Amir Khadir: Hamas et Hezbollah ? Des « obscurantistes »!

Amir Khadir nous écrit. Nous en sommes ravis car, comme vous le savez chers internautes, notre blogue adore le courrier. Dans mon billet d’hier où je le semonçais sur sa participation au boycott des produits israéliens d’un commerçant du Plateau, je débordais du sujet en écrivant:

Moi? Appuyer des obscurantistes? Êtes-vous malades?
Moi? Appuyer des obscurantistes? Êtes-vous malades?

Qu’il [Amir] ne voit généralement rien à redire aux actions du Hezbollah atteste d’un biais idéologique dont il devrait se défaire.

J’avais vainement tenté de trouver des déclarations où il prenait cette distance envers Hamas et Hezbollah, deux groupes Islamistes armés comportant chacun une branche politique. Le député le plus populaire au Québec dissipe aujourd’hui ce nuage en clarifiant son point de vue. Constatez par vous-mêmes:

Cher Jean-François,

Sur le Hamas ou le Hezbollah, Québec Solidaire n’a pas pris position de manière spécifique parce que nous n’avons pas été interpellés.

Pour moi la question est très claire: il s’agit là de deux groupes fondamentalistes religieux, inspirés — dans leur vision du monde et de leur conception de la société — des théocrates au pouvoir en Iran que j’ai combattu toute ma vie politique.

Le Hezbollah est sans doute moins fanatique que le Hamas ou que le gouvernement Ahmadinejad en Iran. Comme l’ex-président iranien M. Khatami était d’un tout autre acabit que son successeur [Ahmadinejad] qui est allié avec le clergé ultra-orthodoxe.

Ces courants politiques ont au départ des relents égalitaires et populistes sur le plan économique, mais finissent par tomber dans l’absolutisme religieux qui ne peut s’imposer que par dictature, comme le peuple iranien en a fait la douloureuse expérience depuis 30 ans.

Cependant c’est aux peuples palestiniens, libanais et iraniens de se débarrasser de l’obscurantisme religieux et des courants politiques réactionnaires dans leur pays.  Ces peuples ont besoin de notre solidarité et de notre appui aux forces démocratiques qui mènent ces luttes.

Ils n’ont certainement pas besoin de la punition collective, du blocus économique, de l’humiliation et des bombardements ou des menaces de frappe nucléaire lancés par Israël. La politique agressive et intransigeante d’Israël alimente le discours de ces courants fanatisés et fait le jeu des orthodoxes religieux de part et d’autre.

Mais dire du Hezbollah et du Hamas qu’ils sont ce qu’ils sont, ne disqualifie en rien leur droit de résister à l’oppression. C’est là une nuance difficile à établir et surtout à vivre.

Et c’est  pour mener leur combat légitime contre  l’injustice faite à leur peuple, tout en gardant leur distance critique vis à vis des fondamentalistes islamistes, que les courants démocratiques authentiques au Liban, en Palestine et en Iran ont besoin de notre appui.

Fraternellement,

Amir Khadir

Voilà une intéressante pièce au dossier. En voici une autre, Jason Keays:

https://www.youtube.com/watch?v=siuFTdGWSBc

Les commentaires sont fermés.

On peut dire que M.Khadir est clair. Il dénonce ces groupes religieux qui représentent pour lui l’obscurantisme.

Mais ou je le suis encore plus dans son argumentation c’est dans les nuances dont il est capable quand il dit :
« Mais dire du Hezbollah et du Hamas qu’ils sont ce qu’ils sont, ne disqualifie en rien leur droit de résister à l’oppression. C’est là une nuance difficile à établir et surtout à vivre. »

C’est beau de diaboliser ces groupes, mais s’ils connaissent le succès qu’ils connaissent auprès d’une grande partie de leurs populations respectives ,c’est qu’ils résistent à l’oppression.
Ça serait donc beaucoup plus facile de les éradiquer si l’oppression et la colonisation de terres palestiniennes cessaient et que de véritables négociations de Paix voyaient le jour.

POUR EN FINIR AVEC LE TERRORISME

Excellents éclaircissements du député de Mercier !

– Bravo Amir !

Une fois de plus tu t’en sors haut la main et feras taire tous tes détracteurs !

J’espère que cela mettra enfin un point final à toutes ces fausses accusations de fraternisations avec quelque mouvement terroriste ou radical que ce soit!

Amir Khadir qui est arrivé au Québec à l’âge de 10 ans est un citoyen exemplaire engagé dans nombre de causes humanitaires et fort connues telles que « Médecins du monde » et « Santé-Tiers-Monde ». Je ne vois pourquoi il irait fricoter avec des groupes violents et radicaux.

J’espère maintenant qu’on ne l’accusera pas de fabriquer des bombes nucléaires en douce parce qu’il a réussi son cours de physique !

Christian Montmarquette
QS/Montréal

Amir Khadir sur Wikipédia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Amir_Khadir

.

Amir Khadir reproche au Hamas et au Hezbollah leur obscurantisme, leur fondamentalisme, leur tendance théocratique; bien; on le savait déjà.

Mais nul part il ne blâme l’essentiel: leur TERRORISME. Au contraire, il en rajoute en proclamant que le Hamas et le Hezbollah ont « le droit de résister à l’oppression ». Comment le Hamas et le Hezbollah résistent-ils à l’oppression:

1) par le terrorisme;
2) en interdisant les cinémas à Gaza (tous brûlés et fermés en 1995);
3) en empêchant les femmes de rire sur les plages de Gaza.
4) en incendiant le parcs aquatique de Gaza (trop d’hommes et de femmes qui se frôlent).

Car l’oppression à laquelle ils résistent est à la fois:
1) la culture israélienne et l’existence d’Israel;
2) la culture occidentale tels que véhiculés par le cinéma et les parcs aquatiques (le Hamas a incendié le parc aquatique de Gaza il y a quelques mois).

En somme, Amir Khadir approuve le terrorisme du Hamas et du Hezbollah. Tout le monde sait ce que « droit de résister » signifie; qu’il ne fasse pas le faux innocent là-dessus…

Ce qui perturbe la paix dans la région n’est pas tant l’obscurantisme et le fondamentalisme du Hamas/Hezbollah, mais leur TERRORISME. Israel peut très bien vivre avec un régime moyen-âgeux et fondamentaliste à Gaza et au Liban, en autant que ce régime ne soit pas porté à la violence terroriste et à l’impérialisme arabo-musulman, impérialisme selon lequel tout territoire du Maroc au Pakistan se doit de faire partie du wakf musulman.

Amir Khadir a donc de nouveau raté une belle occasion de se taire. « When in a hole, stop digging »!

En passant, M. Khadir, Israel n’est un pays ni obscurantiste ni fondamentaliste. Bizarrement, Khadir veut empêcher Israel de pratiquer un certain blocus économique envers Gaza (par mesure de sécurité antiterroriste), mais il veut instaurer un blocus économique canadien envers tout produit israélien (Israel pratique-t-il le terrorisme envers le Canada?) ! On nomme cette fourberie évidente: parler des 2 côtés de la bouche en même temps!

La doctrine Khadir est la doctrine 3D: démonisation, délégitimation et double standards envers Israel. Je viens juste de montrer un exemple de double standard.

Si le Hamas et le Hezbollah sont des obscurantistes , on peut affirmer sans se tromper qu’Amir Khadir nous plonge en grande noirceur ! <> Pourquoi ne pas être transparent et avouer qu’il les supporte tout simplement ce qui est la vérité que ce député devrait avoir le courage de ses convictions au lieu de patiner de la sorte ….
La vérité est que le Hamas et le Hezbollah sont des fondamentalistes extrémistes qui se servent de la religion pour controler leurs populations respectives qui sont de plus en plus fanatisées … Ils se comparent très bien aux extrémistes orthodoxes juifs qui se servent de la religion pour ne jamais faire de compromis …. Ce sont trois groupes extrémistes nuisibles a la paix et qui abusent de leur pouvoir religieux et se comportent comme de véritables théocraties dangereuses …..

