Chômage: Québec médaille d’argent

Nous interrompons (pour un dix-neuvième mois consécutif) le lancinant commentaire anti-modèle québécois des plumes économiques locales pour vous transmettre ce bref message d’intérêt public.

Commentateur de droite apprenant que le taux de chômage est moins élevé au Québec
Commentateur de droite apprenant que le chômage est toujours moins élevé au Québec qu'en Ontario.

Taux de chômage en avril 2011 :

L’écart se resserre, mais le Québec toujours médaille d’argent dans notre palmarès.

Canada : 7,6 %
Québec  : 7,8%
Ontario : 7,9 %
États-Unis : 9,0%
Union européenne : 9,5% (mars)

Nous retournons maintenant à notre programme régulier.

Note en petits caractères :

Les billets du vendredi « Temps durs pour les détracteurs du modèle québécois » ne prétendent pas que tout est parfait au Québec, loin s’en faut. L’auteur a d’ailleurs proposé, dans ses ouvrages et sur ce blogue, des réformes nombreuses et importantes visant à surmonter plusieurs des importants défis auxquels le Québec est confronté. Cependant, la série permet de percer quelques trous dans le discours ambiant qui tend à noircir la situation globale du Québec qui, pourtant, affiche d’assez bons résultats comparativement aux autres sociétés semblables.
Les commentaires sont fermés.

Et comment se compare-t-on aux provinces performantes comme l’Alberta et la Saskatchewan? Comment se compare-t-on aux États moins interventionnistes comme le Dakota du Nord?

Facile d’avoir un taux de chomage très bas quand c’est en endettant toujours de plus en plus la province que tu stimule artiicielement l’économie, aussi il y a beaucoup plus de personne qui travaille pour le gouvernement au Québec, donc encore des emplois qui ne créé aucune richesses, mais qui les dilapides… La bulle vas eclater dans moin de 5 ans.

Wow Monsieur Lisée depuis la dispariation du Bloc Québécois depuis quelque jours vous faite autant pitié qu’eux a essayé de faire croire au gens un paquet de chose hors contexte, comme votre article d’hier dans le Gardian sur Harper…

Ici M. Lisée, j’ai un petit problème de logique comptable.

Je comprends que le Québec à 7,8% a encore un taux de chômage moins élevé que l’Ontario à 7,9%, soit ce que vous voulez démontrer.

Cependant, la question que je me pose est à savoir que si vous attribuez la médaille d’argent, donc la seconde place au Québec, parce que vous affichez un taux de chômage de 7,6% pour l’ensemble du Canada, cela veut dire qu’il y a des provinces où le taux de chômage se situe au-dessous de ce 7,6% afin d’équilibrer cette moyenne nationale?

Ça prend pas un cours universitaire en mathématique statistique pour comprendre que si l’ensemble du Canada est à 7,6% et que deux de ses composantes (Québec et Ontario) se situent au-dessus de ce taux, il se doit d’y avoir des provinces qui se situent sous ce taux de 7,6% afin de constituer cette moyenne.

Donc, quelles sont les provinces où les taux de chômage se situent sous cette barre de 7,6%?

Le Québec perdrait-il sa médaille d’argent au sein de l’ensemble canadien?

Tout n’est qu’une question de la manière dont sont présentés les chiffres et la perception que nous avons de cette réalité!

Ceci dit, bien content de vous retrouvez dans cet habituel rendez-vous du vendredi que j’attends toujours avec autant d’impatience.

Essayez d’imaginer ce que ce serait si l’industrie manufacturière québécoise n’avait pas été décimée par la hausse du dollar canadien.

Le Québec a trouvé la bonne technique, de plus petits salaires en moyenne ($784 au QC vs env. $874 ROC) permet d’engager plus de monde et de garder les emplois ici.
http://www40.statcan.ca/l02/cst01/labr79-fra.htm
(Il faut retirer le Québec de la moyenne Canadienne. Si on fait 23% des travailleurs, ça veut dire (853.19-783.99*.23)/(1-.23) = $874)

Et l’État ne fait pas de mises à pied quand ses finances vont mal. C’est merveilleux! Vendu!

Vous êtes sérieux? Avoir un taux de chômage au-dessus de la moyenne canadienne nous donne une médaille d’argent?

Une chance que les podiums olympiques ne fonctionnent pas comme ça!

Me revoici M. Lisée,

Je les ai trouvé et il y en a trois (Saskatchewan, Manitoba et Alberta). Donc, le Québec est quatrième dans l’ensemble canadien.

Taux de chômage en avril par province, en % (mois précédent)

* Terre-Neuve-et-Labrador : 11,1 (12,4)
* Île-du-Prince-Édouard : 11,2 (11,2)
* Nouvelle-Écosse : 9,2 (9,0)
* Nouveau-Brunswick : 10,0 (9,6)
* Québec : 7,8 (7,7)
* Ontario : 7,9 (8,1)
* Manitoba : 5,2 (5,5)
* Saskatchewan : 5,0 (5,2)
* Alberta : 5,9 (5,7)
* Colombie-Britannique : 7,9 (8,1)

Bingo!

