Bientôt à Québec: Les têtes à CAQ !

C’est Godin qui y a pensé:

Elle est bonne !
Laisser un commentaire

Oh oui ce sera encore plus marrant quand le PQ se fera laminer aux prochaines élections et disparaîtra de la carte. 🙂

Les têtes à CAQ, elle est bonne!!
Les caquets caquistes caquettent.

Y’en a aussi des bonnes à faire sur le PQ. « Papier cul » comme on dit en france.
Que votre vie soit comme un rouleau de PQ: longue et utile.
Le PQ serait-il au bout du rouleau?
Cotonnelle le plus grand commanditaire. On a jamais compris ce qu’ils font des chatons si ce n’est qu’il faudrait pas manquer de PQ.
On aime le PQ bien épais, doux et confortable.

Que dire du Québec Solitaire d’Amir.

Le réveil sera brutal quand les Québécois auront porté la cake au pouvoir, ce ne sera pas du gâteau! certains médias infuencent les électeurs comment penser et voter,ils se réveilleront quand ils passeront chez le médecin qui leur demandera quelques centaines de dollars pour consultation et ouverture de dossier, ceci est un exemple. Bienvenue la privatisation, disaient-ils,ca va nous coûter moins cher.
Les amis du pouvoir pourront se partager des morceaux de pivatisations payé à même les taxes de ceux qui en voulaient plus pour leur argent.

la caq ne me fais pas peur du tout pour le momemt.Je lis plusieurs blogues et y a pas grans monde qui sont favorable à la caq donc les sondages qui donnent 100 comptés sur 125 à la caq c’est de la frime comme les médias on fait avec le N.P.D au fédéral mais cette foi Legault n’est pas malade.

Bonjour,

En constatant avec le recul nécessaire, avec tout cet engouement pour la Coalition Avenir Québec, le Parti Québécois est bel et bien mort. N’étant qu’une question de temps, soit lors de la prochaine consultation populaire que sont les élections provinciales à venir qui officialiseront le décès du Parti Québécois. La fulgurante victoire du Nouveau Parti Démocratique le 2 de Mai 2011 fit chambouler tout le château de cartes de nos amis les péquistes. Plus rien n’est pareil pour eux, le Ciel Bleu leur a tombé sur la tête. Car, avec le 2 de Mai 2011, la très grande majorité des nationalistes québécois réalisent qu’ils furent captifs pendant trop longtemps de la religion péquiste.

En outre, la CAQ s’engouffre comme un train en gare pour faire monter la plupart des nationalistes désabusés qui ne savent plus où donner de la tête tandis que quelques irréductibles péquistes, soit un peu de purs et de durs mélangés avec un peu de mou se frappent violemment la tête sur les murs de l’incompréhension en mettant toute la faute sur les épaules de Madame Pauline Marois. En voulant que le Divin Messie, soit Monsieur Gilles Duceppe, les amène à la Terre Promise.

Finalement, la CAQ se comporte comme un rouleau compresseur dans lequel montent beaucoup de nationalistes québécois afin de mieux écraser les péquistes en leur disant : Quin toué ! le tout dans le joual de la nation.

En conclusion, il est quand même hallucinant que les supposés défenseurs de la langue française au Québec, soit les péquistes, ont toujours nommé leur parti à l’ANGLAISE, soit le PQ avec le Q prononcé comme cul tandis que la vraie prononciation aurait dû être PQ avec le Q prononcé comme QUE, soit à la française….. Pardonnez leur car ceux ci n’ont jamais su ce qu’ils faisaient….. Au plaisir, John Bull.

Ces têtes a CAQ sont bien drole et ferons caqueter dans les chaumières le temps des réjouissances du jour de l’an …..

Huguette écrit : « mais cette foi Legault n’est pas malade.»

Vous venez juste de lui donner une idée qui pourrait servir à tous nos politiciens…tomber malade pendant la prochaine campagne électorale. Yesssssssssssss.

CAQ! CAQ! CAQ! CAQ! CAAAAQ!