On peut ne pas aimer le Hezbollah ou le Hamas et aussi applaudir à la résistance qu’ilsoffrent à Israël. Durant la Deuxième guerre mondiale, peu de gens en Occident appéciaient Staline, mais les Alliés lui ont fourni les armes nécessaires et ont applaudi son action de résistance à l’Allemagne.

« Mais dire du Hezbollah et du Hamas qu’ils sont ce qu’ils sont, ne disqualifie en rien leur droit de résister à l’oppression. »

Bref se sont des patriotes qui se sont réfugié dans l’institution religieuse pour poursuivre la résistance.Comme les iraniens à une autre époque et comme les irakiens présentement.

Bonsoir,
Mais quelle est cette différence fondamentale entre le pseudo obscurantisme du Hamas et du Hezbollah et de notre pseudo démocratie d’ici du : Cause toujours, mon lapin ! Au plaisir, John Bull.

Depuis la fin de semaine, les Palestiniens de Gaza ont abondamment utilisé leur « droit de résister » : 30 obus de mortier et 10 Qassam sur Israël. Une des roquettes [un « moyens de fortune » disait le « journaliste » Luc Chartrand à « Une heure sur Terre » (Radio-Canada)] a frappé un jardin d’enfants au sud d’Ashkélon, blessant 3 personnes, dont une jeune fille. (Guysen.International.News)

Les membres du Hamas ont aussi résisté en poignardant 2 touristes américaines (Christine Luken et Kay Wilson) qui faisaient du hiking près de Jérusalem samedi le 18 décembre. Luken est morte de ses blessures.

Voilà ce que Amir Khadir comprend ou encourage. « Une intéressante pièce au dossier », opine M. Lisée, qui semble tout satistair de voir que M. Khadir démonise à la fois Israel et le fondamentalisme musulman, comme si cela équilibrait les choses.

M. Lisée: la lettre de Khadir est une inquiétante pièce au dossier.

http://www.debka.com/article/20478/

La ligne de parti obnubile les opinions personnelles de nos députés. Celle de M. Khadir sur ces mouvements politico-religieux du Moyen-Orient est particulièrement éclairante et stimule notre réflexion sur des questions complexes de politique internationale, souvent loin de nos préoccupations quotidiennes immédiates.
Cette attitude aide à diminuer le cynisme ambiant et ranime l’espoir du peuple envers ses représentants élus. Puissent tous nos députés y réfléchir et l’appliquer avec courage et conviction en 2011 !
Joyeux Noël… en attendant le pays au prochaines élections oú TOUS & TOUTES iront voter selon leur conscience éclairée et leur mémoire allumée des faits et gestes politiques depuis 2003 au Québec!

Amir a parfaitement raison. Mais je suis persuadé que plusieurs ici ne liront pas ce qu’il a écrit, ne réfléchirons pas à ce qu’il dit, et continueront de cracher dessus.

Madame Bissonnette disait : gazouilli.

Franchement, pourquoi Amir doit-il constamment se justifier, pour « prouver » qu’il n’est pas lié à des groupes extrémistes. Pourquoi lui demande-t’on, plus qu’à n’importe quel autre député, politicien, ou homme public du Québec, de prendre position par rapport à la situation au Moyen-Orient?
parce-que SES PARENTS sont originaires de cette région?!? Amir Khadir est un citoyen QUÉBÉCOIS, le parti politique auquel il appartient est un parti QUÉBÉCOIS. Il a vécu ICI la plus grande partie de sa vie.
Qu’il ait des opinions sur un tas de choses c’est très bien. Mais il serait temps que la droite pense-petit et les médias en général, l’interroge sur d’autres « dossiers » que ses origines iraniennes, qui sont pour mon député, tout aussi importants et préoccupants, et sur lesquels il a beaucoup à apporter au QUÉBEC.
à moins que tout ceci soit une stratégie pour essayer de l’amener à se mettre un pied dans la bouche? Comme ça, ses opposants pourront le pointer du doigt en gloussant » Ahh Ahhh; on le savait qu’il finirait par faire une erreur et nous donner des armes contre lui » Alimenter le racisme et la peur du « terrorisme » ne réussit pas qu’à la droite américaine apparemment!

Nous avons définitivement besoin d’être éclairés par Amir Khadir. En ce moment, s’il y a une lumière hallogène au Québec pour dissiper notre «obscurantisme» national, c’est bien lui.

May West

Je pense que la meilleure façon de contribuer au règlement du conflit israélo-palestinien en tant que citoyens civilisés épris de paix et de liberté ce n’est pas par des appels au boycott de tel ou tel produit d’origine israélienne ou en harcelant un pauvre commerçant qui ne fait que gagner sa croûte et qui se dit de surcroît apolitique.
M. Khadir et sa formation politique devraient par exemple voir comment contribuer à faire en sorte que les élites dirigeantes des diasporas juive, palestinienne, libanaise et autres du Québec se mettent un jour autour de la table pour dégager, et pourquoi pas, un plan qui pourrait donner à réfléchir à Bibi et à son voisin Mahmoud qui campent mordicus sur leurs positions dès qu’il s’agit de les faire asseoir autour d’une même table de négociation.
Ce n’est pas monsieur Khadir ou cet autre admirateur d’Israël, qui peuvent s’exprimer en toute quiétude dans les rues de Montréal, qui paient la facture de ce conflit. Ce sont ces jeunes enfants palestiniens exposés aux bombes des forces armées israéliennes normalement destinées aux fous d’Allah du Hamas qui aimeraient rayer de la carte géographique la seule démocratie de ce coin de la planète. Ce sont ces civils innocents israéliens, parmi eux des enfants également,qui vivent dans l’insécurité et aussi exposés aux roquettes de ces intégristes. Alors, monsieur le député devrait savoir que boycotter des chaussures israéliennes n’empêcherait en rien l’État hébreux d’exporter d’autres biens de nature technologique ou médicale par exemple auxquels lui-même ou ses connaissances pourraient en faire appel si le besoin s’en fait sentir dans leur vie quotidienne.

De plus, il n’y a pas que les palestiniens qui vivent l’enfer tant décrié par monsieur le député. Il y a aussi des peuples et des citoyens du monde qui souffrent loin des regards de la communauté internationale. Des droits fondamentaux de la personne, des minorités ethniques et religieuses par exemple sont régulièrement bafoués, particulièrement dans des pays arabomusulmans, et sur lesquels M.Khadir et compagnie n’ont jamais dit mot. Quant à octroyer le droit à la résistance à une force militaire dont le seul objectif est d’éradiquer par la force l’État hébreu eh bien cela n’est pas très honnête.

Quand Amir Khadir déclare:

“Mais dire du Hezbollah et du Hamas qu’ils sont ce qu’ils sont, ne disqualifie en rien leur droit de résister à l’oppression. C’est là une nuance difficile à établir et surtout à vivre.”

Est-ce que ça veut dire que Khadir soutient les gestes terroristes du Hezbollah et du Hamas ? Parce que la “résistance” de ces 2 groupes se fait par l’action terroriste.

Et comment un groupe obscurantiste peut-il résister à l’oppression ? Par définition, l’obscurantisme religieux est une forme de répression.

Pourquoi donner son appui à des groupes obscurantistes alors qu’il dit lui-même qu’ils mènent vers la dictature.

On ne peut pas dire d’un côté qu’on est solidaire et qu’on appuie les forces démocratiques tout en appuyant des groupes obscurantistes comme le Hezbollah et le Hamas. C’est incohérent.

