3 problèmes avec la chanson de Sophie Grégoire

«Ce n’était pas prévu, croyez-moi», a expliqué la première dame. On préfère la croire, parce que si ça sortait d’un plan de communication longuement réfléchi, ce serait un peu gênant. 

PolitiqueC’était ce mardi, lors d’un événement célébrant le jour de Martin Luther King à Ottawa. À la surprise de tous, Sophie Grégoire s’est mise à chanter et, pour doubler l’étonnement, l’épouse de Justin Trudeau avait le gosier harmonieux et la note juste.

Après 10 ans à entendre Harper fausser en reprenant les grands succès des Beatles, c’était inattendu.

«Ce n’était pas prévu, croyez-moi», a expliqué la première dame. On préfère la croire, parce que si ça sortait d’un plan de communication longuement réfléchi, ce serait un peu gênant. Pour trois raisons.

1 — Sa fille de 6 ans, ce n’est pas tout à fait Rosa Parks

Quoi de mieux pour célébrer la mémoire de Martin Luther King qu’une chanson composée pour la fille de Sophie Grégoire, alors qu’elle traversait «une période difficile»?

L’histoire ne dit pas de quel type de «période difficile» il s’agissait, mais nous n’avons aucun doute que celle-ci se compare SANS PROBLÈME aux conditions de vie des Afro-Américains dans les années 1950 et à leur combat pour le respect de droits élémentaires. Après tout, c’est le genre de luttes auxquelles Sophie Grégoire, femme blanche d’une famille aisée, doit faire face chaque jour. Paraît qu’elle s’est même cassé un ongle mardi dernier. Tragique.

On a déjà hâte à la chanson klezmer que Mme Grégoire va pousser lors de la Journée internationale de commémoration des victimes de l’Holocauste.

«En l’honneur des victimes juives de la Deuxième Guerre, voici une chanson que j’ai écrite un jour où il ne restait plus de bagels et que j’avais vraiment envie d’en manger un pour déjeuner. Ça s’appelle “Cream Cheese on a Toast”.

Cream cheese on a toast
Hum hum hum
It’s just not the same
Hum hum hum
But when you smile back at me
My heart change into a bagel
Hum hum hum
A bagel of love »

*Ovation*

2 — «En français!»

Ainsi donc, Sophie Grégoire écrit des chansons… en anglais. A-t-elle l’intention de faire carrière en France?

C’est fini, les francophones qui écrivent en anglais. Même Pascale Picard s’est mise à la langue d’Éric Lapointe. Sophie Grégoire devrait en prendre acte avant de se faire crier «En français!» par un millionnaire séparatiste au fond d’un bar en Abitibi.

Si elle a besoin d’aide pour traduire ses chansons, elle n’a qu’à demander aux fonctionnaires fédéraux. Ils ont maintenant tous un logiciel de traduction automatique sur leur poste de travail. Comme on dit en anglais: «What can go wrong?» (Traduction: «Quoi peut aller mauvais?»)

3 — Chanter n’importe quand mène à l’anarchie

Avant de se prendre pour Maria Callas en public, il importe d’abord de se poser quelques questions.

a) Suis-je dans une comédie musicale?

Oui? Alors sortez votre parapluie et allez à Cherbourg, une chanson vous y attend.

Non? Fredonnez en votre for intérieur et passez à autre chose.

b) Suis-je le personnage d’un film de Disney?

Oui? Alors suivez les conseils de l’écureuil parlant sur votre épaule et entonnez une ritournelle.

Non? Pas d’animaux parlants, pas de chanson. C’est la triste règle.

c) Ma chanson est-elle appropriée?

Veuillez vous référer à la section 1 de ce billet, ce qui vous évitera d’aller chanter «Je danse dans ma tête», la voix nouée par l’émotion, aux funérailles de René Angélil. Même si ça vient d’une bonne intention, c’est… non.

