Chômage: le Québec remonte sur le podium

Nous interrompons le lancinant commentaire anti-modèle québécois des plumes économiques locales, comme souvent le vendredi, pour vous transmettre ce bref message d’intérêt public.

Commentateur de droite horrifié d'apprendre que le Québec est de retour sur le podium (Image suggérée par l'alertinternaute Audibert)

Après avoir quitté pendant quelques mois le podium du plus bas taux de chômage auprès de nos économies diversifiées de référence (Ontario-Canada-USA-UE), le Québec reprend le bronze.

Taux de chômage en mars 2012 :

Canada : 7,2%
Ontario : 7,4 %
Québec : 7,9 %
États-Unis : 8,2%
Union européenne : 10,2% (février)

Nous retournons maintenant à notre programme régulier.
Note en petits caractères :
Les billets du vendredi « Temps durs pour les détracteurs du modèle québécois » ne prétendent pas que tout est parfait au Québec, loin s’en faut. L’auteur a d’ailleurs proposé, dans ses ouvrages et sur ce blogue, des réformes nombreuses et importantes visant à surmonter plusieurs des importants défis auxquels le Québec est confronté. Cependant, la série permet de percer quelques trous dans le discours ambiant qui tend à noircir la situation globale du Québec qui, pourtant, affiche d’assez bons résultats comparativement aux autres sociétés semblables.

Laisser un commentaire

Et on exclu ici du podium MONTRÉAL la plus lancinante ville du Canada, avec plus de 9%. On pourrait faire tellement mieux, si on était plus responsable individuellement et tributaire de notre productivité en étant parti prenante des entreprises ou on travail. Coop de travail, et partenariat d,affaire. Il y aurait moins de gaspillage et plus de réinvestissement ici. TELLEMENT PLUS.
;-I
p.s. Merci d,avoir retiré le mot détracteur

Ce genre de billet facilite beaucoup la tâche de la droite quand vient le temps de discréditer Lisée. En plus ça discrédite les politiques socialistes d’Obama.

Imaginez un Québec indépendant avec un dollar a .85$US,notre vraie part de dette fédérale(16,5%$)tout nos impöts,plus de BS canadien(péréquation)
plus de gouvernement conservateur qui nous fait
honte à travers le monde.

Bonjour monsieur Lisée,

Vos textes et ceux de presque tous les séparatistes qui renchérissent à qui mieux mieux sur le contenu de vos billets, souffrent d’un très stérile biais anti-anglophone et anti-Canada qui ne font qu’attiser l’animosité du lecteur non-séparatiste envers les québécois francophones et font, par là, un tord considérable, pratiquement irréparable, à toute la population francophone du Québec.

Vos talents seraient beaucoup mieux utilisés, beaucoup moins destructeurs et beaucoup plus profitables, si vous concentriez vos efforts et incitiez vos émules à consacrer les leurs sur la promotion du coopératisme plutôt que de l’indépendantisme.

M. Lisée, on voit bien votre mauvaise foi. Tout pour bien faire paraître le Québec. Pour une fois que la droite se tait, voilà que vous la relancez !

voyons voir ces chiffres de plus près…

taux d’activité : encore en 7e place
taux de chômage : 6e place
taux d’emploi : 7e place

meilleure chance la prochaine fois. on est encore des cancres

Amusant, plus Obama veut transformer l’économie des USA à l’image de celle du Québec, plus les Américains sont dans la dèche…

@ andre grenier (# 3):

« Imaginez un Québec indépendant… » (sic)

Facile… Vous n’avez qu’à regarder ce qui se passe actuellement en Grèce!

« …avec un dollar a .85$US » (sic)

Êtes-vous en train de nous dire qu’une fois indépendant, vous conserveriez le dollar CANADIEN? Tout ça pour ça??? Et le passeport Canadien itou? Et les frontières Canadiennes? Et Postes Canada? Et les institutions Canadiennes? Etc…Canadien? Comme Parizeau a dû le promettre lors du dernier référendum histoire de ne pas perdre trop de votes?

Ça commence à ressembler à la boutade de Yvon Deshcamps au sujet d’un Québec « indépendant » dans un Canada fort et uni.

N’importe quoi!!!

