Chômage: la performance du Québec se maintient

Nous interrompons (pour un douzième mois consécutif) le lancinant commentaire anti-modèle québécois des plumes économiques locales pour vous transmettre ce bref message d’intérêt public.

Commentateur de droite apprenant que le taux de chômage est moins élevé au Québec
Commentateur de droite apprenant que le taux de chômage est moins élevé au Québec qu'aux USA.

Taux de chômage en septembre 2010 :

Québec : 7,7 %
Canada : 8,0 %
Ontario : 8,8 %
États-Unis : 9,6 %
Union européenne : 9,6% (août)

Nous retournons maintenant à notre programme régulier.

Note en petits caractères :

Les billets du vendredi « Temps durs pour les détracteurs du modèle québécois » ne prétendent pas que tout est parfait au Québec, loin s’en faut. L’auteur a d’ailleurs proposé, dans ses ouvrages et sur ce blogue, des réformes nombreuses et importantes visant à surmonter plusieurs des importants défis auxquels le Québec est confronté. Cependant, la série permet de percer quelques trous dans le discours ambiant qui tend à noircir la situation globale du Québec qui, pourtant, affiche d’assez bons résultats comparativement aux autres sociétés semblables.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

45 commentaires
Les commentaires sont fermés.

Nous interrompons (pour un DEUX CENT QUATRE-VINGT-QUATREIÈME* mois consécutif) le lancinant commentaire pro-modèle québécois des idéologues nationalistes locales pour vous transmettre ce bref message d’intérêt public.

Alberta: 6.2%
Québec: 7.7%

*oui, oui, vous avez bien lu: 284ième !!!

C’est le propre de la gauche Québécoise de se comparer au pire au lieu de se comparer au meilleur… Une manifestation tangible de la mentalité « né pour un p’tit pain ».

En passant, pourquoi on peut lire le texte suivant dans la légende de l’image présente dans le billet:

« Commentateur de droite apprenant que le taux de chômage est moins élevé au Québec qu’aux USA. »

Le taux de chômage aux USA ne surprend personne à droite. Il est la conséquence logique et attendue des politiques socialisantes de l’Administration Obama.

Merci surtout à la démographie qui envoie des milliers de personnes à la retraite.Merci aux familles qui n’ont pas eu d’enfants entre 1966 et 1980.Merci aux immigrants qui n’ont pas voulus
apprendre le français.Merci au PQ car quand ça va mal c’est toujours la faute de l’ancien gouvernement.Merci aussi aux citoyen de Québec qui n’ont pas défusionnés.

@Francois 1

Attends quelques années avant de remercier Jean Charest et ses formidables yes men, women…

@François 1

Vous reconnaissez donc que c’est le gouvernement qui est le moteur de l’économie, non le privé, contrairement au dogme des libertariens.

Ça vous change.

>>> Francois 1
Sa formidable équipe d’avocats vous dites? Oui là vous avez entièrement raison. Le Très Honorable doit sa capacité de gouverner à la meilleure brochette d’avocats que j’ai vu depuis longtemps (et évidemment à quelques baîlleurs de fonds finement sélectionnés faut-il le préciser).

@David

À vous lire vous donnez vraiment l’impression que toute bonne nouvelle, quelle qu’elle soit, qui concerne le Québec vous enrage. 🙂

Jean Émard

« En passant, pourquoi on peut lire le texte suivant dans la légende de l’image présente dans le billet: “Commentateur de droite apprenant que le taux de chômage est moins élevé au Québec qu’aux USA.” » david

===

Parce que ça vous représente parfaitement. 🙂

Jean Émard

Est-ce le tx de chomage au Quebec inclut les 27,8 pour cent de celui chez les maghrebins du quebec?

(Alberta, 6.2 % : merci le prix du baril de pétrole qui a rendu ça possible.(Commentaire de Pierre Fortin 2006.)

La province économiquement semblable au Canada ( 1)ampleur de la population, 2)diversification des secteurs économiques) est celle de l’Ontario.

Et encore, l’Ontario bénéficie depuis 65 ans des politiques Américaine post-WWII (inc.). Entre autres:

1) pacte de l’auto:

qui amena l’industrie automobile, secteur à haute valeur ajoutée…bons salaires, bons emplois…source de trickle-down economy.

2) la voie maritime (1959):

qui décuplera entre autres l’industrie maritime/acier en Ontario, dont les ports de Hamilton et de Toronto.

