Politique

Le Canada, 51e État américain ?

Si la politique étrangère du Canada était un iceberg, on dirait qu’elle dérive de plus en plus loin du consensus des nations pour flotter de plus en plus près des États-Unis.

Photo : Sean Kilpatrick/PC

Un graphique conçu par l’agence de presse montréalaise 37e Avenue, à partir de données compilées par deux chercheurs américains, montre bien cette évolution marquée depuis l’arrivée au pouvoir de Stephen Harper.

L’agence 37e Avenue a concentré son analyse sur l’ensemble des votes tenus à l’ONU au cours des 20 dernières années. Les positions du Canada (représentées par la ligne rouge) n’ont jamais été, depuis 20 ans, aussi éloignées de celles de la moyenne des pays du monde (ligne noire)… et aussi près de celles des États-Unis (ligne bleue).

Dernier vote en date?: celui qui portait sur la résolution faisant de la Palestine un État observateur non membre des Nations unies, il y a quelques semaines. Sur les 193 pays membres de l’ONU, seulement 9 ont voté contre cette résolution. Parmi eux, les États-Unis, Israël et… le Canada.

Les courbes du tableau ci-contre représentent l’évolution sur 20 ans des votes des États-Unis (en bleu) et des autres pays (en noir) par rapport à ceux du Canada (en rouge). Depuis 2005, les opinions du Canada et des États-Unis sur la politique étrangère se rapprochent de plus en plus.