8 minutes pour changer le monde

Une biologiste, Mélanie Busby, et un avocat et étudiant en économie à l’UdeM, Erik Bouchard-Boulianne, ont décidé, comme des centaines de milliers d’autres individus dans le monde, de faire leur part pour sauver la planète. Caméra au poing, ils ont monté un documentaire dont un résumé de 8 minutes, très pédagogique et très instructif, est maintenant disponible sur youtube. Ils m’écrivent:

Dans l’ouvrage «Imaginer l’après-crise», vous discutez amplement du défi que représente la crise écologique que nous vivons. Puisque le démo (et le film) reprend une grande partie de votre propos en image, nous osons espérer que vous aimerez bien.

Si j’aime ? Mets-en. C’est presque une bande annonce de notre ouvrage. Jusqu’à hier, moins de 200 personnes étaient dans le secret. Allez, écoutez le clip et faites sauter le compteur:

Laisser un commentaire

Beau travail de deux étudiants de l’UdeM. Ça reprend à sa manière les prophéties amérindiennes qui annoncent le désastre depuis des lunes.

Et pendant ce temps, les décisions politiques qui pourraient éviter la catastrophe se déroulent dans des lieux et entre des personnages dont la pensée est aux antipodes des rêves des intellectuels.

Larouche, Mouvement décroissance….lollll
Est bonne.
—-

J’ai passé ma jeunesse avec les Marxistes. J’ai traversé ma vie adulte avec les féministes puis les gays et lesbiennes. Là, chu poigné, depuis le début du 21e, avec les verts.
S’agit de les écouter pour comprendre qu’on en a pour des décennies et des décennies à se faire écoeurer dans notre mode de vie. Parce que c’est ça qu’ils ne supportent pas.

Le document représente un bon résumé. Un résumé du résumé consisterait à affirmer qu’il y a trop de personnes sur la terre pour satisfaire le mode de vie « moderne » et éventuellement créer la rareté des ressources.
Il semble que l’on veuille tout mettre sur « la crise écologique ».
Non….c’est une crise humanitaire: après le constat, et puisque les états sont dirigés par des mercenaires à la solde des corporations et qu’aucun lesdership ne pointe à l’horizon pour convaincre de donner un coup de barre radical dans le sens du partage, et de la distribution de la richesse il n’y a pas de solution.
Ah oui on peut constater, on peut dénoncer, faire des études, mais prendre des décisions…..non.

Bonjour!

Nous organisons un colloque sur le développement durable (Si nous léguions la planète en héritage?). Ce vidéo, 8 minutes pour changer le monde (et le film, je l’espère) nous sera très utile. Très intéressant et stimulant!

Merci beaucoup de nous l’avoir rendu accessible!

Marie Bouchard, Mont-St-Hilaire

Note: Comme je ne vais pas sur YOU TUBE, votre site nous a donné accès à ce document. Merci! encore!

La solution est simple : consacrer 10% des budgets des agresseurs marchands de canons au développement dans un partage équitable de tout entre tous les êtres humains
Donc guerre à la guerre par le développement la culture et le parrainage des nations pauvres par les nations déjà développées et de ces dernières par les nations très développées .
Des maisons, des écoles et des hôpitaux pour tous les êtres humains . Du mangé , de l’eau et de l’air pour tous , Tout est une question d’organisation et de partage équitable
Mais ce projet de justice basique internationale menace les bandits marchands de canons et leurs gouvernements manipulés
Car le développement équitable pour tous les êtres humains s’oppose aux guerres sales des agresseurs qui dressent les nations contre les nations car pour ne pas avoir à fermer leurs usines d’armes ils doivent renouveler sans cesse ces armes en tuant les pauvres
Et dire que nos impôts fédéraux financent ces ces usines et ces guerres sales des marchands de canons .
Coupons leur les vivres transformons leurs usines en forum pour le développement donc débutons ainsi le plus grand chantier de toute l’histoire de notre Planète en sachant qu’un dollard pour le développement crée plus d’emplois qu’un dollard pour les agresseurs les menaceurs et les ramassis de menteurs qui nous volent littéralement nos impôts fédéraux ..

Cette vidéo devrait être présentée d’abord et avant tout en Chine et en Inde, car c’est eux, d’abord et avant tout, qui favorisent la croissance économique, comme en font foi le taux annuel d’augmentation de leur PNB respectifs. Je ne suis pas sûr qu’ils soient très réceptifs à l’idée de réduire leur croissance économique à 1 ou 2 % par an pour protéger la planète.

L’idéal de cette vidéo semble être une faible croissance économique. Qu’on ne s’inquiète pas, cet « idéal » est déjà atteint en Amérique du Nord et en Europe; et depuis longtemps.

