C’est une pub de vêtement, de montre ou de NPD ?

C'est Ruth Ellen et son beau, à Louiseville. Pas vrai qu'on dirait une pub dans un aéroport ? (Photo de Graham Hughes, La Presse Canadienne.)
Laisser un commentaire

C’est vrai qu’ils sont mignons tous les deux. Mais non ce n’est pas une pub, c’est la vraie vie. Les Canadiens, Québécois et Ontariennes et autres, sont adorables, surtout quand ils sont de gauche. N’est-ce pas M.Jean-François? Le soleil est revenu, il fait beau, la vie est belle et nous sommes bien au Canada!

Je ne doute pas qu’après quelques années d’errance séparatiste, vous acceptez enfin de vous joindre à la population du Québec et à sa nouvelle députation… pour faire la cour au Canada.

Franchement M. Lisée, vous tombez dans la mauvaise foi de certains fédéralistes. Et moi qui défendait les souverainistes en disant qu’au moins eux n’utilisaient pas les attaques personnelles. On dirait bien qu’il y a des exceptions à tout.

Thomas Mulcair a-il troqué sa cravate orange pour une cravate bleue, pour amadouer le parti majoritaire ou pour se faire passer pour un Bloquiste dans Berthier?

« Believe it or not! ». Ruth parle mieux français, après quelques jours seulement, que les frères de Mulcair en exil à Toronto, même s’ils sont d’origine Québécoise et de mère francophone.

Elle est jeune, jolie et de gauche, c’est Ruth Ellen Brosseau et tout le monde en parle.

Ils ont tellement parler en mal de Ruth Ellen Brosseau qu’ils en ont fait un événement médiatique et maintenant sa carrière est lancé en flèche. Leçon de politique #1 pour avoir du succès; parlez-en en mal, parlez-en en bien, mais parlez-en.

Maintenant la question piège que je lance a tous ceux qui ont rit d’elle; Nommez-moi le nom du Bloquiste qui était là avant-elle. Je vous donne un petit indice, il a été élu trois fois. Pas le droit de regarder sur google.

Une chose est certaine, elle ne sera pas souvent libre de dire et de penser par elle-même… Peut-être n’a-t-elle tout simplement rien à dire de bien constructif…encore!
Elle prouvera que ce vote historique n’était qu’un vote sans compréhension des enjeux…en soit, qui se ressemble, s’assemble!

Bonsoir,
Une chose est sûre ! Madame Ruth Ellen Brosseau fera beaucoup moins peur aux enfants que Monsieur Gilles Duceppe même si je l’avoue, de par son body language, cette jolie dame semble assez facilement irritable…. Bien à vous, John Bull.

Peut-être que je suis à côté de la plaque, mais il me semble qu’un membre du parti NPD – socialiste – devrait avoir moins l’allure bling-bling que la nouvelle député unilingue anglophone.

J’ai toujours pensé que les socialistes de culture anglophone n’ont jamais rien compris à l’essence même de leur idéologie. Dans certains milieux, ils se faisaient surnommé des « socialistes de salon ». Chez les Français, c’est un peu le même phénomène, on les appelle la « gauche caviar »…

Faut quand même le faire: ne pas mettre les pieds dans une circonscription, ne cognez à aucune porte, être en vacances à Las Vegas, ne pas parler la langue d’usage de la majorité des commettants, présenter un CV falsifié et remporter l’élection!

Je me répète mais il faut que je me pince pour constater que c’est arrivé dans la réalité…

Je suis moi-même souverainiste et bloquiste, mais malgré ce que l’on peut penser, Mme Brosseau a été élue avant tout. Elle a eu un mauvais départ, certes, mais il est admirable de constater qu’elle sort de son mutisme pour affronter la réalité et ainsi tenter sa chance. Laissons de côté les attaques personnelles gratuites et laissons la chance au coureur.

Sous la photo, c’est écrit « et son beau ». Et son beau quoi ? Et là j’insinue rien, je questionne. On dirait qu’il manque un mot. Déjà que la photo est intrigante faudrait pas en rajouter avec les mots !

Ce sont des aviateurs, ils survolent.

@John Bull, Elle ne fera peut-être pas peur aux enfants, mais elle va en profiter pour voler une partie de leurs héritages.

Je fait confiance à Madame Ellen, je suis persuadée qu’elle n’a pas consulté le Vatican pour connaître les postes disponibles comme a dit Monsieur Ducepte hier au sujet de sa possible convoitise de la mairie de Montréal.

Le vêtement est une forme de symbolisme, on s’habille tous pareil comme dans l’armée, veston cravate. Notre vêtement annonce la ligne de partie de la pensée unique mais bon pour le cas du NPD, ils vont peut être récolter les restes de l’armée du salut !

Une pub pour cette chanson de Michel Sardou que j’ai légèrement modifiée:

Elle court, elle court,
La maladie d’amour,
Dans le coeur des enfants
De sept à soixante dix_sept ans.
Elle chante, elle chante,
La rivière insolente
Qui mêle dans un parti
Les cheveux blonds, les cheveux gris.

La maladie d’amour

La marque de commerce « people » NPD Inc.

