Assurance-emploi: première (?) victime, la conclusion

La jeune mère de l’Île-du-Prince-Édouard qui s’était fait retirer ses prestations d’assurance-emploi parce qu’elle refusait un emploi où elle ne pouvait se rendre sans voiture ni accès au transport en commun, a finalement eu gain de cause. Après un mois de bataille, elle a appris que la décision était renversée et qu’elle continuera à recevoir des prestations. Elle dit toutefois vouloir continuer la bataille contre la réforme du gouvernement Harper, en solidarité avec les autres chômeurs et prestataires.

Laisser un commentaire

Je trouve sa vraiment ridicule qui s,attaque au chômeur. Les travailleurs saisonniers sont punis à cause de ça et les usines qui ferment, les employés doivent avoir droit au chômage le temps de se virer de bord. Pourquoi ne pas s’attaquer au BS qui peuvent travailler mais trop sans coeur pour se lever le matin. Eu devrai se faire couper leurs chèques, pas les chômeurs.

Victime???

La fait que cette personne ait GAGNÉ sa cause est une preuve éclatante que la démagogie véhiculée par les gauchistes sur les modifications préconisées par le gouvernement fdéral est totalement démesurée et n’est finalement que de la basse propagande anti-Harper. Rien d’autre!

Les gens qui sont VRAIMENT chômeurs et qui VEULENT s’en sortir en faisant les EFFORTS nécessaires n’ont rien à craindre. Le système continuera à les protéger.

Seuls les parasites et les paresseux qui n’ont aucune intention de travailler et qui veulent continuer à se la couler douce et à parasiter les travailleurs à NOS frais ont raison d’être très inquiets.

Bravo à Harper!

Francois 1,
Tes paroles sont une insulte à tous les travailleurs saisonniers. Je pense en autres à ceux qui travaillent dans le domaine de la pêche et de l’agriculture. Je pense aux villes entières ou leur économie est basée sur le travail saisonnier. Ces gens la NE SONT PAS PARRESSEUX. Ils ont passé leurs vies à faire ce genre de travail, et ce, souvent à petit salaire et dans des conditions extrêmement dures.
Pour plusieurs d’entre nous qui pouvons perdre notre emploi en accepter un a 70% de notre salaire et ce a 100km (200 par jour) peut signifier la perte de tout ce que nous avons acquis. Notre maison, voiture, etc. Dans ces certains cas voire même la faillite et tout ça au nom du capitalisme, car soyons franc, les seules qui vont profiter de cette mesure sont les employeurs qui profitent de leur employé en maximisant leurs profits et en diminuant les salaires et le gouvernement fédéral en refilant aux provinces le fardeau fiscal.
Toutes les mesures prises par Harper dénotent fortement une tendance à privilégier le capitalisme dans sa plus pure définition. Je ne suis pas une extrême gauche ni un extrême droit. Je suis tout simplement réaliste et franchement je me rends compte que Harper va complètement détruire notre pays, nos valeurs ainsi que notre potentiel si rien n’est fait pour l’arrêter. La classe moyenne va disparaitre et nos conditions de vie vont se détériorer. Et je ne parle même pas de notre écosystème, ni de l’environnement.
Tu dois être une personne pour qui l’argent n’est pas un problème, voire même un enfant roi issu de famille aisée. Le respect de la dignité humaine semble être complètement en dehors de ta capacité morale et encore plus la compréhension des gens qui travaillent dur pour le peu qu’ils ont.