New York, 10 ans plus tard: l’architecture

Qu’est-ce qui a changé à New York, depuis le 11 septembre 2001, aux yeux de ceux qui foulent la ville du pied? Dans une série de plusieurs billets, le blogue Voyage vous convie à redécouvrir la métropole la plus fascinante des Amériques. Aujourd’hui: certaines des réalisations architecturales les plus marquantes de la ville, ces dix dernières années.

Certaines façades de la Beekman Tower sont typiques de l'architecture ondoyante de Frank Gehry - Gary Lawrence

En 2002, dans le Meatpacking District, Gregg Pasquarelli signait la Porter House, un immeuble résidentiel déluré tout de zinc et de verre, dont certains éléments des façades s’illuminent, la nuit venue. La même année, on inaugurait les deux tours résidentielles du 173-176 Perry St., conçues par Richard Meier, Prix Pritzker (le Nobel des architectes) en 1984.

Deux ans plus tard, les deux tours jumelles du Time Warner Center élevaient leurs façades de 229 mètres, non loin de Central Park, avant d’être suivies en 2005 par la Bloomberg Tower (aussi appelée Beacon Court), un gratte-ciel de 54 étages qui abrite le siège de Bloomberg, l’entreprise de l’actuel maire de New York.

En 2006, deux starchitectes apposaient leur illustre griffe sur la Grosse Pomme: Renzo Piano avec la rénovation et l’ajout d’une aile à la Morgan Library, mais aussi Sir Norman Foster avec le Hearst Magazine Building, une tour de fer et de verre construite au-dessus d’un bâtiment de 1928.

C’est aussi en 2006 qu’était inauguré le Seven World Trade Center, premier édifice reconstruit dans le périmètre immédiat du site du drame de septembre 2001. Conçu par le cabinet Skidmore, Owings, & Merrill, c’est le premier nouveau gratte-ciel « certifié vert » de la ville.

Le siège social d'IAC, à gauche, est le voisin du 100 eleventh St. (à droite, à l'arrière-plan) - Gary Lawrence

L’année suivante a vu New York se doter de plusieurs immeubles pour le moins impressionnants. D’abord, le 40 Bond St., premier projet résidentiel new-yorkais du célèbre cabinet suisse Herzog & de Meuron, en collaboration avec Ian Schrager, inventeur du concept d’hôtel-boutique et précurseur des grandes boîtes de nuit new-yorkaises.

Ensuite, le siège social d’IAC, prolifique entreprise Internet (à qui appartient Vimeo, entre autres), conçu par Frank Gehry, dans Chelsea. Celui-ci côtoie l’immeuble résidentiel du 100 eleventh ave., créé par Jean Nouvel, et dont les façades présentent une constellation de 1647 fenêtres aux dimensions irrégulières, comme un tableau de Mondrian sans les couleurs.

Pour sa part, le Blue Condominum, qu’on doit à l’architecte français Bernard Tschumi, est couvert de panneaux de verre tous teintés de différentes variantes de bleus, tandis que le New York Times building, de Renzo Piano, est devenu le troisième plus haut gratte-ciel de New-York, devant la Bank of America Tower. Inaugurée en 2000, celle-ci forme désormais la deuxième tour de la ville (366 m) après l’Empire State Building, qui domine toujours New York… pour le moment.

Enfin, en 2011, Frank Gehry signait l’un des gratte-ciel les plus intrigants de la ville, la Beekman Tower, dont les façades métalliques futuristes semblent ondoyer de toutes parts, non loin du pont de Brooklyn.

Pour de plus amples renseignements sur ces immeubles, consultez l’excellent site Skyscraper page.

Pour des renseignements touristiques sur New York, c’est par ici.

 

Les plus populaires