Kradir qualifie aussi “d’agressive et intransigeante” la politique d’Israël.

Israël s’est retiré du Liban et de Gaza et tout ce qu’ils ont eu en retour de la part du Hezbollah et du Hamas, ce sont des tirs de roquettes.

Alors, qui mène vraiment une politique “agressive et intransigeante” ?

Israël a posé des gestes de paix et les “vaillants” groupes de résistances ont répondu avec plus de violence.

Y’en a marre d’entendre des chroniqueurs faire du sensationnalisme en liant Amir Khadir aux extrémistes, islamistes, hezbollah et autres. Trop souvent ils lancent les accusations sans même donner une chance au principal intéressé de s’expliquer et ont ensuite trop d’orgueil pour se rétracter. Merci beaucoup pour ce correctif monsieur Lisée. Vous gagnez en estime et en crédibilité.

Amir est plutôt obscurantiste et à double face. Il ne parle pas par exemple d’appuyer les mouvements démocratiques israéliens qui contestent la violence des deux parties.
S’il avait des couilles ce Amir, il manifesterait en face de GM ou de l’usine de fabrique d’armes plutôt qu’en face d’un marchand de chaussures..
S’il avait des couilles il dénoncerait l’hypocrisie de la guerre à la drogue et s’allumerait un gros joint de marijuana en pleine assemblée nationale.
Malheureusement, je crains qu’il souffre du même type de problèmes mentaux que ses collègues de l’assemblée nationale: il ne sait pas où il est! Et comme ses collègues de l’assemblée ainsi que de nombreux médecins, il souffre de troubles de déficits d’attention, troubles de discontinuité dans la pensée, pensée à courte vue/limitée.
http://www.youtube.com/watch?v=KI0tq46tB9Q

Tel que je mentionnais:
Amir est plutôt obscurantiste et à double face. Il ne parle pas par exemple d’appuyer les mouvements démocratiques israéliens qui contestent la violence des deux autres partis (Les partis qui prônent la violence comme solution du côté d’Israël et ceux qui prônent la violence comme solution en dehors d’Israël)
En fait, nous sommes face à du fondamentalisme religieux et ce sont les enfants sans parents qui sont touchés des deux côtés. Le conflit déborde au Québec car on met tout dans l’usine, les automobiles, la propriété privée, cette propriété privée étant défendue à l’aide d’armes à feu.
Bref, pourquoi Amir parle-t-il d’encourager les mouvements ‘démocratiques’ du Liban, de la Palestine et de l’Iran et non aussi les mouvements ‘démocratiques’ Israéliens?
Il semble tenir un double discours…

Il parle par contre d’encourager le Hamas et le Hezbollah, mais d’une façon indirecte et floue:

« Mais dire du Hezbollah et du Hamas qu’ils sont ce qu’ils sont, ne disqualifie en rien leur droit de résister à l’oppression. C’est là une nuance difficile à établir et surtout à vivre.

Et c’est pour mener leur combat légitime contre l’injustice faite à leur peuple, tout en gardant leur distance critique vis à vis des fondamentalistes islamistes, que les courants démocratiques authentiques au Liban, en Palestine et en Iran ont besoin de notre appui. »

Analyse de texte pour bien comprendre Khadir:

“Mais dire du Hezbollah et du Hamas qu’ils sont ce qu’ils sont, ne disqualifie en rien leur droit de résister à l’oppression. C’est là une nuance difficile à établir et surtout à vivre.”

Traduction: « Mais dire du Hezbollah et du Hamas qu’ils sont obscurantistes, fondamentalistes, absolutistes et totalitaires ne disqualifie en rien leur droit de résister à l’existence d’Israel, à la culture israélienne et à la culture occidentale (telle que véhiculée par les cinémas et les parcs aquatiques, que le Hamas intedit sous sa juridiction). C’est là une nuance difficile à établir et surtout à vivre. »

En somme, Amir Khadir accorde au Hamas et au Hezbollah:

1) le droit au terrorisme.

2) le droit au lancement d’obus et de roquettes contre écoles et jardins d’enfants en Israel.

3) le droit de poignarder les hikers dans les collines de Judée.

4) le droit de se servir d’ambulances pour transporter des armes et des combattants.

5) le droit du gouvernement du Hamas de se terrer dans un sous-sol d’hôpital à Gaza, et de stocker ses armes dans des mosquées.

6) le droit de mitrailler les Israéliens qui circulent en automobile à Jérusalem, en Judée ou en Samarie; ou, à défaut, de leur lancer des pierres (ce « moyen de fortune » dirait le journaliste Luc Chartrand de Radio-Canada) dans les pare-brises.

7) le droit de se faire exploser dans un autobus, une pizzéria, une discothèque ou une cafétéria universitaire.

8) le droit de nier l’existence d’un état qui est le seul au monde créé par une volonté explicite transplanétaire (plutôt que par conquête, comme c’est le cas de la plupart des pays).

9) le droit de lutter contre les valeurs et la culture occidentales.

Il aimerait juste que ce soit fait de manière plus démocratique!

Très nuancé notre Amir Khadir!

Je constate, par le ton des correspondances entre M. Lisée et messieurs Khadir et Pierre-Karl Péladeau, que M. Lisée laisse transparaitre une plus grande sympathie pour M. Khadir que M. Péladeau. J’en suis scandalisé.

Bien sûr, pris dans le piège de ses propres mots, il va sans doute essayer de s’en sortir en creusant un peu plus son trou.

J’attend qu’il me dise:

« leur obscurantisme et leur fondamentalisme ne disqualifient en rien leur droit de manifester pacifiquement, MAIS il disqualifie toute opposition à l’existence d’Israel, toute violence, toute terreur, et toute utilisation d’hôpitaux, églises, mosquées et ambulances à des fins de transport d’armes ou de protection de combattants terroristes. »

Un texte à lire absolument sur l’inquisition sioniste. Une réflexion de fond:

http://www.vigile.net/La-nouvelle-inquisition-sionisme

….

L’inquisition sioniste au Parlement de l’Ontario.

Cette fois-ci contre une étudiante … juive, petite fille d’une survivante de l’Holocauste. On lui reproche d’ avoir produit une thèse de doctorat très critique de l’usage que l’on fait de l’Holocauste pour justifier l’injustifiable :

Club of anti-Semitism Wielded in Ontario Legislature Against Jew

http://www.mcloughlinpost.com/Club-…

La thèse qui a fait l’objet d’un débat au Parlement de l’Ontario :

http://www.scribd.com/doc/37214827/…

Synthétisée ici:

http://www.vigile.net/The-Victimhood-of-the-Powerful

Dans « Bien sûr, pris dans le piège de ses propres mots, il va sans doute essayer de s’en sortir en creusant un peu plus son trou », prière de remplacer le « il » par « Khadir ».

Ce qui attire la sympathie chez Khadir, c’est son authenticité. Il a l’audace, parfois, de dire ce que d’autres députés ne veulent ou ne peuvent pas dire.Meilleur exemple:quand il a apostrophé l’ex-PDG Henri-Paul Rousseau de la CDP sur le trou de 40 milliards. Il ne craint pas les qu’en-dira-t-on…et cela le rend sympathique.

Sur son boycott du marchand de chaussures,je trouve cela déplacé.Il a contribué à lui faire de la publicité.Il lui faudrait se multiplier pour aller manifester devant tous les commerces qui vendent des produits israeliens.

D’autre part, j’estime toujours que la position de Québec Solidaire, quant à la question constitutionnelle, est ambigue. Comme si une société devait, prioritairement, absolument être à gauche avant de devenir souveraine. Il faut commencer par « être » avant « d’être » à gauche ou à droite!

Pour le profane que je suis, les explications de Khadir, sur les groupes fondamentalistes palestiniens, m’aident à comprendre la complexité de la problématique!