En général tout ce qui monte très vite redescend aussi vite.

Comme une épée de Damoclès, le câble de l’ascenseur de l’ADQ avec lequel voyage le CAQ risque de se briser une seconde fois.

Est-ce qu’un certain nombre d’entre eux ne sont pas déjà intrinsèquement caricaturaux…?

Je pense notamment au triste sire Caire aux compétences académiques nébuleuses. À part le fait qu’il est passablement réactionnaire et veut se promener avec une scie à la chaîne dans la fontion publique, je ne vois pas trop…

Quant aux autres dont les vire-capots péquistes, ils devraient se souvenir des vire-capots adéquistes qui juste avant les dernières élections avaient rejoint John James. Ils n’ont pas été réélus si mon souvenir est bon et sont retombés dans l’anonymat le plus complet.

La politique pourrait devenir pour certains plus que pour d’autres, un sport extrême comme ils disent.

La dernière fois que j’ai entendu la lettre Q prononcée QUE remonte à mes premières années du primaire. J’ai toujours cru que c’était attribuable à la pudibonderie des bonnes Sœurs qui m’enseignaient alors. Cachez ce Q que je ne saurais prononcer.

Une petite recherche sur l’internet n’a pas pu confirmer ou infirmer mon hypothèse quand à la pudibonderie phonétique des bonnes Sœurs. Je n’ai pas non plus rencontré de site qui comme le suggère John Bull faisait la promotion de la prononciation QUE. Par contre, j’en ai trouvé quelques uns où, exemple sonore à l’appui, la lettre Q est prononcée comme le mot CUL. Les fois où j’ai entendu PQ prononcé à l’anglaise PÉKIOU c’était toujours sur un ton évident de dérision. Cette prononciation était d’ailleurs la marque de commerce de feu Maurice Bellemare, alors député de la défunte Union Nationale. Il est donc invraisemblable que cette prononciation ait été adoptée par les péquistes eux-mêmes comme notre ineffable commentateur l’affirme.

Tout ça avec la conséquence que maintenant le doute m’assaille quand à la justesse de la science du docte monsieur Bull? Y a-t-il un phonéticien dans la salle?

Bonsoir,

Au royaume des têtes à claques ou bien des têtes à CAQ, nos amis les anglophones sont fidèles à leur langue anglaise en prononçant bien le mot Couébec avec une consonance de K. Et tandis qu’ici, nos amis francophones devraient dire Kuébec d’après certains dont les fautes d’orthographes sont légion à toutes les lignes……. Ah ben ! Ça alors disait la linguiste le feu au cul…… Au plaisir, John Bull.

Vraiment, on ne sait plus trop où s’en va John Bull avec ses échafaudages linguistiques branlants. Le sait-il seulement lui-même?

M. Cincibole qui écrit : «les vire-capots».

Ça prendrait des vire-capots pour que les séparatistes gagnent le prochain référendums parce que, si tous les Québécois s’attachent à leurs capots actuels, ils vont voter NON à la simple séparation.

M. René Lévesque a été un vire-capot et M. Lucien Bouchard et M. Raymond Bachand etc.

M. ou Mme Youlle écrit : «En général tout ce qui monte très vite redescend aussi vite »

Pas avec le Viagra, ça a l’air.

« …amis les anglophones sont fidèles à leur langue anglaise en prononçant bien le mot Couébec avec une consonance de K. » (Bull)

Ha bon!

Comme dans Kestone?

25 François 1 :
décembre 23, 2011 à 11:39
Le fait que J.-F Lisée parle ENCORE de la CAQ prouve hors de tout doute qu’il en a peur!

@François1, donc, toi et John Bull, vous avez une méchante peur du PQ car vous en parlez tout le temps.:)

« M. ou Mme Youlle écrit : «En général tout ce qui monte très vite redescend aussi vite »

Pas avec le Viagra, ça a l’air. » (Gilles Bousquet)

Je ne savais pas que chez certaines personnes le Viagra pouvait durer la moitié d’un terme électoral.

Les plus populaires