Budget Flaherty: laisser sa trace

Malgré les apparences, le budget présenté hier par le ministre des Finances, Jim Flaherty, imprime à l’État canadien un mouvement dans le sens souhaité depuis longtemps par les conservateurs. Un État aminci, qui privilégie les attentes des acteurs économiques dans des dossiers comme l’immigration et l’environnement et qui resserre les règles à certains programmes. Comme il ne sert à rien de se répéter, je vous invite à lire le reste de mes réflexions dans ma chronique publiée dans le Devoir.

 

Laisser un commentaire