@liette vida
Franchement, pourquoi Amir doit-il constamment se justifier, pour “prouver” qu’il n’est pas lié à des groupes extrémistes
*********
Pour la même raison que certains fanatiques de la droite aux États-Unis soupçonnent le président Obama d’être musulman, se questionnent sur son prénom Barack et remettent en question le fait qu’il soit né aux États-Unis .
Par racisme tout simplement.

Incroyable la mauvaise foi des Uns pour prouver, par des comparaisons et des liens sordides, que Khadir est un terroriste… ça frôle la psychose.

Je me considère comme un bon chrétien, j’aime mon prochain. J’adore également consommer de la viande. Est-ce que ces deux points font de moi un cannibale?

Pendant que l’on tergiverse sur les agissements de Khadir, qu’on scrute à la loupe l’inaction de Pauline, on laisse agir ce gouvernement de fantoches scabreux à sa guise. Où sont donc les journalistes de ce monde, ces gens qui devraient être les phares de la Société. Quand est-ce que les Lisée, Duhamel, Hébert et Autres du même acabit vont-ils se lever et discuter des vraies choses?

Mais non, nous (les poissons) mordons à la ligne lancé par les blogueux à la solde de l’Indécence (lire PLQ) et on parle de Khadir…

Amir Khadir est devenu le bouc émissaire d’une meute de médias de plus en plus concentrés et hermétiques aux grands enjeux internationaux. Ces médias ont peur de tout ce qui peut être différent du discours habituel ambiant et préfèrent se réfugier dans la sécurité des téléréalités et émissions « people » qui n’ont pratiquement rien à se mettre sous la dent.

On lui demande toujours de défendre ses idées (parce qu’il en a !) mais quel média osera par exemple poser des questions sur ces Jean Charest ou d’ex PM comme Jean Chrétien qui iront célébrer Noël dans les hauteurs de Sagard et le domaine Laforest de Paul Desmarais. Ce riche financier tire pourtant d’importantes ficelles dans le monde entier que ce soient celles du financement de la camapgne et du parti de Nicolas Sarckozy en France (qui a rencontré ces derniers temps quelques scandales avec le dossier Werth-Bettencourt (L’Oréal) ou encore en détenant des actions dans Total qui maintient au pouvoir l’une des 7 juntes militaires en Birmanie et qui a mis au silence la prix Nobel de la paix, Ang San Suu Kui.

Évidemment, ce ne sont pas les médias de la fédéraliste Gesca qui soulèveront de tels enjeux en rafales ou à la une de leurs journaux comme peut le faire à un autre niveau le Journal de Montréal pour critiquer encore le Bye Bye de l’an dernier!

La douce critique, tout en nuance et en demi-teinte, de A.Khadir au sujet des groupes islamiques est très inquiétante et démontre, à mon avis son aveuglement anti-isralien. La propagande islamique et anti-démocratique déploie des efforts très important pour se donner un visage respectable en occident et ça semble très bien fonctionner. Pour M.Khadir, il semble que le combat de ces groupes soit une « résistance légitime » mais qu’ils ne choisissent pas toujours les bons moyens. Rappelons tout de même que ces mouvements prônent officiellement et ouvertement le nettoyage ethnique de toute la région, le meurtre ou l’expulsion de tous les non-musulmans, ainsi que l’application de la charia.
Pour revenir à la définition très large que vous donnez M.Lisée au mot « apartheid » dans votre précédent article, je voudrais attirer votre attention sur le statut et les conditions de vie des palestiniens au Liban, en Jordanie et en Egypte. Avec votre définition, plusieurs pays arabes font vivre l’apartheid à leurs Palestiniens ainsi qu’à d’autres de leurs minorités. Ne trouvez-vous donc pas étrange cet acharnement suspect de M.Khadir et de d’autres activistes qui prétendent se préoccuper des droits de l’homme mais qui concentre toute leur attention à cibler Israel ?
Si Israel est un régime d’apartheid, alors c’est le cas de plusieurs dizaines de pays dans le monde…J’attends donc des campagnes de boycotte contre tous ces pays.

@honorable:
Vous déviez du sujet je crois. Khadir nous montre qu’il y a une situation complexe au moyen-orient et que nous devons aider les forces démocratiques en place. Vous y voyez son appui au terrorisme. Enlevez vos préjugés svp. Et si vous voulez être un peu équitable, vous pourriez admettre qu’Israël est loin d’être l’État le plus responsable de la planète.

Personnellement, je trouve l’attitude de Khadir très responsable et sa capacité de défendre les causes qu’il a a coeur incroyable. Particulièrement ce qui touche le Québec d’aujourd’hui.

Max

Le mot « apartheid » devrait être une appellation d’origine contrôlée: à utiliser uniquement pour désigner le type de discrimination qui s’est déroulée en Afrique du Sud. De même pour la « Shoah », qui ne devrait être utilisée que pour décrire le type de génocide que les Juifs ont subi sous les nazis.

Sinon, on mélange choux et pamplemousses, bananes et radis. Une banane n’est pas un radis, même si c’est un végétal; la politique d’Israel n’est pas de l’apartheid, même si elle implique des mesures discriminatoires de toute manière largement imposées pour des motifs de sécurité.

Encore une fois Khadir se met un pied dans la bouche…encore faudrait-il qu’il ait le temps d’enlever l’autre…

@honorable vous semblez la personne qui connait le plus la situation au moyen orient sur ce bloque. Meme s’il y n a plusieur qui sont bien informes. Avez vous aussi remarque le mensonge de Khadir lorsqu’il affirme qu’Israel menace les autres pays de frappes nucleair. Pourtant tout le monde sait tres bien qu’Israel tente de cacher du fait qu’ils ont la bombe atomique. Alors encore une fois il s’agit d’un mensonge total de la part de
Khadir. Je ne sais pas du tout a quoi il s’amuse ce type. Je dois avouer, j’ai de moins en moins de respect pour Amir.

@sebastien: ce qui me fait craindre pour ma crédibilité, c’est plutôt qu’en commentant sur Vigile.net et en ayant des articles publiés par Vigile.net, je m’associe à un site séparatiste (style petit Québec). (petit bonhomme qui sourit)

Vous êtes complètement ridicule de supposer si gratuitement qu’en commentant sur antagoniste.net et vigile.net, cela fait de moi un libertarien et un séparatiste.

http://www.vigile.net/L-influence-grandissante-de-l-Etat

Intéressant de voir les différentes interprétations des lecteurs de votre blogue, dont certaines frisent parfois la haine.

À la défense de M. Khadir, avons-nous l’opinion des autres députés de notre nation pour faire contrepoids? Pas vraiment n’est-ce pas. Au moins Khadir a le mérite d’étaler ses convictions, sans détour. Ce n’est pas l’apanage de notre classe politique.

@honorable

Je suis choquée par votre prose et votre mauvaise foi évidente…

Vous salissez les Palestiniens pour mieux justifier les abus de certains Israéliens extrémistes, vous savez ceux qui s’installent dans les quartiers palestiniens, jettent leurs ordures sur les terrains palestiniens, ceux qui bombardent des jeunes familles (ou plutôt qui commandent ces bombardements), ceux qui spolient les droits des Palestiniens.

Vous demander à Amir Khadir de se justifier mais vous, comment pouvez-vous écrire de telles inepties et vous regarder dans le miroir sans rougir par la suite ???

Je le répète, vos positions et votre prose m’est plus qu’odieuse…

Richard Marceau et David Ouellette répliquent à JF Lisée avec excellence:

http://davidouellette.wordpress.com/2010/12/23/boycott-disrael-replique-a-jean-francois-lisee/#more-687

@ariel: votre commentaire est excellent. Tel que défini par JF Lisée (et je n’appuie pas sa définition), l’apartheid régnerait aussi au Liban.

