Ben Laden et Ben Duceppe éliminés ? Y’a d’la joie !

Qui le dit ? L’éditorialiste du journal de quartier Free-Press NDG, David Goldberg, dans la dernière édition du bi-mensuel:

Happy days are here again !

Seeing the Bloc Québécois virtually wiped off the political map was almost as much fun as listening to President Barrack Obama describe Osama bin Laden’s death at the hands of the US Navy Seals.

Je traduis: Voir le Bloc Québécois presque complètement lavé de la carte politique était presque aussi amusant que d’entendre le président Barack Obama décrire comment les forces spéciales américaines ont tué Ossama Ben Laden.

C’est beau, le bon voisinage, la tolérance et le respect mutuel.

(Merci à l’alertinternaute Louis F.
pour ce signalement.)

Laisser un commentaire

C’est de cette hargne des Québécois que se nourrissent maintenant même nos propres concitoyens du Québec (ex: Éric Duhaime).

Ajoutons à cela les commentaires sénilisant de ce bon vieux Jarislowsky ce matin dans La presse: http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/politique-quebecoise/201105/12/01-4398557-le-mouvement-souverainiste-est-fasciste-selon-jarislowsky.php

Mais je commence à penser que l’élection des NPD au Québec, il ne pouvait rien y avoir de mieux pour relancer la volonté des Québécoises et Québécois pour vouloir se prendre définitivement en main!

Mais M. Lisée,

Cette joute se pratique aux deux extrémités du spectre.

Lorsque je lis les réactions de certains souverainistes sur divers médias, je trouve que le mépris n’est pas l’apanage d’un seul groupe. Il fuse de part et d’autre.

Comme on dit en franglais: « Ça fait partie de la game »!

Ne venez pas me dire que vous vous en étonnez?

The Town of Hampstead welcomes new newspaper: the NDG Free Press

Most of our Public Notices will be found in this publication.

http://www.hampstead.qc.ca/1/News/hampstead-welcomes-new-newspaper-the-ndg-free-press.html

Faites un clic sur « français », pour voir ce que cela donne le bilinguisme.

Ensuite,
http://www.hampstead.qc.ca/2/Nouvelles/lrimportance-de-repondre-au-recensement-de-2011-r-maintien-du-statut-bilingue-de-hampstead.html

L’importance de répondre au Recensement de 2011 – Maintien du statut bilingue de Hampstead.

Cependant, comme vous le savez peut-être, le Parti québécois (PQ) a l’intention de modifier les règles relatives au statut bilingue des municipalités. Cela permettrait à l’Office québécois de la langue française de révoquer le statut bilingue d’une ville.

Nous devons veiller à ce que le plus grand nombre possible de personnes remplissent le questionnaire du recensement et indiquent Anglais (soyez honnête, bien sûr) comme leur langue maternelle. Si vous ne parlez plus votre langue maternelle, vous pouvez indiquer Anglais à la place si c’est la première langue que vous avez apprise et que vous comprenez encore.

L’élimination, espérons permanente, du Bloc est effectivement une source de joie pour la majorité des Québécois. Désolant de voir que M. Lisée ne semble tolérer que la joie face à une déconfiture ou un échec conservateur.

Après 2 référendums de suite où la population a dit non, le Bloc Québécois n’a qu’une place: dans la poubelle de l’histoire, dans la bibliothèque des nostalgiques, ou chez les amateurs de politique-fiction.

Rappel aux démagogues peu subtils: notez le « almost » et notez que la comparaison qui est faite est non pas entre une non élection et une élimination ciblée, mais entre une non élection et un discours.

L’élimination du Bloc me réjouit presqu’autant que les discours du président américain sur l’écroulement de l’Union Soviétique en 1990-1991.

Communisme en Russie et indépendance au Québec: 2 concepts largement refusés par les populations concernés. Heureusement pour les Russes, et malheureusement pour les Québécois, les Russes ont passé à autre chose plus rapidement que les Québécois.

C’est vraiment piteux de voir que l’on associe les deux évènements. Vous êtes pas encore sorti du bois les québécois…

MAubin
from USA

Mais c’est incroyable ce genre de propos!
Nous les québécois, qui n’avons jamais le droit d’être politiquement incorrect, bien que polis, nous nous faisons reprocher certaines paroles qui ne sont en rien comparables à ça!
Ceci, je dirai au petit monsieur en question, qu’il profite bien de sa jouissance momentanée, car contrairement à ce qu’il pense, les indépendantistes n’ont pas été éliminés eux!