Une médaille d’argent quand on sait qu’au Canada seulement le Manitoba, la Saskatchewan et l’Alberta ont un taux de chômage plus bas.

Et là je ne compte même pas les états américains ou des juridictions régionales en Europe qui font aussi mieux que le Québec.

Mais pour un gauchiste, c’est bon pour une médaille d’argent.

Ça fait peur quand on sait que des personnes capables d’affirmer de pareilles énormités ont déjà conseillé des Premiers Ministres… En même temps ça explique en partie pourquoi on est dans la dèche.

P.-S. L’Alberta a un meilleure taux de chômage que le Québec pour un 291e mois consécutif.

En Avril, le chômage en Ontario: -0.2 pour s’établir à 7,9%. Au Québec: +0,1 pour s’établir à 7,8%.

Avez-vous lu cette semaine que les propriétaires de maison en Alberta sont deux fois plus enclins que la moyenne des Canadiens des autres provinces à ne pas rencontrer leur paiement hypothécaire mensuel?

http://www.theglobeandmail.com/report-on-business/albertas-delinquent-homeowners-lead-the-pack/article2010293/

Selon Genworth MI Canada Inc., le taux de (délinquences?)en mars en Alberta est de 0,59 % , 0,18 % en Ontario, 0,31 per cent en C-B, pour un taux national de 0,27 %. On ne mentionned pas le taux au Québec.

Aux USA, c’est 8 % !!!!

Le Dakota du Nord compte 672 000 habitants, soit moins de 2 fois Laval. Voici d’ailleurs ce qu’en dit Wikipédia:
« Le Dakota du Nord est l’un des États les moins peuplés du pays. Seuls le Vermont et le Wyoming sont moins peuplés. C’est aussi un État où la densité de population est très faible. Les rares centres urbains sont disséminés le long des rivières parcourant la région.
(…)
Depuis les années 1990, le Dakota du Nord connaît un déclin de population, particulièrement parmi les jeunes diplômés du supérieur qui ne trouvent pas de postes qualifiés dans l’État. »

Vous avez compris, bande de socialistes? Le Dakota du nord: un modèle à suivre.

Plus sérieusement: il y a des raisons pour expliquer les taux de chômage qui n’ont rien à voir avec le modèle économique ou politique. Si tu as du pétrole, tu peux avoir une monarchie et être riche. La richesse de l’Alberta ne prouve pas que la droite administre mieux que la gauche, seulement qu’elle l’a plus facile.

C’est bien les Québécois, toujours en train de chiâler au lieu de travailler à améliorer le Québec ! Incroyable qu’on soit presqu’aussi performant que les autres, avec tout le temps qu’on prend à chiâler. Oups, c’est-tu ce que je suis en train de faire ??

Félicitation M. Lisée de prendre quelques minutes chaque semaine pour trouver quelque chose à dire. Quant aux droitistes défaitistes alarmistes jamais contents, qu’ils aillent faire un tour en Alberta et aux USA voir comment ça se passe vraiment, ils verront qu’on est drôlement bien au Québec…

Il me semble que c’est clair: 2e place dans un palmares de 5 entités: Canada, Québec, Ontario, USA, UE. M. Lisée ne prétend pas que le Québec soit deuxieme dans l’ensemble des provinces canadiennes!

Solution:si le Québec se sépare et on adopte le dollar US comme le prône M. Lisée, on aura médaille d’or.

Cette médaille nous est tout-à-fait méritée lorsqu’on sait que les trois provinces en avant de nous sont celles qui ont une économie dopée au pétrole

Content de voir en commentaires plusieurs personnes allumés qui ne sont pas dupes et qui questionnent un peu ces statistiques présentées de façon si démagogique que ça en est risible.

On me paierait le double que je ne bougerais pas du Québec.

Moi la télé américaine…

Le chômage a monté pour le 5e mois d’affilé à Québec. On est rendu à 6,8%
Ca va mal? Pantoute. C’est juste que la ville attire beaucoup de nouveaux habitants.
16,000 dans les derniers mois. De plus en plus d’immigrants aussi

Encore une fois, montrer nous les chiffres des 30 dernieres annees du Quebec vs le ROC.
Vous ne le faites pas hein?
Vous etes malhonnete. Montrer ces chiffres demontrerait l echec de modele quebecois et CA vous ne voulez surtout pas l admettre

Toujours amusant de lire les litanies mensuelles de frustration des dogmatistes dretteux et autres rêveurs libertariens.

Hihihi.

@lemoutongris
Je ne comprends pas l’idée de comparer le Québec a des province pétrolières aussi qu’à un état de fermier qui est pauvre en industrie et stagnante qu’est le Dakota du Nord donc il y a moins de population aujourd’hui que dans les années 30!

@Test
C’est que le Québec est dans les plus faibles déficits depuis 2008 dans tout le monde occidental!