On voit que vous êtes un politicien et non un analyste sérieux.

Ces billets sont ridicules. Ils apparaissent seulement quand le Québec est au moins en troisième place parmi votre échantillon choisit sur mesure de pays, provinces ou même l’union européenne.

Toute personne qui a suivi un cours de base d’économie au cégep devrait savoir que le chômage est une mesure trompeuse, car il diminue quand les personnes découragées cessent de chercher un emploi et tombent dans la population inactive.

Et que le Québec fasse mieux que l’Union européenne, c’est une victoire de la gauche selon vous? Quels pays européens font augmenter ce taux de chômage en ce moment? Ceux de droite ou ceux de gauche?

Je n’aurai plus jamais confiance en l’objectivité de quoi que ce soit que vous direz.

Evidemment quand les chiffres font paraître le gouvernement actuel comme il est réellement et que vous les publiez les fédéralistes pro-Charest s’en prennent au messager plutôt qu’au message.

Les » deux mains sur le volant » n’auront jamais été aussi inutiles depuis la honteuse majorité de ce gouvernement de pleutres obtenu par 30 % de la population .

Voyons un peu ! Harper au fédéral veux fouiller dans nos poches pour dépenser honteusement 25 millards de dollards dans l’achat de citrons nommés F 35 et Charest prendra 200 millions dans nos poches pour un amphithâtre a Québec dont un milliardaire occupera lui et sa futur équipe de hockey pour se remplir les poches et nos valeureux fédéralistes parlent de complot de la go-gauche du Plateau ! Je rêve ou quoi ?

@ Francois 1
Lorsque l’on analyse ce que l’on fait dans le Canada , il est facile de constater ce que l’on ferait comme pays souverain sans dépendances a la majorité nuisible de l’ouest du pays et que nous prendrions toutes nos décisions selon nos priorités …..Vos scénarios apocalyptiques sont risibles tel la Grèce dont presque personne ne paient de l’impôt ….
Vous êtes le digne remplacant de Chrétien qui disait que la piaste a Lévesque baisserait a $0.67 …… C’est ce qui est arrivé sous le règne Chrétien la piaste a $0.67 et le Québec faisait toujours partie du Canada ….. Alors vos peurs sont ridicules …..

Je suis tanné des statistiques de chômage !

Je veux des statistiques de notre dénatalité depuis 40 ans.

Plus Lisée fait du cherry picking avec son podium ridicule, plus il perd de la crédibilité…

Nous serions au lendemain d’un baby-boom, démographiquement. Surlendemain, peut-être. À l’aube ou au début d’un nouveau cycle politique dont on ne connaît pas la prochaine date d’élection et sur autre chose, notre hôte et Joseph Facal ne s’entendent pas comme larrons en foire, lisez après avoir invoqué Google La fonte des glaces, 15 juin 2011.

Mais ce n’est pas leur affaire, c’est celle de Jean Charest.

À vous de jouer, à vos ambitions personnelles ou patriotiques.

@françois 1er
À ce que je sache le dollar canadien est a parité
avec le US ,ce qui fait très mal à nos industries
celle de l’Ontario souffrent encore plus en passant.L’indépendance avec un dollar québécois à
85 cents US nous donnerais un avantage concurren-
tiel sur le ROC.

Il y a bien dans ce billet du cherry picking incompréhensible à nos libertareux payés: il ne mentionne pas systématiquement tout ce qui est négatif. Pourquoi alors, nos libertarien dretteux insistent-ils autant?
Leur objectif est transparent: si le Québec venait, par malheur, à se rendre compte qu’il compte sur une société prospère, alors tomberait le dernier rempart qui empêche les Québécois de quitter la fédération Canadienne puisque, rappelons-le, l’essentiel de l’argumentaire fédéraliste se résume à dire que nous sommes trop poches pour s’occuper de nos affaires. Juste ça.
D’ailleurs, on en a un bon indice avec les commentaires agressifs de nos dretteux (dont je soupçonne plusieurs d’être des pseudonymes de la rue séparatiste à Sherbrooke). Ça vous choque de savoir que notre taux de chômage n’est pas si mal? Bin non! Pourquoi ça le ferait?
Eux, ça les offusque au point ou le régiment se mobilise pour y aller de toutes les comparaisons catastrophistes qu’ils peuvent inventer. Et ne leur expliquez pas que la Grèce n’a pas d’actif comme le Québec, ou un concept de dette nette, ça ne rentre pas. Il ne FAUT PAS que le Québec se considère comme une société prospère, c’est vital.
Pourquoi l’économiste qu’ils citent le plus est-il Martin Coiteux, membre de l’idée fédérale? Pas un organisme neutre et objectif, mais un organisme chargé de faire la PROMOTION de l’unité Canadienne! Ils n’ont pas réussi à en dénicher UN crédible qui ne soit pas un militant lié aux intérêts fédéralistes?
En soi, ça démontre la faiblesse de leur position. Quand on cite Alain Dubuc, André Pratte et Martin Coiteux pour discréditer un éventuel Québec indépendant, ça revient à citer une infopub pour dire que le Shamwow est un bon produit.

