Société

L’affaire Marois

Il fallait voir les journaux en fin de semaine avec les grandes photos du domaine appartenant au couple Marois-Blanchet. Ce que l’on reproche finalement à Pauline Marois et à Claude Blanchet ce ne sont pas quelques irrégularités foncières alléguées, mais leur richesse. Une opulence que The Gazette a mise en scène à quelques heures de l’élection partielle dans Charlevoix.

Je n’ai aucune sympathie particulière pour Pauline Marois et je crois que Claude Blanchet a été l’un des pires présidents de l’histoire de la Société Générale de financement. Sa présidence a été marquée par une succession d’investissements foireux et coûteux (de Magnola à Gaspésia). Dans sa vie privée, Claude Blanchet a néanmoins accumulé une petite fortune grâce à des placements judicieux. Ce n’est pas moi qui va lui reprocher, car je n’ai aucune allergie particulière à la richesse et au succès.