100 000

100 000

Incroyable. En moins de 36 heures, 100 000 Québécois se sont donnés la peine de se rendre sur le site de l’Assemblée nationale pour signer une pétition demandant la démission du premier ministre.

Un grand nombre suivent la progression de cet événement d’e-démocratie historique au Québec sur le site PETITION qui tient le compte, en vérifiant automatiquement à chaque cinq minutes le nombre indiqué sur le site de l’Assemblée nationale, puis en projetant les signatures jusqu’à sa prochaine vérification.

À l’heure qu’il est, la vitesse de croisière est de 3 112 signatures à l’heure, en croissance constante depuis ce matin.

L’auteur de ce décompte est Bernard Huot, un développeur multimédia de Québec. Bravo Bernard !

Laisser un commentaire

@ John Bull,

Une petite remarque en passant:

Un français châtié n’est pas un français approximatif, c’est plutôt un excellent français.

19h22: Impossible d’avoir accès au site de l’Assemblée Nationale.
19h26: Toujours impossible d’avoir accès
19h30: Enregistrement de ma signature et envoi
19h34: Message confirmant que j’ai terminé la première étape et de vérifier mon courriel
19h35: Ouverture de ma boîte de courriel et certification en accusant réception avant le 15 février
19h39: Confirmation de l’Assemblée Nationale que ma signature a bien été reçue
17 minutes pour exercer mon devoir de citoyen.
Un prélude au vote électronique?

J’ai signé la pétition et je mets cet article sur Facebook pour partager cette merveilleuse opportunité de s’exprimer et d’AGIR collectivement pour améliorer notre situation gouvernementale. Si vous n’en pouvez plus de la corruption que nous finançons avec nos économies, allez-y!

Voilà une page simple on ne peut plus claire!

Le gouvernement libéral, Charest en premier des siens, ils feront tout pour s’accrocher au pouvoir.

La politique néanmoins c’est un monde ouvert tout peut arriver. Le journalisme d’enquête existe au Québec, la population par colère accumulée fatigué de se faire voler signe une pétition à une époque ou 80% des gens sont abonnés à internet, manifesteront demain et comprennent maintenant les conséquences d’avoir vu 43% des individus inscrits sur la liste électorale pratiquer l’abstention en décembre 2008.

Coudonc Jean-François…… Ça s’rait tu que McCleans aurait frappé dans le mille ?

Et voilà que le Sphynx de Laval est dans l’eau trouble, le président de l’UMQ, Boisbriand, St-Jérome et vogue la galère.

J’ai juste hâte aux prochaines révélations du journalist Latreile. Je serais très surpris qu’il n’ait pas d’autres révélations à mettre sur la table.

Ça m’étonnerait beaucoup que son enquête qui a durée un an (selon ce qu’il dit) n’aie servi qu’à déterrer ce qui somme toute n’est qu’un petit lapin…

3 246 333: le nombe de personnes qui ont voté aux dernières élections québécoises.

100 000 ne représente que 3 % des Québécois qui votent dans une élection.

Il est bien plus exigeant, en temps et en effort, d’aller voter que de signer une pétition électronique du confort de sa maison…

Incroyable mais vrai. Imprévisible mais réel. Le coup de génie peut jaillir de partout, fuser au moment ou l’on s’y attendrait le moins. Cette surprenante créativité des Québécois est bien le signe d’une capacité de résilience qui fait de nous, si peu nombreux,quelque chose comme un grand peuple, un peuple qui ira jusqu’au bout de son destin. Et comme toujours ce sont les jeunes
qui montrent le chemin. Bravo à vous tous! Vous êtes le sel de notre terre.

… le vrai chiffre magique est le suivant:

1 366 047 !!!

Soit 1 personne de plus que le nombre de votants pour le parti libéral aux élections du 8 déc 2008.

Au rythme de 3000 signatures à l’heure en tenant compte des 116500 signatures déjà enregistrées, ce chiffre magique pourrait être atteint dans 17,35 jours soit vers le 4 décembre vers 7-8h AM…. mais la cadence ralentira et on pourrait attendre le 8 décembre, pour fêter dignement les 2 ans de pouvoir majoritaire de JJ Charest!!!

Ce qui me surprends le plus c’est qu’aucun député libéral n’ose faire ce qui devrait être fait: se retirer du parti et siéger comme indépendant, question de se dissocier en tant qu’individu de la famille libérale et ainsi protéger son intégrité personnelle. ( si évidemment ils n’ont rien a se reprocher dans leur financement de campagne et n’ont pas eux aussi de lien douteux!)

Une grosse tache sur le beau cartable du premier ministre… pas facile a caviarder… en plus ca fait pas propre… pas le choix, il faut le recouvrir … avec un chiffon rouge peut etre ?

Combien de fausses signatures là-dedans?