En réalité le Québec n’est jamais tombé du podium. Le taux de chômage américain qui fait les manchettes n’est pas calculé comme au Canada. Il serait plus élevé s’il était calculé selon les définitions de Statistiques Canada.

« Ça vous choque de savoir que notre taux de chômage n’est pas si mal? »

1) on ne fait pas mieux qu’un milieu de classement
2) la population active basse induit en erreur

« Et ne leur expliquez pas que la Grèce n’a pas d’actif comme le Québec »

AUCUN étatiste ne veut vendre lesdits actifs, alors à quoi bon?

« Il ne FAUT PAS que le Québec se considère comme une société prospère, c’est vital. »

Nous sommes en queue de peloton pour à peu près tous les indicateurs économiques. On VEUT que le Québec prospère, mais le gouvernement l’en empêche

On devient comme dans Atlas Shrugged

Pour répondre à M. André Grenier.
Mais pourquoi s’arrêter à un dollars québécois à 0,85US? Pourquoi pas 0,75US$ ou même 0,65US$ comme dans le bon vieux temps. On aurait tout un avantage concurrentiel sur le ROC! En passant, dans quel monnaie se transige le pétrole? Ah oui, en dollars américain. Vous trouvez que l’essence ne coûte pas assez chère actuellement à près de 1,50$ le litre. Avec votre dollars québécois dévalué, cela sera 1,70$ ou près de 2,00$. Notre bel avantage concurrentiel va partir en fumée. Bonne idée!

@BobOScope
« Je veux des statistiques de notre dénatalité depuis 40 ans »

Vous en trouverez à l’institut de la statistique du Québec ici
L’indice synthétique de fécondité au Québec a atteint un sommet de 4,086 en 1957 pour tomber à un creux de 1,359 en 1987. Il a rebondi depuis et est estimé à 1,708 pour 2010, un peu mieux que la moyenne canadienne (Cf Statistiques Canada ici

@ andre grenier (# 15):

Vous voulez dire qu’à armes égales (parité du dollar), le Québec est iccapable de rivaliser avec les USA?

Pas fort votre Québec « indépendant »…

De plus, votre référence à la « piasse à Lévesque » (dollar québécois) fait partie du folklore populaire et plus personne de sérieux, incluant même les séparatistes les plus enragés! n’osent le mentionner histoire de ne pas se faire ridiculiser encore plus.

Pendant que nous sommes sur le sujet de l’économie, où en êtes-vous avec votre « Budget de l’an 1 »??? Encore à niaiser avec le puck?

@ François 1 #21

« où en êtes-vous avec votre “Budget de l’an 1″??? »

Étant donné que pour la Xième fois on vous répondra que Legault avait fait le budget de l’an 1… mais que pour la Xième fois vous ne serez pas capable de comprendre cette réponse.

… Allons y donc avec une nouvelle tentative » Où est donc le budget de l’an 1 des Dretteux? »

Allez-vous songer à engager Vincent Lacroix comme ministre des Finances? Il détestait lui aussi l’intervention de l’État! Vous partagez beaucoup de valeurs!

