Célibat : réaction de JC à la déclaration de B.XVI

Benoît XVI a une fois de plus démontré son sens de l’à-propos en choisissant cette année, celle de la multiplication des scandales de pédophilie dans son église, pour défendre la notion de célibat des prêtres.

Pas de commentaires.
Réaction de JC à B.XVI: « Pas de commentaires. »

Ce célibat, a-t-il dit, dans une phrase surréaliste, est « le meilleur antidote contre d’autres scandales causés par nos insuffisances de mortels ». Il ne semble pas savoir que d’autres branches de la chrétienté, notamment les églises protestantes et anglicanes, et chrétienne orientale, où les prêtres sont mariés, ne sont pas le lieu de ces « autres scandales », du moins pas avec la même intensité.

Plutôt que d’en tirer un enseignement et d’engager la seule réforme propre à rétablir la crédibilité de son église — la fin du célibat et l’acceptation des femmes dans le clergé — Benoît XVI tire la conclusion, orwellienne, inverse.

Le Pape d’une église en crise en a rajouté en affirmant que si le célibat des prêtres « devait disparaître, disparaîtrait les racines de notre culture ». Or, ce n’est qu’au IVe siècle que l’Église a statué sur le célibat des prêtres. La résistance était telle dans le clergé qu’il a fallu encore six siècles avant de l’éradiquer (presque) complètement. Les « racines » étaient donc plus libérales.

On a d’ailleurs de bonnes raisons de croire — à la lecture des évangiles canoniques et apocryphes — que Jésus avait une conjointe, sinon une épouse, Marie-Madeleine. (J’ai traité de cette question dans Marie-Madeleine 17, Benoît XVI.)

Une interprétation évidemment écartée par l’Église, dont Benoît XVI, qui affirme le contraire: « Le fait que le Christ lui-même Fils de Dieu par Nature, ait vécu sa mission jusqu’au Sacrifice de la croix dans l’état de virginité constitue le point de référence sûr pour recueillir le sens de la tradition de l’Église latine sur cette question. »

Puisqu’il est infaillible…

Laisser un commentaire

S’en tenir aux dogmes afin de s’élever au dessus du commun des mortels, voilà la stratégie stratosphérique de Rome. Ils sont tellement coupés de la réalité que même lorsqu’ils ont le nez dans la merde, ils font comme s’ils lavaient plus blanc que leurs commettants. Une stratégie hautaine et princière. Et ça marche, faut-il le reconnaître. Sauf au Québec où leur patrimoine religieux se transforme en condos. Dieu soit loué…

ES ce que cela mérite un commentaire? Il n’y a que les Ouellette de ce monde pour demeuré encrouté dans ces dogmes démenciel.
Dans l’hystoire de l’humanité des religions sont nées et sont disparues par la dégénéressance des élites religieuses. D’autres se sont adaptées et survucues.

Le célibat des prêtres a été décidé pour la simple raision que l’église voulait gardé l’héritage de ceux-ci à leur mort. Lire à ce sujet la biographie de Nicolas Copernic.
Nicolas Copernic était moine mais il avait une concubine et des enfants. Mais ce n’était pas très appricié par le clergé. Il n’était pas en bon terme avec son Évêque.

Mon commentaire précédent était un peut court. En effet quoi qu’il en soit des raisons du célibat des prêtres ceux qui décident de le devenir sont des adultes consentants. Qu’ils assument leur choix. Je ne suis pas convaincus que les scandales de pédophilie soient en rapport avec le célibat. Le fait d’être privé de femme de pousse pas forcément un homme vers la pédophilie.
Il pourrait très bien se choisir une métresse clandestine comme beaucoup l’on fait et le font encore. Et puis des pédophiles y en a-t-il plus chez les prêtres que dans la population en général? Le fait que ce soit des prêtres nous scandalise plus car leur actes sont en totale contraction avec les valeurs morale qu’ils représentent.

s.v.p dans mon message précédent remplacé « contraction » par « contradiction »

Je suis athée, comme vous l’être probablement. Ce n’est pas vraiment notre place de critiquer une institution qui ne nous représente plus.

La réalité en fait, c’est que le Catholicisme recrute, les autres dénominations, par trop d’ouverture à la modernité (avortement, homosexualité, contraception, sexe avant le mariage, etc)… perdent leurs congrégations.

Les cas les plus célèbres sont des gens comme Tony Blair, Newt Gingrich et Conrad Black. En Grande-Bretagne, on ne peut être qu’anglican pour être PM et Tony Blair a attendu de terminer son mandat avant de se convertir.

