Avant les coupes, des fuites qui font mal

Il y  a d’abord eu la fuite au sujet des voyages faits par le chef d’état-major, le général Walt Natynczyk, à bord d’avions Challenger, voyages que le premier ministre Stephen Harper lui a demandé de rembourser en partie. Il y a maintenant la fuite au sujet du ministre de la Défense, Peter MacKay, et de cette partie de pêche qu’il aurait quitté à bord d’un des trois hélicoptères de sauvetage stationnés à Terre-Neuve.

Il s’en défend (et le premier ministre n’a pas encore dit qu’il devait rembourser), affirmant qu’on est venu le chercher pour assister à un exercice militaire similaire à ceux auxquels assistent les députés. Ceux de l’opposition n’ont pas acheté sa version des faits.. Selon le porte-parole néo-démocrate en matière de défense Jack Harris, ces exercices sont planifiés des mois à l’avance et les députés attendent habituellement un ou deux jours avant d’embarquer dans les appareils.

Ce n’est peut-être pas un hasard si ces fuites surviennent maintenant. On apprenait en août qu’à la demande du ministre MacKay, le général Andrew Leslie avait produit un rapport identifiant des moyens pour réduire les dépenses militaires d’un milliard de dollars. Il ciblait en particulier la bureaucratie, civile et militaire, dont la taille a explosé au quartier général, à Ottawa. Il visait aussi les consultants et contracteurs qui ont aussi proliféré. Sa médecine ne passerait pas et le ministère serait actuellement le théâtre de luttes intestines.

Les conservateurs, qui ont déjà imposé des compressions qui totaliseront 3,8 milliards par année en 2014, espèrent trouver quatre milliards de plus d’économies dès le prochain budget afin d’éliminer le déficit une année plus tôt que prévu. Ce plan rend beaucoup de fonctionnaires très nerveux et, si on se fie à ce qui se passe à la Défense, au ministère de l’Environnement et ailleurs, moins craintifs de laisser couler de l’information qui égratigne la crédibilité du gouvernement ou alerte la population.

Berf, il se pourrait que ce ne soit qu’un début. À suivre.

 

Laisser un commentaire

Les conservateurs veulent imposer des compressions de 3,8G$/an, mais ils viennent de déposer une série de modifications au Code criminel qui de l’aveu même de l’honorable sénateur Boisvenu couteraient 2,8G$/an.

À quel endroit loge la logique des conservateurs?

Le gouvernement «Royal» du Canada sabrera dans les dépenses qui vont à l’encontre de leur idéologie et augmenteront les investissements où bon leur semblera.

Les canadiens les ont voulu, alors québécois, subissez-les maintenant!

Le gouvernement tente de sauver de l’argent aux contribuables. Des fonctionnaires mals intentionnés font couler de l’information aux médias espérant ainsi créer suffisamment de bisbille pour sauver leurs jobs inutiles surpayés et futiles (on parle ici des fonctionnaires mals intentionnés… pas des autres fonctionnaires!!!). Les gens de bonne volontée remarqueront que ce genre de fuite ne survient que lorsque le gouvernement tente de faire passer des changements qui avantageront la population par rapport aux fonctionnaires.

Et maintenant, certains antis-harpers finis sont fâchés? Épargner de l’argent bénéficiera a tous. Couper des postes inutiles dans la bureaucratie aussi. Supportons nos politiciens POUR LE MOMENT car ils travaillent dans notre intérêt.

Le « SensCommunRugueux » pourra se remettre à la partisannerie ensuite… quand nous en aurons les moyens.

Félicitations au gouvernement Harper d’avoir le courage de couper dans la bureaucratie.

PS l’argent épargné revient à « des dettes en moins » pour un futur québec souverain… si jamais ça arrives!

Les plus populaires