@lemoutongris:
“AUCUN étatiste ne veut vendre lesdits actifs, alors à quoi bon?”
Ok d’abord. T’as raison. Si j’ai une maison, la banque ne voudra pas que je l’hypothèque vu que je ne veux pas la vendre.
“la population active basse induit en erreur”
T’as raison. C’est mieux d’avoir un taux de chômage élevé avec une population active basse qu’un taux de chômage bas avec une population active basse.
“On VEUT que le Québec prospère, mais le gouvernement l’en empêche”
T’as raison. Je dois être mal tombé. Je n’ai lu AUCUN de vos posts qui aurait rapporté quelque chose de positif sur le Québec. Pas de compagnie privée Québécoise à vanter, pas d’idée Québécoise à vanter, pas de projet Québécois à vanter, pas de succès Québécois à vanter, rien. Je suis vraiment très très mal tombé.
J’aimerais bien vous manifester le même amour sans limite que celui que vous manifestez pour la société Québécoise mais il ne passerait pas la modération.

« Ok d’abord. T’as raison. Si j’ai une maison, la banque ne voudra pas que je l’hypothèque vu que je ne veux pas la vendre. »

je parlais du gouvernement. On dit que HQ, LQ et la SAQ sont des actifs, mais personne ne veut les vendre

« C’est mieux d’avoir un taux de chômage élevé avec une population active basse qu’un taux de chômage bas avec une population active basse. »

Ni l’un, ni l’autre. Dans les 2 cas, plusieurs personnes vivent aux crochets des travailleurs

« Je n’ai lu AUCUN de vos posts qui aurait rapporté quelque chose de positif sur le Québec »

Y a presque rien de bon à dire, c’est pas de ma faute.

« Pas de compagnie privée Québécoise à vanter, pas d’idée Québécoise à vanter, pas de projet Québécois à vanter, pas de succès Québécois à vanter, rien »

Des compagnies/artistes VRAIMENT privées ne sont pas nombreuses au Québec.

@lemoutongris

« Des compagnies/artistes VRAIMENT privées ne sont pas nombreuses au Québec. »

Bin sûr. Tu es même pas capable d’en nommer une!

« je parlais du gouvernement. On dit que HQ, LQ et la SAQ sont des actifs, mais personne ne veut les vendre »

Tu parlais de la dette. Un gars qui a une maison peut emprunter plus qu’un gars qui n’en a pas. Idem pour un gouvernement qui a des actifs comparativement à un qui n’en a pas.

« Y a presque rien de bon à dire, c’est pas de ma faute. »

Lis. Renseigne-toi. Ça va venir.

Pour le reste, en ce qui me concerne, j’ai terminé là-dessus.

« Lis. Renseigne-toi. Ça va venir. »

on est en fond de classement d’à peu près tous les indicateurs économiques*, on est les plus taxés au Canada, et probablement de l’Amérique du Nord*, notre dette (brute, publique) est gargantuesque, nous avons le plus faible taux d’entrepreneurs au Canada… Tout va très bien, madame la marquise

* au nord du Mexique

« Tu parlais de la dette. Un gars qui a une maison peut emprunter plus qu’un gars qui n’en a pas. Idem pour un gouvernement qui a des actifs comparativement à un qui n’en a pas. »

ça revient à mon point : puisque personne ne veut les vendre, à quoi bon?

« Bin sûr. Tu es même pas capable d’en nommer une! »

c’est justement mon point

« Ok d’abord. T’as raison. Si j’ai une maison, la banque ne voudra pas que je l’hypothèque vu que je ne veux pas la vendre. »-Jean-François Trottier

La dette nette est non pertinente lorsqu’il s’agit de determiner les consequences de l’endettement d’un pays.

On paye les interets sur la dette brute. Premiere consequence d’une dette elevée. On Quebec, l’equivalent de ce qu’on paye en education.

Deuxiement, il faudra un jour la rembourser. Et c’est la dette brute qu’on rembourse.

La question ici n’est pas de savoir si on refuserait de nous preter, mais plutot de savoir si on a les moyens!

Bien sur qu’on nous pretera, nous avons des actifs…mais la vraie question est:

Seriez-vous pret a vendre HQ pour rembourser notredette parce que vous ne pouvez plus acquiter des interets?

Si vous ne saisissez toujours pas, vous saisirez bientot, lorsque les taux se metteront a remonter…

Le concept de la dette nette est utilisé a toute les sauces pour minimiser l’endettement du Quebec. Bref, pour deresponsabiliser les gens.

