Carnets californiens (1) : la richesse de Los Angeles

À Los Angeles, l’extrême richesse peut se manifester partout, peu importe le quartier. La crise a eu beau en toucher plusieurs, les quartiers huppés sont demeurés huppés. Et s’il est un endroit où cette réalité frappe plus qu’ailleurs, c’est bien Beverly Hills. 

"Famille en train de magasiner", réplique de la devanture de la boutique Giorgio, à Beverly Hills
"Famille en train de magasiner", réplique de la devanture de la boutique Giorgio, à Beverly Hills

Situé entre Bel Air et Hollywood, ce quartier concentre à lui seul tous les clichés de l’Amérique de l’opulence et de la réussite. Dans le « Triangle d’Or », où se regroupent l’essentiel des boutiques de luxe, les avenues guindées sont jalonnées de voitures pour multi-millionnaires et parcourues par des touristes qui gloussent et se pâment devant chaque vitrine griffée.

 

Rodeo Drive, à Beverly Hills
Rodeo Drive, à Beverly Hills

 

LA 1 049
Touristes japonaises en plein magasinage, Beverly Hills

 

Pendant ce temps, ceux qui vivent dans la zone résidentielle limitrophe débarquent de leur Aston-Martin pour aller se faire chouchouter au spa, après avoir claqué quelques milliers de dollars en emplettes possiblement ineptes, pour mieux tuer le temps. À Beverly Hills la richesse dégage un parfum qui peut parfois friser l’indécence.

 

Rodeo Drive, Bervely Hills
Rodeo Drive, Bervely Hills

 

Mais puisque à Los Angeles, tout est possible, la richesse peut aussi servir les intérêts de tous. À Brentwood, à une trentaine de minutes à l’ouest de Beverly Hills, le Getty Center en est le meilleur exemple. Construit et financé par le magnat du pétrole Jean-Paul Getty, ce magnifique complexe comprenant un musée haut perché est une splendeur de calcaire, qui s’illumine doucement sous les chauds rayons du couchant.

 

Le Getty Center
Le Getty Center

 

Si les collections ne sont pas toutes dignes du plus haut intérêt, certaines sont fort intéressantes, comme ces peintures italiennes du 16e s. qui semblent former de petites fenêtres sur le passé, tant elles sont bien éclairées et mises en valeur. À l’extérieur, le Getty Center domine d’exceptionnels jardins contemporains, aussi agréables à regarder qu’à humer, de même que toute la ville, dont on peut apprécier l’étendue, des montagnes jusqu’à la mer.

 

L'amnéagement intérieur et les éclairages du Getty Center sont particulièrement bien réussis
L'aménagement intérieur et les éclairages du Getty Center sont particulièrement bien réussis

 

Mais le plus beau dans tout ça, c’est qu’au Getty Center, il n’y a pas de contrôle, pas de guichetier, pas de tourniquet : l’accès y est tout simplement gratuit…

 

Le Getty Center, oeuvre de l'architecte Richard Meier
Le Getty Center, oeuvre de l'architecte Richard Meier

 

Les commentaires sont fermés.
Les plus populaires