Chômage: le Québec en haut du podium

Nous interrompons (pour un dix-septième mois consécutif) le lancinant commentaire anti-modèle québécois des plumes économiques locales pour vous transmettre ce bref message d’intérêt public.

Commentateur de droite apprenant que le taux de chômage est moins élevé au Québec
Commentateur de droite apprenant que le chômage est toujours moins élevé au Québec qu'en Ontario.

Taux de chômage en février 2011 :

Québec  :  7,7%

Canada :  7,8 %

Ontario :  8,0%

États-Unis :  8,9 %

Union européenne :  9,5% (janvier)

Nous retournons maintenant à notre programme régulier.

Note en petits caractères :

Les billets du vendredi « Temps durs pour les détracteurs du modèle québécois » ne prétendent pas que tout est parfait au Québec, loin s’en faut. L’auteur a d’ailleurs proposé, dans ses ouvrages et sur ce blogue, des réformes nombreuses et importantes visant à surmonter plusieurs des importants défis auxquels le Québec est confronté. Cependant, la série permet de percer quelques trous dans le discours ambiant qui tend à noircir la situation globale du Québec qui, pourtant, affiche d’assez bons résultats comparativement aux autres sociétés semblables.
Laisser un commentaire

Y a-t-il moins de chômage au Québec grâce au modèle québécois ou si ce n’est qu’un simple concours de circonstance? Les partisans du modèle québécois ne font peut-être que surfer sur cette vague.

Autre question: À supposer que le taux de chômage serait très haut en comparaison avec les autres, avons-nous déjà entendu un politicien au pouvoir dire que c’est de la faute de leur modèle?

Le chômage dépend de beaucoup de facteurs. Souvent les politiciens au pouvoir font du surf dessus quand ça va bien et il s’effacent en le taisant le plus possible quand ça va mal.

Ils ont simplement un discours opportuniste. Qui ne le ferais pas à leur place?

Avez-vous vu comment l’écart se creuse entre le Québec (7,7%) et la Colombie-Britannque (8,8%)?

Le taux d’emploi est même plus élevé au Québec (60,5) qu’en CB (60,1)

Avez-vous idée comment le Québec serait riche si on n’avait pas à payer notre part des 29 milliards pour les nouveaux joujous de Stephen?
On va mettre 7 milliards de nos taxes sur ces maudits avions! C’est 7 autoroutes de Bleuets!

http://www.statcan.gc.ca/daily-quotidien/110311/t110311a3-fra.htm

Le taux de chômage,l`indice le plus insignifiant qui a pas.Le taux de chômage baisse parce que les gens sont transferrés sur le Bien-Être.Ça devrait être aboli et remplacé par le taux d`emploi,où on voit vraiment le pourcentage de gens au travail en age de travailler.

Ceci semble être une fleur au gouvernement PLQ-Charest qui devrait tenter de miser sur ce genre de choses pour se faire réélire. Il donne le sous-sol du Québec à explorer mais il gagne sur d’autres plans, ça a l’air.

Si tout va relativement bien en ce qui concerne le taux de chômage, c’est, de manière indubitable, dû à l’efficace gouvernement du merveilleux Jean Charest.

Si tout allait mal, Charest et ses sbires nous expliqueraient que nous vivons dans une société de libre entreprise et que ce ne sont pas d’abord et avant tout les gouvernements (libéraux) qui sont responsables de l’état de l’économie, surtout lorsque tout va mal.

La démocratie est vraiment une institution très étrange! Et l’économie alors?

JSB, sociologue

Dire que les « lucides » trouvent que nous ne travaillons pas assez!

Notre peuple est vaillant, il a du coeur à l’ouvrage.

Et il se fait voler tout rond!

Au fait, c’est pour quand notre réveil? Il serait peut-être temps que nous récupérions notre argent.