La methode Grec quoi!

Mais, c’est quoi ce délire ?

Groupe Jean Coutu
Couche-Tard
Desjardins
Metro, sans accent
Quebecor, pas sûr que ça prend des accents
Cirque du soleil
Lafleur

Et j’en passe dont SNC-Lavalin et Power Corp. pour des raisons éthiques.

Bienvenu, lemoutongris, dans le monde des grands !

@Constantinople:

« La dette nette est non pertinente lorsqu’il s’agit de determiner les consequences de l’endettement d’un pays. »

Faux. Ce qui compte, c’est la capacité de rembourser. C’est pour ça qu’on compte l’actif. La Grèce est dans la dèche parce qu’elle n’a pas la capacité de rembourser. Elle saute même des paiements! Ce n’est même pas proche d’être arrivé au Québec.
« Seriez-vous pret a vendre HQ pour rembourser notre dette parce que vous ne pouvez plus acquitter des intérêts? »
Si on était incapable de rembourser, les banques EXIGERAIENT qu’on vende des actifs. Pourquoi tu penses qu’elles regardent ce que les emprunteurs possèdent, qu’ils aient l’intention de vendre leurs actifs ou non? Elles ne demandent pas si tu veux bien vendre, elles ***SAISISSENT***.
Pour des libertariens, mesemble que vous refaites le capitalisme d’une drôle de façon quand il ne fait pas votre affaire: on compte pas la dette quand on veut pas, on raye des actifs…
Partez-vous pas en affaires, l’AMF va vous tomber dessus.

@ Jean-François Trottier (# 24):

« Un gars qui a une maison peut emprunter plus qu’un gars qui n’en a pas. » (sic)

Et c’est exactement le piège dans lequel des millions d’américains sont tombés avec les résultats désastreux que l’ont connaît.

La valeur d’un actif est très…très volatil Monsieur Trottier et si celle-ci diminue notablement, le prêteur rappelle son prêt immédiatement.

Idem pour un gouvernement qui emprunte à go-go et dont les actifs peuvent être fragiles car s’il en vient à devoir utiliser ces actifs pour payer sa dette, il devra les vendre dans un atmosphère comparable à une vente à l’encan. Z’imaginez le topo?

De plus, pourquoi absolument emprunter?

Pourquoi ne pas plutôt attendre d’avoir gagné l’argent AVANT de le dépenser comme le faisaient nos aïeuls?

Trop simple?

Ça nous permettrait de mieux penser et mieux planifier nos achats non?

@ S_M (#9):

« Je n’aurai plus jamais confiance en l’objectivité de quoi que ce soit que vous direz. » (sic)

Et vous avez absolument raison!

Monsieur Lisée dirige maintenant une nouvelle gogosse sur la souveraineté et il doit faire du « cherry picking » pour mieux faire paraître le Québec que la réalité et l’honnêteté intellectuelle ne l’imposent.

En être réduit à devoir gratter les misérables fonds de tiroirs comme il le fait en dit long sur le degré de désespoir des séparatistes.

@ normand carrier (# 11):

…et pourtant, dans votre Québec indépendant et idyllique, on attend toujours depuis des lustres la mise à jour votre « Budget de l’An 1″…

Me demande bien pourquoi…

« Groupe Jean Coutu
Couche-Tard
Desjardins
Metro, sans accent
Quebecor, pas sûr que ça prend des accents
Cirque du soleil
Lafleur »

OK pour Desjardins, et même Bombardier, qui ont commencé avant le gouvernemaman.

mais pour les autres : ils n’ont reçu AUCUNE aide publique?

@François 1:

Je ne sais pas comment dire ça d’une façon gentille et agréable… Un barrage hydroélectrique est un actif VOLATIL? La seule raison de pondre une ineptie semblable est que ça fait pas votre affaire!
Pourquoi emprunter! Mais comment as-tu acheté ton char, ta maison? Pas d’hypothèque, de prêt automobile? Ou peut-être est-ce que papa a tout payé et tu n’as aucune idée comment? Je me demande sincèrement l’expérience de la vie que peut avoir mon interlocuteur!
Pour ce qui est de la vie simple de tes aïeux: des prêteurs qui mettaient des gens à la rue s’ils ne payaient pas, ça existait. Ils extorquaient les gens de leur village en profitant de leur ignorance. Séraphin, c’était basé sur quelque chose, que ça te plaise ou non. C’est ça que tu trouves « simple »?
Méchant conte de fée.