Autrement, le Canada s’en va directement vers une anarchie chantée où chaque citoyen se donnera le droit d’interrompre ce qu’il était en train de faire pour exprimer en musique son humeur du moment. La productivité du pays est à une chanson d’être en chute libre.

Et puis, où tout cela s’arrêtera-t-il? Verra-t-on Justin «spitter» des rhymes dans un rap battle contre l’Arabie saoudite pour la libération de Raif Badawi?

Il n’est pas trop tard pour enrayer ce fléau. Déjà qu’on paie pour l’avion du PM et de sa famille quand ils partent en vacances, je n’ai pas envie de commencer à payer pour qu’un orchestre les suive en tout temps.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

47 commentaires
Les commentaires sont fermés.

Les canadiens ont élus le fils du diable, malheureusement nous seront graduellement servis en petite portion à l’islam radical, notre liberté comme nous l’avons connue est terminée!!!

Vous autres, vous voyez des problèmes partout en vous drapant dans vos apparats de pape et de juge des gestes authentiques que vous décortiquez avec vos œillères inamovibles de dictateurs d’opinions. La critique est aisée mais l’art est difficile. J’aurais aimé vous voir à pied d’œuvre. Pensez-y. Un idiot troive toujours plus idiots que lui pour applaudir ses idioties.

Et si vous, Monsieur, ne percevez pas que cette prestation était totalement déplacée, vide de sens et preuve de bien peu de finesse, ce n’est pas des œillères que vous portez, mais des lunettes roses.

Monsieur Chouinard, Franchement, » le fils du diable » !
et en plus qui chercherait a nous convaincre d’adopter l’islam radical, !
Où voyez-vous ça dans la prestation de Sophie Grégoire ?

C est qui ce commentaires delirant par rapport a l Islam la premiere dame du pays est comme son Mari parley de moi en map out en bien Mais parlez en c est pathetique

je suis entièrement d’accord avec l’esprit du premier point de l’article. Quand tu fais une allocution pour commémorer la mémoire d’une personne comme MLK, c’est pas le moment de voler la vedette et d’attirer les spotlights sur ta propre personne.

My God Mathieu Charlebois rien a écrire aujourd’hui de plus constructif franchement tu est un petit personnage.

Monsieur Charlebois, Vous agissez comme le feerait Infoman.
Mais lui c’est pour rire !
Était-ce votre bur ?

Quel désastre cette chanson…se prend elle pour Eva Peron avec ses becs à la fin….! Une chanson pour sa fille qui est complètement innaproprié pour cette journée de commémoration (propre aux US, en passant) de quoi se mêle t-elle, pour l’amour !!!??? Quelle auditionne à La Voix à la place !!!

Pauvre de toi Mathieu.
C’est un non-sujet.
Si t’es frustré, va prendre une marche, il, fait soleil dehors…

Surprenant comme certains lecteurs ne voient que le premier niveau de ce texte humoristique! J’ai lu un certain nombre de commentaires sur cet événement, et je vous avoue bien franchement que je ne sais quoi trop en penser. C’est le premier texte que je lis qui, tout en faisant preuve de dérision, m’interpelle. Bravo!

On a tous droit a notre opinion . Mon opinion sur l’article des ( 3 problèmes avec la chanson de Sophie Grégoire ) est que je pense vraiment que ca prends un simple d’esprit pour écrire de tel stupidité et je voit que la méchanceté humaine est sans limite. Vous devez etre un tres grand fan de M. Harper . Moi j’ai voter NPD .

Grossier, c’est tout. Je n’arrive pas à croire qu’un adulte qui n’est pas en état d’ébriété puisse écrire quelque chose comme ça, et je suis encore plus étonné que ce soit publié. Honte à L’Actualité!

Il ne faut pas oublier que c’est un billet satirique et que c’est fait avec humour et légèreté. Vous n’êtes évidemment pas obligée de trouver ça drôle, mais il est absurde d’interpréter ce texte au premier degré.

