Candidat libéral: une farce qui a réussi

La presse parlementaire attendait avec impatience, ce matin, l’entrée en scène du supposé candidat qui se cachait derrière le site liberalwho.ca. La twittosphère s’est impatientée quand, passé 9h00, rien ne s’est produit. Le décompte se poursuivait sans qu’aucun autre lien ou site n’apparaisse. Et bien, nous nous sommes tous faits avoir. L’humoriste canadien anglais Rick Mercer – le vis-à-vis plus grinçant de Jean-René Dufort – nous a tous fait marcher pendant dix jours, tout en offrant un coup de publicité supplémentaire à  la nouvelle saison de l’émission Rick Mercer Report, sur les ondes de la CBC.

Laisser un commentaire
Les plus populaires