Comprendre le Front National

Deux experts de la politique française, le correspondant du Devoir à Paris Christian Rioux et le professeur Martial Foucault, décortiquent à Planète Terre les raisons de la résilience du Front National français et ses transformations récentes.

 

Laisser un commentaire

Le Front Nationale c’est un peu comme le PQ: hyperlien nationaliste et hyperlien à gauche sur l’économie.

Je vois mal pourquoi on qualifie de droite un parti aussi étatiste.

Le Front National est le seul parti qui objectivement propose une politique alternative en France. Tous les autres partis sont au service de l’empire et de son système mondialiste financier. Lisez Comprendre l’Empire de Alain Soral, et regardez les entretiens du mois d’Alain sur le site Égalité et Réconciliation, ça va vous ouvrir l’esprit un peu.

M Robert #1
Vous dites vrai, les partis d’extrême gauche ou de droite se ressemblent beaucoup puisqu’ils occultent leur but ultime qui est la main mise sur la démocratie et la société. Seulement les moyens diffèrent.

À titre d’exemple, le parti nazisme, extrême-droite, malheureusement bien connu, était un fascisme pur issu du Parti national-socialiste ouvrier allemand.

Je vois beaucoup de similitude entre Marine LePen et Stephen Harper au niveau du respect des institutions, de l’environnement, de la sécurité intérieure et du nationalisme, entre autre.

La problématique au Québec est qu’on a réussit à faire croire que le parti indépendantiste PQ était de gauche alors qu’il était à l’origine une coalition de tous les horizons gauche-droite dont le but était la souveraineté. C’est cette faiblesse qui est exploitée aujourd’hui par les Libertariens et la CAQ.

@éric ,pas de droite en france ,sarko bolo messier dupont et notre desmarais national ont tous sans exeption prêter serment d’allégence a l’international socialiste depuis fort longtemps et en passant ce msg a été commandité par la fée clochette en personne oui oui mon éric la fée clochette.pour moi ton affrontement avec jf ta laisser quelques traces.lol

@ David: à ce compte-là, tout ce qui ne sort pas de la bouche divine d’Ayn Rand est étatiste.

Un peu pathétique, votre dogme. Il endommage solidement le jugement.

Eric: Comment peut-il ne pas y avoir de droite? La droite et la gauche ne sont-ils pas concepts relatifs par définition. Selon moi, la question sous-jacente est celle-ci: Le centre doit-il défini à l’échelle globale ou encore au sein d’un état donné? Probablement un peu des deux, mais si on met uniquement l’emphase sur l’échelle globale, le concept de souveraineté politique n’a plus aucun sens.

@ Diogène le Cynique. C’est sans doute un des moyens que les ultraconservateurs et les libertariens ont trouvé pour ne pas se faire taxer d’extrêmistes.

@dominic

C’est sûr que l’UMP est plus à droite que le parti socialiste, le parti communiste et le parti ouvrier. Le spectre politique va du centre-gauche à la gauche radicale en France comme au Québec. Mais cela est subjectif, pour certains la CAQ est un parti de droite, pour moi c’est un parti de centre-gauche.

D’aileurs, quelle est la principale préoccupation de Sarkozy présentement à part sa réélection? Trouver de nouvelles taxes (TVA sociale, plus de taxes aux entreprises, taxe sur les transactions,etc.). Traditionnellement, taxer n’est pas le crédo numéro 1 de la droite, encore moins pourrait-on penser dans un pays ou la fiscalité est déjà lourde. Les politicens français sont pratiquement tous réticents au libre marché, ils croient fermement à la gestion centralisée de l’économie par le politique (front national inclus).

Les plus populaires