25 choses qui vont arriver durant la campagne fédérale

Avec ces prédictions du blogueur Mathieu Charlebois, plus besoin de suivre les nouvelles pour les trois prochains mois !

trudeau
Photo extraite d’une vidéo YouTube du Parti libéral du Canada.

L’élection fédérale est à moins de 100 jours, mais vous êtes déjà tellement tanné que vous rêvez d’une bonne vieille dictature ?
Politique

L’actualité (bon, OK, seulement le présent blogueur) a pensé à vous et vous propose la liste de tout ce qui va arriver d’ici la fin de la précampagne actuelle et de la campagne qui va suivre.

Avec ça, plus besoin de vraiment suivre les nouvelles pour les trois prochains mois.

1. Peu importe où vous serez au Canada durant les semaines à venir, il y aura un ministre en train d’annoncer quelque chose dans un rayon de 4 km autour de vous. De l’électoralisme ? Un usage partisan de l’appareil gouvernemental ? Ne soyez pas si cynique. Si toutes les annonces arrivent à quelques semaines des élections, c’est par hasard.

2. La majorité de l’argent du point précédent va se retrouver dans des comtés conservateurs. Un autre hasard ! Wow. Le Canada est tellement chanceux, il devrait s’acheter un billet de loterie. Juste au cas où.

3. Quelque part dans une salle de presse du pays, en ce moment, un stagiaire est chargé de faire le tour des profils Facebook de tous les candidats de tous les partis. Photo de party trop arrosé à Cuba en 2003, tu ne pourras pas nous échapper longtemps.

4. Personne ne va changer son vote après avoir regardé une publicité électorale. Per-son-ne.

5. Il y aura quand même des publicités électorales partout. Par-tout.

6. Les publicités négatives vont être passées dans le même filtre gris-bleu qu’un épisode de 19-2.

7. Certaines publicités vont citer le chef d’un autre parti. Systématique : la citation sera tronquée, présentée hors contexte et mal interprétée. Justin Trudeau déclare qu’il aime bien les beignes au chocolat ? Les conservateurs ont du matériel pour l’accuser de vouloir faire entrer l’État islamique au pays.

8. Dans la bouche des conservateurs, chaque idée d’un parti de l’opposition va s’appeler «une nouvelle taxe».

9. S’il ne s’agit pas d’une compétence fédérale, le NPD aura sûrement une promesse ou deux à ce sujet.

10. Comptez le nombre de discours et d’entrevues que va faire Gilles Duceppe pendant la campagne, multipliez par trois et vous obtiendrez le nombre de fois où il va répéter l’expression «Bloc canadien».

11. Lors de chaque discours de Justin Trudeau, nous aurons l’impression d’être dans ce moment du film où le coach ou l’avocat fait un speech inspirant sur une montée orchestrale pendant que la caméra tourne autour de lui. Si seulement il pouvait dire quelque chose, en plus de parler.

12. L’économie va bien ? C’est parce que le gouvernement sortant a effectué un travail extraordinaire. On devrait le réélire.

13. L’économie va mal ? Ce n’est pas la faute du gouvernement sortant. En fait, c’est un rappel qu’il nous faut de la stabilité. On devrait le réélire.

14. On découvrira en cours de campagne qu’un candidat québécois d’un parti fédéraliste a déjà été favorable à la souveraineté du Québec, quelque part dans les 50 dernières années. Le candidat devra faire une sortie pour expliquer qu’il a maintenant des frissons de bonheur quand il entend le mot «Canada» et qu’il est tellement fédéraliste qu’il écoute le hockey seulement pour l’hymne national. Il se mettra peut-être même au curling.

15. Une marge d’erreur de 8 % n’empêchera jamais un média d’interpréter les résultats d’un sondage non probabiliste, mené auprès de 300 internautes, comme étant «serrés» ou «révélateurs».

16. Au cours de la campagne, un obscur député d’arrière-ban ou un candidat n’ayant aucune chance de l’emporter, parce qu’il se présente pour le Bloc à Kirkland, va dire quelque chose de complètement absurde qui va mettre son parti dans l’embarras. En déclarant que son parti agit «dans la même veine que Jésus» avec la loi C-51, par exemple.

17. Le point précédent ? C’est la faute des médias, nous dira le parti dans l’embarras.

18. Sur les médias sociaux, des candidats qui n’ont jamais utilisé un téléphone intelligent auparavant vont nous donner tous les détails de leur vie en campagne. «Belle journée avec mon équipe au club de pétanque de Saint-Joachim-de-l’Énergie», dira le tweet accompagné d’une photo un peu floue (et à l’envers).

19. «Le seul sondage qui compte, c’est celui de l’urne», répétera le chef de parti en retard dans les sondages. Pendant ce temps, celui en avance dans le même sondage répétera avec un grand sourire qu’il n’a «pas l’habitude de commenter les sondages».

