Chômage : le Québec encore bon élève

Nous interrompons (pour un huitième mois consécutif) le lancinant commentaire anti-modèle québécois des plumes économiques locales pour vous transmettre ce bref message d’intérêt public.

Commentateur de droite apprenant que le taux de chômage est moins élevé au Québec
Commentateur de droite apprenant que le taux de chômage est moins élevé au Québec.

Taux de chômage en mai 2010 :

Québec  : 8,0 %
Canada : 8,1 %
Ontario : 8,9 %
États-Unis : 9,7 %
Union européenne : 9,7 % (avril)

Nous retournons maintenant à notre programme régulier.

Note en petits caractères :

Les billets du vendredi « Temps durs pour les détracteurs du modèle québécois » ne prétendent pas que tout est parfait au Québec, loin s’en faut. L’auteur a d’ailleurs proposé, dans ses ouvrages et sur ce blogue, des réformes nombreuses et importantes visant à surmonter plusieurs des importants défis auxquels le Québec est confronté. Cependant, la série permet de percer quelques trous dans le discours ambiant qui tend à noircir la situation globale du Québec qui, pourtant, affiche d’assez bons résultats comparativement aux autres sociétés semblables.
Laisser un commentaire

Si seulement plus de gens pouvaient lire ça !

Je suis fatigué de constamment entendre les Québécois se dénigrer et se voir comme des incapables.

La conquête aurait-elle soumis les esprits à ce point !!!

La seule raison est qu’il y a plus de personnes qui ne cherchent plus un emploi qui travaillent en dessous de la table et qui reçoivent de la sécurité sociale ou des pensions
Le Québec est en décroissance des âges à cause des avortements, des femmes au travail et des immigrants qui quittent pour Toronto

Bonne nouvelle.

Les pisse-vinaigre vont encore tenir des propos très acidifiés.

Héhéhé ! 🙂

M.Lisée pourriez vous rajouter a vos statistiques
le taux d’activité des différents pays auquels vous comparez le québec pour faire taire les défaitiste fédéralistes qui trouvent toutes sortes de raisons plus ou moins farfelues pour dé-
nigrer les performances du québec.

fait intéressant, le chômage est resté stable au Canada et il augmenté au Québec.

Encore mieux, le taux de chômage en Alberta a diminué à diminué de 0.8 points de % !!!

Bref, alors que la reprise se fait sentir au Canada, le taux de chômage au Québec augmente.

Vive le modèle Québécois !

@ Monsieur Grenier;

encore plus que le taux d’activité, le taux d’emploi ( ou d’autres indicateurs), si vous voulez comparer le Québec avec le monde, il faudra aussi entrer dans l’univers des critères utilisés par les organismes chargés de la statistique.

Les critères ( et questions posés à l’individu évoluant dans le monde du travail), diffèrent de pays en pays.

Bien à vous,

Raphaël Erkoréka,
débardeur, Port de Montréal

« fait intéressant, le chômage est resté stable au Canada et il augmenté au Québec. » (David)

Bien sûr pour les détracteurs du Québec admirateur de l’Alberta et libertariens, le taux de chômage a augmenté au Québec.

Québec 8% en mars, et 8% en mai. Pour eux la moyenne baisse et toute une baisse.

Ontario 8,8 en mars et 8,9 en mai.

La miette a se mettre sous la dent est bien petite pour les détracteurs.

C’est là que l’on voit que le seul but de leurs interventions est de dénigrer le Québec jours après jours.

Et tout ceci grâce à la forte appartenance de la province de Québec à notre pays, Le Canada.

Imaginez-vous maintenant ce que serait notre taux de chômage si nous avions eu la stupidité d’entrer dans leur cage à homards, soit tout juste après une séparation d’avec Le Canada…en plein pendant les 5 années de bordel économique promises par Madame Marois!!!

«Et tout ceci grâce à la forte appartenance de la province de Québec à notre pays, Le Canada.» >>François 1

– – – – – – –

Une forte appartenance ? De qu’ossé ? François 1 devrait préciser ce qu’est une « faible appartenance » pour qu’on comprenne la « forte appartenance ». C’est tiré par l’absurde.

« Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée », disait Musset.

Une femme est enceinte ou ne l’est pas.

Mais selon le raisonnement de François, le Québec n’ayant jamais signé la constitution de 1982, cela définit donc qu’il « appartient fortement » au Canada !

Amusant et ridicule.

@ Yvon Fleurent

Le taux de chômage a augmenté le mois dernier au Québec.

Tu peux essayer de faire du cherry picking autant que tu veux, les faits vont demeurer.

Si tu veux on pourrait comparer les taux depuis le début des années 80…

Voici qui remettra les pendules à l’heure: « À ceux qui n’en reviennent pas de la superbe performance économique du Québec, une analyse du Mouvement Desjardins publiée vendredi met les pendus à l’heure. Depuis un an, il s’est créé 46 900 emplois au Québec contre 160 200 en Ontario. Normal, me direz-vous, car la province voisine est plus populeuse et qu’elle a davantage de rattrapage à faire suite à la récession. Ce qui est troublant, c’est que près de 80 % des nouveaux emplois créés au Québec depuis un an l’ont été dans le secteur public, contre 12 % seulement en Ontario. »

Source: http://duhamel.argent.canoe.ca/non-classe/shell-la-regle-du-15/

@ Raymond Campagna:

Le peuple du Québec a clairement signifié qu’il voulait DEMEURER au sein de notre pays, Le Canada et ce, à deux (2) reprises!!! DEUX!!!

Si c’est pas une « forte appartenance » ça, je me demande ce que c’est?

