Chantal Hébert : Au sujet des sondages de début de campagne

La tendance dans les intentions de vote favorise le PQ. Mais ce n’est pas parce qu’on part en lion qu’on ne risque pas de finir en mouton, dit Chantal Hébert.

Politique

Si le PQ ne jouissait pas d’une solide avance dans les sondages, le Québec ne serait pas aujourd’hui à l’aube d’une campagne électorale. La tendance dans les intentions de vote favorise nettement le parti de Pauline Marois. Mais comme le démontre ce qui suit, ce n’est pas parce qu’on part en lion qu’on ne risque pas tout de même de finir en mouton.

Les sondages de début de campagne les donnaient perdants et ils/elles sont devenus premier ministre*.

– René Lévesque (1976)

– Brian Mulroney (1984)

– Bob Rae (1990)

– Jean Chrétien (1993)

– Mike Harris (1995)

– Jean Charest (2003)

– Dalton McGuinty (2003)

– Stephen Harper (2006)

– Alison Redford (2012)

– Christy Clark (2013)

* Il s’agit d’un échantillon et non d’une compilation.

Rang du NPD au Québec dans les intentions de vote de début de campagne en 2011 : 4ème

Rang du Bloc québécois au Québec dans les intentions de vote de début de campagne en 2011 : 1er

Rang du NPD en nombre de sièges le 2 mai 2011 : 1er

Rang du BQ en nombre de sièges le 2 mai 2011 : 4ème

D’ici le 7 avril, le défi de Mme Marois va consister à conserver ses acquis. C’est une commande différente de celle de 2008 et 2012 alors que la tâche de la chef péquiste consistait à conquérir ou à reconquérir l’électorat plutôt qu’à protéger ses arrières. À noter qu’au Canada, les gouvernements minoritaires sont plus souvent reportés au pouvoir que battus mais pas toujours avec la majorité espérée.

* * *

À propos de Chantal Hébert

Chantal Hébert est chroniqueuse politique au Toronto Star depuis 1999. Elle signe également une chronique dans le magazine L’actualité et commente la politique à la radio (C’est pas trop tôt sur les ondes d’ICI Radio-Canada Première) et à la télévision (Les coulisses du pouvoir à RDI / ICI Radio-Canada Télé et At Issue à CBC). On peut la suivre sur Twitter : @ChantalHbert.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

10 commentaires
Les commentaires sont fermés.

Intéressant! En poursuivant votre réflexion, je remarque qu’à l’intérieur de votre échantillon, seules Alison Redford et Christy Clark étaient PM sortantes. Tous les autres PM issus de votre échantillon ont décroché un premier mandat (et battu le gouvernement sortant) dans un contexte où les sondages les donnaient perdant en début de campagne. À suivre…Bonne campagne!

Nous serions en campagne 3 semaines plus tard, car l’opposition aurait battu le gouvernement sur son budget !!! Alors oui, il ne faut pas vendre les « peaux rouges » avant de les avoir battus, c’est bien certain !

Rang du BQ en nombre de sièges le 2 mai 2011 : 4ème

mais 2e en termes de votes, 50% de plus que les Conservateurs qui pourtant continuent à administrer les 50 milliards qu’on leur envoie chaque année

« …qui pourtant continuent à administrer les 50 milliards qu’on leur envoie chaque année » (sic)

…et de nous donner généreusement $16.5 Milliards DE PLUS que nous leur envoyons!

C’est clair que le P.Q. a « peaké » trop tôt et qu’il ne peut que reculer à partir d’ici. D’ailleurs, n’a-t-il pas déjà PERDU quelques points depuis la semaine dernière?

Et les Libéraux et leur équipe du Tonnerre n’ont même pas encore commencé leur campagne…

Les péquistes doivent faire dans leur froc.

* Il s’agit d’un échantillon et non d’une compilation.

(1)

Le spin est clair … les intentions sont clair mais sur le fond tellement malhonnete.

Sur le fond combien d’election il y a eu au Canada depuis 30 ans … dans les provinces et au federal … bien beau prendre des exemples mais la tendance de fond c’est quoi …

(2)

Ensuite si on discute de gouvernement minoritaire il me semble que c’est aussi particulier.

(3)

Faites donc de l’analyse politique plutot que de faire du spin et prendre vos souhait pour le reel.

—-

On le sait que vous etes une federaliste radicale et contre tout ce qui vient du PQ ou du mouvement souverainiste.

(4)

Aussi epais que le texte d’Alec Castonguay qui discutait un sondage que les quebecois voulait pas d’election.

Tellement tanne de vos spin et de medias tellement dephaser.

Dans le reel le PQ va chercher 40% du vote, la majorite pratiquement du vote francophone.

68% des francophones appuie la charte.

comment ca se fait que ca se reflete pas dans les medias.

—-

Mais quand on voit des pub

@ Ian,

— Vos mots : « Aussi epais que le texte d’Alec Castonguay qui discutait un sondage que les quebecois voulait pas d’election. » (sic)

Vous écrivez avec beaucoup de fautes d’orthographes pour une personne supposément doctorante. Votre doctorat, vous l’avez obtenu en quoi, si ce n’est pas trop vous demander ? Personnellement je suis architecte et aussi paysagiste diplômé, je peux fournir une copie de mes diplômes sur simple demande et j’apprécie beaucoup les articles de madame Chantal Hébert, tout comme ceux d’Alec Castonguay.

— Alors si ce sont des épais comme vous dites, pourquoi se donner tant de peine pour les lire ? Pour nous faire pleinement profiter de votre science peut-être ! Dans ce cas, un gros merci 🙂

* Il s’agit d’un échantillon et non d’une compilation.

(1)

Le spin est clair … les intentions de la blogueuse sont claires mais sur le fond tellement malhonnete.

Sur le fond combien d’election il y a eu au Canada depuis 30 ans … dans les provinces et au federal … bien beau prendre des exemples mais la tendance de fond c’est quoi …

(2)

Ensuite si on discute de gouvernement minoritaire il me semble que c’est aussi particulier.

(3)

Faites donc de l’analyse politique plutot que de faire du spin et prendre vos souhait pour le reel.

—-

On le sait que vous etes une federaliste radicale et contre tout ce qui vient du PQ ou du mouvement souverainiste.

(4)

Aussi epais que le texte d’Alec Castonguay qui discutait un sondage que les quebecois voulait pas d’election.

(5)

Tellement tanne de vos spin et de medias tellement dephaser.

Dans le reel le PQ va chercher 40% du vote, la majorite pratiquement du vote francophone.

68% des francophones appuie la charte.

comment ca se fait que ca se reflete pas dans les medias.

—-

Mais quand on voit des pub qui reprenne des slogan liberal on se demande meme pu si on tente de nous manipuler.

http://www.lapresse.ca/debats/votre-opinion/201403/05/01-4745007-le-vote-des-discrets.php
EXTRAIT:

« Historiquement, les sondages ont plus tendance à sous-estimer le vote pour le PLQ quand le Parti québécois prend le pouvoir. Plusieurs raisons peuvent expliquer cette tendance. D’une part, le Parti québécois n’a jamais eu plus d’un point d’écart avec le Parti libéral (un point en plus en 1994 et en 2012, et un point en moins en 1998) dans les trois dernières élections où il a pris le pouvoir. Cette situation de lutte serrée peut entraîner un climat électoral plus tendu où certains électeurs ont tendance à cacher leur vote. »