Ne manque plus maintenant qu’une vidéo écologiste faisant la promotion d’une réduction de 6 milliards du nombre d’humains sur Terre afin d’éliminer cette aberration tout à fait récente et de revenir à la belle époque (1800) où il n’y avait qu’1 milliard d’individus sur Terre. Qui se portera volontaire pour une disparition écologique de 86 % de la population terrestre sur l’autel de la Terre Verte?

Le désordre écologique qui règne présentement est bien plus causé par la croissance de la population (de 1 milliards d’humains en 1800 à 7 milliards d’humains en 2010) que par la croissance économique. Sachons bien cibler le problème ; sinon on risque de trouver de faux responsables et de fausses solutions.

J’aime beaucoup l’idée de soustraire du PIB les gains qui été plus élevés dans le futur. Parce qu’on leur doit.

Par contre, il me semble un peu utopiste de demander aux gens la simplicité volontaire.

Get real!
Le débat c’est de savoir comment faire pour faire avancer la société tout en ne faisant pas payer nos enfants.

Pas de savoir si on peut avoir la capacité de jeûner.

341 vues depuis mars 2008!

Pas trop populaire cette vidéo. Mais ça me semble intéressant, on trouve cela comment?

Pour changer le monde, il faut dabord changer le fonctionnement politique.Renouveau du monde politique.
Le pouvoir sera occupé par des indépendants élus (qui doivent avoir présenté leur couleur). L’ensemble des élus devront administrer selon la politique et le budget voté par les électeurs. Normalement à la fin d’un mandat, les élus présentent 2 propositions de budgets : une conservatrice et une innovatrice, qui sera voté lors de l’élection. Si en cour de mandat les élus veulent modifier le budget, ils doivent faire un référendum.
La durée du mandat d’un élu est de 3 ans, qui peut être reconduit pour un autre 2 ans maximum. Après 5ans (de candidature) un candidat doit se retiré de la scène politique pour au moins 3 ans. Après le retrait de 3 ans, une personne peut se représenter comme candidat sur la scène politique pour un maximum de 5ans.
Les élections se font par région. La position de chef d’état est votée par l’ensemble de l’électorat pour un mandat de 5 ans maximum, sans possibilité de reconduire le mandat.
Le financement des campagnes électorales, la rémunération des candidats (45jours), les rémunérations des élus et du chef d’état sont assumés par le gouvernement selon un budget voté par les électeurs au moment des élections du chef d’état pour toute la durée du mandat de ce dernier. Il n’y a pas d’opposition.
Un organisme de vérificateurs professionnels et indépendants du gouvernement (parmi les bureaux de vérificateurs qui soumettront leur candidature) est choisi par le vote des électeurs au moment des élections du chef d’état et mandaté pour vérifier et faire des recommandations à l’électorat qui seront votées pour confier des mandats spécifique au gouvernement.
Couleurs des politiciens :
-Rêveurs : vendeurs et visionnaires… peuvent se montrer irréalistes.
-Critiqueurs: mobilisateurs et révolutionnaires… peuvent se montrer négatifs.
-Entrepreneurs : constructeurs et réalisateurs… peuvent se montrer téméraires.
-Ingénieurs: concepteurs et analytiques… peuvent se montrer ambivalents.
-Travailleurs : technologue et fonctionnaires… peuvent se montrer complaisants.
-Vérificateurs : Investigateurs et administrateurs… peuvent se montrer ennuyants.
Selon l’électorat les politiques peuvent être conservatrices ou innovatrices.
Tout les types de caractères sont important il sagit de mettre à l’avant scène le plus oportun.

La planète est surpeuplée et ça continue à croitre.
La population humaine doit dimininué. Ça peut-être fait d’une façon ordonnée par une planification des naissances à l’échelle planétaire. sinon ça se fera de façon catastrophique par les guerres, les famines, les dérèglements écologiques et climatiques.

Je suis plutôt pessimiste je ne crois pas que l’humamité est capable d’une décroissance ordonnée.

Nous avons mis sur pied une coopérative de consommation responsable à Sherbrooke, si jamais ça vous intéresse: http://www.coopwo.com

Je trouve désolant les commentaires de certains qui ont l’air de savoir quoi faire pour régler les problèmes mondiaux ou encore qui critique ceux qui proposent des solutions en les ridiculisant. Vous êtes qui pour êtes si prétentieux?

Comment je fais pour rejoindre les auteurs du video? Je suis peut-être distrait mais il ne me semble pas avoir vu à nulle part les coordonnées des auteurs et j’aimerais bien les avoir car la coop WO organise un salon de l’environnement à l’automne 2010 et nous aimerions les inviter.

Robert Léo Gendron, Sherbrooke