World Press Photo 2011: le monde à l’état brut

L’automne dernier, l’exposition du World Press Photo 2010 s’arrêtait à Montréal, comme à toutes les années, avec ses incroyables photos crues, percutantes, choquantes, saisissantes ou (quelquefois) réjouissantes, mais toujours aussi révélatrices du monde dans lequel nous vivons – et que nous ne voyons pas toujours, que ce soit volontairement ou non.

Mogadiscio, Somalie. Crédit: Omar Feisal, pour Reuters, sur www.boston.com/bigpicture
Mogadiscio, Somalie. Crédit: Omar Feisal, pour Reuters, sur www.boston.com/bigpicture

La semaine dernière, le jury de la 54e édition de ce concours de photos, l’un des plus réputés du globe, a arrêté son choix sur 56 clichés gagnants dans 9 catégories, à partir des… 108 059 images qu’il avait reçues. Actualité internationale, problématiques contemporaines, arts et divertissements, sports, nature, portraits, tout y est.

En attendant de voir l’exposition revenir au Canada (du 5 au 28 août à Ottawa, et du 11 septembre au 2 octobre à Montréal) avec ses tirages grand format, on peut consulter la galerie des photos gagnantes ici, ou encore visionner un montage d’images agrandies sur The Big Picture, la géniale section de photoreportages du Boston Globe. Attention, certaines images coup de poing risquent de vous sonner…

Port-au-Prince, Haïti. Crédit: Riccardo Venturi, Contrasto, sur www.boston.com/bigpicture
Port-au-Prince, Haïti. Crédit: Riccardo Venturi, Contrasto, sur www.boston.com/bigpicture