendu, il y a des mésententes au niveau de nos governements et nous avons appris à vivre tout de même en harmonie malgré nos divergences politiques. Je trouve horrible le climat de terreur et de souffrances que doivent endurer ces victimes. Il y a les femmes, les enfants et nous oublions parfois de mentionner tous ces époux, pères ou célibataires mâles qui souffrent tout autant de leur impuissance. Je suis réaliste de nature et malheureusement, je doute que la paix durable puisse s’y installer. Il faudrait qu’une volonté commune au niveau des autorités soit créée afin de vivre une paix durable. La nouvelle génération parviendra peut-être à relever ce défit d’envergure magistrale……