Bisbille à l’Assemblée nationale: de Tartuffe à Khadhafi

Photo: Jacques Boissinot/La Presse Canadienne
Photo: Jacques Boissinot/La Presse Canadienne
De mémoire de journaliste, rarement a-t-on assisté à une attaque aussi virulente à l’égard d’un parlementaire.

«Diane Lamarre a été partie et a approuvé par omission un schème pour aller chercher de l’argent dans une partie du public. Moi, j’appelle ça les « ristournes Lamarre »», accuse le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, avant d’ajouter: «Elle s’est servie dans le pot aux bonbons; elle avait les deux mains dedans».

Ce n’est un secret pour personne, les deux personnages ne s’apprécient pas. Les couloirs du parlement résonnent encore des échanges musclés qu’ils ont eus depuis que la députée de Taillon a été nommée critique en matière de santé.

La plus récente altercation est si sérieuse que le chef de l’opposition officielle, Pierre Karl Péladeau, a jugé bon d’écrire personnellement au premier ministre pour exiger des excuses.

«Un premier ministre ne peut tolérer qu’un membre du Conseil des ministres adopte une telle attitude, que l’on ne peut décrire que comme de l’intimidation, écrit M. Péladeau. Dans ces circonstances, nous souhaitons que vous prononciez des excuses sans condition au Salon bleu». Évidemment, Philippe Couillard ne l’a pas fait, mais cet épisode démontre que le climat devient de plus en plus vicié à l’Assemblée nationale.

À commencer par les attaques du premier ministre lui-même, qui a comparé le parti de François Legault au Front national et à Donald Trump.

«J’émets une crainte qu’on enfourche, du côté de la deuxième opposition, le mouvement de ressac anti-immigration qu’on observe au sud de notre frontière et en Europe, a lancé Philippe Couillard en chambre. Je crains fort, M. le Président, que la deuxième opposition souffle encore une fois, comme ils l’ont déjà fait, sur les braises de l’intolérance». L’attaque a blessé François Legault.

«C’est indigne d’un premier ministre, a dit le chef caquiste. Et moi je lui demande de retirer ses propos». Ce qu’il n’a pas fait, évidemment.

Tout juste avant la relâche, le président Jacques Chagnon avait dû interrompre les travaux pendant plus d’une demi-heure, après que les députés libéraux aient enfreint le nouveau règlement sur les applaudissements. Bernard Drainville reprochait à Philippe Couillard de maintenir dans ses rangs le député des Îles-de-la-Madeleine, Germain Chevari, sous le coup d’une enquête de l’UPAC. Le leader libéral, Jean-Marc Fournier, avait attaqué le chef péquiste.

«Il veut nous parler d’éthique? Je lui demande de regarder à sa droite. En termes d’éthique, il [Pierre Karl Péladeau] a deux blâmes du Commissaire à l’éthique. Il prétend qu’il a une fiducie sans droit de regard avec plein de droits de regard, encore un collègue supposément plein d’éthique qui nous dit qu’il va avoir un institut indépendant qui n’aura absolument aucune indépendance», avait lancé Fournier. Piqué au vif, Pierre Karl Péladeau a laissé échapper une phrase captée par les micros du Salon bleu.

«Parle-nous donc de Kadhafi, toé!», une remarque qui faisait référence au passage de Jean-Marc Fournier chez SNC-Lavalin.

Il faut dire que le chef du PQ est mal placé pour donner des leçons de bienséances, lui qui attaque régulièrement ses adversaires sur les médias sociaux. Gaétan Barrette en veut pour preuve ce tweet lancé mercredi après-midi par PKP:

Comparer Gaétan Barrette à Tartuffe, le célèbre personnage de Molière, quelle affaire! Faignant l’indignation, le ministre n’allait pas manquer pareille occasion. «Ça fait 350 ans que tout le monde sait que Tartuffe est un « crosseur ». Pierre Karl Péladeau, lui, le fait à répétition. Il traite tout le monde de ça», rageait le ministre.

Mais entre Tartuffe et Kadhafi, quelle mouche a donc piqué nos députés? S’il promet de mieux se comporter, Jean-Marc Fournier n’en accepte pas pour autant le blâme. «L’irrespect peut certainement avoir pour conséquence d’entrainer un climat d’irrespect», dit-il.

Comme disait Tartuffe: «les langues ont toujours du venin à répandre»…

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

12 commentaires
Les commentaires sont fermés.

La joute a toujours été difficile à l’assemblée nationale. Ce n’est pas d’hier et ca ne changera pas parce que la nature humaine ne changera pas.