On dit qu’une certaine Nana Mouskouri a signé…

C’est n’importe quoi!!!

Les séparatistes sont très actifs ces temps-ci histoire de tenter de nous faire oublier leurs éternelles querelles épisodiques sur le référendum qui amusent la galerie, mais selon ce genre de « démocratie », il suffirait donc que, dans le futur, que n’importe quel député réussisse à amasser plus ou moins 100,000 signatures pour qu’un Premier Ministre doive démissionner?

Attandez qu’un séparatiste fasse main basse sur le pouvoir à Québec… Vous verrez les anglos les amasser les 100,000 signatures et plus vite que vous ne le pensez.

La dernière enquête publique d’envergure au Québec a été la CECO. Elle a pris des années à accoucher d’un rapport et RIEN n’a été réglé. La preuve? La Cosa Nostra semble toujours très active chez les syndicats et dans notre société…

Ça vous fait jouir de vous faire manoeuvrer par la « Clique du Plateau » (Amir Khadir est l’organisateur de cette pétition!)?

Pas moi!!!

Bonjour,
Mais quelle crédibilité accorder à cette pétition qui n’a pas le mérite de la précision ? Ce document tire dans toute les directions afin de ratisser le plus large spectre possible en voulant récupérer la grogne populaire. Le recall aux États Unis est surtout utilisé par la droite et l’extrême droite. Quoi penser de ce préposé aux bénéficiaires qui a lancé ce pavé en y allongeant ses propres griefs contre les structures en place. Il semble évident qu’il est le plus surpris lui-même de constater l’impact de cette pétition qui ne veut rien dire en considérant qu’un fort pourcentage de québécois frustrés grognent à l’année longue et comme les caribous de la Caniapiscau, ils suivent aveuglément à la queue leu leu et pour beaucoup d’entre eux, une accalmie dans leur rogne contre la température leur fait du bien de grogner sur autre chose. Cherchez la clarté dans cette pétition qui a au moins le mérite de canaliser les frustrations…..Au plaisir, John Bull.

Bien d’accord avec monsieur Eric G,(commentaire numéro 11), le chiffre magique serait d’un de plus que celui obtenu par le PL lors des élections générales de 2008, savoir soit 1,366,047(selon le D.G.Q.) ou soit encore 1,362,802(chiffre émanant du site de l’assemblée nationale)(élections à lesquelles étaient inscrits 5,738,811 électeurs et où 3,246,333 votes ont été validés, pour un taux de participation de 57.33%, taux le plus bas depuis 70 ans). Et ce but est atteignable, considérant la clientèle disponible, qui n’a pas voté pour les Libéraux à ces dernières élections générales et qui pourrait se donner le mot d’ordre de signer cette pétition:

– PQ: 1,139,185
– ADQ: 529,925
– QS: 123,06
– Autres: 85,169
,le tout selon le site de l’assemblée nationale:

http.//assnat.qc.ca/fr/patrimoine/votes.html

,et cela sans compter évidemment tous ces libéraux qui n’étaient pas au dernier Conseil général du PLQ ce samedi 13 novembre 2008, parmis lesquels, sans aucun doute, il doit surement s’en trouver quelques-uns non-aveuglés par la partisannerie et qui, conséquemment,jugent nécessaire, notamment, la tenue d’une enquête et, pour cette raison, la démission du premier ministre qui la bloque.

En parlant de ce dernier Conseil général du PLQ, je serais curieux de savoir si monsieur Martin Drapeau a signé cette pétition ou s’il a fait, comme dans le temps de Duplessis, à savoir s’il a décidé, malgré tout, de suivre aveuglement le Chef.

Une chose, du moins, est certaine: Je ne gagerais pas que monsieur John Bull(commentaire 20 de l’article 63,765) a signé cette pétition,…même pas dans la catégorie Nana Mouskouri.

Correction à mon commentaire précédent: Il faudrait lire »au dernier Conseil général du PLQ ce samedi 13 novembre 2010 » et non pas 2008.

depuis le mois de mai, je fais ma propre pétition auprès du député plq de ma région, sans résultat malheureusement pour le moment…
je lui envoie chaque vendredi une lettre demandant soit de siéger comme membre indépendant ou sa démission… je me sers d’évènements (il n’en manque pas) de l’actualité…
voici un exemple de lettre envoyée depuis déjà 7 mois chaque semaine…
cette lettre est une primeur car il ne va la recevoir que vendredi le 22
[email protected];

Monsieur,

j’ai depuis une semaine environ, une image en tête. Celle de M. Martin Drapeau, cet homme qui seul, s’est tenu debout lors du conseil général du PLQ.
Pendant que je regardais , au petit écran, cet homme ,seul mais solide, je regardais aussi autour de lui, les 500 militants qui n’osaient pas bouger ou parler, me semble t’il. J’ ai essayé de qualifier ce que je voyais. Leurs regards étaient aussi difficiles à définir que celui des vaches qui regardent passer un train.. était-ce de la peur? de l’ indifférence? de l’ incompréhension?

