Chantons Qc

Vous le savez, j’ai été très dur avec le slogan de la campagne du Bloc, Parlons Qc. Cette fois, je vous laisse juge. Voici la chanson de campagne du Bloc.  Dites-moi ce que vous en pensez, sur une échelle de -5 (à retirer d’urgence de la circulation) jusqu’à +5 (un chef d’oeuvre est né).

(Si vous trouvez les chansons de campagne des autres partis, signalez-les moi.)

https://www.youtube.com/watch?v=CGT2AA1afMQ

Les commentaires sont fermés.

M Lisée cette chanson a une musique entraînante bien rythmée mais un peu faible dans le texte qui ne fait aucune référence au Rocanada, le colonisateur…décevant. Note 1/5, juste la note de passage sans plus.

Bonjour,

Ça ressemble un peu à du Dédé Fortin. Du sous-colocs… Ma note : +2, pour l’effort, mais ce n’est pas suffisamment accrocheur.

À part les exercices de diction qui n’ont nettement pas leur place, la «tune» est entrainante. J’aime bien

En fait, la faiblesse de ce clip c’est les paroles.

«La mode vieillit mal et les snobs ont souvent été les gardiens fanatiques de bons goûts qui n’avaient aucun avenir.» [Bernard Arcand]

3
Je ne crois pas que ce soit un chef-d’oeuvre, et elle ne surpasse pas les autres musiques du Bloc. Par contre, cette musique est restée gravée dans ma tête pendant deux jours…!

Ça fait toujours un peu bizarre d’entendre une chanson moussant un parti politique pour une élection… en ce qui me concerne, je trouve ça un peu limite…Les cheveux rouges et les lunettes jaunes, ça manque un peu de sérieux dans les circonstances.

La grande question de l’heure : Est-ce Gilles Duceppe à l’harmonica?? hihi

Ma note : Plus 1.

Avez-vous remarqué que la dernière image du clip est celle d’un Antoine Gratton qui nous fait un doigt d’honneur en replaçant ses lunettes? (3:08)

Plus sérieusement, j’accorderais un +2 à cette chanson, dont le refrain est un véritable ver d’oreille (Je le fredonne déjà…).

certainement un + 3 !
1) c’est du « Trad québécois », ce qui est bien de chez nous
2) les paroles sont bien explicites
3) Mike Sawatsky est presqu’aussi bon que Patrick Esposito à l’harminica…

Un représentant du bloc se promenait sur sainte-cath, il accroche une gang de pouilleux, «tenez les gars, vla 100$, écrivez-moi une bonne tite toune qui va rassembler les québécois, jva vous mettre sa map les boys»

-2 Amalgamer sans cesse un parti – le seul!?- à une identité nationale est un dérapage qui doit cesser.

Le débat sur le statut du Québec est légitime, mais il doit se faire sérieusement et là où il est légitime de le défendre… à Québec. Pas en affirmant des conventions partisanes sur une chanson, de plus, très ordinaire. Si j’étais encore avec des convictions nationalistes, je ressentirais que gêne et perplexité!

Bonne musique, entraînante et pleine de pep. On a toutefois du mal à comprendre les paroles à certains moments tellement le débit est rapide. Et les paroles (ce que j’ai réussi à saisir)sont simples, très simples même, elles ne passeront certes pas à l’histoire. Mais le rythme d’ensemble est bon. Je lui donne la note +3.

Normand

On gèle, -5.
Comment tenter de placer autant de mots en trois minutes. Heureusement que le couplet est audible. Ce n’est pas la musique qui fait problème, mais la récitation de l’encyclopédie fléchée qui est absolument imbuvable.

La liste des non rappelés vous disiez !

Je lui donne un beau gros -2! J’appuie le Bloc, mais leurs publicités ont déjà été bien meilleures!

-5. On dirait un vieux hit des colocs datant de 1992. J’en reviens à une discussion que j’avais ce matin : le Bloc n’avait pas comme mission de faire la démonstration de l’échec de la Fédération Canadienne?