En effet, il est illégal pour un Palestinien du Liban de pratiquer la médecine, le droit, l’art dentaire, le génie et la comptabilité. Ces Palestiniens dépourvus de droits civiques sont pourtants NÉS au Liban (s’ils on moins de 64 ans), et ont , en plus, des parents qui sont nés au Liban (s’ils ont moins de 40 ans).

Comparons maintenant le camp de réfugiés palestiniens Nahr El Bared (27 000 habitants), au Liban, et le camp de réfugiés palestiniens de Jénine (33 000 habitants), en Judée-Samarie. Dans l’opération israélienne à Jénine, en 2002, seulement 10 % du camp a été détruit afin d’en éliminer les terroristes. Cette « délicatesse » israélienne a coûté la vie à 23 soldats israéliens.

Dans l’opération de l’armée libanaise à Nahr El Bared, en 2007, aussi pour en éliminer les terroristes, l’armée libanaise s’est montrée plus prudente dans la protection de ses soldats. Le camp de réfugié a été essentiellement rasé par l’armée libanaise (voir les photos sur les liens donnés par le site web ci-bas). Il est à plus de 80 % inhabitable. (Pas 80 % habitable: 80 % INHABITABLE.) Les 27 000 déplacés de 2007 sont toujours, en 2010, sans logis : le Liban n’a pas encore reconstruit Nahr El Bared !

Imaginez 3 secondes que l’armée israélienne ait fait la même chose à Jénine. C’aurait été le scandale! Comment le sait-on? Il y a eu scandale et sanglots longs humanitaires lorsqu’Israel a détruit 10 % du camp de Jénine. DIX % ; pas CENT % ! Lors de la destruction libanaise de Nahr El Bared: silence international…

Rappelons aussi qu’après l’opération israéllienne plomb durci de 2008-2009 contre Gaza, Gaza était 99 % habitable, sinon plus. Réaction internationale: condamnations et rapport Goldstone!

http://en.wikipedia.org/wiki/Nahr_al-Bared

http://jssnews.com/2010/06/27/les-palestiniens-luttent-contre-lapartheid-du-gouvernement-libanais/

http://www.jpost.com/Opinion/Op-EdContributors/Article.aspx?id=183252

Monsieur honorable (je n’ai jamais croisé ce nom de famille sur la rue, enfin),

On dirait que tu décris le Québec des années ’50 avec le cardinal Léger ou le Tibet théocratique de la même époque sous le Dhali Lamah. Deux moyens terroristes!!

honorable :
2) en interdisant les cinémas à Gaza (tous brûlés et fermés en 1995);
3) en empêchant les femmes de rire sur les plages de Gaza.
4) en incendiant le parcs aquatique de Gaza (trop d’hommes et de femmes qui se frôlent).
Car l’oppression à laquelle ils résistent est à la fois:
1) la culture israélienne et l’existence d’Israel;
2) la culture occidentale tels que véhiculés par le cinéma et les parcs aquatiques (le Hamas a incendié le parc aquatique de Gaza il y a quelques mois).

Monsieur Honorable (sic),
Vous semblez vous inspirer de la même pensée magique que ceux qui ont tenté d’associer le Parti Québécois et René Lévesque à tout les terroristes de la planète et à Hitler, et ceci depuis des décennies.

Ne vous déplaise et j’en suis fier, les « Nègres Blancs d’Amérique » se sont inspirés de grands hommes comme Martin Luther King et Madiba (Nelson Mandela). J’ai déjà entendu certains de ton espèce qualifier ce dernier de raciste et d’antisioniste…. En privé et comme toi sous le couvert de l’anonymat!!!!!

Comment peut-on ignorer les dogmatismes de Monsieur Kadir ?
NON, ce ne sont pas les sondages qui aident à réfléchir et qui augmentent la jugeotte d’un individu.
Si nous avions attendu que le peuple allemand se débarrasse lui-même et tout seul de Hitler et du nazisme, que d’horreurs et de calamités nous aurions laissé faire. L’histoire ne nous aurait jamais pardonné une telle complicité.
NON, ce n’est pas une question d’autonomie, c’est notre responsabilité humaine qui commande l’intervention directe contre tout mouvement extrémiste.
Comme le cancer, la terreur ne disparaît jamais d’elle-même de l’intérieur. Si Mmnsieur est médecin, il doit savoir ça.

La lettre de d’A.Khadir me semble claire et très bien articulée, sans se renier dans sa résistance à l’oppression israélienne, il prend position contre le fondamentalisme.

Reste le point obscur de son ouverture au multiculturalisme, un jour, il nous éclairera sur cette question voisine.

Une fois de plus, Amir dit haut et fort ce que beaucoup de gens se disent tout bas. Enfin un élu qui voit un peu plus loin de la propagande pro-israélienne.

Bonjour M.. Amir Khadir

Je m’interroge sur votre appartenance religieuse, pouvez-vous nous dire ouvertement, si vous êtes musulman? chrétien? Ou quoi encore

Merci.

Des menaces de frappes nucléaires??? La version officiel d’Israël depuis 72 est toujours la même : « nous ne disons pas que nous l’avons sans toutefois dire que nous ne l’avons pas. » En matière de menaces j’ai déjà vu pire comme ceci :

http://blogues.cyberpresse.ca/lagace/2008/04/21/je-suis-un-paratonnerre-une-autre-forme-de-pause-kit-kat/

Jolie prose bienveillante de notre ami Warren peace.

Pendant ce temps l’Iran, le pays d’Amir menace de rayer Israël de la carte avec quoi vous pensez? Des tires poids?

Hamas, voilà un groupe politico-religieux islamique qui se trouve à véhiculer la revendication nationale palestinienne.
C’est à la fois un phénomène contestable tout comme objectif. À l’époque du mouvement nationaliste d’Arafat pour fin de relativisation, à cause de la lutte armée on diabolisait aussi la résistance palestinienne en oubliant la capacité de l’État officiel de pratiquer le terrorisme d’État, ce que ne se prive pas l’État sioniste.

Ces deux phrases donc de Khadir ne sont pas politiquement correctes, elles n’en traduisent pas moins une réalité choquante mais juste. -La politique agressive et intransigeante d’Israël alimente le discours de ces courants fanatisés et fait le jeu des orthodoxes religieux de part et d’autre.
Mais dire du Hezbollah et du Hamas qu’ils sont ce qu’ils sont, ne disqualifie en rien leur droit de résister à l’oppression-.

Pour les souverainistes qui voudraient s’en indigner, il faut rappeler que Pierre Falardeau sur la question palestinienne tenait les mêmes positions. S’interroger sur le boycott d’un commerçant est une chose, diaboliser ceux qui ne nourrissent pas le consensus mou en est une autre.
Khadir est jugé à l’unité de ses prises de positions et à leur cohérence d’ensemble c’est ce qui importe.

C’est Obama dans une éventuelle réélection débarrassé de la majorité républicaine de la Chambre dans deux ans qui pourrait faire un pied de nez aux lobbys et contraindre l’État hébreu à se transformer pour accepter un pays palestinien. Comme le même Obama peut capituler en considérant que les républicains dominent la politique américaine intérieure, internationale avec contribution des lobbys financiers et politiques.

Amir Khadir ne change pas demeure tel que tu es car c’est ainsi que nous t’aimons.

De plus en plus convaincu que le Québec a besoin de toi.Demeure authentique et vrai c’est comme ça que l’on aimait Lévesque. Bonne chance, il est fort possible que l’on te suivre.

