La Réunion aux sommets

La semaine dernière, l’un des volcans les plus actifs de la planète, le Piton de la Fournaise, est entré en éruption, dans l’île de La Réunion.  

R1
L'église de Cilaos, dans le cirque du même nom - G. Lawrence

 

Puis, comme à chaque année, l’alerte a été levée quelques jours plus tard. Et comme toujours, la vie a continué pour les 800 000 âmes qui habitent cette éblouissante île métissée de l’océan Indien, où se côtoient Malbars indiens, Yabs des Hauts (descendant des colons blancs), Zarabs (musulmans du nord-ouest de l’Inde), Zoreils (Français de la Métropole) et autres Cafres (venus d’Afrique australe).

 
R2
La mosquée de Saint-Denis, chef-lieu de La Réunion - G. Lawrence

 

N’en déplaise aux images d’Épinal qui chatoient dans l’imaginaire occidental, La Réunion échappe aux plus solides clichés tropicaux : peu de longues bandes de poudre blonde (à peine 30 km de plages sur 207 km de littoral), pas de lagons aux turquoises irréels comme en Polynésie. En fait, c’est surtout en son centre, vers ses vertigineux sommets, que ce Département français d’outre-mer est le plus spectaculaire.

 

R5
Les laves refroidies du Piton de la Fournaise - G. Lawrence

 

La cime la plus élevée de La Réunion, le piton des Neiges (3070 m), marque aujourd’hui les limites d’un vieillard volcanique qui a pris sa retraite il y a fort longtemps, et qui s’est par la suite effondré en créant trois gigantesques cavités, les cirques.

 

R6
De nombreux hameaux ponctuent les hauteurs de La Réunion - G. Lawrence

 

Étranges îles dans l’île, ces cirques forment de petits mondes à part qui évoluent en contrepoint des villes et villages côtiers. L’un d’eux, le cirque de Mafate, laisse particulièrement songeur : aucune route ne le relie au reste de l’île, autant dire au reste du monde. Seuls l’hélicoptère et de petits chemins pédestres permettent d’accéder aux douze îlets (hameaux) de Mafate.

 

R7
Le cirque de Mafate - G. Lawrence

 

 Même le facteur doit se plier à cette réalité en se tapant 120 km de trotte par semaine, dans cet univers pour le moins reclus. Si reclus que certains Mafatais atteignent presque l’âge de raison sans jamais voir la mer, en oubliant qu’ils vivent sur une île. Jusqu’à ce que d’inquiétantes rougeurs dans le ciel leurs rappellent qu’ils habitent celle du Piton de la Fournaise

Les commentaires sont fermés.

C’est vraiment magnifique!! Mais dans ces paysages, le facteur doit pas s’amuser en effet!!! Merci de nous faire partager vos photos, çà donne envie!! J’adore tout ce qui concerne le voyage
le plus dépaysant possible, et là je suis ravie!! Je vous donne à mon tour une adresse de site où je vais pour piocher des astuces avant de voyager, histoire de bien tout préparer: http://www.trucs-voyage.com
bonne journée à vous, et encore merci pour les photos!

Jolies photos Gary d’une île qui m’est proche puisque j’y ai vécu deux ans. J’y suis retournée en janvier de cette année, pour trois semaines, et avec le même bonheur d’arpenter les trois cirques montagneux. Cilaos est sans doute le plus « riche » en ce sens qu’il permet d’aborder différents paysages à l’intérieur du cirque, en se rendant sur des routes escarpées d’un îlet à l’autre (traduire « d’un village à l’autre ») mais aussi aux alentours du cirque. Non loin se trouve la route qui mène à la Plaine des Palmistes, aux forêts endémiques, au volcan,…

Mais il faut se lever tôt pour profiter de la belle lumière de La Réunion à l’intérieur des cirques…

La Réunion est une île méconnue des francophones, et pourtant située à 170 km seulement de l’île Maurice, plus réputée…

Les plus populaires