Je l’avoue le 2 mai a été pour moi un journée formidable, mémorable.

D’abord j’apprend que les américains ont zigouillé ce salopard de Ben Laden.

Puis en soiré j’assiste à la magnifique victoire de Harper qui devient enfin majoritaire.

Avec en prime le Bloc Québécois qui est pulvérisé!!!

Des journées comme ça c’est rare, j’ai ouvert un mousseux!!!!

«Tolérance : c’est quand on connaît des cons et qu’on ne dit pas les noms.»
[Pierre Doris]

Je ne comprends toujours pas pourquoi les Québécois s’obstinent à vouloir faire fonctionner une confédération. sans être un expert de la politique internationale mes observations n’emmène à croire que peu importe la confédération, il y a toujours des discordes entre certains groupe au sein de la confédération et ça même si le pays partage la même culture de base, le langage.
Je ne vois pas comment sur un vaste territoire comme le canada et avec deux cultures clairement différente, nous pouvons imaginer que sa peut fonctionner.
Je trouve désolant d’observer que les fédéralistes se réjouissent de la déconfiture du bloc et du même coup peut-être vont ils à force d’insultes et de mépris, réveiller la flamme nationaliste chez ceux qu’elle s’est endormie.

Je suis Québécois et c’était exactement le même sentiment. Même plus excitant de se débarasser de Duceppe vu la proximité.

Une bien belle semaine.

Bonjour,
Enfin un bon débarras ! Et Monsieur Gilles Duceppe peut maintenant danser à son rythme la danse du smatte…… Bien à vous, John Bull.

Ce genre de commentaire stimulera sûrement la poursuite du BLOC à Ottawa et la souveraineté du Québec. Faisons-le circuler….

Ce qui est désolant dans les commentaires que je viens de lire, ce sont les Québécois qui se réjouissent de la fin du Bloc. Des gens qui sont heureux de notre abaissement national. Mais s’ils savaient comment les Canadiens-Anglais les méprisent juste parce qu’ils sont Québécois,ils y penseraient à deux fois avant d’écrire de telles horreurs. Car généralement, on respecte un ennemi ou un adversaire. Mais les traîtres à leur patrie et les collabos, personne n’a de respect pour eux. Même pas ceux qui les paient pour trahir. Regardez ce qui est arrivé à Judas et Benedict Arnold et vous comprendrez.

@Dominic Dumas

« Je suis Québécois et c’était exactement le même sentiment. Même plus excitant de se débarasser de Duceppe vu la proximité. »

Euh… Techniquement, ce sont aussi des Québécois. Westmount, NDG… Ce ne sont pas des quartiers de Montréal?

@ À TOUS LES CROQUE-MORT ROCOLLABOS
Le peuple québécois survivra même au peuple chinois; par définition ce n’est pas demain la veille que vous verrez la disparition des partis politiques souverainistes au Québec. Ceci dit vous vous réjouissez de ce que sont vos désirs et non de la réalité. À bon entendeur salut.

Les gens en profite parce que il semblerait que lorsque cela arrive à un Québécois on se sent mal à l’aise de parler de discrimination et de langage abusif. Ben pas moi.

Celui qui a dit ça, ce n’est pas un fédéraliste, c’est un ignare et des ignares, il y en a partout, …même au Québec. Je suis indépendantiste, j’ai voté pour le Bloc et Dieu me garde de ce genre de propos à la limite du « pipi-caca ». Monsieur Lisée, n’auriez-vous pas autre chose à nous partager venant, par exemple, de la part de fédéralistes sérieux et sincères? Car c’est avec eux que nous négocierons un jour…bientôt.

@Monsieur Drouin
« Rappel aux démagogues peu subtils: notez le “almost”

ouf allons Monsieur Drouin, un peu plus de courage pour affronter ce que les gens disent de vous et de vos compatriotes et vous tenir debout. Moi aussi j’aimerais plutôt ne pas voir cette réalité. Mais allons… vous y êtes « presque ».

Il ne viendrait pas à l’idée d’un francophone, d’un anglophone ou citoyen de quelque peuple de la terre de faire une telle association entre un politicien élu et Ben Laden, pas même en blague.

C’est pourquoi je me demande chez quel peuple de quelle planète certains journaux canadiens vont chercher leur éditorialiste et sur quels critères ils les engagent, car nulle part en dedans et en dehors des peuples de la Fédération, comme chez les Romuliens,les Klingons , les Borgs on ne trouve teinte d’une telle hargne ou d’un tel sens de l’humour.

