La cause de l’ex-maire Applebaum, accusé de fraude, est reportée en décembre

MONTRÉAL – La cause de l’ex-maire de Montréal, Michael Applebaum, a été reportée au 11 décembre prochain.

M. Applebaum, qui n’était pas en Cour mercredi matin, fait face à 14 accusations notamment de fraude, d’abus de confiance et de corruption.

Le dossier n’a pu procéder puisque la Couronne doit encore divulguer des éléments de preuve aux trois accusés dans cette affaire.

Outre M. Applebaum, l’ex-conseiller municipal Saulie Zajdel et le fonctionnaire municipal Jean-Yves Bisson sont également accusés dans cette affaire.

M. Zajdel s’était également présenté sous la bannière conservatrice aux élections fédérales de 2011 et, à la suite de sa défaite, avait été embauché comme conseiller par le bureau du ministre du Patrimoine de l’époque, James Moore. Il fait aussi face à des accusations de fraude, corruption et abus de confiance.

Son avocat, Me Jeffrey Boro, a fait part de son intention de demander un interdit de publication sur la suite des procédures, reprochant aux médias d’avoir terni la réputation de son client.

Les plus populaires