Pourquoi au Quebec on doit toujours etre jaloux des autres et meprisant et ne jamais se feliciter de la reussite des autres? Si moi je l’ai pas pourquoi les autres l’aurait? C’est PETIT. Je trouve l’article ridicule et un journaliste devrait etre capable d’avoir un sens de l’etique plus eleve que cela. Pourquoi ne pourrait elle pas ete emu simplement.

Innaproprié! C’est vraiment gênant, pourrait-on lui parler de protocole et de savoir faire dans le rôle de la femme du Premier Ministre, déjà il a lui-même à apprendre son rôle qui est autre que de jouer à la vedette. LE PAYS NE VA PAS BIEN DU TOUT,! Y a-t-il quelqu’un qui sait tenir le volant?

Et, voulant parler de la chanson de Madame, pourquoi n’avez-vous pas résisté à essayer d’insulter Harper?

Je vous suis avec grand plaisir depuis longtemps. J’ai toujours apprécié votre humour, même lorsque j’ai demandé des sources et que vous m’avez rickrollé en guise de réponse. Par contre ce dernier article me déçois beaucoup. Je trouve que c’est beaucoup de nitpicking et de mépris pour une bonne intention. D’autre part, je n’aime pas qu’on décourage les gens qui ont le courage de chanter en public. Quand il est question d’émotion, l’art exprime souvent mieux que n’importe quel discours terre à terre. J’aimerais vivre dans un monde avec plus d’art, y compris la musique. Pas besoin non plus de faire partie des opprimés pour être sensible à leur cause, être touché et vouloir donner son soutient.

Je préfère quand vous blâmez l’insensibilité que la sensibilité.

Toujours rien sur PKP et ses innombrables abris fiscaux?

Eh ben…

Ah si vous insistez François 1, je peux bien essayer de vous enquiquiner un peu.
PKP et ses innombrables abris fiscaux?
Où ça.
Il n’en a pas autorisé la création en tout cas.
Et pis nos rois canadians dans les tours surplombant leurs terrains de golf et le reste de leur domaine, eux pensez-vous qu’ils se sont abstenus d’en utiliser?
Et les Jean Coutu et les autres?
De nos nombreux hommes et femme d’affaires, sportifs, politiciens (notre premier ministre du Québec actuel), et qui d’autres encore?
Et vous François 1 à qui je j’ai posé la question de nombreuses fois sans jamais avoir de réponse? Même pas un non! Même pas un nom, est-ce que c’est parce que la réponse est oui?

Content?
J’ai essayé de vous faire plaisirs.
Ne venez pas vous en plaindre.

Et moi? Non! Le seul abris que j’ai déjà utilisé étai au Québec. Un abris Tempo! Bien empilé, on peut en mettre beaucoup des 10.$, je vous le confirme.

C’était quoi le sujet?
Ah oui, c’est une chanson, …
Le temps d’une dinde, d’une dinde,…!

Je n’aime pas trop ton commentaire sur l’Abitibi tu devrais sortir un peu de ton trou tu comprendais peut être , les gens d’ici. Pour Harper, tu ne lui va pas à la cheville.

«Se faire crier « En français! » par un millionaire au fond d’un bar en Abitibi», c’est une référence à PKP qui crie «En français!» au groupe Groenland, à L’agora des arts de Rouyn.
http://www.lapresse.ca/actualites/201502/06/01-4842090-pierre-karl-peladeau-cree-un-malaise-durant-un-concert-a-rouyn-noranda.php

Je suis bien curieux de savoir ce que vous y avez lu qui insulte l’Abitibi, coin de pays que j’ai visité mainte fois. Je me suis même rendu jusqu’à Matagami!