Par soucis de correction, j’ai aussi vérifié dans les règles de conduite des Firengis et je n’y trouve aucun commandement du genre: « Ne pas hésiter à diaboliser les québécois et leurs chefs pour augmenter les profits. »

Comme le dit un proverbe de l’île Épaisie Majeure: « les réponses fuient mais les questions demeurent ».

Pourrait-on rendre l’ivresseomètre obligatoire dans les salles de rédaction, même des petites feuilles de show gratuit?

Monsieur Bergman serait peut-être disposé à déposer une proposition de blâme à l’Assemblée Nationale????

@pbrasseur, @Dominique Dumas (hermaphrodite??)

« Le plaisir de l’un, c’est de voir l’autre se casser le cou… »
Félix Leclerc

@Luc Drouin

Cher homonyme,

J’ai lu les résultats de sondages sérieux qui étaient loin d’être aussi jubilatoires que vous en regard de la supposée disparition du Bloc. J’ai aussi lu des opinions d’analystes sur le même thème.

Vous faites, de toute évidence, parti de ceux qui ont la stupide habitude de vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Mais c’est votre droit le plus stricte.

Vous comparez la disparition du Bloc à l’écroulement du Bloc et vous dites en jouir grandement. Vous démontrez là votre profonde ignorance des faits. Premièrement ce n’est pas la population qui a souhaité l’écroulement de l’URSS. C’est son économie qui n’était plus capable de supporter la concurrence que lui faisaient les USA. Mais la cerise sur le gâteau de votre ignorance c’est quand semblez affirmer que la population a rejeté le communisme. Consultez juste un peu ceux qui s’y connaissent et vérifiez si la population russe souhaite ou non aujourd’hui le retour du communisme. Peut-être que si vous aviez fait cette simple petite recherche vous ne vous seriez pas ridiculisé sur ce blogue.

Laissez au temps le temps de jouer son rôle et nous regarderons alors la situation. Peut-être rirez-vous un peu plus jaune, qui sais ?

«On a toujours tort d’essayer d’avoir raison devant des gens qui ont toutes bonnes raisons de croire qu’ils n’ont pas tort.»
[Raymond Devos]

Les propose de M. David Goldberg se rapprochent dangereusement de la haine raciste qui a provoqué les pires atrocités infligées à une population ciblée il y a environ 70 ans. Étant donné sans doute sa connaissance des faits il est tout de même surprenant qu’il soit l’auteur de telle insanités.

Des Éric Duhaime, il y en a beaucoup au Québec. Des personnes qui n’ont aucune colonne vertébrale et qui crachent sur les Québécois qui sont souverainistes. Ils ont une haine et ils n’ont aucun respect, c’est maladif leurs affaires. C’est de la folie pure. Si j’étais indécis, je ne prendrais pas ce camps de fanatique et dangereux personnage.

Encore nos amis John Bull et autres extrémistes de droite qui dansent sur les aléas de la politique.

Si Duceppe n’avait pas de valeur, il serait passé à autre chose avant même de connaître le résultat du vote. Mais voila un homme remarquable et singulier.

Peut pas en dire autant de certains qui sévissent ici en répandant ce qui est le plus pauvre chez l’humain : le mépris.

Quelqu’un pourrait servir de la soupe à l’éditeur du Town of Hampstead news Free press! Il est permis d’assaisonner la soupe.

Quand un peuple est haï par un autre, faut se demande s’il y a matière ou pas et quoi faire pour arranger les affaires. C’est ce que devraient se demander les Israéliens itou.

Que doit-on penser de la censure orientée en fonction de celui qui écrit et non pas en fonction du contenu ?

Des propos haineux peuvent-ils être acceptés quand l’auteur aide à aiguillonner les autres favorisant ainsi l’achalandage et le «readership» ? Se peut-il qu’un auteur de commentaires puisse jouir de privilèges refusés à d’autres ?

Ces questions m’assaillent de plus en plus et ceux qui souhaitent éliminer «Ben Duceppe» et entérinent de tels propos sont trop souvent absout très facilement en autant que de tels propos aident à accroître le tirage ou l’achalandage sur un site donné.

Le laxisme et la complaisance en ce domaine sont souvent comme des boomerangs qui nous reviennent dessus plus rapidement que l’on pense.

L’autre exemple très d’actualité sont les propos de Stephen Jarislowsky disant que le courant indépendantiste «est toujours animé d’une ferveur religieuse au Québec. Les gens qui veulent le pouvoir à tout prix vont raconter toutes sortes d’histoires pour l’obtenir. C’est peut être pas nazi… mais c’est fasciste!»

