Combien vaut la biodiversité ?

Est-il possible de donner une valeur au chant des oiseaux ? Oui, on peut d’ailleurs évaluer la totalité de la biodiversité. C’est ce que m’a expliqué à Planète Terre, Jean-Pierre Reveret, professeur au département de stratégie, responsabilité sociale et environnementale l’Université du Québec à Montréal.

Pendant les vacances, je vous propose des entrevues de Planète Terre, toujours actuelles, et qui vous ont peut-être échappé.

 

Un paysage, combien ?
Laisser un commentaire

Donner une valeur à la nature. Tenter de définir ( d’établir) le plus précisément possible, la valeur de notre environnement.

Là on parle.

On pourra donc ultérieurement faire des analyses avantages-coûts ( incluant les internalités et externalités) plus représentatives de la situation réelle.

L’on pourra mieux évaluer l’évolution réelle de l’être humain et de son environnement.

Vous êtes capable de recevoir la fréquence de vie d’un arbre. vous n’avez qu’à l’entourer de vos bras et l’écouter. Il vous donnera sa fréquence. Les arbres veulent vous parler mais ils souffrent énormément. Ils ne sont pas attaqués par une bébites mais par les éléments dont les sels de baryum des chemtrails…

on se doit de nourrir les oiseaux pour ne jamais avoir besoin de manquer de nouriture pour évoluer, c’est une vielle croyance. Les oiseaux ont aussi besoin de votre contribution. autant qu’il y a des oiseaux nous sommes en relative sécutité LOL car ils sont eux aussi
fragiles …Votre contribution a une importance !

@ Erkoréca

Vous êtes pas sérieux, j’espère ! Je sais que la vie est déjà comptabilisée par ceux qui ont perdu leur äme ?

Je paraphrase Oscar Wilde qui disait en somme il y a 100 ans: il n’y a que les cyniques pour savoir le coût de tout et la valeur de rien.

Oui biensur, nous sommes en terrain dangereux.

Ceci dit, remplacez le mot valeur par : richesse.

Et a la place « d’appetit mercantile », on peut penser: » reconnaissance de joyaux….a preserver. »

Si une tentative d’evaluation de la bio-diversite nous amene a etre plus conscient de cette richesse….et bien cela sera pour le mieux.

Voyons-voir.

Pour plus d’information a ce sujet, je vous recommande un article de J.-M. Salles (C. R. Biologies 334 (2011) 469–482) qui termine en replaçant la question dans le contexte afin de mieux apprécier l’utilité d’une telle démarche scientifique:

« Finally, the choice is not between valuing or not valuing,it is between valuing with explicit and contestable methods and valuing implicitly. But we must remember that biodiversity and ecosystem services valuation would remain meaningless if it does not aim at making better practical choices and actions. »

Les plus populaires