Le CV : MarieChantal Chassé
Politique

Le CV : MarieChantal Chassé

Ministre de l’Environnement du Québec depuis le 18 octobre, la femme d’affaires a fait beaucoup jaser depuis son entrée en fonction, avec des moments d’hésitations devant les journalistes. Elle souhaite que chacune de ses décisions ait un impact durable sur la société.

Ministre de l’Environnement du Québec depuis le 18 octobre, la femme d’affaires a fait beaucoup jaser depuis son entrée en fonction, avec des moments d’hésitations devant les journalistes. Elle souhaite pourtant que chacune de ses décisions ait un impact durable sur la société. D’où vient-elle? Survol de son parcours.

1966

Naît à Montréal.

1979

Entre au collège privé Durocher Saint-Lambert, sur la Rive-Sud, près de Montréal.

«Je voulais être écrivaine. Je suis devenue ingénieure!»

1989

Étudiante en génie des matériaux à l’École polytechnique de Montréal, elle échappe aux balles du tueur Marc Lépine, qui termine son massacre dans sa classe. Elle était absente ce jour-là, occupée à suivre un stage chez IBM.

« Presque toutes mes amies et collègues y sont passées. J’ai été incroyablement chanceuse, j’aurais dû être dans cette classe. Depuis, je sens une pression pour redonner à ma société en leur nom. Les femmes doivent vivre sans peur, en sécurité. J’ai pratiqué des métiers atypiques pour les femmes toute ma vie en étant ingénieure, PDG d’une entreprise en aéronautique et maintenant ministre. Si je peux être un modèle pour les jeunes femmes, tant mieux. »

En 2017, lors d’une entrevue au blogue Genium 360, destiné aux ingénieurs, elle parle de ses inspirations : Dominique Anglade, Véronique Cloutier, Oprah Winfrey et Hillary Clinton.

 

1992-95

Coordonnatrice de l’amélioration continue chez Alcan (usines de Laval et Markham)

 

1997

Fonde Just in Time Aeronautic Assistance (JITAA), qui offre des services d’assistance technique, de maintenance et de réparation d’avions. En moins de quatre ans, l’entreprise enregistre des revenus de 10 millions de dollars.

 

1999

Lance la filiale américaine de JITAA.

 

2002

Octobre

Faillite de JITAA au Canada, à la suite de l’instabilité créée dans le domaine aéronautique par les attentats terroristes de septembre 2001. Les banques cessent de prêter à des entreprises aéronautiques et JITAA, qui a investi massivement dans ses infrastructures, doit fermer.

« J’ai compris que le plus important, c’est d’inscrire son entreprise dans la longévité. Penser à court terme ampute la croissance à long terme. C’est la même chose en environnement. »

Pendant cette période d’insécurité financière, MarieChantal Chassé se « désencombre du superflu ». Elle emprunte des vêtements et déniche des coiffeurs à 10 $.

 

Décembre

Relance JITAA sous un nouveau nom : JMJ Aéronautique. L’entreprise a aujourd’hui plus de 50 employés à Saint-Hubert et est active au Canada, aux États-Unis, en France, en Inde et au Maroc, notamment.

«Pour toujours me rappeler que je visais le succès à long terme, j’ai donné les lettres des prénoms de mes filles à l’entreprise : Jade, Marine et Jézabel.»

 

2014-2018

Administratrice au Centre des technologies avancées (CTA) de Bombardier Produits Récréatifs Inc. et de l’Université de Sherbrooke.

 

2016-2018

Administratrice au Centre de recherche informatique de Montréal (CRIM)

 

2018

3 octobre

Publie le livre Pourquoi mon patron est aussi chiant?, aux Éditions La Semaine, dans lequel est plaide pour augmenter le plaisir d’être au travail.

«Le milieu de travail n’est pas facile, mais c’est un formidable terrain de jeu pour se réaliser personnellement. C’est correct d’être sérieux, mais il faut aussi avoir du plaisir. Ça nous prend des rapports plus humains. Il faut apprendre à rire au boulot!»

Dans son livre, elle plaide pour mettre fin au «dogme de la croissante incessante» des entreprises, qui ne pensent qu’aux profits du prochain trimestre.

 

18 octobre

 

Est nommée ministre de l’Environnement.

 

«On peut allier prospérité et environnement. Il n’y a rien de plus important pour les générations futures que l’environnement.»