@ Jean-François Trottier

« Mais comment as-tu acheté ton char, ta maison? Pas d’hypothèque, de prêt automobile? Ou peut-être est-ce que papa a tout payé et tu n’as aucune idée comment? »

Quand on lit les libertariens ils sont contre le crédit. Ils nous parlent plutôt d’économiser pour prêter à bon taux d’intérêt aux gens à qui ils disent qu’une dette est une catastrophe. Quand vient le temps d’acheter un char, ils prennent le taxi, font du pouce ou prennent les transport en commun qu’ils pourfendent le tout pour économiser pendant 5 ou 6 ans pour payer le traîneau. Par la suite, 6 ans plus tard, quand vient le temps d’acheter une maison, ils économisent pendant 30 ans pour payer leur maison cash. Bien sûr pendant tout ce temps ils demeurent chez leur parents pour sauver le loyer et la nourriture d’autres restent à quatre dans le même logement.

J’espère que vous ne pensiez pas que vous exagériez, ce que je viens de vous décrire est basé sur des faits réels dont un est libertarien un ans à 23 ans et une autre de la petite droite à 30 ans.

Bien sûr que Séraphin, c’était basé sur quelque chose, et ce n’est pas lui qui a développé son village. C’était un méchant parasite qui s’opposait à tout et les libertariens rêvent de cette époque sans en connaître les conséquences.

@Youlle:

Je pensais sincèrement caricaturer. J’ose croire que ce sont des exceptions mais… C’est terrible, mais je les crois assez euh… spéciaux pour vivre comme ça! En tout cas, ils peuvent bien vivre à 5 dans une cabane, ils ont tous les mêmes arguments!
Pour Séraphin, mes parents m’ont raconté des histoires de gens qui perdaient leur maison parce que le prêteur arrivait à l’improviste et exigeait d’être remboursé sur le champ. Alors votre comparaison du parasite, je suis tout à fait d’accord.

PS:
À propos de tes amis libertariens…
Toi, le « gauchiste étatiste », est-ce que tu es le premier qu’ils appellent quand ils ont besoin d’un lift?

« Quand on lit les libertariens ils sont contre le crédit. »

On est contre le crédit facile. C’est ÇA qui cause les cycles économiques

@ Jean-François Trottier

« Pour Séraphin, mes parents m’ont raconté des histoires de gens qui perdaient leur maison parce que le prêteur arrivait à l’improviste et exigeait d’être remboursé sur le champ. »

Sa existe encore et beaucoup plus que vous le croyez. J’en connais plusieurs, voulez-vous que je vous en présente?
Une de leurs paroles: « Attention, moi quand sa ne fait pas je ramasse ».

Je dois vous dire qu’il y en a qui se sont essayé avec moi dès mes 22 ans.
———-

« À propos de tes amis libertariens…
Toi, le “gauchiste étatiste”, est-ce que tu es le premier qu’ils appellent quand ils ont besoin d’un lift? »

Encore là ce n’est pas nouveau. J’en connais une, elle à environ 78 ans et elle travaillait « à shop », elle n’est pas libertarienne, mais dretteuse admiratrice des anglas, malgré que sa se ressemble et souvent et elle dit: « Moi dans ma vie j’ai fait attention à ne pas dépenser. Sa s’achète un gros char pis sa fait des payements aux dessus de leurs moyens ». Cette chère dame dretteuse, je l’ai souvent vu téter trois de mes tantes avec acharnement pour avoir un pouce pour aller faire ses petits achats. De plus cette Séraphine est déjà venu se servir de belles tomates dans mon jardin pendant mon absence sous prétexte que ma tante se servait, mais elle, elle avait ma permission. Le plus cocasse, est que c’est ma tante qui s’est prendre par la police. Quand l’autre dretteuse profonde à entendu parler de police, elle a quitté mon jardin. Cette célibataire a fait une vie misérable sans s’en apercevoir, mais il lui reste ses petites économies qu’elle ne touchera jamais.