Et quel est le taux des sans emplois inadmissible à l’assurance chômage???
Si ce sont toutes des tites madame qui ont des maris qui ont un saliare, àa compte pas. Parce le droit au travail, c’est juste pour les ti-monsieur

Quand je vois la série de Malenfant
http://www.seriesplus.com/emission/malenfant/episode/405399111/
Je comprend tous les entrepreneurs qui étouffent leur créativité. Car avoir des employés ici ça n’est pas un rôle valorisé, c’est comme si on enlevait au autres la possibilité d,avoir accès aux richesses. Cette attitude d’écraser ceux qui osent prendre des responsabilités, créer de l,emploi de la richesse. Ils sont trop nombreux ceux qui se complaisent dans le rôle de victime et s,agrippent a ceux qui travaillent pour en profiter. Moi je les appel des saboteurs. Ceux qui ont les bras croisé attende que le gateau soit fait pour demander leur part alors quils nont rien fait. Ce qui nuit le plus a une société c’est de gaspiller de l’argent pour payer des saliare a du monde qui ne font rien. Cet argent pourrait servir a créer d’autres activités économique. Je pense en ce vendredi a tous ces travailleur qui assis dans leur bureau ou a la maison, sont payé pour ne rien faire parce que parce que parce que, eh bien tout cet argent pourrait être utilisé pour créer de la richesse. Alors si vous ne voulez pas travailler rester donc chez vous. Les autres travaillez donc un peu mieux pour rentabiliser l’investissement qui est fait dans votre saliare. On pourra mieux payer ceux qui travaillent et développer des choses qui vont produirent plus de richesse.
Difficile a comprendre pour les saboteurs qui pensent que tout leur est du sans rien faire autrement ils vont faire de la casse. Le E de entrepreneur c,est la première chose qui sort dans mon profil psychologique, mais ça ne veut pas dire entretenir des sangsues, mais créer des choses qui rapportent pas juste dans mes poches mais dans la collectivité. Mais comme il n’y a pas de place pour les gens honnêtes qui veulent vraiment travailler comme tout les bâtisseurs qui ont créer de la richesse collective (pas des pousseux de crayn qui font semblant d’utiliser leur neurones qui ont accepté de mettre leur talents sur la glace au profit d’une sécurité d’emploi et qui malgré qu’ils voient mille opportunités de faire mieux se la ferme pour garder leur job. L’anonymat permet a tout le monde de parler. On le sait que les adresses ip sont retraçables. C’est pourquoi vous n’avez jamais le vrai poul du public. Ils ont peur des répercussions.

Tient dont j,en ai une idée pour développer le Québec. Le gouvernement achete les entreprises syndicales et met la clé dans la porte. Ensuite il vote une lois pour l’interdire. Des coopérative de travail â ne veut pas dire que ces entreprise ne peuvent pas faire de profit. Mais ça veut dire qu’elles n’ont pas le choix d’être efficace éocomiquement pour survivre. Donc éralistes. En plus elles peuvent survivre des sciècles car elles appartiennent a ceux qui travaillent. Comme la roue tourne. on pourrait mettre qu’elles ne doivent être vendues a des intérêts étranger.s Les étrangers peuvent investir dans nos entreprises moyennant des frais d’intérêts. Pas des pouvoirs décisionnels qui leur donnent le droit de déménager les exploitations et les profits ailleurs.

Vous causez volontairement des ulcères à nos anti-québécois libertariens ou vous ne rapportez que des faits ?

Jackwood, vous croyez encore que les personnes assistées sociales sont des parasites et que leur variabilité joue à ce point sur les taux d’emploi ? Je crois plutôt que vous parlez le plus souvent possible d’une lubie qui disparaît à mesure que s’accroît le niveau d’éducation de la population… Une lubie, une marotte, un travers de l’esprit.

Encore une fois m.Lisee, montrer donc les chiffres de chomage sur les 30 dernieres annees.

vous ne le faite pas hein?

Tout le monde verrait alors votre fumisterie.Que le modele quebecois ne marche pas.

Cette série de billet ne sert plus à prouver le succès du modèle québécois (on sait que ce modèle a lamentablement échoué quand on réalise que personne ailleurs ne veut le copier) mais plutôt l’extraordinaire manque de rigueur de JF Lisée.

Voici ce que disent les chiffres sur le chômage en février.

En février au Québec on a perdu 25 200 emplois à temps plein.

En Ontario on a perdu seulement 5 400 emplois à temps plein.

Et on devrait conclure que le modèle Québécois est un gage de succès ?

Laissez moi rire.

Ça va bien pour le Québec malgré Jean Charest. Imaginez sans lui, ça serait encore mieux…

Merci Monsieur Lisée de faire encore une fois l’apologie du gouvernement Charest.