20. Au Québec, peu importe le parti pour lequel vous votez, on vous accusera de permettre aux conservateurs d’être réélus.

21. On appelle ça des «débats», mais dans les faits, ce sera davantage un concours de qui arrivera à placer le plus de phrases préparées par l’équipe des communications et apprises par cœur.

22. Après chaque débat, à la télé, un candidat de chaque parti viendra affirmer que c’est son chef qui a gagné le débat, et haut la main ! On se dira alors qu’on aurait pu mieux utiliser ce temps d’antenne de mille façons, comme en rediffusant un épisode de Cormoran.

23. Sur leurs pancartes électorales, les politiciens vont appliquer la même technique que les courtiers immobiliers : ne rien dire sur ce qui est à vendre, mais mettre la binette du vendeur bien en évidence.

24. À la télévision, on consacrera la première heure de la soirée électorale à extrapoler et à faire des conjectures sur les résultats potentiels, ainsi que sur leurs répercussions hypothétiques. Des prédictions qui n’auront plus aucune valeur une heure plus tard, une fois les vrais résultats sortis. Une autre belle occasion ratée de rediffuser Cormoran.

25. Un homme blanc, entouré majoritairement d’hommes blancs, va devenir premier ministre.

Laisser un commentaire

Savoureux!!

« 11. À chaque discours de Justin Trudeau, nous aurons l’impression d’être dans ce moment du film où le coach ou l’avocat fait un speech inspirant sur une montée orchestrale pendant que la caméra tourne autour de lui. Si seulement il pouvait dire quelque chose, en plus de parler. »

Je vais la rire toute la soirée je pense!!

Tres bonne prédiction en plus c sur que ça va être pas mal ça qui va arriver. Mais personnellement j’adore la prédiction numéro 11. Bonne pré-campagne ma gang de pousseux d’crayon d’politicien.

Ah mais vous avez oublié l’orgie de publicité payée par nos taxes et nos impôts sur le Plan d’action économique Harper et sur l’argent dans les « poches des familles » du PUGE (ça ressemble à purge et ça aura le même effet l’an prochain quand viendra le temps de rencontrer le collecteur d’impôts qui viendra fouiller dans les « poches des familles ») qui nous rabattra les oreilles sur les bienfaits du Grand timonier pour notre pays bien-aimé…

Sans doute que vous faites parti de l’ Alliance de la fonction publique canadienne qui ne digère pas le projet de loi des conservateurs qui oblige les corporations syndicales a devenir normales en tant institution et d’ être transparentent et dévoiler leur bilan et aussi de dévoiler les postes de dépense a vos membres!!! Pour ce qui est de la purge dont vous parlez ; allez voir les familles avec 1-2-3 enfants et tenté de les convaincre que le gouvernement en leur donnant de l’ argent les déstabilisent et les rends plus pauvres qu’ avant!!!! Quel désinformation stratégique et S.V.P lacez les familles car ils ont besoin de cet argent.

« a devenir normales en tant institution et d’ être transparentent et dévoiler leur bilan et aussi de dévoiler les postes de dépense a vos membres! »

Ça serait l’fun si le Parti Conservateur était en train de faire ça du Gouvernement Canadien et non l’inverse….

Je compare plustôt les organisations syndicales a des corporations a capitaux privés qui EUX doivent a chaque année présenter un bilan auditionné!

Seulement les entreprises qui sont transigées publiquement, la très grande majorité des entreprises n’ont pas à faire auditer (une audition c’est pour jouer un rôle interprétatif) leurs résultats ou même présenter un bilan publiquement.

Vraiment? N’importe qui peut devenir membre d’un syndicat? Le seul critère est d’avoir de l’argent et de vouloir payer le membership?

Come on…

J’ai 2 enfants. Pourquoi croyez-vous que nous ayons tant besoin de cet argent? Peut-être parce que les Conservateurs coupent dans les services et dans les crédits d’impôts? Peut-être parce que l’économie tourne au ralenti pcq les conservateurs ont placé tout nos oeufs dans le même panier des sables bitumineux? C,est un »cadeau » empoisonné qui nous est fait là: ils prennent l’argent d’une poche (crédit d’impôt) et le mette dans l’autre (PUGE). Tout ça, en plein dans le début des vacances, juste avant les élections: non-mais-il-est-ty-fin-le-gentil-Stephen-Harper-de-nous-permettre-d’aller-aux-USA-malgré-notre-dollars-faible! De plus, ce montant est imposable. Donc, à 2-3-4 enfants, ça peut être suffisant pour faire changer de niveau d’imposition.
Je ne peux même pas dire que je suis contente d’avoir eu ce 840$ supplémentaire ce mois-ci, ainsi que les 120$ additionnels pour les prochains mois: je vais placer cet argent de côté, pour pouvoir payer mes impôts supplémentaires au printemps prochain. Cet argent ne sera pas réinjecté dans l’économie comme ils s’en targuent en commentaires de leur belle photo d’impression de chèques.