Ce que je vois, c’est que le Bloc n’est qu’un parti d’opposition propre au Québec qui ne relance jamais le débat indépendantiste. Ils défendent les intérêts du Québec…à l’intérieur du parlementarisme Canadien. De belle façon, peut-être, mais rien qui amène le débat souverainiste aux premières loges.

« pour défendre nos droits », ce bout de phrase dit tout sur l’incohérence bloquiste. Ils ne sont pas censés être là pour défendre nos droits mais pour pousser la souveraineté.

Échec…

+3 pour la musique/ 0 pour les paroles

Comme plusieurs, j’ai beaucoup de la difficulté avec les paroles de chansons partisane. Ça fait un peu trop chant de pastorale. Un peu gnagna comme les mauvaises pubs télé.

Je suis très sensible à la musique car on a toujours développé une image de marque à l’internationale avec les différentes déclinaisons de genre musicaux qui s’exercent ici.

Bonjour,
Tout cela est d’une insignifiance crasse ! Et en plus, cela est pathétique de constater avec quelle manipulation démagogique le Bloc Québécois se sert pour conserver le vote acquis des éternels adolescents attardés qui votent pour ce cor au pied de la Fédération Canadienne. Un peu plus d’un pauvre québécois sur SEPT vote pour cette insignifiance consacrée qu’est le Bloc Québécois à Ottawa. Le Bloc Québécois cible la clientèle nationaliste et démunie de Québec Solidaire en jouant à fond la caisse la carte de gauche. Cela est facile pour de tels énergumènes sachant qu’ils ne seront jamais au pouvoir. Amenez-en de la pensée magique, car le pauvre nationaliste québécois qui supporte ce parti est malheureusement un québécois avec une belle poignée dans le dos, étant sujet à toutes les manipulations invraisemblables. Avec un peu plus d’un million et demi de naïfs qui votent pour eux, soit un peu plus d’un québécois sur SEPT, cela permet la plus grande des démagogies, soit celle que ce parti représente les intérêts de tous les québécois. Cette excroissance du Parti Québécois est un cor au pied de la Fédération Canadienne. Tant que par fanatisme étroit tout en étant revanchards, certains nationalistes québécois croiront en la pensée magique d’un référendum gagnant dans la semaine des quatre jeudis, nous serons obligés d’aller en élection à tous les deux ans au Canada, ce qui coûte à chaque élection 75 millions aux travailleurs québécois.
Finalement, cette publicité avec cette chanson pour adolescents attardés devrait mentionner que le tout à été payé à même l’argent des Canadiens qui financent le Bloc Québécois de l’ordre de 90 % car cette clientèle votant pour le Bloc est la même que celle de Québec Solidaire. Vanter l’utilité du Bloc Québécois à Ottawa tout en étant TROP CHEAP pour donner un vieux $ 5.00 pour la carte de membre. Heureusement que le ridicule ne tue pas dans cette société qui se croit distincte qui carbure à des slogans creux avec une TOUNE de circonstance payé à 90 % par son ennemi imaginaire….. Au plaisir, John Bull.

Sur cette échelle, je donnerais un 2 à la chanson. La mélodie est très bonne et je considère que cette chanson pourra être écoutée après l’élection sans paraître biscornue ou hors contexte.

Si les paroles avaient été un peu plus intemporelles sur le Bloc, j’aurais pu aller à 3, mais on est dans un genre qui ressemble un peu au rock chrétien. Musicalement ça se tient, mais les paroles laissent toujours un petit goût de malaise (on devine ici que j’accumule pas les pistes de rock chrétien sur mon baladeur…)

Par contre, je trouve qu’il s’agit du meilleur thème de campagne des souverainistes à tous paliers depuis 2005.

Tout nous ressemble dans cette toune.
Le côté relax, on sent l’échange entre les musiciens,la complicité et un rythme qui coule comme du bon sang dans nos veines.

Ma blonde et moi y allons pour un +4

Vous connaissez ma position ?

– Je suis contre le port simultané d’une ceinture et de bretelles sauf exception recommandée par un personnel professionnel, pour des raisons comiques ou tragiques.