Merci Mathieu Charlebois pour ce texte. Il m’a bien fait rire tout au long de mon déjeuner. Parlant éthique, à lire tous les commentaires, je crois que nous n’en avons plus beaucoup de nos jours… Ce n’est pas la place de la première dame de chanter une chanson inappropriée – qu’elle a certainement écrite en lavant sa vaisselle (pourquoi pas ?) – lors d’une cérémonie officielle. Un point c’est tout. Même si c’est « cute » et même si elle a une belle voix.

Il faut croire qu’il n’y a pas seulement Justin Trudeau qui est un »Pot Head ». Sa femme semble en fumer du bon aussi. Payé par l’État en plus …

Malgré le droit à la liberté d’expression, un texte d’une telle insignifiance ne donne certe pas envie de s’abonner à l’Actualité.

« Déjà qu’on paie pour l’avion du PM et de sa famille quand ils partent en vacances, je n’ai pas envie de commencer à payer pour qu’un orchestre les suive en tout temps. »
C’est comme ça avec tous les PM. Ils n’ont pas le droit de voyager parmi le peuple. C’est le règlement, c’est pas de sa faute. As-tu déjà pris l’avion et deux bancs en arrière il y avait Stephen? non. Parce que lui aussi se faisait payer son avion par les contribuables.

Moi j’ai trouvé cette chanson très rafraisisante, cessez de voir des grosses bibites partout pour faire votre papier.

Je vois 2 problèmes supplémentaires:

1) La première ligne sur les anges… son mari vit dans un monde de calinours et de licornes, elle son truc ce sont les anges??

2) Quand elle parle de période difficile, je suis pas mal certain qu’elle fait référence à la boulimie, donc je l’imagine la tête dans la bolle de toilette!

Margaret Trudeau, sa belle mère avait fait de même dans un de ses premiers voyages dans l’avion avec des invités. Ça dérange quoi dans notre quotidien si elle veut chanter? Soyez assuré qu’elle a eu sa leçon.

Ce n’est vraiment pas fort comme article. Il y les radios poubelles et maintenant les sites d’information poubelles

Je pense qu’ elle s’ est laissée aller par l’ émotion et non par la raison ! D’ ailleurs son mari le calinour qui est sans aucun doute influencé par sa dulcinée est pareil comme son épouse ! Il agit avec émotion et il est grandement temps qu’ il rencontre son caucus de Toronto ! Pour surtout revisé son plan de pot et se réveiller à la réalité!

Pauvre elle ! En chantant elle veut aider son charmant mari…Même si sa chanson n’a pas sa place…cela nous permet de voir qu’elle peut déraper dans des circonstances plus sérieuses…

Junior a marié le même genre de femme que Papa…. Junior aime les dictatures communistes comme Papa. Junior se fout de l’ouest comme Papa… Junior considère le Québec comme une minorité ethnique parmi une multitude d’autres, comme Papa (et les Québécois ont voté pour ça). Déprimant ce retour en arrière aux années ’70!

Depuis un peu plus d’un an, je réalise presque un rêve, après avoir travaillée dans les médias et la technologie, je travailles maintenant en forêt et j’y reste aussi dans mes jours de congés, parce que j’aime ça… Juste pour vous mettre en contexte, je dois vous dire que je me suis déconnecté lentement sans m’en rendre compte… Je trouve le net très pratique pour payer les factures ou donner signe de vie à mes proches car sinon c’est un téléphone radio pas très privé, je n’ai pas encore trouver le temps de brancher le fil de Bell express vu (qui est pourtant fournit par mon employeur) dans ma télé, donc perdu l’habitude de mon LCN tous les matins… Mais l’autre matin quand par hasard j’ai passé devant l’écran télé au travailles et que j’ai vu la Première Dame chanter… Ben voyons donc! C’est quoi ça? Mais c’est une blague? Qu’est-ce qui se passe? Pardonnez-moi l’expression mais comme on dit dans mon Lac-St-Jean: » Ils sont sautés su’l crinque ben raide! » J’avais vraiment envie de venir dans mon autre chez nous en ville (c’est mon douzième dodo ici depuis plus d’un an) avec mon internet haute vitesse, juste pour voir la réaction des gens et des médias… Si ça avait passé comme un cheveux sur la soupe ou pas…
J’étais encore hésitante à ne plus avoir de pieds à terre en ville, mais aujourd’hui c’est très clair, le gouvernement est devenu une grosse comédie musicale et c’est presque sûr que ça va mal finir et je n’encouragerai pas ça. Les regarder se pavaner comme ça , après avoir détruit mon homme et ma famille qui après 17 ans d’armée et 6 missions humanitaires n’a plus grand chose d’humain et est lui même en train de scrappé nos deux enfants, ça m’irrite un peu…
Je vais continuer a travailler et malheureusement à payer mes impôts, mais je cancel tout ici en ville, je vais vivre avec le stricte minimum, je me construis un camp en bois rond »squater » avec juste l’énergie solaire et achetée au états en plus (sauf peut être pour la construction :-))
Loin des yeux, loin du coeur!