@laurentdesbois: je vous ai décrit le Gaza de 2010. Vous semblez incrédule? Il n’y a qu’un remède: vous informer. Effectivement, à Gaza, il n’y a pas de cinémas depuis 1995 (il est vrai que nos cinéastes et nos artistes n’ont JAMAIS protesté sur le sujet: ils étaient trop occupés à diaboliser Israel!), les femmes n’ont pas le droit de rire sur la plage, et le parc aquatique a été incendié.

Quand Amir Khadir et JF Lisée vont-ils boycotter les produits libanais? En effet, il est illégal pour un Palestinien du Liban de pratiquer la médecine, le droit, l’art dentaire, le génie et la comptabilité. Ces Palestiniens dépourvus de droits civiques sont pourtants NÉS au Liban (s’ils on moins de 64 ans), et ont , en plus, des parents qui sont nés au Liban (s’ils ont moins de 40 ans).

Donc, tel que défini par JF Lisée (et je n’appuie pas sa définition), l’apartheid règne au Liban. En effet, pour JF Lisée , il y a apartheid quand il y a une « forme de privation grave de liberté physique en violation du droit international, commis dans le cadre d’un régime institutionnalisé d’oppression systématique et de domination d’un groupe racial sur tout autre groupe racial » (rappelons que M. Lisée a une définition extraordinairement élastique du mot « racial » — c’est essentiel pour voir de l’apartheid en Israel, pays qui regroupe toutes sortes de religions et de races; qui en regroupe plus, en fait, que le Liban).

Empêcher les Palestiniens du Liban de pratiquer une vingtaine de professions, n’est-ce pas une privation grave de liberté physique en violation du droit international?

At the end of the day. Le Canada a mis le hezbollah sur la liste des terroristes. Khadir a eu des contacts avec ses gens la. Ca ne fait pas de lui un terroriste necessairement, mais ca en dis long sur le personnage disons!

M. Khadir n’ a pas mentionné un point important concernant ces deux mouvements islamistes. Il n’en a pas parlé pour des raisons que j’ignore, mais que je respecte. Mais je suis persuadé qu’il connaît bien ce point.

Il s’agit du fait que le Hamas a remporté les élections parce que le peuple voit et apprécie ce qu’il fait. C’est le Hamas qui, depuis belle lurette, assure les services sociaux, dont l’aide aux démunis, la santé et l’éducation. En lieu et place de l’autorité légitime (sic)qui ne les assure pas, par incompétence, désorganisation et corruption.

Idem pour le Hezbollah au Liban.

@Jason Keays

D’apres ce video cela nous premet de comprendre qu’il est contre la polygamie. Et alors?

@honorable
Empêcher les Palestiniens du Liban de pratiquer une vingtaine de professions, n’est-ce pas une privation grave de liberté physique en violation du droit international?
Réponse:
Empêcher les Palestiniens nés en Palestine de retourner dans leurs maisons, n’est-ce pas une privation grave en violation du droit international?

Réponse à la question de pignon78: NON. En effet, il n’y a rien dans le droite international qui accorde un droit de retour aux Palestiniens; tout comme aux Acadiens déportés, d’ailleurs.

Qu’il s’agisse d’un courrant politique ou religieux, ce sont les dogmes qui nous amènent à cet obscurantisme dont il parle. Celà permet aux gens de ne pas avoir à réfléchir ni à décider. Place à la dictature et au fanatisme.

L’antisémitisme de gauche n’existe pas  !

Paru durant l’été 2009, l’ouvrage de Michel Dreyfus [1] reste d’une actualité brûlante. Sa lecture, comme celle du livre de Michel Wieviorka [2] et, plus récemment, l’ouvrage de Gilbert Achcar Les arabes et la Shoah [3], est essentielle.

Depuis le déclenchement de la seconde Intifada à l’automne 2000, une offensive idéologique d’intellectuels et d’organisations soutenant inconditionnellement la politique de l’état d’Israël vise à assimiler toute critique de ce dernier à de l’antisémitisme, au mépris des virulents débats qui parcourent la société israélienne et le monde juif.

La gauche, particulièrement la gauche antisioniste, porterait la responsabilité d’une convergence «  rouge-vert-brun  », symptôme du retour aux sources d’un antisémitisme «  de gauche  » et d’un renoncement à toute intransigeance à l’encontre de cette forme de racisme. Elle serait, de fait, le creuset des violences antijuives observées ces dernières années.

Michel Dreyfus démêle les fils du passé et donne des arguments à ceux et celles qui, au présent, réfutent cet amalgame et luttent activement pour les droits du peuple palestinien.

L’historien démontre ce qu’il serait vain de nier  : l’existence d’écrits ou de personnalités qui ont alimenté l’antisémitisme «  à gauche  ». Néanmoins, il prend soin de resituer chaque manifestation d’antisémitisme dans son contexte historique, soulignant la place très variable qu’il peut prendre dans la pensée des auteurs cités. En l’occurrence, des débuts de la révolution industrielle à nos jours, la plupart des composantes de la gauche a tenu des propos antisémites. Mais à la différence d’organisations de droite, l’antisémitisme n’a jamais, depuis la fin du xixe siècle, été au programme d’un parti progressiste.

Souvent dans la continuité d’un antijudaïsme catholique préexistant, mais également en rupture avec celui-ci, dans sa version anticléricale, l’antisémitisme moderne a pris des formes très différentes dans l’espace et dans le temps. À l’antisémitisme économique associant les juifs au capitalisme, exprimé par de nombreux socialistes au xixe siècle, s’est ajouté un antisémitisme racial et xénophobe. À partir des années 1880, à un moment où «  la montée du nationalisme, en France comme en Europe, entraîne l’émergence de mouvements de droite et d’extrême droite  », les militant.e.s du mouvement ouvrier et leurs organisations naissantes «  traumatisés par les souvenirs de la répression anti-ouvrière exercée tout au long du XIXe siècle, notamment par le massacre qui a mis fin à la Commune, de nombreux militants sont peu à même de s’interroger sur ces idéologies nouvelles que sont nationalisme, xénophobie et antisémitisme. Croyant que le socialisme se construira sur la base de la “science”, ils se laissent prendre aux sirènes de la pensée racialiste  ». Au lendemain de l’affaire Dreyfus, tournant fondamental dans la prise de conscience antiraciste de la gauche, l’antisémitisme n’est plus revendiqué ouvertement. Il ne disparaît pas pour autant. On le voit encore insidieusement à l’œuvre dans l’entre-deux-guerres, à la SFIO et chez les pacifistes, parfois au sein du Parti communiste. Après la seconde guerre mondiale et depuis la création de l’état d’Israël, on le retrouve à l’ultra-gauche, sous la forme du négationnisme.

Avec cette étude, Michel Dreyfus ouvre de nouveaux terrains de recherche sur les «  paradoxes  » du monde du travail confronté à l’antisémitisme en France.

Dans un contexte où la xénophobie et les racismes différentialistes prennent un essor préoccupant, attisés par le pouvoir pour dissimuler sa politique antisociale, ce livre arme le lecteur contre toute complaisance à l’hydre antisémite et l’amène à être plus attentif aux craintes, généralement dévoyées, qu’expriment la majorité des juifs en France.

Gabriel Gérard

Notes

[1] Michel Dreyfus, L’antisémitisme à gauche. Histoire d’un paradoxe de 1830 à nos jours (Editions La Découverte).

[2] La Tentation antisémite  : haine des juifs dans la France d’aujourd’hui. Michel Wieviorka, Paris, Robert Laffont, 2005, 452 p.

[3] Voir la chronique de Michael Löwy, Conflits au Moyen-Orient, « Les Arabes et la Shoah ».

* Paru dans la Revue TEAN 12 (juillet août 2010).

* Michel Dreyfus est historien, directeur de recherches au CNRS. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur l’histoire du syndicalisme, du mutualisme et a codirigé Le Siècle des communismes.