3) les industries de la transformation, du transport et bancaires, qui s’y grefferont.

4) les fameux contrats de style » 1 cent la tonne » des mines québécoises.

Bref, on revient de loin. Et ce, même si l’achat de la bourse de Montréal, ainsi que le sabotage de l’AMF, sont dans ce même ordre d’idée.

Félicitations Québécois!

( Un petit 0.2 % de moins, et nous aurons un meilleur taux de chômage que la Colombie-Britannique! )

Raphaël Erkoréka,
Débardeur,
Port de Montréal.

On peut pas comparer une simple province avec un pays (les USA).

En plus, le Qc reçoit du BS de l’Alberta.

Pour l’Ontario, quand le PC prendra le pouvoir en 2011 ça va changer…

Pourquoi Lisée ne parle JAMAIS du taux d’emploi?

Faut ajouter un point aux Américains puisqu’ils ne calculent pas comme nous: 10,6% donc

Ville en Amérique du Nord qui a le plus bas taux de chomage: Québec. Eh oui, la ville de Bonhomme

@David

Et les autres provinces « gauchistes » canadiennes sont aussi en-dessous de l’Alberta !

« Nous interrompons (pour un DEUX CENT QUATRE-VINGT-QUATREIÈME* mois consécutif)… » (David)

Babo! Babo! Babo! Babo!

Clap clap clap lap clap lap clap, Babo babo!

————–

« C’est le propre de la gauche Québécoise de se comparer au pire au lieu de se comparer au meilleur… Une manifestation tangible de la mentalité “né pour un p’tit pain”. » (David)

Babo babo babo!

Clap clap clap!

Et voilà que selon Davis le roc excepté l’Alberta, et surtout des États Unis les très socialistes devraient se comparer au Québec pour ne pas avoir l’air être « nés pour un p’ti pain ».

Merci David!

Babo babo babo babo!

Clap clap clap clap.

@ Yvon Fleurent

Bravo pour tes arguments étoffés et très recherchés. Tu as sans doute consacré pas mal de temps pour dénicher toutes ces informations.

@ Raymond Campagna

Province avec un taux de chômage inférieur à l’Alberta :

-Manitoba
-Saskatchewan

Pour ton info, l’indice de liberté économique dans ces 2 provinces est de 5,1. Pour le Québec 4,2.

Je vois une tendance.

Mais allons plus loin dans l’analyse et regardons le taux d’emploi:

Alberta: 68,2%
Manitoba: 66,4%
Saskatchewan: 66,3

Pour le Québec, un misérable 60,5%.

Mais allons encore plus loin…

Voici la clientèle de l’aide social (qui c’est pas comptée dans le chômage, d’ailleurs elle n’est même pas comptée dans la population active):

1-Terre-Neuve: 7,7%
2-Québec: 6,2%
3-Ontario: 5,8%
4-N-Brunswick: 5,2%
5-R.d. Canada: 4,8%
6-Manitoba: 4,7%
7-N-Écosse: 4,6%
8-Î-P-Édouard: 4,0%
9-Saskatchewan: 4,0%
10-C-Britannique: 3,6%
11-Alberta: 2,8%

Tout un succès pour le modèle québécois, nous ne sommes pas premier mais… 2e !!!

Et ces chiffre viennent de l’ISQ:

http://www.stat.gouv.qc.ca/donstat/econm_finnc/conjn_econm/TSC/pdf/chap5.pdf

Plus d’Avortements et moins de rétention des immigrants sont la cause de ces chiffres trompeurs des fédéralistes

@david

6,2% de BS au Québec (dont plus d’un quart venu de l’extérieur): big deal.
14% des Floridiens doivent se nourrir grâce aux Food Stamps.

M. Lisée nous démontre que le Québec est plus performant que l’ensemble du Canada, de l’Union Européenne et les USA. Donc le Québec est plus performant que l’ensemble des pays qui représentent 850 millions d’habitants.

Mais ce Monsieur David Gagnon fait toujours du cherry picking pour faire du Québec bashing. Il nous montre la petite exception qu’il mentionne ne représente même pas 1/2 de 1 pour cent.

Mais voilà: David avec son cherry picking, M. David nous à trouvé un petit coin au Canada parmi 850 millions d’habitants qui performe plus que le Québec grâce à l’argent que les citoyens du Québec ont investit à plusieurs coup de milliard en Alberta.