@SensCommunRugueux
On peut simplement dire que le Québec est près de la moyenne canadienne.

@David
Évidemment, à 9% de chômage aux États-Unis (lorsqu’on est habitué à deux fois moins) les petits états agricoles américains doivent faire leur large part pour baisser la moyenne nationale. En fait, ils sont fidèles à eux-mêmes et étant au beau fixe malgré la crise…

@ Simon Charest

Ton argument sur le pétrole c’est comme si on donnait la coupe Stanley a une équipe sous prétexte que si elle aurait de meilleurs joueurs elle aurait pu gagner…

« Je ne comprends pas l’idée de comparer le Québec a des province pétrolières aussi qu’à un état de fermier qui est pauvre en industrie et stagnante qu’est le Dakota du Nord donc il y a moins de population aujourd’hui que dans les années 30! »

1) Nous avons plus de ressources que tout l’OUest réuni. Mais on est trop incompétent pour les exploiter comme du monde
2) Le Dakota du Nord a un chômage à 3,5 %, les salaires sont en hausse constante…

@ rod

« La ville de Québec a attiré seulement 17 934 nouveaux résidants, ce qui porte le solde migratoire dans le côté négatif pour la première fois en 10 ans, dit M. Jean-François Lachance, auteur de l’étude à l’Institut de la statistique du Québec. La population de la ville de Québec a donc fléchi de 299 citoyens pendant la période en question. »

http://lejournaldequebec.canoe.ca/journaldequebec/actualites/quebec/archives/2011/01/20110125-193805.html

🙂

@zenobias :
mai 6, 2011 à 20:04
– – – – – – – – – – – – –

Montrez-les ces chiffres détaillés par province puisque vous les avez !

Sinon, vous dites n’importe quoi.

Il y a trois ans David n’arrêtait pas de nous venter les USA 300 000 000 d’habitants à chaque billet qui naissait et à chaque phrase qu’il écrivait pour dénigrer le Québec.

Aujourd’hui vous rabattez sur l’Alberta 3 500 000 d’habitant. David vos arguments se dégonflent.

Voici la ville la plu riche de l’Alberta, riche de misère avec ses gros salaires et ses terrains de camping à 950$:

http://www.radio-canada.ca/actualite/v2/enjeux/niveau2_8001.shtml

@zenobias :
mai 8, 2011 à 13:44

Où est la comparaison sur trente ans entre le Nouveau-Brunswick dans le lien propagandiste édulcoré que vous nous avez donné ?

Donnez-les dans un tableau clair !

Pas en nous renvoyant à un texte biaisé de propagande dogmatiste.

Soyez sérieux, que diable !

@ Youlle

Si c’est la misère en Alberta, alors je propose que le Québec envoir de la péréquation dans cette province 😀

Maudit que c’est facile de débattre avec des gauchites…

« Si c’est la misère en Alberta, alors je propose que le Québec envoir de la péréquation dans cette province »

Avec cet écrit il est facile de comprendre qu’il y en a qui ne sont pas capable de lire la réalité de ce qui les entoure.

C’est typique des fédéralistes libertariens.

@#27Raymond Campagna
Bravo, encore des insultes de la gauche!
Par ailleur, je n ai assez de vos insultes.

Je n ai jamais parle du detail de chaque province, j ai toujours dis que le quebec se comparait mal au ROC depuis 30 ans.

Quand a votre jugement sur les donnees, on peut s en passer, les donnees presente dans le tableau sont credibles avec source a l appuie.
(institut de la statistique du Quebec)

Comme d habitude, la gauche devant des chiffres indeniables, se contente d insulter et de rendre des jugements mal places.
La gauche a des emotions, la droite reflechie!
VOUS, soyez serieux que diable!

@zenobias

D’abord, il n’y a pas de statistiques sur 30 ans comme vous l’aviez naïvement affirmé.

Ensuite, vous vous gaussez de dire que le ROC a fait mieux que le Québec.Mais, il y a de 1990 à 2010, quatre provinces qui font pire que le Québec.

C’est sûrement la preuve, pour raisonner comme un dretteux, que le modèle de ces provinces fonctionne encore moins bien que le modèele québécois.

Allez consulter attentivement les tableaux du gouvernement du Québec.

Et non vous contenter émotivement du dogme biaisé qu’en présente le converti libertarien.

Bonne consultation.

@campagna
Me semble que c est clair : Depuis 30 ans le Quebec se compare DESAVANTAGEUSEMENT versus la moyenne du reste du Canada.
La MOYENNE du reste du Canada fait mieux que le Quebec c est pas dur a comprendre ca.
A moins que l on soit entete a refuser de voir la verite en face.

@zenobias

Vous confirmez les nuances que j’apportais à votre affirmation généraliste.

@zenobias

Dit autrement : Cinq provinces sur dix sont en bas de la moyenne.

La moitié du Canada donc est poche.

Voilà.

Les plus populaires