Pour moi, le Bloc, c’est des bretelles qu’on peut préférer à la ceinture parce qu’on peut se les péter alors que la ceinture on peut nous demander de nous la serrer.

La chanson de la campagne.

Les slogans et les chansons, ça fait foule démocratique. Passons à la post-démocratie. Toyota n’est pas sorti de la démocratie mais du marché. Il faut révolutionner le marché de la démocratie.

Ceci écrit, il faut faire avec: beaucoup trop tard pour que le Bloc se retire du Canada comme j’aurais aimé.

Québécois, Québécoise,

Je répond 0. J’ai beaucoup plus que 40 ans.

-2. On dirait presque une annonce de bière. Une chance qu’y a pas de pitounes qui se trémoussent, sinon ça aurait été un gros -273.

@Bull

Moins de 800,000 électeurs au Québec ont voté pour Harpeur. Ca fait 5 ans qu’on est poigné avec. On lui a envoyé 250 milliards de nos taxes en 5 ans.
Le Bloc obtient le double de votes et nous vole rien.

Dans une chanson promotionnelle il faut se demander c’est quoi le but visé, si c’est d’atteindre le groupe d’âge de ceux qui ne vont pas voter, c’est très réussi, je leur donne +4.2

non mais vous n’ êtes pas tanné d’ être incohérents. Duceppe se présente sur de fausse représentation. Loin d’ aider le Québec il lui nuit et amplement. AH! Câ!…Pour queuller il en est bien capable et la chanson est une autre forme de queullage. Soyons plus mature et sérieux, nous ne sommes pas dans une pièce de vaudeville même si Harper joue bien son rôle de TATA qui nous fait bien rire. La musique est entrainante mais le message est dépassé. Nos jeunes sont plus intelligents que cela et j’ai bien confiance en eux lors de l’ élection.un gros -5

Hé Bé,

J’m’attendais à quelque chose d’insipide, mais je dois avouer que pour chanson de propagande, c’est pas mal moins pire que bien des choses que j’ai entendu.

Ça passera pas à l’histoire, ni ne fera décoller les cotes d’écoutes et c’est à haut risque de mal vieillir.

Donc, pour ma part, ça se situe exactement entre le à retirer de toute urgence et un chef d’oeuvre est né. Vous devinerez le beau gros 0.

Pourtant, avant d’entendre j’avais un préjugé vers les moins…

Côté musique, ça ressemble à du Dédé Fortin, alors, je suppose que c’est un plus.

Côté paroles, le refrain est très accrocheur: un autre plus. C’est vrai les couplets passent vite, mais j’ai tout compris. C’était tout de même plus facile que du rap des Loco Locass !

Reproche: aucune mention du pays, seul l’espoir bien timide d’aller « jusqu’au bout ».

Note finale: + 4. Pour une chanson de propagande, c’est bon. Je me rappelle les vieilles chansons des campagnes du PQ : elles faisaient beaucoup plus « messe ».

Je donne 1 pas plus, pour une chanson politique de parti ça sonne -naturel- en même temps c’est une chanson de style country sans caractère original.
Ce ne sera jamais un hit!

C’est bon, le slogan revient souvent, le message passe sauf que… le majeur qui remonte la lunette à la fin. On aurait pu s’en passer.

Si cette chanson est adressée aux jeunes 18-35 ans, c’est super bien pensé…Remarquez que même à mon âge…je trouve ça bon…rythme, slam…bonnes paroles…finalement j’aime beaucoup ! Un « 5 »

Les « gingles » pub pour les parti politiques sont rârement bien faites…… Celle ci n’est ni pire ni meilleur……….. je vote pour eux de toutes façons même si Michèle Richard la chantait 😉

La seule solution pour ne pas avoir un gouvernement autocratique (dictature) pancanadien. Le bloc ne nous rendra pas plus fier d’être Canadien lorsqu’on sera en visite à l’étranger, mais au moins il protègera notre culture francophone au Québec.

