Ce que font les vrais médiateurs

Vous voulez savoir ce que font vraiment les médiateurs, dans les situations de conflits où le sang coule ? Je l’ai demandé à deux praticiens du domaine, pour le dernier Planète Terre. Le français Joseph Maïla et la québécoise Louise Otis. Très très instructif, et pas à la portée du premier venu…

Aussi, la présentation par Michel Marie de son intéressant ouvrage: Les films maudits.

Laisser un commentaire

Est-ce que le rendez-vous de l’an prochain (19:03) sera aux l’Écoles d’été du CÉRIUM? Ou dans une nouvelle émission de Planète Terre?

Le plus célèbre médiateur au Québec c’est Lucien Bouchard, votre ancien boss.
Pensez-vous qu’il pourrait régler le conflit entre Yves Michaud et….Lucien Bouchard. Dix ans que ça dure.

Vous vous entourer d’expert de classe mondial pour médier le conflit au Journal de Mtl! Bravo… et bonne chance!

Dans les cas de conflits sauvages, comment être capables de parler à des groupes de criminels avec le sourire et être capable de dormir sans faire de cauchemars ? Difficile métier que celui-là.

«Un conciliateur[ou un médiateur] c’est quelqu’un qui nourrit un crocodile en espérant qu’il sera le dernier à être mangé.» [Winston Churchill]

Bonsoir,
Un médiateur est un entremetteur chargé de concilier deux visions souvent diamétralement opposées et souvent chargées d’émotivité qui empêche toute rationalité. Départager les émotions du concret est une partie du rôle qui lui est dévolu en y allant avec le pragmatisme et la rationalité qui sont le lot d’une personne extérieure à un conflit ce qui donne une vision plus claire de la situation et d’avoir de la perspective. Au plaisir, John Bull.

J’ai apprécié votre mention du conflit entre juifs et palestiniens, vers la fin de cette captivante entrevue.

Au moment où la paix entre les deux parties était devenue possible, grâce aux efforts concertés de médiateurs vraiment déterminés à mettre fin aux hostilités et à la bonne volonté des dirrigeants, les extrémistes fanatiques ont assassiné une des deux colombes. (Yhitzak Rabin, Tel Aviv, 4 novembre, 1995.)

Les extrémistes…aujourd’hui, ce sont eux qui mènent la guerre. Ils massacrent au nom de Dieu, leur Dieu! Leur terre à eux touts seuls, laquelle leur a été donnée par Dieu en Personne! Rien de moins.

La terre est à tous les humains de bonne volonté!

« Paix sur terre, aux hommes (au sens générique) de bonne volonté. »

De bonne volonté…

Je crois que la bonne volonté est à la paix, ce que le levain est au pain. Je crois que les femmes et les hommes de bonne volonté sont très nombreux sur la terre aujourd’hui. Le problème c’est qu’ils sont silencieux, comme dans « le bien ne fait pas de bruit ».

Pour le moment, c’est le mot « terroristes » qui a la cote…tant et si bien que même celles et ceux qui s’opposent à l’hégémonie planétaire, pour l’amour de la justice et de la paix, deviennent automatiquement des terroristes!

Nous vivons dans un monde où les artisans de paix sont éliminés/es. Nous vivons dans le monde du « diviser pour régner », c’est le règne de l’argent et de son corolaire, le pouvoir!

Y a-t-il de l’avenir pour les médiateurs/trices?

Sans les femmes et les hommes de bonne volonté, aucune paix ne sera possible, sur la terre des humains.

Les plus populaires