Quel texte coup-de-poing de votre ex-collègue séparatiste Monsieur Jacques Brassard ici où, entre autres, il vous « ramasse »:

http://blogjacquesbrassard.blogspot.com/

En voici un court extrait:

« Le seul État (Israël) que l’engeance islamo-gauchiste accuse de violations des droits humains, de ségrégation, de violences disproportionnées et de fanatisme, c’est Israël! Et par le plus curieux des hasards, il appert qu’Israël est le seul État démocratique de toute la région, le seul État ou les droits et libertés fondamentaux sont consacrés et respectés, le seul état ou le pluralisme politique est en vigueur, le seul État ou les valeurs éthiques de l’Occident sont tenues en estime et enseignées. Trouvez l’erreur!

Et par le plus curieux des hasards, il appert également que cette engeance islamo-gauchiste est frappée par une cécité totale face aux multiples dictatures et régimes totalitaires du monde musulman qui piétinent les droits humains les plus fondamentaux, maintiennent leurs peuples dans l’asservissement à un islam archaïque et barbare qui macère dans la haine du Juif et de l’Occident (surtout les États-Unis, bien sûr!), cautionnent l’infériorisation et la domestication de la femme et ne bougent pas devant la persécution des communautés chrétiennes minoritaires.

BRAVO ISRAËL!!!

Pour trouver les meilleurs tueurs, faut compter de quel côté il y a un plus grand nombre de tué, à la place d’écrire n’importe quoi à cause de ses préjugés.

@ honorable :

Merci pour les liens.

Ce serait intéressant de voir ce que Lisée et Khadir ont à nous raconter sur ces FAITS mais j’ai l’impression que devant cette montée de bouclier CONTRE leur position antisémite au Québec, ils se tiendront tranquilles.

@françois 1 merci pour le lien du bloque de Jacque Brassard. Quel article intelligent et véridique, ça faisait longtemps que je n’avais pas lu un texte aussi relevé. Ça ma fait pensé au voyage que j’ai fait à Jérusalem l’an passé. Un exemple concret de la situation, en marchand dans la ville de Jérusalem je pouvais clairement entendre les prières musulmanes sortir des minarets sans que ça offence aucun juif. J’ai aussi vu plein de palestiniens se promener en toute liberté avoir des commerces taxis etc… Et je jure que je n’ai absolument rien vu de ce qui pouvait resemblé à une forme d’apartheid. Après ce voyage je me suis vraiment demandé pourquoi autant des gens tentent de discriditer les juifs de façon si exagérés.

Honorable, vous avez pris l’article sur le site de l’UPJF (Union des patrons et professionnels Juifs de France) J’y mettrais des bémols.

@c. perron: en fait, l’article provient de ce site journalistique:

http://jssnews.com/2010/12/23/quand-gaza-organise-une-campagne-de-buycott-de-produits-israeliens/

upjf n’a fait que le relayer. J’ose espérer que vous allez retirer vos bémols. Nombreux sont, au Québec, les judéophobes qui mettent des bémols à tout article sur Israel qui soit écrit par un juif ou un israélien, sauf quand l’article est antiisraélien. Je ne voudrais pas qu’on soupçonne que vous en faites partie. 8)

Notons que ces mêmes gens prouvent leur judéophobie, et leur 2 poids 2 mesures, en ne mettant pas de bémols à un article sur le Québec qui est écrit par un Québécois, un francophone ou un catholique, ou encore en ne mettant pas de bémols à un article sur les USA écrit par un Américain, un anglophone ou un protestant!

Fachez-vous pas cher Honorable. Si vous voulez avoir des points de vues différents de vos articles sionistes, je vous invite à lire sur Vigile.net de nombreux articles sur la situations en Israël et la Palestine.

Évidemment, il faut aimer la vérité.

@c.perron Moi je connais assez bien vigile.net. On peut y lire beaucoup de propagande anti-israélienne. Vous devriez lire Richard Le Hir.

@honorable

Lorsqu’on rapporte des faits, il faut les rapporter complètement sinon on peut être qualifié de partiel et même de partial.

Je vous suggère de consulter http://www.juif.org/go-news-143220.php pour compléter votre information.

Voici quelques faits rapportés :
– Une vingtaine de sociétés israéliennes auraient signé un contrat avec les promoteurs de la nouvelle « ville palestinienne » de Rawabi, qui doit voir le jour prochainement en Samarie entre Ramallah et Shehem. L’Autorité palestinienne aurait exigé qu’elles ne se servent pas de produits provenant des localités juives de Judée-Samarie (territoires occupés selon la formule de l’AP), de la Vieille Ville de Jérusalem ou même du plateau du Golan
– Dans les clauses du contrat, il est notamment stipulé : « Les compagnies doivent assurer que tous les produits et les services utilisés pour les chantiers ne proviennent pas des implantations israéliennes ». L’information a été communiquée par la radio de l’armée, Galei Tsahal, qui n’a pas réussi à obtenir, pour le moment, le nom de ces sociétés.
– Danny Dayan, président du Conseil des localités juives de Judée-Samarie, a estimé que la population devait boycotter ces sociétés. « Des dizaines d’entreprises sont prêtes à accepter ces clauses, qui présentent notre capitale comme « Jérusalem occupée » afin de gagner des sommes dérisoires des Arabes. Je pense que c’est une attitude honteuse, il faut révéler le nom de ces sociétés qui ont signé un tel contrat, les consommateurs doivent savoir comment elles se comportent ».

Des colons israéliens qui boycottent des entreprises israéliennes, c’est Amir Khadir qui doit être content.

@c.perron: vous venez de confirmer ce que je craignais. A 13:07, vous « mettez des bémols » à ma source. Pourquoi? Pour une SEULE raison: Elle est proisraélienne et de source juive.

Et à 15:43 vous nous suggérez la lecture d’un article du juif Bruce Katz. Y mettez-vous des bémols? NON…. car l’article est anti-israélien.

Pour vous:
1) quand un juif est anti-israélien, c’est crédible;

2) quand un X est pro-X c’est également crédible (un Québécois pro-Québécois, un Français pro-Français, par exemple), peu importe la signification du X, sauf quand le X signifie « juif » ou « Israélien »!

Deux poids 2 mesures flagrant!

@pignon78: merci de souligner la communauté de pensée entre Amir Khadir et Danny Dayan, président du Conseil des localités juives de Judée-Samarie.

Notez que Khadir emporte néanmoins la palme de l’extrémisme intolérant: Dayan ne propose que de boycotter une vingtaine de sociétés israéliennes dans le domaine de la construction, alors qu’Amir Khadir veut boycotter toutes les compagnies israéliennes, ce qui signifie des médicaments et des procédures médicales sauveuses de vies, des technologies au service des handicapés et des agriculteurs du Sahel, des conférenciers prix Nobel, etc.

Dans ce conflit il n’y a pas de bons ou de méchants. Il faut s’ouvrir l’esprit et lire tout ce qui est possible de lire au risque d’ébranler nos propres perceptions. C’est ce que j’essaie de faire.

Pour terminer, si on volait ma terre on tuait mes enfants et on détruirait ma maison, je ne sais pas vraiment comment je réagirais. Sous ce rapport, je suis dans l’ignorance totale…Vous Honorable?

En installant la diaspora juive en sol arabe sans veiller, dès le départ, à ce que les deux entités partagent, occupent équitablement le territoire, dans le respect mutuel, la communauté internationale a commis une grave erreur. (Albert Einstein)

Aujourd’hui, nous avons toutes et tous tort de nous blâmer les uns et les autres, car nous sommes tous impliqués/es et responsables. Le chamaillage est contre-productif, une perte de temps.

