Atwood rencontre Ford

Le conseiller torontois et frère du maire, Doug Ford, ne pourra plus prétendre ne pas pouvoir reconnaître l’auteure Margaret Atwood. Ils se sont retrouvés à un même cocktail où un invité s’est empressé de les présenter l’un à l’autre, immortisant la rencontre avec son téléphone portable. Voyez vous-même.

Doug Ford avait dit en août qu’il ne pourrait reconnaître Atwood s’il la croisait dans la rue et qu’il se fichait donc de la campagne qu’elle avait lancée contre la fermeture de bibliothèques publiques. L’affrontement avait fait du bruit dans la capitale ontarienne et aidé à mobiliser les citoyens contre ces compressions. Et il semble que cela ait fonctionné puisque l’entourage du maire a laissé entendre récemment que les bibliothèques et les services de garde seraient épargnés.

Laisser un commentaire

« The occasion was a farewell party for the mayor’s arts adviser Jeff Melanson, leaving next week to take a new job in Banff, Alta »

Est-ce que le maire ne savait trop que faire d’un « arts adviser », et l’a congédié fine de boucler son budget?

«…a farewell party for the mayor’s arts advisor Jeff Melanson»

Connaissant la propension des conservateurs et des individus du genre du maire Ford et de son frère envers le soutien des arts et de la culture.

Cette soirée d’adieu est-elle un adieu au renouvellement du poste de conseiller culturel du maire de la ville reine ou sera-t-il remplacé?

Les plus populaires