455,6 millions en 10 jours

Photo : Jacques Boissinot/PC
Photo : Jacques Boissinot/PC

Un parti au pouvoir n’est jamais à court de munitions pour se faire valoir. Il n’a qu’à distribuer des chèques. Rénovations à l’aréna, pavage des routes, accès au réseau à large bande en régions rurales… Tout est bon pour faire parader ministres ou députés devant les caméras de télévision.

Les conservateurs l’ont bien compris. Depuis le début de l’été, ils n’arrêtent pas. Ils sont partout et presque tous les députés ont eu droit à leurs 15 minutes de gloire dans leur circonscription. En seulement 10 jours, du 21 au 31 juillet, ils ont fait plus de 90 annonces, totalisant 455,6 millions.

L’annonce d’une aide financière n’est même plus une nécessité pour convier les médias. Lors d’un événement public tenu cette semaine à Ottawa, Stephen Harper a invité les Canadiens à profiter du crédit à la rénovation domiciliaire, un programme annoncé dans le dernier budget, pour lequel une campagne publicitaire a été lancée cet été.

Ces 455,6 millions s’inscrivent dans le plan de relance du gouvernement, qui dépasse les 50 milliards de dollars. Avec pareille manne à leur disposition et peut-être une élection dès cet automne, on comprend que les conservateurs, le ministre des Finances Jim Flaherty, en tête, n’aient pas envie d’annoncer trop rapidement la fin de la récession.

Laisser un commentaire

C’est comme le programme des commandites. La différence dans ce cas-ci, c’est que ce sont l’ensemble des citoyens qui en profitent.

Dans le cas des commandites, il s’agissait d’une fraude libérale (au même titre que les Lacroix et Jones de ce monde) et c’était le parti libéral qui en bénéficiait et aussi les lèches-culs libéraux désignés.

La distribution des fonds dépensés de la sorte de la part des conservateur est-elle morale?

Non, elle est politique mais n’est pas criminelle alors que celles des commandites libérales l’étaient.

Ca donne une bonne idée de la morale conservatrice : dépensons maintenant l’argent qu’on n’a pas et pelletons le déficit au menu des générations futures. Il me semble qu’avec un déficit anticipé de l’ordre d’environ 50 milliards dès cette année, j’aurais bien pris soin d’éviter d’annoncer diverses mesures qui n’ont souvent qu’une saveur électoraliste !

Le parti conservateur-allianciste-reform party n’est composé que de crapules. Ils sont immoraux et ammoraux. Pour un parti qui prêche la foi chrétienne (sans trop appuyer non plus), quelle bande de faux-jetons. Ils réforment tout sauf la foi dans les cadeaux électoralistes creux. C’est sûrement parce que le Seigneur les a éclairé.

Les plus populaires