Tout comme vous, on en vient à se demander pourquoi les Québécois veulent le remplacer…

Les paranos s’énervent devant ce succès du modèle Québécois …. Malgré ses forces et ses faiblesses , on fait mieux que beaucoup d’autres et il faudra que certains paranos en tiennent compte …..

@david

Qui a copié le modèle irlandais? Le modèle islandais?

Je vois que tu ne comprends rien à l’humour de Jean-François Lisée. Il s’en prend à la droite comme toi qui n’en finit plus de décrire le Québec comment l’enfer sur terre, dernier en tout. Il fait l’exercice exactement contraire mettant en exergue tous les championats québécois, championnats aussi contestables que ceux de la droite.

C’est bien beau de dire que le Québec se distingue avec un taux de chômage plus bas, mais que faites-vous de la qualité des emplois qui sont créés? Pas certain que de ce côté le Québec fait belle figure. Ajoutons également qu’un travailleur sur quatre travail pour l’État ou un de ses organismes… c’est aussi ça le modèle Québécois.

Les droitistes durs ne sont pas content de la performance actuelle du Québec. Ils voudraient retourner à la performance d’il y a 30 ans.

Pour ces détracteurs qui forcent la vérité (et le mensonge) et les chiffres et qui s’affairent de tout coeur et d’arrache-pied à prouver que le modèle québécois est pourri:

« Le Québec a connu peu de variation de l’emploi en février, mais la croissance totale au cours des 12 derniers mois s’est établie à 2,2 % (+86 000). Le taux de chômage s’est fixé à 7,7 % en février. » (Statistique Canada Le vendredi 11 mars 2011 Diffusé à 7 h 00, heure de l’est)

Et sa vient nous dire que le Québec à perdu en février le tiers de ses emplois (25,000) gagnés durant les douze derniers mois.

je me demande si les techniques des psychologues
pour améliorer l’éfficacité du fonctionnement de la mémoire en période d’examen pour les étudiants,basé
sur l’inspiration créatrice des artistes et écrivains peuvent améliorer le rendement scolaires et assurer de meilleurs emplois à long termes

Les syndicats ne sont pas parfait mais ne sont pas l’ennemi qui nous accable terriblement sans merci. Demander la liste des entreprises fermées depuis les 5 dernières années et comparez la aux trente dernière années. Quand des entreprises ferme, elle ne sont plus comptabilisée et vous seriez surpris de voir qu’elle disparaissent de la même faĉon que les secousses sismiques sur la terre augmentent effroyablement. Un indicateur pointe dans une direction, notre biai de normalité est trop fort et nous avons de la difficulté à considérer froidement les indicateurs. C’est compréhensible alors qu’on sait que le pentagone infiltre les blogs et travaille tres fort sur l’idéologie. La tendance des indicateurs reste en relation avec la tendance de l’idéologie car elles forment le raisonnement et l’opinion.

Ok quel sont les emplois crées par la go-gauche?
Sont-ils autosauffisants? Créer t-ils de la richesse ou bien se sont des dépenses qu’on appelle investissement fait a partir d,argent emprunté?

@Youlle
Vous n avez pas compris.
Je demande a M lisede nous montrer les chiffres de chomage de chaque annee depuis 30 ans.

1980, 81,82,83 …2011

Vous verrez bien que le Quebec performe tres mal sur la tres grande majorite de ces 30 annees.
Mais ca, votre gourou ne veut pas que vous le sachiez,
ce demontrerais la faiblesse du modele quebecois.

@ Rod

Quand on voit la multitude de gouvernement qui mettent en place des régimes d’austérité économique et l’élection de gouvernement favorable à la diminution de la taille de l’État, je te dirais qu’il y a plus de gens qui copie le modèle libertarien que le modèle Québécois 😉

@ Youlle

Selon une étude du Conference Board, pour la première fois depuis 20 ans, le revenus disponibles des Québécois a diminué.

Mais pour la gauche en lunette rose, il n’y a pas de problème au Québec…

J’imagine que c’est pour cette raison que le gouvernement du Québec a du dépenser 500 millions cette semaine pour renflouer les caisses de retraite de Montréal et de Québec…

@lagentefeminine

On parle d’un fraudeur et non d’un entrepreneur…

@Francrois 1

Ne pas confondre gouvernement Charest et modèle québécois. Le modèle québécois c,est fait sur plusieurs décennies et le gouvernement Charest ne vit que sur les redevances du modèle québécois qu’il mets à rude épreuve! (En autre perte de 40 milliards de dollars!)

