Beubye, 2015! (Première partie)

Histoire de rire (jaune?) de cette année bien chargée qui se termine, voici un survol humoristique des événements marquants de 2015, gracieuseté du blogueur Mathieu Charlebois.

7 janvier — Attentat au journal satirique Charlie Hebdo à Paris

Toute une façon de lancer l’année. Et dire qu’on pensait que la dinde du réveillon avait été difficile à digérer…

PolitiqueOn a vu de belles et émouvantes manifestations en appui à Charlie Hebdo dans les rues de Paris, mais aussi d’autres villes d’Europe et même ici, à Montréal et à Québec. Tout le monde marchait pour les mêmes idées, tout le monde était d’accord, ça chantait l’hymne national français. Vraiment, l’esprit de contestation de Charlie Hebdo était présent. Ou pas vraiment, maintenant que j’y pense…

je_suis_charlie_hebdo

17 janvier — Longueuil devient un désert

Pénurie d’eau potable à Longueuil, à cause d’une fuite de diésel.

Si certains se sont réjouis de la perspective de voir Longueuil inventer la première automobile roulant à l’eau courante, plusieurs ont plutôt été horrifiés par la gestion chaotique des événements. Épuisée par la situation, la mairesse de Longueuil s’est mise à pleurer. Aussitôt, des citoyens assoiffés sont venus récolter ses larmes.

30 janvier — Thierry Vandal quitte Hydro-Québec

Et, comme le veut la coutume au Québec quand on quitte son emploi avant la fin de son contrat, il le fait en empochant une indemnité de départ de 450 000 $. On peut se consoler en se disant qu’avec toutes les hausses de tarifs qu’il a autorisées depuis son arrivée, une bonne partie de cette somme va passer dans sa facture d’électricité.

4 février — Denis Coderre rencontre le pape

Ses efforts pour ramener les Expos n’ayant pas encore porté leurs fruits, Denis Coderre passe à son plan B pour remplir le Stade olympique comme si on était dans les années 1980: convaincre le pape de revenir nous voir.

La rencontre aura finalement été très courte, durant à peine une minute. Sitôt que Denis Coderre s’est mis à chanter «Une colombe», François a mis fin à l’entretien.

10 février — Rentrée parlementaire à Québec

Philippe Couillard en profite pour expliquer aux Québécois le projet de société derrière les sacrifices qu’il va leur demander dans les mois à venir.

#ProjetDeSociété
#ProjetDeSociété

Émus, de nombreux parents ont pris leur progéniture dans leurs bras pour lui dire, la voix nouée par l’émotion: «Avec l’argent que je vais sauver sur mes impôts, je vais peut-être pouvoir t’envoyer dans une vraie école, au privé.»

11 février — Cacouna Matata, TransCanada

Après des semaines à tenter de nous faire croire que les baleines adorent avoir l’impression de vivre au-dessus d’une discothèque, TransCanada renonce finalement à la construction d’un port méthanier à Cacouna.

La pétrolière examine depuis la possibilité d’éviter les intermédiaires et d’installer le port directement dans un béluga.

18 février — Pouding chômeur-gate

Scandale dans le monde de la recette de grand-mère: la chef Caroline Dumas accuse à la radio le chef Danny St-Pierre d’avoir plagié sa recette de pouding chômeur. Le pouding de St-Pierre sera sommé par le gouvernement de rembourser les prestations d’assurance chômage reçues frauduleusement.

24 février — Mélanie Joly fait une grande annonce

Quand on a su que Mélanie Joly allait se présenter pour le parti de Justin Trudeau, on est tous tombés en bas de nos chaises.

st-pierre-chaise

Les électeurs d’Ahuntsic-Cartierville auront donc eu droit à un combat électoral opposant une ancienne bloquiste et fervente souverainiste, soudainement devenue néo-démocrate fédéraliste jusqu’à la moelle, et une femme venue en politique municipale pour y rester parce que c’est vraiment important, soudainement passionnée de politique fédérale.

Je sais bien que les électeurs veulent du changement, mais ça, c’est un peu exagéré.

26 février — Yves Bolduc se met respectueusement le pied dans la bouche et démissionne

Photo © Clement Allard / La Presse Canadienne
Photo © Clement Allard / La Presse Canadienne

Un directeur d’école force une jeune fille de 15 ans à se déshabiller pour une fouille, parce qu’on la soupçonne de trafic de stupéfiants. Finalement, la seule chose stupéfiante qu’on aura trouvée, c’est une déclaration d’Yves Bolduc:

«Il est permis de faire des fouilles à nu [mais] à une seule condition: il faut que ça soit très respectueux.»