Il faut arrêter de faire semblant que l’Église doit s’adapter. Au contraire en fait, elle ne peut pas le faire. Pour elle, c’est notre époque qui a tort, pas les valeurs qu’elle protège. Et les conversions des anglais vers le catholicisme sont la meilleure preuve qu’ils ont raison de le faire.

Ce n’est pas le catholicisme qui se meurt, c’est toutes les autres dénominations chrétiennes. Le Protestantisme ne survivra pas les divisions qu’elle crée en adoptant des positions qui vont contre les croyances de plusieurs pratiquants.

La religion qui connait la progression la plus forte en Amérique du Nord dans les 20 dernières années, c’est le Catholicisme. Vous le saviez?

Voilà la preuve:
http://en.wikipedia.org/wiki/Religion_in_the_United_States#ARIS_findings

25% de progression pour le Catholicisme en 20 ans versus 10% pour le Protestantisme.

La raison est probablement liée à l’immigration massive de l’Amérique Latine. Mais pas seulement de cela, 22 millions de Catholiques en plus, en 20 ans… c’est un changement majeur.

Du côté du Canada, c’est Catholique à 43% (29% Protestant).

Du côté du reste du monde: http://www.mapsorama.com/maps/world/map_world_religions.gif

Notre présence dans le nord-est américain est sentie. Tout comme la frontière américaine avec le Mexique devient de plus en plus Catholique. Nous avons fait la même chose au XIXe Siècle et c’est pourquoi la Nouvelle-Angleterre aujourd’hui est majoritairement Catholique (avec l’arrivée aussi des irlandais).

Il ne reste que l’ancien «Confederate States of America» qui est majoritairement Protestant.

J’oubliais, l’endroit même où le Protestantisme est né, l’Allemagne (enfin, ce n’était pas l’Allemagne à cette époque, mais passons).

Enfin, je viens de faire la recherche et c’est maintenant pratiquement à égalité: 30.7% Catholique contre 32.3% Protestant.

Vous croyez encore à votre «réforme» de l’Église Catholique. Mais pour qui? Pour vous, je ne crois pas que vous soyez Catholique. Donc, en quoi cela vous intéresse tant? L’Église Catholique grossit justement parce qu’elle refuse de se réformer au goût du jour.

Le protestantisme meurt, l’Islam et le Catholicisme gagnent en vigueur. Est-ce une bonne chose? Pas du tout et je crains le pire. Mais c’est la réalité.

Les athées comme nous perdront le combat, simplement parce que nous ne nous reproduisons pas aussi rapidement que les religieux.

Je crois que la faillibilité est humaine, pape ou pas pape.

Sur ce, je crois que le sujet se prête bien ici à l’insertion de la chronique de Vincent Marissal de La Presse de ce jeudi 10 juin (page A 12) :

http://www.cyberpresse.ca/chroniqueurs/vincent-marissal/201006/10/01-4288540-la-colere-de-soeur-marguerite.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_vincent-marissal_3280_section_POS1

et de la récente lettre ouverte de soeur Marguerite Rivard au cardinal Ouellet en sa version intégrale:

http://blogues.cyberpresse.ca/marissal/2010/06/10/soeur-marguerite-pourfend-le-cardinal/

De nombreuses personnes font remarquer qu’il y a beaucoup de pédophiles qui ne sont pas prêtres et qui sont mariés et pères de familles. C’est vrai. De là ils tirent la conclusion que ce n’est pas le célibat des prêtres qui est la cause de tous les scandales de religieux pédophiles et que de permettre aux prêtres de se marier ne réglerait pas le problème.

Cela n’est pas faux, mais à ce que j’ai lu dans des textes qui ont été publiés il y a quelques semaines, la problématique serait plus exacte en disant que le célibat obligatoire fait de la prêtrise et/ou de la vie religieuse un refuge pour beaucoup d’hommes ayant une relation trouble avec leur sexualité; ils espèrent ainsi se sentir obligés de sublimer des attirances sexuelles qu’ils n’acceptent pas.

Mais le célibat obligatoire ne fait pas disparaître ce qui les trouble, et ils finissent par céder, d’une façon pas toujours saine. Le résultat, d’après certains spécialistes, de problèmes non-réglés et qui ne le sont jamais, puisqu’ils doivent tenter de réprimer les attirances sexuelles, instinct naturel et très fort (puisque relié à la reproduction) chez la majorité des êtres humains.