@jackwood

Je regarde la dernière crise et il est surprenant que les BS soient plus a craindre pour l’économie que les banques et financiers!!!!

@ Zenobias; voici quelques données tirées du tableau 282-0087 de Statistique Canada ( Statcan):

Taux d’emploi au Québec:1983: 51,0 %
1997: 54,0 %
2011: 60,5 % ( Fév.)

Taux de chômage au Québec: 1978: 12 %
1988: 9 %
2000: 8.5%
2008: 6.8%
2011: 7.7% ( Fév.)

Raphaël Erkoréka,
Débardeur,
Port de Montréal.

@ Zenobias;

Tiré du site de l’institut CIRANO;

Taux d’activité au Québec: 1976: 58.8 %
1995: 62.0 %
2009: 65.2 %

Raphaël Erkoréka,
Débardeur,
Port de Montréal.

@ Benton (# 28):

« Ne pas confondre gouvernement Charest et modèle québécois, » (sic)

Jean Charest fait partie du paysage québécois depuis 1998 et il est notre Premier Ministre depuis 2003. Ça fait plus de 13 ans (TREIZE ANS!) qu’il fait de la politique au Québec. Pour survivre dans cet environnement, il a fallu qu’il adopte le modèle québécois (imité par personne d’autre dans le monde!) et pas à peu près!!!

Ce modèle fait en sorte qu’une poignée de gras durs privilégiés (politiciens, syndiqués, ronds-de-cuir, etc…) vit aux crochets des contribuables qui triment dur du matin au soir.

Remarquez bien les positions maintenant défendues par ces privilégiés du système: Ils ne sont plus revendicateurs de transformations. NON! Ils ne veulent PLUS que ça change. Ils mènent un combat d’arrière-garde pour défendre leurs avantages et continuer à plumer les contribuables; et nos politiciens, que nous considérons comme aussi peu crédibles que des vendeurs de chars de seconde main, ne font RIEN pour défendre ces contribuables.

Le modèle québécois est fermement ancré chez Jean Charest (et chez les péquistes itou!) et toute décision de nos politiciens n’au qu’un but et UN SEUL: celui de se faire réélire à NOS frais. POINT!

Il est grand temps de jeter ce modèle aux ordures comme l’ont fait plusieurs pays gauchistes depuis les années quatre-vingt (la Suède et la Nouvelle-Zélande en étant deux pétants exemples) et de suivre le modèle du Wisconsin qui a le courage, LUI, d’affronter la réalité bien a face et de prendre des décisions impopulaires à court terme mais ô combien profitable pour TOUS à long terme.

FINI le temps de vivre aux crochets de NOS enfants!!!

@ Zenobias #25

« @Youlle
Vous n avez pas compris.
Je demande a M lisede nous montrer les chiffres de chomage de chaque annee depuis 30 ans. »

Si j’ai très bien compris.

Donc je répète: Les libertariens et les droitistes dur n’aiment pas les chiffres du Québec des deux dernières années.

Donc ces détracteurs voudraient que M. Lisée présente des chiffres du passé pour être en mesure de mieux dénigrer le Québec assouvissant ainsi plus facilement leur passion destructrice.

PS. Je n’ai pas de gourou et je ne suis pas de gauche.

@ Raphaël Erkoréka

Intéressant!

Il est très clair qu’il y a progression et que le Québec va dans le bon sens depuis plus de 30 ans.

@ youlle et erkoreka
le modele quebecois existe depuis 30-40 ans.
vous donnez 2 ans sur 30-40 ou le chomage est plus bas ici et ca veut dire que le modele fonctionne bien ?

Voyons donc, vous avez perdu votre sense critique ici.
et on ne dit pas « si », on dit : « oui ». « Si » pour dire « oui » c est en espagnol!
Je reconnais votre accent francais rapidement.
(http://www.larousse.com/en/dictionnaires/francais/si/72579)
Et NON le quebec ne va pas dans la bonne direction, ouvrer donc vos yeux et arrete de niez la verite!

@Francois 1

Gras dure les politiciens, syndiqués et fonctionnaires ?!?!?

Grande méconnaissance de la richesse!

Décidément, vous ne savez pas qui possède la richesse….