Vous ne pouvez imaginer à quel point, j’aurais aimé m, bernard que cet homme soit vous… j’aurais alors pu être fière que vous soyez notre représentant régional… mais NON
Il semble que vous ayez choisi de faire parti du « groupe au regard difficile à définir »… votre comportement ressemble trop aux leurs. devant votre pm… jamais vous ne serez un fier représentant de notre témiscamingue.. JAMAIS…

Cet homme ne demandait que la possibilité de débattre de l’opportunité d’une enquête publique… , Personne, n’a osé se lever avec lui pour appuyer une motion qui ne demandait rien d’autre qu’une discussion.. Ëtes vous surpris m, bernard de la pétition qui suivit pour demander la démission de votre premier ministre? êtes vous surpris m, bernard de l’ ampleur qu’a pris cette pétition? D’ ailleurs elle touche votre parti au complet à travers votre « cheuf » alors… réveillez vous m, bernard, avant qu’il ne soit trop tard… mais c’est vrai… vous préférez sans doute continuer à faire parti de cette triste meute…

À ce rhythme, tous les internautes québécois (ils sont environ 3,5 millions, = ou – 0,5 million)de 18+ auront signé la pétition d’ici la fête du p’tit Jésus ….et Charest restera.

Bravo Bernard.

Il me semble que le nombre de personnes demandant la démission du premier ministre est plus élevé que le chiffre donné sur le site de l’AN. En effet nous sommes plusieurs à la maison mais un seul vote est accepté à partir de notre adresse courriel. Combien de personnes sont dans la même situation? Le « 500000 » personnes est peut-être atteint. De toute façon la cause est entendue et Charest doit partir et son gouvernement avec lui.

Tous les Québecois devraient aller voter
Car ce qui compte dans un tel mouvement populaire c’est le nombre
Durant le temps des fêtes chacun devra inviter ses amis et ses parents à voter contre le Parrain voleur de référendum

Une question qui me tracasse, qui m’attirera sans doute les foudres de certains ici. Vous faites semaine après semaine l’éloge du modèle économique québécois : y aurait-il un rapport entre le modèle québécois et la corruption au Québec ?

@Loraine King

Autant et pas plus que la magouille, entre des intérêts privés et le modèle fédéraliste, dévoilée par la Commisssion Gomery.

Lorraine King

Le rapport est plutôt du côté du modèle fédéraliste. Parce que être fédéraliste depuis le dernier référendum est devenu extrèmement rentable. Pour maintenir cette fédération en vie il ne semble pas y avoir de prix ,car tout est permis depuis l’année 95.

À 16h la pétition à 147 665 signataires ou 2% de la population ou 4% des internaute de 18+.

Allez-hop, un effort!!! Faites sortir le vote!! Il manque que 1 7 millions ou 46% des internautes de 18+ pour chercher le précieux 50% + 1 …..

Quoi!!???

@Loraine King

C’est sans doute en parti lorsqu’on prends les choses pour acquis que le laisser-aller s’installe et que la corruption arrive…

En tout cas, le modèle politique québécois fait dure!

Moi je veux proposer une pétition pour que Jean Charest soit nommé ambassadeur en Ouganda..en plus sa femme Michelle pourrait prendre de beaux portraits exotiques…

Tout ça est intéressant…

Cependant, c’est seulement de la frime. Le jour ou 50000 personnes se présenteront devant l’assemblée nationale pour les mêmes raisons, on aura peut-être enfin une véritable réaction du gouvernement.

50 000 pour les Nordiques, 200 000 pour Céline et McCartney… Si on parlait de défaire la corruption ça en vaudrait combien… 1500, 3000?

@ Loraine King:

Effectivement, il y en a une relation entre la corruption et le modèle Québécois que…personne au monde n’imite: la présence exaspérante de l’État québécois obèse et tentaculaire dans TOUS les aspects de nos vies!!!

Plus les politiciens ont accès à des privilèges monayables et plus il y aura de corruption. Facile à comprendre non? Trop pour certains gauchistes semble-t-il…

LA solution? RÉDUIRE de beaucoup la taille de l’État!!!

Bientôt deux-cent-mille signatures!

Personnellement, je trouve que c’est un excellent départ, lequel favorisera certainement « son départ » et le signal de départ pour la contre-offensive.

Le Québec est victime de la collusion entre le gouvernement libéral et le crime organisé.

Une enquête sur le crime organisé, c’est une enquête sur le gouvernement du parti libéral. Voilà pourquoi JJ ne peut pas dire oui! Si il dit oui, il est cuit! Jean Charest est le pantin qui dit non.