Si t’ es pas contente d’ avoir cet argent , cesse de te plaindre et retourne-la au gouvernement!!! Franchement!!!

C’est exactement ce qui va se passer au printemps prochain quand je ferai mon rapport d’impôt.

Je commence à croire que la satire humoristique et la seule façon d’obtenir la vérité sur la désuétude de notre système politique actuel, vive les Jon Stewart et les Mathieu Charlebois de ce monde.

@ Mathieu Charlebois. A votre item # 23 …les mêmes techniques que les agents d’ immeubles…. La refonte de la loi du courtage au Québec en 2010 le terme agent n’ est plus utilisé; aujourd’ hui c’ est le terme COURTIER qui a été choisi pour le proffessionnalisme et la structure! Comme courtier d’ assurance et courtier en valeurs mobilières Donc je veux bien croire que c’ est de l’ humour votre petit blogue mais utiliser les vrais termes démontre de votre part un certain proffessionalisme!!

Pourtant, les refontes de loi du courtage, c’est une de mes passions! Je ne comprends pas que je puisse l’avoir manquée, celle-là.

Aïe Aïe Aïe. Je vais corriger de ce pas et aller me fouetter dans ma chambre.

Merci du changement! Mais il y a quelque chose qui me turlupine; lorsque vous parlez du vendeur, voulez-vous parler du propriétaire vendeur ou du courtier inscripteur?? Et la technique du courtier est selon vous et vous seulement de ne rien dire !!! Une chance que c’ est de l’ humour ha!ha!ha!

Vous avez déjà vu un courtier immobilier mentionner quoique ce soit sur une propriété à vendre dans le cadre de sa publicité? Les maisons de courtages immobiliers vont publier des annonces, mais on parle de la publicité du courtier lui-même ici.

Merci de nous revenir avec une réflexion mise en contexte.

Si vous allez sur CENTRIS, REALTOR, et toutes les grandes franchises , vous aurez tous les renseignements que vous voulez sur n’ importe laquelle propriété et aussi la binette du courtier!

Exactement ce que je disais : les courtiers eux-mêmes ne publient aucune information pertinente dans leurs publicités, comme les députés.

J’ai même mentionné que les maisons de courtage publient ces annonces, je ne vois pas qu’est-ce que vous apportez de plus à la discussion…

J’aurai préféré ‘Bouscotte’ au lieu de ‘Cormoran’ mais bon. Dans mon coin on a déjà eu Claude Roy et Bernard Généreux, pour les moments absurdes on était servi.

[…25. Un homme blanc, entouré majoritairement d’hommes blancs, va devenir premier ministre. ..]

Mais il y aura probablement un sikh avec un turban bleu, une femme esquimaude à barbe dans une robe rose, un lutteur de sumo ou juste une personne habillée en noir de la tête aux pieds assis derrière le chef aux Communes. Comme ça, la vision du Canada comme « plusse beau pays au monde » sera préservée…

Je crois au contraire que la publicité électorale peut avoir une grande influence sur les nombreux électeurs qui ne connaissent rien en politique, qui n’ont pas développé de défense mentale contre la bullshit et qui vote pour des apparences.

Qui dit vrai parmi tous ces menteurs racoleurs? « La veille des élections, il t’appelait son fiston, Le lendemain, comme de raison, il avait oublié ton nom » (Félix Leclerc)

Ma préférée est la 20. Au Québec, peu importe le parti pour lequel vous votez, on vous accusera de permettre aux conservateurs d’être réélus.

C’est déjà commencé sur le forum actuel! (c.f. François I qui remercie les souverainistes de voter Bloc pour appuyer son parti, le PCC)

Un homme blanc entouré d’homme blanc deviendra le premier ministre… Je suis le seul que la bien pensence choque?
En Éthiopie ça arrive qu’un journaliste gauchiste dise encore un homme noir entouré d’hommes noirs deviendra le président? En Chine ça arrive que quelqu’un dises comme si c’était pas normal qu’un homme asiatiques entouré d’hommes asiatiques deviendra premier ministre? On forme encore 78% de la population aux dernières nouvelles (statcan 2011) Et dans les années 90, il y a pas si longtemps, c’était dans les 90%… Faut absolument faire disparaitre la population blanche? C’est une obligation? Et se sentir mal si on est encore la majorité? Dans un pays majoritairement blanc c’est pas un peu statistiquement normal qu’un blanc aie plus de chance de se rendre la?

Le pire ,on va reelire le partit pour des promesses sans garenti. Apres les elections on va coouper faute d argent et apres on va nous faire a croire des banalite et oops on repard dans 4 ans