Comment faire disparaître un député péquiste

Le caricaturiste américain Zach Weiner (un nom de famille très, disons, proéminent en ce moment aux États-Unis) révèle la technique sur son site:

 

Mémorisez la manoeuvre, cela pourrait servir... (il faut cliquer pour voir l'ensemble)
Laisser un commentaire

C’est simple, il s’agit de le faire élire président du parti, puis de lui mettre entre les mains la responsabilité de l’indépendance du Québec

Son image va commencé à s’estomper tranquillement. Avant longtemps, il n’y aura plus de député mais…

PAULINE MAROIS!

Juste pour rire…

Bonjour,
Ah bon ! Et dire que sur beaucoup de blogues, certains péquistes désorientés par tout ce fatras espèrent l’arrivée de Monsieur Gilles Duceppe que l’on ne voit plus nulle part…… Et bien, le mystère est résolu, tous les députés du Bloc Québécois ont aussi disparus de la même façon, une autre manoeuvre douteuse des Fédéralistes. Bien à vous, John Bull.

Il y a un truc pour en faire disparaitre quatre.
Ca consiste a envoyer un maire monarchiste faire une proposition de fou a un club de madames tres tres gestionaires.Si j`etais l`executeur en chef,j`aurais place une couple de pions dans l`entourage pour preparer ma cible.Contrairement a la taupe,le pion s`ignore,il ou elle est convaicu.Vous savez qu`il faut faire la demonstration qu`on est bonnes.
Et voila qu`une occasion en or se presente…Monsieurs le maire lui meme qui vient faire une requete.Bien entendu le gouvernement du Canada ne s`interessait pas a la remonte qu`effectuait le PQ.Toujours est-il,que monsieur s`est presente tout a fait par hasard avec un dossier tres tres urgent.Ca fait qu`il y a quatre depute disparu.
Maintenant,comment en faire disparaitre d`autre?
A suivre…
Andre de Calgary

On peut y placer la tête qu’on veut. Mais il faut un vote. Démocratie exige!

Cher ami, je vous répondrai par une autre question: En effet, avec l’invitation de Madame Marois du 8 juin faite au 4 dissidents du PQ : Comment faire réapparaître un député péquiste? Une partie de la solution, votre retour comme chef de cabinet auprès de Madame Marois.
Je permets un retour en arrière, si Monsieur Parizeau avait lu votre discours lors du revers du référendun de 1995, Monsieur Parizeau serait sûrement demeurer en poste…

Voilà l’humour du ROC: la caricature démontre un de leurs coups sournois, soit le coup d’épaule « légal » à la tête dans l’angle mort. Comme au hockey, l’arbitre regarde ailleurs et on distribue les commotions cérébrales « en douce », mine de rien, en minaudait: Quoi, qu’ai-je fait?

Les plus populaires