La cause des deux adolescents accusés dans l’affaire Rehtaeh Parsons remise

HALIFAX – La cause des deux adolescents faisant face à des accusations liées à la pornographie juvénile à la suite du décès de Rehtaeh Parsons a été remise au 14 novembre.

Les avocats des jeunes hommes se sont présentés jeudi dans une salle d’audience de Halifax, où il ont indiqué au juge qu’ils venaient à peine de recevoir la divulgation de la preuve de la Couronne et ont obtenu un délai supplémentaire.

Les accusés n’étaient pas sur place.

L’un des adolescents fait face à deux accusations de distribution de pornographie juvénile, alors que l’autre est accusé d’avoir distribué et produit de la pornographie juvénile.

Ils ne peuvent être nommés puisqu’ils étaient âgés de moins de 18 ans au moment des faits qui leurs sont reprochés et sont accusés en vertu de la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents.

Rehtaeh Parsons a été débranchée des appareils qui la maintenaient artificiellement en vie à la suite de sa tentative de suicide, en avril, conséquence de mois d’intimidation, selon sa famille.

Cette dernière affirme que l’adolescente de 17 ans était torturée après qu’une photo numérique d’elle étant victime présumée d’une agression sexuelle en novembre 2011 eut été distribuée dans l’entourage de son école.