Ce sont tous ces petits et petites personnes parasites qui pourfendent le Québec et ses francophones et qui se disent responsables. La presque totalité ont un petit job, rêvent de la grosse sans taxes et sont des thuriféraires des iedm et cie qui les font rêver. On a qu’à leur regarder les ongles pour constater que ce sont eux qui faisant de la projection grattent les fonds de tiroirs plutôt que JF Lisée.

Ce sont ces genres de personnages qui sont les détracteurs de ce que les Québécois ont réalisé depuis 50 ans alors qu’ils n’étaient presque rien, il y a 60 ans. 50 ans pour une société, un pays, c’est court, très court.

« On est contre le crédit facile. C’est ÇA qui cause les cycles économiques »

Hé bien, un libertarien interventionniste étatique.

« Hé bien, un libertarien interventionniste étatique. »

?? Tu comprends vraiment rien de rien.

Le crédit facile, c’est quand une banque centrale baisse artificiellement les taux d’intérêt (comme présentement). C’est la cause de TOUTES les crises économiques.

@
« ?? Tu comprends vraiment rien de rien. »

Quel savoir vivre que cette phrase.

« Le crédit facile, c’est quand une banque centrale baisse artificiellement les taux d’intérêt (comme présentement). C’est la cause de TOUTES les crises économiques. »

Complètement faux. Mêmes les intervenants qui ont causé la crise actuelle disent le contraire.

Les banques centrales n’y sont pour pas grand chose pour cette crise. Ce ne sont que les libertariens, les dretteux et ceux qui ont causé la crise qui disent que le gouvernement l’a causé et jamais avec preuves ou chiffres jamais. ce sont des oui dire.

Le crédit facile c’est quand une institution financière vous OFFRE du crédit pré-autorisé à 21% quand vous êtes endetté jusqu’au cou. C’est très loin très loin du taux officiel de la Banque du Canada 1,25% d’aujourd’hui. C’est la preuve que les taux d’intérêts très très élevés n’empêchent pas les gens de s’endetter.

Ce sont les libertariens qui ne connaissent rien à l’économie. Ils se contentent de répéter tous les jours ce qu’ils entendent de ceux qui veulent leur argent.

« Les banques centrales n’y sont pour pas grand chose pour cette crise. Ce ne sont que les libertariens, les dretteux et ceux qui ont causé la crise qui disent que le gouvernement l’a causé »

Alors pourquoi les économistes autrichiens ont vu voir venir cette crise depuis 2003?

« et jamais avec preuves ou chiffres jamais. »

Correction : TU n’acceptes pas les chiffres et preuves

« C’est très loin très loin du taux officiel de la Banque du Canada 1,25% d’aujourd’hui. »

Il est là le problème. La banque centrale prête aux banques à des taux ridiculement bas, ce qui encourage ces mêmes banques à prêter à des taux tout aussi ridiculement bas, ce qui rend des projets non rentables rentables. Une fois que les taux d’intérêts remontent, ces projets s’effondrent et la crise s’en suit

» Ils se contentent de répéter tous les jours ce qu’ils entendent de ceux qui veulent leur argent. »

ABSOLUMENT PERSONNE sur ce site n’a offert de contre-argument valide pour expliquer la crise actuelle

@ Youlle

Les banque centrale n’ont rien à voir avec le crédit?

Très bien, réponds à cette question: pourquoi les banques centrale diminuent leur taux d’intérêt ?

P.S.:

Le Fonds monétaire international a prié mercredi les États-Unis d’entreprendre enfin, quatre ans après l’éclatement de la crise des «subprimes», la réforme d’un marché immobilier qu’il a désigné comme le modèle à ne pas suivre.

«Le système de financement de l’immobilier des États-Unis est original à de nombreux égards. Une refondation d’aspects importants de ce système est nécessaire», a affirmé l’institution dans un chapitre de son «Rapport sur la stabilité financière dans le monde» semestriel.

Ce chapitre établit une comparaison entre les modèles de financement du logement dans 33 pays. Elle est peu flatteuse pour les États-Unis, qui subventionnent généreusement les acheteurs d’un logement, mais régulent mal les prêteurs, maintiennent des mécanismes de financement opaques, et ont un marché immobilier difficile d’accès aujourd’hui pour les ménages défavorisés.