Le NPD est vraiment devenu un parti postmoderne, avec son excellente maîtrise de la téléréalité jusque dans les rues de Louiseville. Le scénario de l’arrivée de Madame Ruth Ellen Brosseau dans son fief était très réussi, jusque dans les moindres détails. J’ai particulièrement apprécié le travail des stylistes et le choix d’une auto très modeste qui cadre très bien avec la fabrication populiste du personnage « Layton » et de la marque de commerce NPD Inc.

Le curieux procédé consistant à afficher un diplôme inexistant attribué à Madame Ruth Ellen Brosseau sur le site internet officiel du NPD a été l’objet d’une rectification en douce … et tout redevient lisse et agréable, avec le très photogénique sourire de Madame, gagnante du Grand Prix de Politic-Academy. Quelques phrases apprises par coeur dans un français approximatif, et tous les problèmes soulevés par cette curieuse mise en candidature sont gommés. Les médias sont séduits par la nouvelle Reine du Carnaval Politique et la population en redemande !

Conseil au NPD: multiplier les candidatures de « duchesses de Carnaval » au sourire enchanteur et à l’accent charmant aux prochaines élections, et la prise du pouvoir sera garantie !

Yves Claudé

Comme une étoile… filante !

Les électeurs du Québec comme ceux du Roc sont composés de gens ordinaires et on voit qu’ils sont capables du meilleur et du pire jugement.

Ici, on atteint le comble de la stupidité.

Just watch me : c’est ça que ça voulait dire !

Bleu marine , la couleur officielle passe-partout des hautes instances. Pourquoi pas de toges oranges comme au temps d e Rajnesh ou encore des lamas safran, de vrais sages ceux-là?
Si joli, l’orange, si chaleureux et lumineux, couleur du prâna. Elle , effectivement, allure de mannequin et joli sourire qui va l’aider à s’en tirer, surtout après un stage intensif chez Berlitz.
Lui maintenant : pourquoi ce veston trop ajusté? Le pire choix pour cacher une mini-bedaine de bouffe de trop de resto, même chics.
Il paraît qu’il a déjà été l’avocat de l’Alliance Canadian, puis libéral, débouté à cause d’ORford (pour ça bravo!) et que c’est un orateur redoutable pas tendre avec ses ennemis. Normal pour un avocat, si nombreux dans les gouvernaments…Dommage qu’il soit fédéraliste mais il est anglais, c’est vrai …
À les regarder aller de loin, les NPÉdistes, on s’ennuiera pas, mais il ne faudra pas cesser de leur rappeler que c’est les Québécois qui les ont placés là et les inspirer sans relâche, une cause à la fois…

C’est de l’acharnement monsieur Lisée. Acceptez le vote démocratique. Point.

Je viens tout juste d’écouter le petit discours de Mme. Elles et son Français est parfaitement acceptable.

Meilleur en tout cas que l’Anglais de matante Pauline…

Au sujet de la qualité de son français: il est évident qu’elle pense en anglais et qu’elle utilise des mots français pour simplement apprivoiser le bon peuple.

Quand elle dit qu’elle est excitée, elle dit: I’m so excited (expression anglaise courante).

Le bon peuple du Québec succombe facilement devant les gens qui baragouinent quelques mots dans la langue des « natives ».

Bonjour chez-vous! Have a nice day!

Il me semble que vous m’aviez habitué à un peu plus de classe, mais bon.

J’ai hâte d’entendre Fred Pellerin parler de sa pétillante mais pas très villageoise députée.

Rendons à César ce qui revient à César.

Après plus d’une semaine de spéculation sur « LA » candidate qui a volé la vedette au NPD et tout le battage médiatique dont elle a fait l’objet.

Force est d’admettre que le NPD a réalisé un bon tour de force médiatique et remporté cette manche de relation publique et d’image.

Bravo aux stratèges néo-démocrates.

La photo n’est pas prise par le NPD. Le NPD, selon ce que les médias ont dit, n’avait pas alerté les médias. Le NPD voulait rencontrer les officiers publics de la circonscription, c’est tout. Il ne faut pas y voir une opération de charme, c’est quand même pas de sa faute si les gens sont charmés juste en la regardant… et si, par leur acharnement, les médias ont maximisé les attentes et la curiosité pour cette députée.
Tant mieux pour le NPD, ce surcroît d’attention-là permet aux autres débutants de se préparer tranquillement, à l’abri de toute insistance médiatique…

Et son CV soufflé comme le maïs ça nous laisse indifférent !

Eh ben…

N’importe quoi. Pauvres nous autres.

On accepte l’inacceptable. Pourquoi ? Serions-nous devenus tous débiles ?

« Pour être un membre irréprochable parmi une communauté de moutons, il faut avant toute chose être soi-même un mouton. »
(Albert Einstein / Comment je vois le monde / 1934)

Serge Blouin : Wow, quelle finesse, quelle profondeur. On n’y avait pas pensé que l’on avait l’esprit vraiment mal tourné. Tiens, je réalise que je suis jaloux. Maudit défaut que j’ai là !

Pour le volet »vantage »Ne manquait plus que la chaussure D’AMIR ‘Godasse » Khadir le lanceur émérite de l’assemblée national

Le gang de jaloux, réjouissez-vous, à la place de critiquer et de déchirer vos chemises : Une nouvelle vedette nous est née, de père francophone, très photogénique et travaillante « sauf en période électorale qui tombe pendant ses vacances » qui veut déménager d’Ottawa à Louiseville. Faut le faire, quand même.

Les plus populaires