Non et non. Il ne faut plus accepter cette détestable théorie de la JOUTE entre parlementaires à l’Assemblée Nationale du Québec. Il ne s’agit pas d’une joute où tous les coups sont permis, même les plus bas. Il ne faut pas oublier qu’l s’agit de l’Assemblée Nationale, donc l’Assemblée de tous les citoyennes et citoyens du Québec. Dis-moi pour qui tu votes et je te dirai qui tu es… Mais je n’ai pas voté pour ça et le M. Barrette ne mérite plus le titre de ministre ni de député d’ailleurs.

Moi ce que je retiens de tout cela? les gens ont la mémoire courte….c’est assez quelconque la remarque de Barrette…. surtout qu’il avait protégé son ami Bolduc…et quand à se servir dans le plat de bonbon…lui il a dévalisé la confisserie au grand complet….
De même, Couillard est à court d’arguments? des qu’une quesiton est posé concernant l’immigration … bang épithète : raciste…Étant donné que nous sommes le pays ayant le plus grand nombre d’immigrant au pourcentage et que ceux-ci sont pas mal dans les mieux nanti au monde ….nous faire traiter sans arrêt de raciste commence à être gazant… et me faire traiter de raciste par un proche des princes saoudiens qui ose affirmer que l’intégrisme est un choix…. je trouve cela un peu lourd…surtout venant d’un homme incapable de défendre, comprendre et même aimer sa propre culture…. ils font du »trumpiste » pas d’arguments? pas grave une insulte, ca noie les poissons

Je n’aurais pas mieux dit madame Sophie

Paroles obtenues de la bouche d’un futur médecin, à qui l’on répétait chaque jour durant ses études : « Vous êtes la crème de la crème de la société », voilà de quoi fabriquer de très gros égos dans bien des cas, pas toujours pour les bonnes raisons.

Dieu que c’est banal comme histoire. Et les journalistes en font leur choux gras… Prenez-vous vos lecteurs pour des insignifiants? Facile à voir que votre charge est plus contre le gouvernement actuel tout ministre confondu que contre les joutes presque quotidiennes que se font les partis, TOUS les partis… J’aimerais tellement lire un article de fond que la répétition ad nauseam de cette épisode en Chambre…

Nous avons assisté à une guerre que madame Lamarret veut mener contre monsieur Barette. D’ailleurs, celui-ci lui a dit: je ne fais pas de guerre.

Madame Lamarret est une femme très arrogante. Comme bien des femmes, elle veut intimider par des revendications constantes, voire brailler si nécessaire. Je ne vous apprend rien en disant que les femmes sont des spécialistes dans ce domaine.

Je ne suis pas certain que les femmes ont leur place en politique. Il faut comprendres ce qui les caractérisent pour le réaliser. Évidemment, il y a des exceptions à la règle.

D’accord, si le choix des électeurs s’arrête sur une femme en raison de ses qualifications, mais nommer des femmes parce qu’elles sont des femmes, cela devient ridicule. Si jamais un jour les femmes viennent à prendre le contrôle à l’Assemblée nationale, nous entendrons toutes sortes d’insultes.

Hélas, monsieur Couillard cède facilement devant les revendications répétèes des femmes. Très décevant pour un libéral.

Bref, le ministre Barrette ne semble pas vouloir céder devant l’intimidation et l’arrogance de madame Lamarret.

Enfin, nous avons un homme qui se tient debout.

Ne jamais oublier que les revendications des femmes ont un prix qui devront être encore assumé par les contribuables.

Oula difficile de croire qu’il y ai encore des anti-femmes de ton accabit en 2016…donc c’est une femme donc elle a tord? quelle régression….. j’aurai honte à ta place c’est justement à cause de gens tel que toi que le combat doit continuer pour les femmes…. tant qu’il y aura des misogyne dans ton genre…il faudra travailler sur les mentalités…. Ne serais-tu pas ami avec Charkaoui? c’est son letmotiv favori… l’occident est terre de mécréants car une femme ou un homo peut être au pouvoir….. comme quoi la connerie n’est pas l’apanage d’une religion … et juste pour te faire remarquer…les femmes sont aussi des contribuables

Bon…parce que quelqu’un OSE mettre en doute certains discours que l’on a trop entendus, allez hop!, il est misogyne, sexiste, phallocrate, etc… et catégorisé comme un ennemi à abattre.

Et puis quoi? Parce que son discours ne correspond pas avec celui, unique, des groupuscules de pression féministes névrosées on l’envoie dans un camp de « rééducation » pour qu’il nous revienne en bon petit robot rose qui répètera les mêmes âneries (combat, lutte, bataille, etc…) dont nous abreuvent les Françoise David, Lise Payette et autres givrées du même acabit?