@ Youlle (# 33):

Il serait intéressant que Monsieur Raphaël Erkoréka nous donne également les chiffres des autres provinces canadiennes qui vivent dans le même Canada que le Québec, juste pour voir…

Mmmm….au contraire, les années indiquées représentent une tendance structurelle, clarifiée par l’économétrie.

Tenez vous-en aux idées, Zénobias ; de grâce, pas d’attaques personnelles…cela démontre vos faiblesses…

Ceci dit, si vous pouviez tous écrire vos noms et professions ( tel que demandé par JF Lisée), l’on pourrait y dénoter une certaine force de caractère.

Raphaël Erkoréka,
Débardeur,
Port de Montréal.

@ Zenobias

Bravo! Vous êtes fort.

Vous avez compris que je voulais dire oui.

Mais certainement que personne ne comprendra ce que ce « Si » a à voir avec le sens critique.

« Je reconnais votre accent francais rapidement.”

Aille t’aurais tu voulus que j’te parle en vra joual dénoncé par les ceux qui parle comme-fau!

Merci pour la leçon de Français. Oui je fais de fautes, mais je vous fais remarquer ce qui n’est probablement une petite distraction, que vous avez dans votre petit texte au moins vingt et une fautes de Français et c’est sans parler de la syntaxe qui fait pitié.

Votre vision du Québec est probablement égale à la connaissance de votre Français.
————————-

Pour ce qui est du chômage, vous y tenez, mais pas à peu près au passé.

Raphaël Erkoréka vous a donné la progression du Québec depuis 30 plus de ans. À cela il faut ajouter la tendance que M. Lisée vous fait parvenir depuis presque deux ans. Plus de 30 ans de progression économique positive, alors que les Québécois ont pris en main leur économie depuis à peine 35 ans.

Mais non les libertariens et droitistes profonds veulent revenir au passé et ce phénomène est la grandeur de l’Amérique, ils détestent le partage de la richesse qui a permis la grande évolution économique de l’Amérique du Nord. La vison de la progression du Québec et la performance des dernières années est intolérable et insupportable à leur yeux. Donc Ils ne veulent que parler du passé, des erreurs, des autres provinces et des autres pays pour oublier que le Québec pourrait progresser.

En los próximos! May be! Può essere!

@ François 1

« Il serait intéressant que Monsieur Raphaël Erkoréka nous donne également les chiffres des autres provinces canadiennes qui vivent dans le même Canada que le Québec, juste pour voir… »

Probablement que vous voulez parler du chômage de l’Ontario 8,1%, de l’IPE 9,0%, de Terre Neuve 12,4%, du NB 9,1%, de la C.B. 8,2% de la Nouvelle écosse 9,5%, vivent dans le même Canada que le Québec. À cela il faut ajouter trois provinces, seulement 4,5 millions d’habitants seulement 15% du Canada qui font mieux que le Québec seulement à cause de leur pétrole subventionné par le Québec et l’Ontario.

J’aurais pensé que vous les auriez sortis des chiffres.

C’est vrai que sa ne vous arrive que très rarement.

PS. Ces chiffres proviennent de Statistique Canada.

@ Zenobias:

Merci pour ces très intéressantes références d’un grand intérêt.

J’ai hâte de voir ce que youlle nous sortira de nouveau pour tenter d’expliquer ces…singularités.

C’est vrai que les chiffres et lui…

Seulement une question:
Depuis combien de temps le taux de » chômage » au Québec se promène-t’il entre 7,6 et 8,0%

@Zenobias

Le problème soulevé par plusieurs spécialistes avec le taux d’emploi est la tranche d’âge, de 15 à 64 ans.
Il serait plus réaliste utiliser une tranche d’âge des gens vraiment actifs, c’est-à-dire entre 25 et 55 ans. (Autant plus que le Québec serait dans la normalité!)

La tranche d’âge de 15 a 64 ans peut tout aussi bien démontrer les iniquités d’une société.

@ François et Zenobias,

Vous avez entièrement raison Messieurs. Utiliser le taux de chômage pour comparer l’employabilité dans ce pays, c’est une donnée absolument absurde.

Il est vrai que le taux de chômage ne montre que les gens qui se cherchent un travail mais qui n’en trouvent pas…

Donc, pour ramener le taux d’emploi dans la norme canadienne, j’ai demandé à mes trois enfants qui sont actuellement aux études post-secondaires de quitter et de se trouver un boulot. De même, j’ai adressé une mise en demeure à mon cousin qui a pris sa retraite à 60 ans de retourner immédiatement travailler chez Rona.

