Pourquoi Manon Massé séduit-elle autant ?
Politique

Pourquoi Manon Massé séduit-elle autant ?

« En assumant sa différence, elle est devenue synonyme de changement. »

« Tu ne vas pas “photoshopper” ma moustache ?! » lance Manon Massé, sourire en coin, avant la séance photo des députés de Québec solidaire, dans la bibliothèque de l’Assemblée nationale. Amélie Chamberland, la directrice artistique du magazine, lui assure que non.

Ce look atypique, la co-porte-parole de QS a appris à l’assumer, puis à en faire une arme de distinction politique qui a bien servi le parti lors de la dernière campagne électorale. « En assumant sa différence, elle est devenue synonyme de changement », dit Renaud Poirier St-Pierre, qui était alors son conseiller en communication.

Selon le sondage SOM-L’actualité, 64 % des Québécois ont une opinion positive de Manon Massé. Un effet qui se fait particulièrement sentir chez les jeunes de 18 à 34 ans (73 %), chez les femmes (73 %) et auprès des familles dont le revenu est inférieur à 35 000 dollars (75 %). Elle n’a pas la même cote d’affection que Françoise David, qui est vue positivement par 80 % des Québécois, mais elle surpasse son collègue Gabriel Nadeau-Dubois (56 %).

Pendant que Gabriel Nadeau-Dubois attire l’attention des sociaux-démocrates plus politisés et scolarisés, Manon Massé, la battante du communautaire qui, en 2014, a remporté sa circonscription à sa quatrième tentative, séduit un autre public — davantage composé de cols bleus —, qui aime le langage direct et sans flaflas.

Elle est toutefois plus hésitante devant la caméra que Gabriel Nadeau-Dubois, habitué aux médias électroniques friands du « clip » de cinq secondes. Pendant la dernière campagne, les deux co-porte-paroles ont d’ailleurs inversé leurs rôles naturels et, par le fait même, beaucoup appris : GND a serré des mains à la sortie des épiceries ou des usines, alors que Manon Massé a écumé les plateaux de télé et les studios de radio et mené des conférences de presse à un rythme effréné.

La députée la plus expérimentée de Québec solidaire devra maintenant jouer un rôle de chef d’orchestre auprès de son groupe de novices. « Il y a beaucoup de personnalités fortes dans le caucus, qui ont toujours fait à leur tête, explique un conseiller de QS. Il faudra qu’ils apprennent à travailler en équipe. »