15 milliards pour les sables, des milliards et des milliards pour le blé de l’Ouest que nous payons encore et que le très bon gouv du Canada à échangé avec des Lada.

30 ou 40 ou 50 milliards que le Québec à payé pour l’Alberta. Aujourd’hui ils baignent dans les sables sales grâce aux labeurs et les sueurs des Québécois et des Ontariens qui en ont payé encore plus. L’Alberta n’a même pas récupéré ce que le fédéral lui a donné et lui donne encore en cadeau et M. David nous démontre toute la richesse des cadeaux que le Québec et l’Ontario ont fait à l’Alberta pour nous dire regardez ils ont moins de chômage ils performent plus.

Monsieur El Batal,

le père d’une de mes amies chinoises aime bien dire ceci à propos du supposé racisme québécois:

» Si les québécois sont racistes? Oui, MAIS pas plus que partout ailleurs dans le monde…. ».

Peut-être voudriez-vous essayer l’hospitalité Albertaine? Ou peut-être les États-Unis d’Amérique? L’Allemagne? L’Italie? Le Japon? L’Australie? La Suède? La Chine….

Pour avoir fait le tour du monde comme marin, je connais déjà la réponse.

Raphaël Erkoréka.( Espagne)

Les avocats du gouvernement, ceux de Jean Charest et ceux du parti libéral, ainsi que leurs substituts et leurs recherchistes, sans compter ceux du commissaire de la Commission Jean.Narrache, contribuent sûrement à faire diminuer le taux de chômage … au moins ils doivent en retourner un peu en impôts !, mais il ne s’agit pas d’une activité à rendement élevé de productivité …

J’imagine que si l’on tient compte du taux d’aide social et du taux de fonctionnaires ne pouvant pas être remercié en temps de crise, c’est pas particulièrement impressionnant!

D’ailleurs, je suis surpris que le taux de chômage soit une donnée importante pour vous, étant donné qu’en temps normal, il est toujours supérieur aux voisins.

@ David:

« Je pense que François 1 se foutait de la gueule de JF Lisée. »

Vous avez parfaitement saisi l’allusion derrière mon commentaire. Dans son empressement de vouloir à tout prix faire paraître le Québec comme un endroit paradisiaque, JFL joue involontairement le jeu du camp adverse et nous réconforte dans notre « choix collectif » de demeurer confortablement au sein de notre pays, Le Canada.

Cette subtilité, ce deuxième degré, semble toutefois échapper complètement à certains cerveaux à tendance gauchiste… Faut leur pardonner car ils ne l’ont pas facile ces derniers temps. Ils deviennent irritables… Même leur icône incontestablement gauchiste, LEUR Fidel, abandonne leur navire en perdition en admettant ouvertement que le modèle qu’il défend avec entêtement depuis des lustres est un échec sur toute la ligne. Il s’est enfin rendu compte, 50 ans après le reste du monde civilisé, dans quel sens vont les radeaux de réfugiés…

Et ce n’est pas mieux dans le reste du monde… Les pays scandinaves, l’Angleterre, la Grèce et multe autres pays qui avaient emprunté le corridor socialiste en paient aujourd’hui le gros prix et tentent de s’en sortir avec plus ou moins de succès. Comble de l’ironie, même en Chine, on jette le « petit livre rouge de Mao » aux poubelles de l’histoire.

Mais courage…il leur reste toujours comme exemple vivant de leur philosophie la Corée-du-Nord, dernier bastion de la « vraie » gauche, et ils peuvent toujours, ici même, trouver refuge chez Québec-Solidaire dont, heureusement pour leur égo devenu sensible, le seul représentant à l’Assemblée Nationale partage intimenent les vues de Mahmoud Ahmadinejad sur les attentats du 11 septembre.

Le Québec vit actuellement un déclin tranquille:

http://www.ledevoir.com/politique/quebec/297791/le-declin-tranquille

@ Rod:

« 14% des Floridiens doivent se nourrir grâce aux Food Stamps. »

Z’avez oublié de mentionner « sous le régime des Démocrates de Obama »!!!

Voilà…là c’est mieux.

Moi j’adore les petits Jeff Fillion de blogues et de forums qui se prennent pour une élite critiquant ce pauvre Québec né pour un petit pain. Ils ne se rendent pas compte que ce sont eux, les gens nés pour un petit pain, et qu’il y en a encore des comme eux au Québec, qui nous empêchent d’avancer.