Si vous croyez comme M Vézina que le taux de chômage ne dit pas tout, imaginez ce que cache le taux emploi?

@ Benton & Lange:

Si le taux d’emploi est calculé de la même façon d’une province à l’autre, je ne vois pas de problème: on compare des oranges entre elles et les sarcasmes ne pourront rien y faire…

Le Québec est surendetté, surgouverné et sursyndicalisé, le taux de décrochage scolaire y est catastrophique, l’efficacité y est famélique, les gens meurent dans les corridors de nos hôpitaux, etc.

Let’s go les gauchistes. On l’a l’affaire!!!

@Francois 1

Une petite note d’optimiste dans le pessimisme ambiant dans lequel vous vivez au Québec, depuis deux ans, pratiquement tout les états et les provinces nous bats dans ce qui va mal!

« …les gens meurent dans les corridors de nos hôpitaux, etc.. » François)

Évidemment les droitistes dur comme la roche ont tendance à oublier certains détails parfois très importants, comme les libertariens.

Bien sûr qu’il y a des gens qui meurent dans les corridors, surtout ceux de l’urgence. Il y en a même qui meurent dans la cour de l’hôpital. Un vrai scandale.

Encore bien plus scandaleux, voir horrible, il y en a qui meurent dans les chambres d’hôpitaux, oui dans les chambres surveillées. C’est fou comme les infirmières du public et du privé et les médecins tous du privé, font mal leur job au Québec.

C’est fou comme tant de gens meurent à l’hôpital, c’est probablement plus de 90% de la population du Québec.

C’est certainement moins que 90% aux USA.

« Si vous croyez comme M Vézina que le taux de chômage ne dit pas tout, imaginez ce que cache le taux emploi? » (Lange #47)

Excellente observation Lange.

@ Youlle

Aux États-Unis, le temps d’attente moyen dans les urgences est de 240 minutes. Les urgences de l’État de l’Iowa sont les plus rapides avec un temps d’attente moyen de 175 minutes. Ce sont les urgences de l’Utah qui sont les plus lentes avec un temps d’attente moyen de 497 minutes.

À titre indicatif, au Québec, le temps d’attente moyen dans les urgences est de… 1 026 minutes ! L’objectif du ministère de la Santé est de 720 minutes.

P.-S. Je te rappelle qu’aux États-Unis, en vertu de la loi, les urgences ont l’obligation de traiter gratuitement toute personne qui n’a pas d’assurance.

«Je te rappelle qu’aux États-Unis, en vertu de la loi, les urgences ont l’obligation de traiter gratuitement toute personne qui n’a pas d’assurance.» >> David
– – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

On peut avoir la référence ?

« Aux États-Unis, le temps d’attente moyen dans les urgences… » (David)

Et il y a moins de gens qui meurent à l’urgence, moins dans les corridors, dans l’entrée et moins dans les chambres.

Bref, il y a certainement moins de gens qui meurent à l’hôpital aux USA.

Sa doit être ça hein.

@David

« P.-S. Je te rappelle qu’aux États-Unis, en vertu de la loi, les urgences ont l’obligation de traiter gratuitement toute personne qui n’a pas d’assurance. »

Vous avez oublié de dire toute personne « en danger de mort ». On vient d’éliminer 98% de la file d’attente!

@François 1

Vous êtes hors sujet.

Vous n’avez pas compris la question qui demandait à David de donner la référence légale obligeant les urgences aux États-Unis de «de traiter gratuitement toute personne qui n’a pas d’assurance.»

Vous, le pouvez-vous ?

@ Benton

Selon la loi, l’urgence doit évaluer gratuitement l’état de santé de toute personne qui se présente justement parce qu’il est impossible de savoir s’il y a danger de mort avant de l’avoir examiné.

@David

Il y a une différence que vous semblez ne pas percevoir entre vos deux affirmations :

A)«en vertu de la loi, les urgences ont l’obligation de traiter gratuitement toute personne qui n’a pas d’assurance.» >> David

B)« évaluer gratuitement l’état de santé de toute personne qui se présente justement parce qu’il est impossible de savoir s’il y a danger de mort avant de l’avoir examiné.» >>David

Tout bon dictionnaire français va vous faire voir qu' »examiner » ne signifie pas « traiter ».