On a envie de dire que c’est la goutte qui a fait déborder le vase, mais il y avait longtemps que le vase Bolduc débordait comme la baignoire d’un alzheimer qui a voulu prendre un bain avant-hier. Sous la pression, Yves Bolduc démissionne finalement, laissant dans le deuil l’ensemble des caricaturistes et blogueurs du Québec. [Insérez ici une version triste du thème de Benny Hill.]

Bolduc quitte donc la vie politique moins d’un an après l’élection, en empochant une indemnité de départ de 150 000 $, parce qu’il le peut, parce qu’il s’appelle Yves Bolduc et parce que f*ck you.

Il reprendra son poste de médecin trois semaines plus tard. Cette longue traversée du désert entre deux emplois n’a pas dû être facile financièrement, mais je suis content qu’on ait pu l’aider, tous ensemble. C’est ça, le Québec: une terre de compassion et d’entraide.

Si vous êtes un de ses patients, n’hésitez pas à repartir avec les magazines de la salle d’attente. Après tout, vous avez payé pour ça. On a tous payé pour ça.

«Bon. Je le remplace par qui… Patof? Une patate qui commence à germer?
Sam Hamad?»

– Philippe Couillard, en pleine réflexion

Depuis le 9 décembre dernier, Yves Bolduc est devenu conseiller spécial chez Hill+Knowlton Stratégies. Parce que qui dit «fin stratège» dit embaucher Yves Bolduc dans ta boîte de relations publiques.

Mars — Crise au CHUM

Ça brasse au Centre hospitalier de l’Université de Montréal alors que le directeur Jacques Turgeon démissionne en accusant le ministre de la Santé d’ingérence politique. Nous avons appelé au CHUM pour savoir si c’était vrai que Gaétan Barrette faisait de l’ingérence. C’est Gaétan Barrette qui a répondu.

Ce fut une grosse année pour le ministre et pour l’ensemble des médecins du Québec. Exaspérés, les médecins spécialistes ont même effectué une sortie récemment pour s’excuser d’avoir choisi Gaétan Barrette comme président de leur fédération pendant toutes ces années.

«Quand il négociait pour nous, on ne se rendait pas compte qu’il était si désagréable», a déclaré leur porte-parole. «Maintenant qu’il est ministre et parle contre les médecins… Honnêtement, avoir su, on ne vous aurait pas imposé ça pendant si longtemps.»

10 mars — Jean Tremblay se fâche, et il ne peut même plus prier pour se calmer

Le maire de Saguenay, Jean Tremblay, se fâche et dénonce le 1 %, ceux qui ont vraiment le pouvoir, ceux qui tiennent le peuple à genoux: «Greenpeace et les intellectuels de ce monde».

Comment Jean Tremblay peut-il triper autant sur un barbu qui se promène en gougounes et être contre Greenpeace? Mystère.

Pourtant, s’il y a une chose qui prouve que ce ne sont pas «les intellectuels de ce monde» qui contrôlent tout au Québec, c’est bien le fait qu’il soit maire depuis 20 ans. Néanmoins, dans un geste de rébellion contre les intellos, Jean Tremblay a annoncé, mardi après-midi, qu’il était maintenant officiellement «mer de Sagné».

Un mois plus tard, le 14 avril, les ti-Joe connaissants de la Cour suprême confirment que la prière au conseil municipal contrevient à l’obligation de neutralité religieuse de l’État. Jean Tremblay ne pourra plus prier, mais on pourra encore voir Denis Coderre avec un chandail du CH. Comme quoi les religions ne sont pas toutes égales au Québec.

En septembre, Jean Tremblay a annoncé qu’il avait l’intention de quitter la politique à la fin de son mandat. Comme c’est la coutume à Saguenay, nous saurons que le prochain maire aura été choisi quand une fumée blanche sortira de la cheminée de l’hôtel de ville.

Joyeux Noël et Bonne Saguannée!
Joyeux Noël et bonne Saguannée!

7 mai — Omar Khadr est libéré

Photo : prise d’écran, Radio-Canada
Photo: prise d’écran, Radio-Canada

S’il y avait un prix du sourire de l’année, on le donnerait sans hésitation à Omar Khadr, cet homme qui vient de sortir de 13 années en prison après avoir été enfant-soldat. «Je vais prouver aux Canadiens que je suis une bonne personne», a-t-il dit aux médias lors de sa première sortie publique.

