Ceux que le gouvernement Harper fait taire (2)

Le ministre des Affaires étrangères, John Baird, a annoncé aujourd’hui une nouvelle victime de la guillotine, non pas budgétaire, mais politique du gouvernement. L’organisme Droits et démocratie fermera ses portes et les diplomates prendront le relais, malgré des moyens réduits par les compressions, affirme le ministre. On se doutait que ça viendrait après la guerre sans merci que les conservateurs ont livré à l’organisme et à ses défenseurs. Une saga fort triste, comme en témoignent ce texte paru à l’époque dans le Devoir et celui tout récent publié sur le site de Macleans.

Laisser un commentaire