Vous étiez donc dans l’erreur dans votre première affirmation.

QED

@ youlle
Quand votre pere de 80+ ans attendra, les fesses a l’ air, sur une civiere dans une urgence du Quebec pendant 24h et plus, vous comprendrez peut etre.

Et meme la j en doute…

@Zenobias

Venez dans les hôpitaux en région, mon père n’a pas eu ce problème là….

Par contre, mon grand-père disait avoir déboursé le montant de trois maisons pendant 30 ans dans les hôpitaux et qu’il était temps que le système de santé devienne universel en 1970, il en était pratiquement rendu à hypothéquer sa propre maison….

@ raymond campagna
Vous parler a travers de votre chapeau:

Social Security Act imposes specific obligations on Medicare-participating hospitals that offer emergency services to provide a medical screening examination (MSE) when a request is made for examination or treatment for an emergency medical condition (EMC), including active labor, regardless of an individual’s ability to pay. Hospitals are then required to provide stabilizing treatment for patients with EMCs. If a hospital is unable to stabilize a patient within its capability, or if the patient requests, an appropriate transfer should be implemented.

@zenobias

Je n’ai que rapporté les propos mensongers de David.

Prenez vous en à lui.

@ raymond campagna
NON vous avez tord, David a raison

when a request is made for examination or treatment for an emergency medical condition (EMC), including active labor, regardless of an individual’s ability to pay. Hospitals are then required to provide stabilizing treatment for patients with EMC

Examen OU traitement: vous avez tord
comme bien des Quebecois vous fermer les yeux sur ce qui fait pas votre affaire

Conclusion :

Au Québec, tous les hôpitaux soignent gratuitement tous les citoyens.

Aux z’États, ça dépend si c’est urgent. Sinon tu paies !

@ Raymond Campagna

Si les hôpitaux soignent les gens gratuitement, alors pourquoi est-on autant taxé ?

J’en revient même pas encore de voir qu’avec tout ce qui ce passe présentement, y’a encore du monde qui se mettent des oeillères et qui pensent que tout va bien au Québec.

Quand on va pogner le mur d’applomb, (parce que c’est maintenant innévitable car on approche dangeureusement du mur et au lieux d’appliquer les freins, on pèse sur le gaz à fond) y’en a une maudite gagne qui vont se poser des sérieuses questions sur ce qui n’a pas fonctionné.

On se tue à vous le répéter: tout est à crisser à terre et à recommencer au Québec! Y’a absolument rien dans lequel le gouvernement a mis les pieds qui s’est avéré un franc succès! Absolument rien!!
Faut se réveiller patate chaude!!!

Ça prend pas un doctorat pour comprendre messemble! Même mon fils de 5 ans avec sa petite calculatrice est capable de comprendre ça.

@Jessy Grondin
Le Québec est à l’image du reste du monde…

@David
On peut toujours être deux fois moins taxés et avoir quatre fois plus de faillites personnelles…

@jessy Grondin

«On se tue à vous le répéter: tout est à crisser à terre et à recommencer au Québec!»
– – – – – – – – – – – – – – –

Qui ça « on » ?

Quelle province ou pays a tout « crissé à terre » pour refaire en neuf ?

Il est où le paradis libartarien des dogmatistes qui vous inspire tant, vous ét votre fils de cinq ans avec sa calculette de garderie ?

Quand je calcule la part de mes impôts qui sont un « paiement » d’assurances pour la santé, la mienne, celle de mon épouse et des enfants qui sont nés, tenant compte qu’il n’y a pas de conditions préexistantes pour recevoir les soins, de maladie pour laquelle une assurance privée refuse un deuxième ou troisième traitement, de facteurs génétiques qui empêchent qu’on soit traité, je suis heureux de constater que cela m’aurait coûté une fortune aux USA.

Pour beaucoup moins !

Facile de chiâler le ventre plein !

@ Raymond Campagna

Cette semaine on a appris que les chirurgie de la hanche, genou et cataractes sont les plus rapide au Québec.

Comme par miracle, c’est dans ce secteur de la santé que le Québec a ouvert la porte au privé !

@David

Écoute le reportage de la femme qui s’est fait opéré à la hanche dans le privé à la Facture.
Rapide mais pas assurant.

Les plus populaires