Est-il possible que certains pays membres de la très jeune O.N.U. de l’après-guerre, aient intentionnellement utilisé cette implantation, afin d’exercer éventuellement un contrôle dans la région, grâce à ce qui allait nécessairement devenir une nouvelle zone d’influence?

Depuis l’arrivée des juifs, certains diront leur retour, le peuple palestinien n’en finit plus de souffrir atrocément, de se rétrécir derrière le mur de la honte, alors que les colonies juives ne cessent de s’étendre sous l’impulsion d’un État juif ultra-dominateur.

Ce conflit, à nul autre comparable à cause de sa situation géographique hautement stratégique, l’eau pour ceux qui y vivent, le pétrole pour nos moteurs au gaz, de même que pour l’équilibre des « forces… » à cause aussi, de sa conotation religieuse, la situation devient extrêmement volatile!

J’aime les juifs, réellement. Mais je désapprouve leur politique barbare, génocidaire. Ceux-là même qui tiennent absolument à ce que le monde entier se souvienne de l’horreur de la Shoah, ne se rendent pas compte qu’ils sont en train de faire à autrui ce qu’ils condamnent sans relâche, à la face du monde!

On a dit aux palestiniens: »choisissez-vous un gouvernement ». Suite à un vote démocratique, le Hamas a pris le pouvoir. Depuis ce temps, le peuple palestinien est sauvagement puni, à cause de leur choix.

Ariel Sharon, le boucher de Sabra et Chatila, a montré la voie de la méthode forte, sanguinaire.

Les palestiniens sont prêts à se battre et à s’immoler, pour ce qu’ils croient être juste.

Il y a eu David contre Goliath maintenant il y a un peuple littéralement écrasé, massacré qui se défend contre le monstre que nous avons créé, lequel menace sérieusement la paix mondiale.

Les juifs sont mes frères, tout comme les palestiniens et je souffre avec eux!

Si nous ne réussissons pas à régler ce problème, si nous négligeons de réparer l’injustice, alors nous allons tous en subir les conséquences d’une ampleur à faire frémir sinon périr, notre humanité.

Ce n’est pas le temps de pointer du doigt des coupables, il est temps d’agir de façon responsable en unissant nos bonnes énergies pour susciter des pistes de solutions aux graves problèmes qui affectent nos frères.

Ça prendrait des anges, déployés aux frontières, prêts à l’ultime sacrifice, pour l’amour de la Paix.

Mais dans le monde de « l’économie d’abord », il est probablement plus rentable de faire la guerre aux terroristes…

Je trouve la prise de position d’Amir Khadir très courageuse, dans un contexte d’inquisition pro-sioniste grenouillant et frétillant, telles de braves petites têtes de spermatozoïdes éjaculés dans le néant de l’ignorance ignorant d’ignorer.

@ Daniel Charette:

Ah oui…pour ça, ça en prend du « courage » pour écoeurer, sur le trottoir en face de son commerce, un marchand québécois de souche parce qu’Israël a « mis en place un régime d’apartheid, similaire à celui de l’Afrique du Sud d’avant Mandela! »…

Mais…avez-vous déjà entendu le député du Plateau condamner sévèrement les violations systématiques des droits humains, la répression brutale de la moindre opposition, les éruptions de haine à l’égard des judéo-croisés qui sont monnaie courante dans les États musulmans? Jamais! A-t-il déjà condamné la volonté, maintes fois exprimée, du despote de Téhéran d’anéantir l’État Hébreu? Jamais! Au contraire, il est le compagnon de route des organisations terroristes, telles le Hamas et le Hezbollah, avec qui il manifeste régulièrement.

En fait, si vous voulez observer une forme d’apartheid dans le monde actuel, vous n’avez qu’à jeter un coup d’œil sur le sort et le statut des «réfugiés» palestiniens qui ont quitté le territoire israélien en 1948, obéissant ainsi aux injonctions des dirigeants des pays musulmans environnants, le temps de permettre à leurs armées de liquider l’État naissant d’Israël et de «jeter à la mer» les «sales Juifs».

Si Amir Khadir et ses amis communistes de même que tous les boycotteurs syndicaux, veulent vraiment combattre un apartheid réel, ils devraient aller manifester devant les ambassades des États musulmans (tels le Liban et la Jordanie) qui pratiquent, à des fins politico-idéologiques (il faut bien entretenir le mythe de la «nation palestinienne» et soutenir l’absurde «droit au retour» de tous les «réfugiés»), une ségrégation systématique à l’égard des «réfugiés» palestiniens sur leurs territoires.

Les justes

Il fut un temps où les Justes aidaient les juifs à échapper à l’oppression et à une mort certaine…. J

Aujourd’hui, les Justes ne seraient-ils pas ceux qui dénoncent et militent contre l’oppression et l’apartheid Israélien ? au lieu de s’en faire les collaborateurs et les laudateurs tels que les Honorables, Respectables, Francois 1 etc

En ce qui me concerne, Amir Khadir est un Juste… pour lequel je nourris une grande admiration, il redonne confiance au Politique …

@borodine: les Justes des années 30, comme Jean-Charles Harvey, luttaient contre les boycotteurs de boutiques juives à Montréal (l’achat « chez nous »), ou contre les médecins pure-laines qui boycottaient les soins aux patients de l’hôpital Notre-Dame parce que le chef résident était juif. Entre autres…

Les infâmes boycotteurs des années 30 avaient les mêmes buts fantasmagoriques: « dénoncer et militer contre l’oppression et l’apartheid juif » (une oppression et un apartheid qui n’existait que dans leur imagination créatrices de théories du complot).

Les justes du 21 ème siècle luttent contre les boycotteurs de produits israéliens et de boutiques pure-laines qui tiennent quelques paires de chaussures beautifeel (israéliennes).

Comme les boycotteurs des années 30, ceux du 21ème siècle croient « dénoncer et militer contre l’oppression et l’apartheid ».

Ils sont toujours aussi fantasmagoriques. A preuve: ils dénonceront avec égale énergie un attentat-massacre qui tue 21 personnes devant une église d’Alexandrie, et un mur de 8 m de hauteur qui protège les femmes israéliennes enceintes de snipers palestiniens tirant des 2ème et 3ème étage de maisons sous autorité palestinienne.

Cette lettre de Khadir à son frère Jean-François Lisée (ce dernier récemment louangé aussi par un Abdelghani Dades qui se réfère de toutes les idéologies), est l’éclatante et habile démonstration de l’art de dire tout et son contraire dans la même phrase. Ce texte suinte l’antisémitisme et la haine de l’Occident. Et on n’est pas loin de l’apologie du Hamas et du Hezbollah, justifié dans un discours lénifiant et soporifique que les « zartistes » et supporteurs de QS adorent mais semblent ne pas comprendre. C’est à croire qu’ils ne comprennent plus le français.
Mais je crois qu’un intellectuel comme Jean-François Lisée ne peut pas être dupé ainsi.

http://video.telequebec.tv/video/5970

« – A la droite qui brandit l’épouvantail du Plateau, je peut leur promettre qu’ils ont tout intérêt a avoir peur de cette épouvantaille, …ont est la pour rester et croitre et s’améliorer dans notre charge à fond le train contre la droite […] Les gens du Plateau et leurs amis du 450 vont faire la fête bientôt à la droite qui ont trop longtemps dominés le Québec.« – Amir Khadir aux Francs-Tirreurs

Les évenements des derniers mois dans le monde arabe Nous prouvent d,où vient l’oppression.
Nous comme payeurs d’impots et contribuont aux aides financieres dédiées aux palestiniens, ne devrions nous pas nous assurer que cette aide arrive vraiment aux citoyens pour les nourrir et les instruire et pas pour les armer. Ici Au Québec il y aurait plein de citoyens qui pourraient vivre mieux avec ces sommes que les leaders palestiniens utilisent pour de la desinformation et les armes.