Franchement j’en ai marre des « limeurs de dents » comme Stephen Harper et son troupeau béliqueux. Tout ce que ces gens ont réussi à faire, et avec brio, c’est augmenter le niveau de tension mondial, polluer en sale et retarder le progrès des nouvelles technologie vertes. Le limage de dent no-way pour moi.

ils ont vraiment besoin d’un relationniste, à croire que Clotaire Rapaille est dans le coup!!
Les bras m’en tombent!

Au moment d’écrire ces lignes, il y a 35 messages. Je constate que les chiqueux de guenilles habituels ont vomi comme à l’habitude tout comme l’a fait le très pitoresque John Bull.

Bon, la musique est entrainante et les paroles vendent ce qu’il y a à vendre : un parti politique. Franchement, y a plus sexé mais le reflet est bon. +5 pour la musique; +5 pour le vidéo et le montage; +3 pour les paroles (c’est quand même pas d’la tarte de composer une chanson sur un parti politique d’opposition quand le parti au pouvoir est si pitoyable) et finalement, +4 pour mon commentaire, j’aurais pu m’forcer 😉

Bonsoir,
Cette vidéo fait la démonstration par l’absurde sur le pourquoi nos nationalistes à nous ont toujours été représentés par cette caricature de l’animal qu’est le mouton ! Toujours d’actualité que cette caricature même dans les années 2000 pour nos moutons et moutonnes tricotés serrés dans la pure laine du pays ! Et toujours les mêmes pelés et tondus qui broutent l’herbe du voisin en s’installant confortablement dans la maison de l’AUTRE, ce qui n’est pas peu dire. Choquant de constater qu’Ottawa a financé ce navet pour adolescents attardé à 90 % du cost ! Pour quelqu’un de politisé, il y a de quoi vomir. Au plaisir, John Bull.

http://www.youtube.com/watch?v=Tth-8wA3PdY

I will survive – Gloria Gaynor

ca j’ai déja entendu ca en provenance du Comité des Lbéraux dans la dernière élection, fallait
être gonfler a Bloc…hummm?

je ne me souviens plus de laquelle, c’est un sport qui nous revient plus souvent que les Olympiques , alors disoulé j’chuis tout perdu la.

Y a Jonh ze Bullllllle sur qui on peut compter pour la rectitude des dates, des faits…ect

Premièrement, Parlons Qc, est un bon slogan et je ne vois rien de mauvais car tout le monde sait que l’abréviation de Québec est Qc sauf vous M. Lisée…et le grand savant Jean Lapierre…

Quel peuple de « chiâleux ». Au lieu de commenter le fond de cette campagne, on va vers la forme.
Il faudrait, M. Lisée, nous parler de cet homme qu veut un mandat pour nous faire avaler ses ambitions. Harper est un homme dangereux, qui veut nous imposer son intégrisme religieux. Une fois majoritaire, il fera ce qu’il veut. Il faut le dire et le répéter et non parler de Qc.

Quant à la chanson, c’est une autre diversion composée par un grand talent…

Quelle musique mettrions-nous sur un tour de 4 roues autour d’un silo et d’un charabia en faveur des fusils pour tuer les mouffettes, sur fond de balles de foin ?

Milliards après milliards je suis triste, milliards après milliards je m’ennuie, jour après jour sur la route, tu n’peux savoir c’que j’vous méprise !

Ce message a été payé par l’Équipe Lebaume et Clotaire Ripaille…

Je l’aime bien…pour une chanson de campagne. Le refrain reste dans la tête… les musiciens sont super (Antoine Gratton au piano)Je donne 4.

Bonjour Monsieur Lisée,
Je suis candidate pour le bloc et aussi une de vos anciennes étudiantes au CERIUM.
J’ai la chanson dans la tête depuis son dévoilement, donc je donne un 3.5.

Le Bloc Québécois est le seul parti, selon moi, à vraiment faire campagne au Québec. Les autres délaissent la « Belle province » pour essayer de faire des gains ailleurs. Ils promettent plein de choses dans le reste du Canada que ça soit injuste ou non ou bon ou non pour le Québec. Par exemple, l’argent promis à Terre-Neuve pour leur développement hydroélectrique ne sera jamais promis au Québec au risque de perdre des sièges ailleurs. Les Libéraux ne promettent pas de réparer l’injustice faite au Québec pour l’harmonisation de la TPS.