Bonjour Marie-Ève,
Il n’y a pas de « première dame » au Canada. C’est un concept étatsunien. Cela n’existe pas ici. Elle est l’épouse du premier ministre, et c’est tout. Pardonnez-moi de vous corriger. Pour le reste,votre propos est triste.

Vraiment ordinaire comme article sur le blogue Politique. Franchement, M. Charlebois sonne comme un jeune ado de 15 ans qui rit des autres élèves qui participent au Spectacle amateur de l’école, juste pour avoir l’air « cool » ou pour faire le comique. Après ça, on essaie d’encourager nos jeunes à être tolérant et à ne pas intimider les autres. Bref, très ordinaire!

Le mal est dans l’œil de celui qui regarde….et la beauté et la bonté font « suer » ….pour une fois que l’image de la première dame du pays est sympathique et en plus elle a du talent…ce n’est pas sa place pour se laisser aller…tant pis! Vive la spontanéité dans ce monde de constipé! Ps: je considère la machine Trudeau comme de la poudre aux yeux; cadeau de l’establishment.

Ben voyons donc…trois problèmes, si graves qu’on en fasse tout un plat… » » » »???? Elle n’a tiré personne, ni insulté, ELLLE A CHANTÉ . Pas des paroles blessantes à ce que je sache. Les journalistes n’ont-ils que ça à faire, s’acharner sur une chanson …parce qu’elle est la 1ère dame ? Allons, allons, regardez les vrais problèmes du pays. Pas une belle chanson bien chantée. Allez jouer ailleurs.

Je dois dire que je m’accommode bien mal de votre style journalistique. Comme l’écrit quelqu’un d’autre, vous devriez vous joindre à Infoman tout simplement. Pour ce qui est du sujet, finalement, ça ne fait pas très original car ce n’est qu’une occasion de plus de taper sur Trudeau ou les Trudeau. Si c’est votre créneau, nul besoin d’écrire aussi longuement.

Je ne suis certainement pas un adepte de Juste-Un Trudeau. Mais la grossièreté de votre article est telle que j’en ai honte pour tous. C’est au point que je me demande bien pourquoi je suis abonné à l’Actualité. En fait je vais dès demain considérer demander un remboursement et anuuler mon abonnement.

On ne parle pas ici d’information ni d’analyse critique, mais d’une grossièreté d’un fond de taverne … quand les femmes n’y était pas admises. Ça fait tellement années 60. Beurk! Honte sur vous!

Un addendum à mon commentaire précédent. J’étais tellement enragé devant le bas niveau de vos commentaires que j’en ai oublié de corriger les fautes de grammaire! Désolé. Mes excuse à tous!

Pour ma premiere experience sur un blogue, je suis abasourdi par la stupidité des gens. Vous avez raison et en plus
avec humour. Ce sont sûrement les enfants de ceux qui envoyaient de la nourriture á Donalda dans les années 60.
Le Quebec n’est pas sorti du bois.