Le célibat relié à la prêtrise ne causerait donc pas la pédophilie mais attirerait des gens ayant des problèmes avec leur sexualité – qui croient s’en aller dans un univers où cela ne posera plus de problème. Ou du moins c’était probablement l’idée qui leur venait le plus naturellement en tête à l’époque où la majorité des agressions actuellement dénoncées se sont produites.

Naturellement, si le mariage n’avait pas été interdit aux prêtres, on pourrait concevoir que l’attrait d’une telle vocation n’aurait pas été aussi grande. Ce qui ne veut pas dire que ces gens n’auraient jamais agressé personne. Mais on peut supposer que peut-être il n’y aurait pas autant de prêtres qui auraient posé problème de ce côté.

Quant à Jésus, s’il a réellement existé, compte tenu de la culture juive, il est peu probable qu’un homme de l’âge qu’il avait lorsqu’il a commencé à répandre son message aurait eu une quelconque crédibilité s’il n’avait pas été marié. Ce n’est pas parce que le textes que l’Église chrétienne naissante a décidé de mettre de l’avant comme étant ceux « révélés par Dieu » dans les premiers siècles après JC n’en parlent pas que ce n’était pas le cas.

99% de crimes pédophiliques sont commis par des hommes mariés incestueux ou des proches parents et la pédophile n’a rien à voir avec le fait d’être célibataire ou pas .
Très peu d’abuseurs pédophiles sont des étrangers ou des autorités
Et pour ce qui est des sectes protestantes anticatholiques qui justement mènent cette chasse aux sorciers dans les pays protestants et les pays qu’ils agressent contre les prêtres catholiques ceux ci doivent être ceux qui abusent le plus les enfants mais personne les pourchassent. Et l’église catholique à toujours dénoncé haut et fort les abus contre les enfants mais il y aura toujours des satanniques qui s’introduiront dans l’église
Ça viendra , cette vérité contre les anticatholiques, contre ces diffamateurs

Laissez venir à moi les petits enfants ne vous rappelle-t-il rien?

Il y en a qui ont pris ça au pied de la lettre et ça perdure.

Ils ont engagé n’importe qui pour dire n’importe quoi.

Ils ont paraît-il, troqué la réincarnation pour la vie éternelle au concile de Nicée sous l’égide de Constantin.

Ah c’est sans compter les autres, ceux se sont vus attribués une terre, la terre promise.
« Faque » nous autres au Québec, faut croire que les dieux ne nous sont pas favorables, pas de terre « pis » il faut pas faire de bruit. Nous sommes damnés d’avance « pas de terre promise », c’est comme les Palestiniens « eux autres non seulement, il n’y a pas de terre promise mais on leur a volé leur terre ».

Par contre eux autres au 7ième siècle ils ont vu Allah monté au ciel sur un cheval (était-il blanc était-il noir?).

Ah ces dieux….sont capricieux, ils ont des favoris et des favorites…..

En fait, Benito a cédé devant les protestations du SBC, le syndicat des bonnes de curés. Il n’était pas question qu’elles perdent leur jobs. Elles sont parfaitement satisfaites que les prêtres fassent voeu de célibat et non pas de chasteté (contrairement aux moines et aux moniales). Mais faut pas exagérer. Pour les autres, prêtres et aumôniers, ils devront faire un effort et se reprendre en mains. (Des photos de la nouvelle Sarah Palin sont disponibles sur le site de la Chapelle Sextine.)

L’assertion selon laquele il y moins d’abus sexuel chez les protestants et les anglicans est-elle avérée ?
La plupart des pédophiles sont mariés.

Le courage de Benoît XVI c’est de mettre fin à la dissimulation et d’attaquer le problème avec détermination. Cherchez si un seul homme politique a fait de même ?

Le voeu de chasteté pour imiter le Christ n’est pas un privation mais une libération, oui une réelle libération des déviances de la génitalité.
Ce n’est pas celui qui boit qui est libre mais celui qui s’est libéré de l’alcoolisme, il en est ainsi pour les déviances sexuelles et pour la sexualité elle même.
Il faut vivre vraiment dans la chasteté pour en être convaincu et croire que cela est possible .
Contrôle ton cerveau par des bonnes pensées de chasteté et tu contrôleras ta sexualité, cesse d’exciter tes pulsions , et tes déviances et tu seras libre de celles ci.

Au temps de Jésus, si on regarde d’un oeil impartial, les moeurs sexuels étaient bien différent de ceux que l’on connais aujourd’hui.