Il ne reste que le Bloc pour négocier des gains pour le Québec et c’est particulièrement efficace en temps de gouvernement minoritaire.

J’hésite entre le 3 et le 4 pour ce rapt légèrement jazzé, mais j’irai pour le 4 pour le niveau de difficulté d’une toune électorale. Mais je suis loin de comprendre les paroles hors du couplet. Alors, au lieu d’un vote les yeux fermés, j’y vais pour une cote les oreilles fermées.

Une toune rock’n roll shuffle ben américain faite par des gars pour des gars qu’aiment ça jouer du rock’n roll shuffle ben américain. J’vois pas l’rapport !! J’donne -2. Les 3 points sont pour l’effort côté paroles.

Musique ok, texte = juste mais pesant pour une chanson (Voir JPF ou Plamondon pour apprendre comment faire des textes qui expriment au lieu de décrire Une chanson n’est pas un programme électoral dirigé vers la tête analyste mais une séduction pour émouvoir le coeur et mobiliser l’âme) Bref, une bonne « tune » si on n’écoute pas trop les paroles. Ceci dit, le Bloc, c’est encore NOUS, la famille Québécoise qui nous pointons à Ottawa et parlons directement, sans interprète coloré en rouge, bleu, ou en orange, mais en vert un peu, ouais. Car le vert n’est pas une option politique: c’est un souci nécessaire,incontournable, une question de survie durable qui doit traverser tous les Partis.

La musique est très bonne par contre je n’aime pas la voix du chanteur (elle a le mérite d’être claire). Les paroles sont très moyenne et le refrain est catastrophique. Quand à la vidéo, j’ai du la réécouter car je n’avais aucun souvenir des images. À la deuxième écoute, le refrain est pire que jamais. Je m’habitue à la voix du chanteur et je sais pourquoi je ne me souvenais pas des images de la vidéo.

0 (sauvé par la musique)

@John Bull

Vous n’avez pas répondu à la question. Votre note?

@Véronique Roy :
« Je suis candidate pour le bloc et aussi une de vos anciennes étudiantes au CERIUM.
J’ai la chanson dans la tête depuis son dévoilement, donc je donne un 3.5. »

Pauvre vous! Pour le ver d’oreille je veux dire.

J’ai entendu la chanson lundi dernier, lors de l’ouverture de la campagne de Gilles Duceppe, à l’Olympia, rue Ste-Catherine. Je l’ai tout-de-suite aimée et elle m’est restée en tête durant 2 jours, elle est donc accrochante. Je leur donne un 4 avec plaisir.

Je donne une note de +5. Dans les circonstances, je trouve le propos simple et le rythme énergique. Exactement ce qu’il faut pour rendre un rassemblement politique stimulant. On se reconnaît là-dedans. Ceci étant dit, je crois qu’il n’y a rien qui colle au discours d’être la voix des communautés francophones du reste du Canada. C’est vraiment une mouture «pure laine».

Maintenant reste à savoir comment elle sera utilisé sur le terrain. Un mauvais usage ne produirait pas l’effet escompté et pourrait s’avérer plus nuisible que l’absence de chanson.

De mon côté, c’est un 4 sur 5…Ce n’est pas facile de faire une chanson sur un parti politique.

Les Réformistes n’ont aucun respect pour la culture du Québec ainsi que les Libéraux. Donc, oublier une chanson en français.

John Bull, on dirait entendre André Arthur et son noeud papillion des années 70, évolue un peu….

C’est très bon. Ça se devait d’être rassembleur et je pense que ça l’est!

Il reste maintenant aux citoyens de saisir le sens des paroles.

+++++++++4 parce qu il n y avait qu une seule erreur…le not: solidaire…trop associé au parti québec solidaire…qui devrait laisser sa place entierement à mme p. marois et son parti…car si on attend pour le québec solidaire…ce serait comme de reculer de 42 ans…d expériences du p.q.!!!!

Les plus populaires