Un an en mode blogue

Je commence ma 52e semaine comme blogueur. Je profite donc de

l’Action de Grâces pour remercier L’actualité qui m’a offert la tribune et vous, chers lecteurs, qui m’accompagnez dans cette aventure. Depuis octobre 2006, j’ai écrit quelque 250 billets et lu les milliers de commentaires que vous m’avez adressés.

Vous m’étonnez souvent, mais vous m’ennuyez rarement. Je suis néanmoins toujours déçu quand vos répliques sont acerbes et personnalisées. Est-ce possible de se contredire sans s’insulter ou se mépriser ? Vous croyez avoir raison ? Tant mieux, mais ce n’est pas une raison pour ridiculiser ceux ou celles qui ne pensent pas comme vous. Et, je vous le dis, cela n’ajoute absolument rien au mérite de votre argumentation. Ce serait plutôt le contraire.

Ceci dit, je trouve beaucoup de plaisir à ce dialogue avec vous. Souhaitons-nous une bonne deuxième année!

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

1 commentaire
Les commentaires sont fermés.

Alors, bon premier anniversaire.

Une personne d’affaire est celle qui est sensible, très sensible, celle qui sent ce qui est, ce qui s’en vient, ce qui viendra et qui prend aujourd’hui la bonne voie en conséquence, surtout en s’entourant des gens qui eux veulent suivre cette voie, souvent envers et contre tous au départ.

J’exclus les psychopathes qui sont très nombreux dans ce domaine.

« Je suis néanmoins toujours déçu quand vos répliques sont acerbes et personnalisées. (Pierre Duhamel)

Il y a ici des gens qui ont l’art d’aller chercher les autres dans le dessein de les affronter.

D’après moi vous serez toujours déçus, mais pour éviter ce genre d’affrontement qui devient souvent l’escalade est d’employer la politesse et de ne pas s’adresser directement à la personne mais plutôt aux lecteurs. Mais…

Oui en affaires, il faut souvent être acerbe, fermeté et direction obligeant.

Je vous encourage à continuer. Votre blogue contribue à démystifier le monde des affaires tant pour le commun des mortels que pour les gens d’affaires qui eux, par le biais de l’écran, peuvent voir comment ils sont perçus par le public.

Bonne deuxième année à vous et à tous!