Les fédéralistes sont en guerre contre le Québec souverain. Selon leur credo, dans une guerre, tous les moyens sont bons.

Les fédéralistes ont donc choisi de s’allier avec la mafia, déjà toute prête sur ses pieds d’alerte, afin d’assener le coup fatal au Québec souverain, lui casser les reins.

Et, selon la bonne vieille et traditionnelle méthode des fédéralistes, c’est le Québec tout entier qui serait génétiquement générateur de corruption!…

Le Québec est présentement l’objet d’un authentique détournement de démocratie. Le Québec subit le vol et le viol, quotidiennement, dans le salon bleu de son assemblée nationale.

Tout ce qui ne nous anéantit pas, nous rend plus forts!

Résistons en signant la pétition.

Si c’était le modèle fédéraliste qui en était la cause, cette corruption serait aussi répandue dans les autres provinces, ce qui ne serait pas le cas. Le fédéralisme n’a rien à voir – la culture québécoise ? Moins certaine.

J’ai vécu au Québec à une époque où je faisais rire de moi parce que je n’achetais pas des cigarettes de contrebande, parce que je refusais de payer en-dessous de la table pour un nouveau toit sur ma maison. En fait on me qualifiait d’imbécile au bureau et j’ai finit par refuser de parler de ces choses. C’est peut-être la raison pour laquelle Messieurs Ménard et Vincent Auclair ont décidé de ne pas parler des approches du maire Vaillancourt. Boisvert dans La Presse nous donne aussi une autre raison, légale, soit la différence entre le code pénal du Québec et le code criminel canadien par rapport à une ‘tentative’ de corruption.

Je me rappelle clairement d’un animateur de radio, à CKVL à l’époque et aujourd’hui député indépendant aux communes, qui traitait d’imbéciles ceux qui n’encourageaient pas le travail au noir. Les gens intelligents selon lui étaient ceux qui s’insurgeaient contre le gouvernement. Aujourd’hui des jeunes libertariens, qui se disent ‘de droite’, encouragent cette manière d’agir. Cela me semble malsain. Plus une économie est clandestine, plus la corruption s’installe, selon moi. Et l’économie clandestine c’est quelque chose que l’on retrouve dans la population en général, au Québec en particulier, bien que je n’ai pas cherché à vérifier cette affirmation par des statistiques. Les politiciens représentent la population, à bien des points de vue.

Loraine, corruption québécoise = fédéralistes québécois.

On en sortira jamais avec ces corrupteurs fédéralistes, vous ne trouvez pas?

@François 1 – si ce n’était qu’une question de taille de l’état plusieurs autres provinces canadiennes auraient des scandales comme ceux qui font la manchette dans les journaux du Québec – bien que c’est évident que sans état nous n’aurions pas de politiciens corrompus. Il me semble y avoir un problème dans la population en général qui accepte et participe à l’économie clandestine, un problème d’encadrement légal, un problème de financement politique et un problème politique pour mousser les « scandales » – à ne pas confondre avec la corruption. On ne me fera pas croire que seuls des fédéralistes fument des cigarettes de contrebande ou paient comptant pour des travaux de rénovation. Le gouvernement péquiste précédent avait connu des problèmes et Dieu sait ce que l’on aurait apprit si on avait donné suite au rapport Moisan. Je serais intéressée de lire des chiffres, s’il est possible de s’en procurer, sur l’ampleur de l’économie clandestine au Québec et ailleurs.

@C Perron – Il n’y aurait pas de fédéralistes au Québec s’il n’y avait pas d’indépendantistes au Québec. Je n’ai jamais rencontré un Ontarien ou un Albertain qui se présente comme étant un fédéraliste.

@C Perron – d’ailleurs, Vaillancourt aurait offert de l’argent à Ménard, un indépendantiste – et à Auclair, un fédéraliste – comme quoi la corruption n’a rien à voir avec le fédéralisme ou l’indépendance – c’est une question d’argent et de traffic d’influence. point.

Le registrar de jeancharest.ca est Netfirms inc, un hébergiste américain, sans doute pour des raison de sécurité de l’intégrité des données.

Ce qui est curieux c’est les « conditions à respecter pour pouvoir signer la pétition »:

« Le signataire a pris connaissance du texte de la pétition et y donne son appui.
Le signataire accepte que son nom, son prénom et le nom de son lieu de résidence figurent sur la liste des signataires.
Les renseignements fournis par le signataire sont véridiques. »

RIEN SUR LA NÉCESSITÉ D’ÊTRE ÉLIGIBLE POUR VOTER AU QUÉBEC? EST-CE QUE NOUS COURONS À LA PERTE DE CETTE INITIATIVE AVEC DES TROUS AUSSI BÉANTS DANS LE PROCESSUS.