Avec le temps les religions surtout la catholique se sont servi de la sexualité de l’humain pour s’accaparer de pouvoir. T’as forniqué la voisine, alors ta pénitence est … et les sous dans le tronc autant que tu en as les moyens.

J’ai même connu le COMMERCE des indulgences de l’église catholique. Il y avait les indulgences partielles, moins dispendieuses et les indulgences plénières pour ceux qui avaient les moyens.

Finalement dans la religion, plus tu es riche plus tu vas au ciel.

Notre bon pape Benoît XVI hypocrite, manipulateur, menteur et criminel (prouvé sur papier aux USA et disponible sur le net), continue l’oeuvre du pouvoir de la Sainte Église Catholique.

Il est enregistré dans l’histoire que certains papes ont eu des enfants avec leur filles. Les papes ont été les premiers à pratiquer l’inceste dans la religion catholique. Que voulez-vous c’était à la mode.

Aujourd’hui si les prêtres sont pédophiles, ce n’est pas à cause du célibat, mais bien à cause des critères de sélection.

Je pourrais vous nommer 50% des prêtres d’ici et celui de leur maîtresse depuis les années 50-60. J’en ai déjà même surpris en flagrant délit.

Pour la pédophilie, se méfier des prêtres qui n’ont pas de blondes en cachette, à moins qu’ils soient homosexuels et évidemment qu’ils aient un chum, et en cachette aussi bien entendu.

« On a d’ailleurs de bonnes raisons de croire — à la lecture des évangiles canoniques et apocryphes — que Jésus avait une conjointe, sinon une épouse, Marie-Madeleine. » Vous avez trop lu Dan Brown. On a aussi de bonnes raisons de ne pas le croire en lisant justement les évangiles canoniques de même que les épitres. Par contre sur le fond vous avez raison. Rien dans la Bible n’indique cette obligation de célibat. Pierre lui même n’était-il pas marié.

Orthodoxe convertit du catholicisme en 2000; anciennement séminariste pendant 3 ans au Grand Séminaire de Montréal ([email protected]): de tous points de vue je partage et endosse entièrement votre billet de ce 11 juin monsieur Lisée.

Vous avez beau ne pas être théologien: mais vous avez un sens de l’observation que certains d’entre-eux chez les catholiques (Ratzinger en tête) ont entièrement perdu dans leur crispations idéologiques. En fait si le pape Benoit XVI a vraiment déclaré que « s’il fallait que disparaisse le célibat des prêtres, ce sont les racines mêmes de la culture chrétienne qui s’évanouiraient » en fait il vient de commettre une terrible hérésie. Comme l’écrivait Yves Boisvert (Cyberpresse) dans son propre billet du 12 juin : »Moi qui croyais que le fondement de la culture chrétienne était la vie de Jésus, pas dans son célibat, mais dans une certaine idée de l’amour. Mais bon, je ne suis ni théologien, ni pape, ni chanoine honoraire. » Comme observateurs et peut-être comme croyants, monsieur Boisvert vous aussi y voyez très clair.

C’est l’une des raisons parmi plusieurs qui m’ont motivé à faire le pas du côté de l’Église orthodoxe à la Pâques 2000.

Et plus je regarde le catholicisme s’enfoncer dans ses hérésies aujourd’hui, plus je suis conforté dans le choix que j’ai fait alors.

J’ai d’ailleurs écrit à ce sujet sur mon blogue en mars 2010: http://normandperry.blogspot.com/2010/03/choisir-et-vivre-son-etat-de-vie-est.html

De Soulanges au Québec,
Normand Perry.

@ Michel G – Ce n’est pas parce qu’on n’aime pas la tarte au sucre, qu’il faut en dégoûter les autres.

Paul a écrit sur le sujet il y a près de 2000 ans:

1 Timothée 4

1Mais l’Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi, pour s’attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons,
2par l’hypocrisie de faux docteurs portant la marque de la flétrissure dans leur propre conscience,

3prescrivant de ne pas se marier, et de s’abstenir d’aliments que Dieu a créés pour qu’ils soient pris avec actions de grâces par ceux qui sont fidèles et qui ont connu la vérité.

« Contrôle ton cerveau par des bonnes pensées de chasteté et tu contrôleras ta sexualité, cesse d’exciter tes pulsions , et tes déviances et tu seras libre de celles ci. »

C’est le boute du boute!

C’est sa la religion, sacrifie toi, retient toi, abstient toi, retient tes pulsions naturelles, refoule toi, oublie toi, écrase toi pis farme ta y…

Un personnage en cabale religieuse qui veut arrêter une rivière de couler.