Je préfère les gens qui se battent pour l’avancement du Québec. La révolution tranquille, le « Québec inc », ce ne sont pas les Elvis Gratton qui ont permis son émergence. Nan, les Elvis Gratton se croient hot parce qu’ils ont un garage – ou une job un peu mieux payée que la moyenne -, ce qui leur permet de chier sur la tête des Québécois BS alors que les Américains, eux autres ils l’ont l’affaire, sti.

Quels minables… Les vrais bâtisseurs, eux, ne méprisent pas le Québec.

La vie doit être plate à se lever tous les matins pour trouver que vivre au Québec, c’est l’enfer, et s’étouffer à lancer son crachat toute la journée.

@ Francois 1

“sous le régime des Démocrates de Obama”

Ce n’est pas exacte, ce sont les politiques économiques républicaine qui ont conduit a la situation actuelle.

On peut reprocher à Obama de ne pas éteindre le feu assez rapidement mais non d’y avoir mis le feu… quant il n’était pas là!!!!

@ Stéphane Thibodeau

Je ne saisi pas ce que tu veux dire.

Pour toi on fait avancer le Québec en défandant le statu quo ?

La « devise » d’Elvis Gratton,qui a fait l’objet de multiple raillerie, était « Think Bing ».

Donc ta devise c’est quoi, « Think Small » ?

Si les vierges offensées réfléchissaient un ti peu, elles devraient admettre que la crise économique actuelle est le résultat du triomphe du capitalisme depuis les années 50 jusqu’à il y a trois ans, notamment dans le pays-symbole du capitalisme : les États-Unis.

Ce ne sont pas les économies des pays socialistes qui ont produit la crise, mais le « greed is good ».

La classe moyenne a été lessivée.

@David

C’est plutôt vous qui défendez le statu quo. Vous croyez incarner le changement, mais vous ne représentez que ce vieille mentalité bien Québécoise qui consiste à vouloir imiter les autres parce qu’on se méprise.

Désolé, le modèle de société à l’Américaine ne m’intéresse pas. On voit trop ce que ça donne. Le Québec a évolué et il continue de le faire, malgré les petits Jeff Fillion et les Elvis Gratton qui chiâlent parce qu’on ne ressemble pas assez aux Américains.

Pitoyable.

@ Raymond Campagna:

« La classe moyenne a été lessivée. »

…par l’interventionisme des États tentaculaires!!!

Voilà…là c’est mieux!

@François 1

J’ignorais que les États-Unis étaient un état tentaculaire, notamment la Californie du Terminator républicain !

@ Stéphane Thibodeau

Tu peux me dire quel statu quo je défends ?

Le statu quo c’est le modèle Québécois.

De ton côté tu refuse de voir ce qui se fait ailleurs parce que, nationalisme oblige, les Québécois sont parfait donc rien ne doit changer.

Ne soit pas gêné, si tu penses que le système actuel est parfait dit le.

@ Raymond Campagna & Benton

La crise actuelle a été causé par des année de politique socialistes pour favoriser l’accès à la propriétés. Les évidence sont nombreuses et incontestable (à commencer par la désormais célèbre citation de Barney Frank):

http://www.antagoniste.net/2009/04/27/quand-letat-reglemente-vii/

De plus, personne n,a dit qu’un état libertarien ferait toujours des profits. Le capitalisme est un système de profit ET de pertes.

Encore une fois, ton commentaire montre que tu ne connais pas grand chose au système libertarien.

Comme beaucoup de gens, tu dénigres ce que tu ne comprends pas.

@David

Je viens d’apprendre de vous que les États-Unis est un pays socialiste!!!

L’antagoniste ou comment jongler avec les chiffres….

@Raymond Campagna

La réponse de David serait sûrement que les pays libertariens s’en sont pas tirés parce qu’ils ont pris un virage socialiste!!!!

@benton

Je le défie de nommer ce pays libertarien qui a pris un virage socialiste.

Le nom de ce pays officiellement reconnu comme libertarien, David !

@ Raymond Campagna

L’ Australie a eu une réponse libertarienne à la crise: aucun programme keynésien et une crise qui a été très faible.

On peut dire la même chose de la Nouvelle-Zélande, de Taïwan, Singapour et Hong Kong.

@ Benton

Expliques comment j’aurais jongler avec les chiffres.

J’attends impatiemment ta réponse.