D’après un indice élaboré par les économistes du Fonds, les États-Unis sont parmi les pays qui interviennent le plus sur leur marché immobilier. Ils sont seulement devancés par le Brésil et quatre pays asiatiques traditionnellement interventionnistes dans l’économie (Singapour, Thaïlande, Inde et Indonésie).

Le Fonds soutient le démantèlement progressif des deux géants du refinancement des prêts hypothécaires, Fannie Mae et Freddie Mac. Mais il déplore l’unanimité de la classe politique en faveur de la déductibilité fiscale des intérêts d’emprunts immobiliers.

http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/economie/immobilier/201104/06/01-4387138-le-fmi-prie-les-etats-unis-de-retaper-enfin-leur-marche-immobilier.php

@ David

Encore une affaire sans rapport.

Ta référence n’a rien à voir avec la banque centrale.

Cet article du fond recommande une refonte de la réglementation pour une RÉGULATION STRICTE. Cela veut dire réglementer ou « reréglementer » contrairement aux désirs de libertariens. C’est bien écrit par le FMI.

« Le FMI a conseillé d’imiter les «meilleures pratiques» en place ailleurs: une régulation stricte des prêteurs immobiliers et une intervention publique plus transparente et plus orientée vers les ménages défavorisés. » (La Presse)

Autrement dit imiter, se rapprocher du Québec et du Canada.

De plus ce n’est pas la banque centrale ni le gouvernement qui dicte le taux d’intérêt des cartes de crédit qui aux USA, ont mise les banques dans le trouble en n’en donnant à qui mieux mieux de la même façon que l’immobilier. Le Groupe City à du se débarrasser de ses cartes au Canada en vendant à CIBC.
+++++++

« Très bien, réponds à cette question: pourquoi les banques centrale diminuent leur taux d’intérêt ? »
Parce que selon leur politique il n’y a pas assez d’inflation.
+++++++++++++++++++++++

Quant a vous lemoutongris votre #42 est un ramassis de fausseté. Les banques prêtent l’argent de leur client, pas celle du gouvernent.

« Alors pourquoi les économistes autrichiens ont vu voir venir cette crise depuis 2003? »

Pourquoi les plus grandes banques des USA ne l’auraient pas vu venir? Évidemment pour les libertariens ces banques américaines sont des ti-counes à côté des Autrichiens.

Alors pourquoi je l’ai annoncée sur le blogue à Duhamel en 2007?

Pourquoi un de mes amis en Floride le savait en 2005?

Parce que c’était facile à prédire à la vue des banques et AUTRES institutions financières que les banques(non régulées) faisaient des prêts non solvables. Quand cet ami entrepreneur vendait une maison à une personne qui ne pouvait pas se la payer et que sa passait, il se posait des questions et savait que sa ne pouvait pas durer.

Il a alors mis sur les tablettes un projet en développement.

Alors M. David et lemoutongris, si vous avez quelques dizaines de millions de dollars à investir au pays de la liberté, je pourrais vous donner des références pour acheter ce projet dont les rues, les égouts et l’aqueduc ainsi que toutes les barrières d’entrée sont construites.

Ainsi vous pourriez aider les États Unis à avoir un meilleur taux de chômage que le Québec.

FIN!

@ Youlle

La réglementation des entité gouvernementale, Fannie et Freddie, ce que le GOP demande depuis le début des année 2000.

Pour ce qui est de la Banque du Canada, pourquoi en diminuant ses taux, on fait augmenté l’inflation ?

» que les banques(non régulées) »

Si on exclut la Fed, CRA, Mae/Mac, Fair Lending Act…

» Les banques prêtent l’argent de leur client, pas celle du gouvernent »

quand la Fed baisse artificiellement les taux d’intérêt, la masse monétaire augmente beaucoup, ce qui amèbe plus d’argent dans le système

Bref, tu de défiles et tu es incapable de faire face à la vérité : la crise de 2008 en est une de l’interventionnisme

au fait tu n’as pas répondu à ma question : pourquoi seuls les économistes autrichiens ont vu venir cette crise?

Les plus populaires