À tel point que vos séparatistes ont fait disparaître L’ARTICLE PREMIER de leur programme pour pouvoir éventuellement leurrer les Québécois et usurper le pouvoir!

Le Bloc Québécois majoritairement élu au Québec rappelle sûrement cette appartenance très forte à ‘Tawa. MDR !!!

😉

@François 1: Forte appartenance?
Tout le monde voit bien que, si les Québécois ont voté NON deux fois, le pourcentage du OUI a fortement augmenté.
On entend toutes sortes d’excuses pour expliquer ce phénomène: question supposément pas claire, accusations de tromperies… Bien sûr, chaque côté accuse l’autre de tromperie, et faut être naïf pour croire que son côté est pur sur le plan des mensonges électoraux. Je note cependant une chose: Si vous étiez si convaincu que le Québec a une forte appartenance au Canada, vous ne vous sentiriez pas le besoin de le spécifier.
Et puis, on compare l’affluence de la St-Jean avec celle de la fête du Canada et on le voit à l’oeil nu, votre attachement profond. Vous ne servirez pas votre cause (et ne la rendrez pas plus attrayante) en prenant vos convictions pour des faits.

P.S.
« leurrer les Québécois et usurper le pouvoir! » Venant du côté du plan Nord qui est devenu une démarche après les élections, de l’abolition des listes d’attente qui se ralongent après les élections, des promesses de TGVs qui ne se feront jamais, de la caisse de dépôt qui n’a pas de pertes qui oups en avait, de l’abolition du no-fault qui ne sera pas aboli, du premier-ministre qui disait que Pauline Marois était irresponsable de parler de déficit en élection et qui a ramené le déficit sitôt élu, qui a pris le règlement du déséquilibre fiscal pour le passer en baisse d’impôts ce qui, incidemment, est LA cause de la grogne anti-Québec actuelle du Canada Anglais, je trouve qu’avant d’accuser le PQ de « leurrer les Québécois », vous devriez regarder dans votre cour.

@ Raymond Campagna:

ERREUR: Le bloc n’est pas « majoritairement » élu au Québec. Il y a systématiquement eu plus de votes CONTRE le bloc que pour eux!!!

« Le peuple du Québec a clairement signifié qu’il voulait DEMEURER au sein de notre pays, Le Canada et ce, à deux (2) reprises!!! DEUX!!! » (François 1)

50% plus quelque voix est très clair pour DEMEURER.

50% plus quelques voix est très nébuleux pour SORTIR.

Gros bon sens droiteux et libertarien. MDR!

« ERREUR: Le bloc n’est pas “majoritairement” élu au Québec. Il y a systématiquement eu plus de votes CONTRE le bloc que pour eux!!! »

Affirmation gratuite et peut-être mensongère, mais probablement qui dit que les Québécois ont votés contre le Bloc plutôt que pour un autre parti.

Pour eux, les gens ont certainement votés pour les libéraux et autres parti pour contester le Bloc, mais pas pour.

Les libéraliseux, les très con servateurs, et les libertariens droiteux sont totalement incapable de retenir l’info des deux côtés d’une médaille plus de dix secondes et ils considèrent qu’une femme peut être très enceinte ou très peu enceinte.

@Libertariens
Ironique de constater l’incohérent ATTACHEMENT de cetains Libertariens à un niveau de gouvernement SUPPLÉMENTAIRE (fédéral), eux qui sont anti-gouvernement!

Quand ils ont quitté le jupon de maman, si il l’ont fait, ont-ils tergiversé longtemps sur l’éventuelle perte de petits conforts qui s’en suivraient?

@Jean-François
Question de perception, si on se concentrait sur le taux d’emploi plutôt que le taux de chômage?
Et puis que veulent dire des chiffres de création d’emploi sans nuance. On ne s’excitera pas sur les emplois supplémentaires de 25H/sem. de chez Couche-tard, Wal-Mart, Dollarama ou les McDonald’s de ce monde que permet la croissance économique. On ne se désolera pas non plus des pertes de ce genre emploi.

@ Yvon Fleurent:

Le bloc est le seul parti séparatiste qui a l’inconséquence de se présenter aux élections fédérales; donc, on peut logiquement conclure que les gens qui ont voté pour les autres partis politiques (qui sont tous fédéralistes…) démontrent clairement qu’ils n’acceptent pas la séparation du Québec et qu’ils demontrent leur dissidence en votant CONTRE le bloc.

Pour ce qui est des résultats du dernier référendum qui remonte à plus de 15 ans (!), qu’il me suffise de vous souligner que votre propre Parti québécois a effacé l’article PREMIER de son programme (l’article premier bordel!!!), soit toute référence à un prochain référendum.

Peut-être voudriez-vous nous éclairer un peu plus sur ce mystère?

@ François Isabelle:

Je ne représente pas les Libertariens; que moi-même. Mais je partage beaucoup de leurs idées lucides et je préfère appuyer un gouvernement qui RÉDUIT son rôle et qui respecte ses budgets tout en réduisant sa dette plutôt qu’un gouvernement notoirement interventioniste qui perd le contrôle de ses dépenses tout en prétendant avoir les deux mains sur le volant.

@François 1er

« Je ne représente pas les Libertariens… »
Je n’avait pas nommé ton nom,
tu as porté le chapeau comme si il te faisait!

Pour citer David, tu fais donc du « cherry picking » dans les idées des Libertariens…

Éliminer un niveau de gouvernement n’est-ce pas RÉDUIRE son rôle? Ce que tu préfères, c’est ce que les souverainistes et les Bloquistes proposent.
Pourquoi leur casser du sucre sur le dos?