Exactement ce que je disais… tu as besoin de reviser tes priorités… tant que l’égalité ne sera pas atteint, il reste des combats … quand a se tenir debout… oui bien sur avec les medecins la mains direct dans la caisse… se tenir debout alors qu’il a coupé tous les services afin de payer les medecins? ca va nous couter autour de 500 millions et c’est normal? tout cela pour éviter un soit-disant déficite de medecin avec une balance moyenne de 4 medecins qui quittent la province par année? (donc pour saver 4m$ de formation on donne 450M$ au medecin… ca c’est cohérent..) pourquoi ne sait-il pas »tenu debout » quand Bolduc a fraudé tout le monde en coutant plus d’un milion de $ aux contribuables? ha!!! il était medecin…. la belle affaire…. Tu as toujours des arguments désagréable et d’extrême droite, mais là tu charies pas mal…. et les problème de Gil se n’est pas qui ose…c’est que c’est un misogyne et si tu approuves ses propos tu fais parti de sa gang… et non je ne suis pas lise payette ou francoise david…. je suis une femme libéré qui veut obtenir l’égalité des femmes (ce qui n’est pas atteint encore, loin de là.. au regard de vos propos^^) se tenir debout veut dire : défendre coute que coute une idée… ce n’est pas ce qu’il fait…il attaque tout azimut afin d’imposer ses vues et ce même si les gens autour disent que c’est mauvais ce qu’il fait… ce n’est pas de la droiture d’idée mais de la dictature ministérielle…. va parler aux gens dans la santé…tu verras… mais bon j’imagine que comme il y a une majorité de femmes, ce sont surement des hystériques^^ je te laisse avec tes idées rétrogrades et completement absurdes

L’Égalité pas atteinte (et même loin de là)???

Donnez-nous des exemples CONCRETS où les femmes n’ont pas d’égales chances que le hommes au Québec.

Il y a maintenant plus de médecins, de dentistes, de pharmaciens et bientôt ingénieurs, etc… femmes qu’hommes!!!

Vous voulez quoi? Pouvoir pisser debout?

Oui, je persiste! Il y a une catégorie de femmes qui sont totalement hystériques et forcenées lorsqu’il s’agit de féminisme (Lise Payette, Jeannette Bertrand, Françoise David, Julie Miville-Deschênes et autres adeptes de la FFM…) et à part certains groupuscules de pression où s’agitent des matantes rebelles de salon, très peu de femmes se reconnaissent dans leurs discours haineux et misandres.

Les femmes ne sont pas « meilleures » que les hommes. Elle peuvent parfois être différentes mais elles n’ont pas le monopole de la compassion et de l’empathie. Je vous rappelle que Margareth Tatcher, Sarah Palin, Golda Meir, et autres SONT des FEMMES!!!

Vous dites que Bolduc a FRAUDÉ? Bien… PROUVEZ-LE. Plusieurs ex-politiciens ont largement profité de leur position pour améliorer leur quotidien mais à ce que je sache, ceux qui ont VÉRITABLEMENT fraudé (ex.: Gilles Vaillancourt à Laval) sont accusés et/ou sur le point de l’être.

Pas tout à fait d’accord avec l’affirmation « Je ne suis pas certain que les femmes ont leur place en politique… » (sic) mais pour le reste, vous avez parfaitement raison.

Pour une fois que nous avons le privilège d’avoir parmi nous un Ministre provincial de la Santé qui a l’énergie, la fermeté et le coffre pour entreprendre les améliorations à notre pitoyable système de santé et qui plus est, qui n’utilise pas la langue de bois, qu’on lui foute la paix.

Le gars n’est pas parfait? Hooooonnnn… Parce que tous ceux qui s’en prennent à lui frisent la perfection, eux…

Il s’est clairement et humblement excusé pour ses propos (les journaleux de Québécor chialaient pour qu’il s’excuse et chialent encore parce qu’il s’excuse…!!!). Il a expliqué le contexte, etc…

Mais avez-vous entendu les « excuses » de PKP suite à ses insultes envers Monsieur Barette? Deux mots froidement et sèchement dits. Point! Ça nous fait grandement douter de sa sincérité non?

Drôle de constater que les journaleux à sa solde (il est TOUJOURS le BOSS de l’Empire!!!) demeurent discrets sur sa « performance » non?

Joli spectacle ! Ça fait un bon bout de temps que je n’ai plus le goût d’écouter la « période des questions », à la télévision… Ça me lève le coeur ! Mais, puisque c’est la volonté des Québécois, par les temps qui courent, de confier leur destinée à ce genre de clowns… que peut-on espérer de plus qu’un pareil gâchis? Et on dirait que plus les « outils informatiques » et les développements technologiques « miraculeux » progressent, plus la déchéance s’accentue, au sein de notre triste société… La fin de notre civilisation est-il un phénomène encore évitable?… On peut en douter… ou pas…