Audio: un gag venu de 1995

De tout ce qui fut dit et écrit dans la presse internationale au sujet du référendum de 1995, rien, à mon avis, n’a eu plus d’impact pour rendre la cause québécoise sympathique (ou moins antipathique, du moins moins menaçante) que le gag réalisé par Pierre Brassard, piégeant la Reine Élisabeth II. Il a fait le tour du monde.

On n’en voit ici qu’un bref extrait, et comme c’est un gag « adulte » (!!) vous devez indiquer votre date de naissance et cocher la case pour y avoir accès:

Laisser un commentaire

Bon, ça ne marche pas votre vidéo. J’ai bien beau être né dans les années 80, rie n’y fait.

Extraordinaire! Elle demande un texte à Chrétien. Traduction: le texte qu’elle aura lu aurait été en fait celui de Chrétien. Bref, la Reine est la marionette du ti-gars de Shawinigan

@ maxime gagné
essaie une autre date moi j’ai pas de misère,j’ai mis une date dans les années 60.

By Jove! Les colonies dictent-elles leur volonté à leur souveraine et à l’Empire, à présent? How schocking!

VOLTAIRE DIXIT:

*****«Les rois sont avec leurs ministres comme les cocus avec leurs femmes: ils ne savent jamais ce qui se passe.»*****

EH OUI!

JSB