Combien parmi ceux qui insistent pour définir Omar Khadr par ce qu’il était à 15 ans seraient à l’aise de nous montrer leur photo d’album de finissants?

16 mai — PKPQ

J’aurais tellement de bonnes blagues à faire à propos de Pierre Karl Péladeau et de son ascension au PQ. Oh… tellement, tellement.

Mais comme je n’ai pas envie de passer mon temps des Fêtes à me faire lancer des roches sur Facebook et Twitter par des gens avec un «oui» dans un rond bleu sur leur avatar, je vais passer mon tour. En lieu et place, profitez de ce GIF animé de PKP faisant du kung-fu. Imaginez qu’il pourfend à grands coups d’art martial les groupes qui chantent en anglais.

GIF par Olivier Niquet.
«En français! YYYY-Ah!» (GIF par Olivier Niquet)

«Hein? Bazwell, je pensais qu’il était dans un parti adverse!»
– PKP, apprenant que Jean-François Lisée se retire de la course à la chefferie

19 mai — Renaud-Bray achète Archambault

En achetant les magasins Archambault, Renaud-Bray se retrouve avec le monopole des chandelles parfumées et des petits cossins d’à côté de la caisse au Québec. C’était une de ces journées où Blaise Renaud aurait vraiment aimé avoir un ami, plutôt que de devoir se faire des high five à lui-même.

23 mai — Bugingo

Onde de choc dans le monde des médias: le journaliste François Bugingo a inventé de toutes pièces bon nombre de ses récits. Le baron de Münchhausen du journalisme international, dont le vrai nom serait en fait Francis Papineau, est immédiatement dénoncé par l’ensemble de la confrérie.

martineau
Selon une idée de @LeChauvin, sur Twitter.

On se dit qu’on est quand même chanceux, au Québec, de consacrer si peu d’espace média à l’actualité internationale. Autrement, on s’en serait fait passer, des sapins!

14 juin — Gilles Duceppe devient chef du Bloc québécois. Encore.

On a à peine eu le temps d’apprendre le nom du nouveau chef bloquiste, Marc Beaulieu (Marcel? Maurice? Maxence?), que déjà, il quitte son poste. C’est Gilles Duceppe qui (re)prendra sa place.

Le progrès est en marche et rien ne peut l’arrêter. Heureusement pour ceux qui sont faciles à mélanger, le progrès ressemble pas mal à ce qu’on avait avant. Pour suivre cette vague vintage, PKP cède sa place à la tête du PQ à un hologramme de René Lévesque.

Au revoir, Martin (Marien? Mario? MARIO!), et merci pour ton bon travail. On se souviendra de toi comme d’un chef… euh… qui a porté des lunettes. Voilà.

16 juin — Donald Trump annonce sa candidature

Donald Trump, le portefeuille avec un toupet, annonce sa candidature à l’investiture républicaine pour la présidentielle de 2016. Depuis, le discours des analystes politiques à son sujet a suivi cette trajectoire:

Juin: «Trump? What a joke! Il va s’effondrer dans quelques semaines. Tu vas voir!»
Août: «Trump? Il achève. Ce sera pas long. Regarde ben.»
Octobre: «Il faut juste être patient. Si on est patient, il va s’en aller, Trump. Faut juste l’ignorer. Il va s’en aller. Trump va s’en aller.»
Décembre: «Est-ce qu’il est parti, le méchant monsieur avec les cheveux?» (Retourne pleurer sous les couvertures.)

Trump, l’homme aux mille visages, tous au moins un peu racistes. 
Trump, l’homme aux mille visages, tous au moins un peu racistes.

30 juin — Mort d’Arthur Porter

L’ancien collègue, partenaire d’affaires, ami, vague connaissance, Le gars-que-Philippe-Couillard-a-peut-être-croisé-une-fois-ou-deux décède dans une prison au Panamá. Pour être bien certain qu’il est mort, l’UPAC envoie des enquêteurs pour ramener des preuves de son décès. Parce que, dans la vie, il y a «pas être fiable» et il y a Arthur Porter.

* * *

La deuxième partie de ce bilan viendra dans quelques jours. [Vous en voulez plus? Lisez la deuxième partie de cette rétrospective.] D’ici là, profitez de cet amalgame silencieux des deux plus grands succès musicaux de l’année.

bernier-st-pierre

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

2 commentaires
Les commentaires sont fermés.