Alors quand je lis ici des commentaires se moquant des Québécois souverainistes qu’on associe à Ben Laden qu’on est bien heureux qu’il aie été assassiné et que rien n’est fait pour contenir de telles dérives je ne peut qu’en être offusqué.

A voir la réaction de certains dretteux fédéralistes exaltés dans cette rubrique, je vois que nous n’avons pas besoin du ROC pour nous mépriser. Nous pouvons très bien le faire nous mêmes.

Devant ces propos excessifs et manquant de respect, j’ai invité M. Goldberg (par courriel) à revoir sa position et à offrir des excuses dans la prochaine édition du NDG Free Press.
Nous verrons bien sa réponse.

Il faut croire qu’il n’y a pas que les journaux anglophones qui ont une haine viscérale envers les Québécois, il y a les Québécois eux-même.

Ce qui est insultant, ce n’est pas que certains soient en désaccord avec l’indépendance du Québec, mais que certains soient méprisants envers les indépendantistes.

Je n’en peu plus de voir les blogues pollués de commentaires méprisants, qui n’amènent jamais aucun argument et qui ne fait jamais avancer le débat.

Et je ne comprends surtout pas que ces commentaires méprisants soient toujours acceptés. Pourquoi accepter des commentaires traitant gratuitement, sans argument, les indépendantistes comme des imbéciles, xénophobes et racistes?

Je sais qu’il existe des souverainistes aussi disgracieux, mais ceux-ci ont ne le trouvent sur ce blogue ni dans ceux du Devoir et de La Presse. Mais les commentaires disgracieux des fédéralistes, on est obligé de les subir.

Quand est-ce que les commentaires haineux comme ceux de M. John Bull, pour nommer que celui-ci, seront refusé? Il ne fait jamais avancé le débat, que dire des insanités envers les indépendantistes. C’est inacceptable!

Luc Drouin

N’importe quoi,c’est probablement la comparaison la plus stupide que j’ai lu depuis longtemps.

Encore plus convaincu que la différence fondamentale entre le souverainiste et le fédéraliste est l’intelligence.

Vous êtes vraiment en déficit au niveau ressource humaine.Même Coulon dérape en écrivant lui aussi n’importe quoi.

Tous ceux qui ont un minimum d’expérience de la vie savent que lorsqu’un cultivateur sème du maïs, il récolte du maïs. Pas des tomates.

C’est exactement ce qui est arrivé à Ben Laden et à Duceppe et son Bloc: ils ont récolté exactement ce qu’ils ont semé!!!

Quand on a un grand projet comme l’indépendance du Québec et que nos motivations sont claires, le niveau de discussion dépasse celui des cours d’écoles de réforme. On ne serait pas sortis du bois si on gaspillait notre temps à pleurer parce qu’on nous a insultés. Les québécois indépendantistes ont des points de vue solides et structurés et les expriment dans un langage respectueux, non pas pour convaincre les Goldberg de ce monde mais pour voter lucidement pour un parti indépendantiste aux prochaines élections provinciales.

Mais à mon avis, nous manquons encore de constance et de fermeté; on dirait que la défaite du Bloc a été causée par une sorte d’émotivité ou d’élan du coeur, non pas envers le fédéralisme, mais envers un homme que l’on trouvait gentil. Nous avons voté pour Layton comme des enfants qui acceptent de monter dans la voiture d’un « monsieur gentil » qui leur offrait des bonbons et ce, malgré les leçons du passé.

Pour accéder à l’indépendance, il faut être grands. Nous le sommes! Maudit! Sachons-le!

VIVE LE QUÉBEC LIBRE.

L’État d’Israël représentant le modèle type d’État nation comprenant de plus une composante religieuse à forte charge patriotique, la dite communauté internationale ne s’en formalise pas. Par cet exemple, il suffit cela pour faire taire cette prétention haineuse d’assimiler le patriotisme québécois à du fascisme.

Les membres de la communauté financière capables de plonger la planète dans la spéculation ruineuse proposent une mondialisation abstraite de la faillite.

François 1 :
mai 13, 2011 à 6:07
Tous ceux qui ont un minimum d’expérience de la vie savent que lorsqu’un cultivateur sème du maïs, il récolte du maïs
– – – – – – – – – – – – – – –

Ceux qui ont plus d’expérience savent que le maïs semé, devient du gas qu’on récolte !!!

Bienvenue au XXI siècle.

À long terme, les Rhodésiens du Québec qui s’imaginent que le projet indépendantiste est mort risquent fort de déchanter.