Compressions : Ottawa dépense pour aider les Américains

Hier, le gouvernement Harper a déployé ministres et députés à travers le pays pour répandre une «bonne nouvelle» pour les «consommateurs», soit la hausse depuis hier des exemptions de droits et de taxes pour les voyageurs. Vous pourrez dépenser encore plus à l’étranger sans avoir à ouvrir votre portefeuille à la douane. Pour un voyage de plus de 24 heures, l’exemption passe de 50 $ à 200 $. Pour un séjour de plus de 48 heures, de 400 $ à 800 $, et pour un séjour de plus de 7 jours, de 750 $ à 800 $. Depuis hier, les médias parlent beaucoup, et avec raison, du mécontentement des marchands canadiens qui risquent ainsi de perdre des affaires au profit de leurs vis-à-vis américains. Mais ce qu’on omet de mentionner est que le gouvernement renonce ainsi à des revenus qu’il évalue lui-même à 13 millions $ cette année et à 17 millions $ l’année prochaine. Et on soupçonne que ça augmentera un petit peu chaque année par la suite. Ainsi, ce gouvernement, qui met la hache dans des programmes peu coûteux, mais nécessaires pour l’environnement, les démunis, les pêches, les coopératives et ainsi de suite, s’offre une DÉPENSE fiscale – c’est comme ça que ça s’appelle – pour encourager les Canadiens à dépenser ailleurs qu’au pays. Une mesure à effet de levier négatif! Plus incohérent que ça, tu meurs!

Laisser un commentaire

Le méchant Harper… Heureusement que les consommateurs , lire payeurs de taxes, vont en profiter…

Donc, dépenser plus à l’étranger (parce que c’est fort probablement moins cher) est une mauvaise chose?

C’est faux de dire que tout ce que fait le gouvernement Harper est mauvais, c’est borné et ça affecte grandement la crédibilité de l’auteur.

Tout n’est pas mauvais dans le discourt de droite. Il y a beaucoup de niaiseries qui se disent aussi dans le discourt de gauche anticapitaliste. C’est souvent ceux qui ont moins pris le temps de se renseigner qui chialent le plus.

Considérez que les américains n’ont pas de limitations à acheter au Canada. Ils n’ont que les taxes de l’état à payer, 4%…

Et pourquoi je devrais payer plus cher en tant que consommateur Canadien?

De plus la rentabilité des commerce de détail par pied carré de superficie est plus élevé au Canada qu’aux États-Unis. Où est le bénéfice du plus grand nombre, les « marchands capitalistes exploiteurs de notre nationalisme » ou bien les consommateurs?

Il est temps d’amener un peu plus de concurrence sur le marché canadien, merci à notre gouvernement. Il faut montrer que les commerçants canadiens sont capables d’offrir des prix aussi compétitifs qu’aux États-Unis.

Merci

Les financiers du parti conservateur ont trouvé une nouvelle méthode de financer leur prochaine campagne électorale en investissant aux USA et en exigeant une très immense souplesse d’achats sans taxes aux consommateurs canadiens qui traversent la frontière canadienne. Merveilleuse décision pour les revenus canadiens! Merveilleuse décision pour pour les revenus américains! Belle continuité de la politique consevatrice qui ne pense qu’aux financiers!

Madame Cornellier, vous n’avez pas tort de souligner cet état de fait, surtout que les hausses d’exemptions touchent principalement les courts séjours aux États-Unis. Je pense comme vous, : c’est un cadeau aux Américains… mais je vois par contre, un effet qui pourrait finir par nous être bénéfique : s’il y avait ruée vers les États, cela pourrait-il provoquer un ajustement à la baisse des prix au Canada?Les gens n’iraient pas magasiner aux USA si les prix étaient équivalents ici. Certains aliments ou diverses marchandises s’y vendent deux fois moins cher qu’au Canada. Personne n’a encore réussi à me dire pourquoi on paie 6 dollars un bloc de 2 livres de Velveeta chez Walmart à Plattsburgh et qu’il coûte plus du double ici. La recette est-elle si différente ? Une voiturette Little Tikes s’y vend 50$, soit la moitié du prix canadien. Ce ne sont que de bien petits exemples.
Par contre je refuse d’encourager des maisons comme « Abercrombie & Fitch » qui affiche, sur ses étiquettes, des prix 33% plus en dollar canadien. (ex un vêtement vendu 60$ US / 80$ CDN) Disney fait la même chose avec un écart d’environ 20 %.

Bonne nouvelle pour les consommateurs. Vous voulez rire?

À part ceux et celles qui vivent dans des zones frontalières qui pourra profiter allègrement de ce petit cadeau du jour? (Je ne déménagerai pas à Venise-en-Québec ou à Sarnia pour bénéficier de cette nouvelle exemption)

Pensez-vous que pour économiser quelques dollars sur mes achats, je vais dépenser une fortune en essence, usure de mon véhicule automobile, hébergement, séjour et repas ou prendre l’avion pour me rendre dans une ville américaine afin d’effectuer mon «shopping»? Bien voyons dont, je sais calculer!

Ceux et celles qui en profiteront le plus sont ceux qui ont les moyens de voyager à l’étranger comme bon leur semblent ou qui le font par obligation professionnelle.

Pour le gagne petit, celui qui travail au salaire minimum, celui n’a que deux semaines de vacances par année et qui va les passer dans le Maine, ce n’est que de la poudre au yeux et un petit baume contre les affronts que ce gouvernement fait pour affecter négativement sa qualité de vie (coupures de programmes peu coûteux).

Le gouvernement Royal Harper de Sa Majesté la Reine du Dominion du Chef du Canada n’en a que faire de cette perte de 13 ou 17 millions par année. Il ont leur «agenda» et ils vont le réaliser.

Rien que bon pour les «snowbirds»…

Regardez vers Québec si vous voulez un gouvernement désespéré qui cherche par tous les moyens à siphonner les citoyens.

En passant, si vous allez dans le Maine, au New Hampshire tout près c’est o% de taxe de vente, vous payez le prix affiché.

@Eric
eN europe aussi on paie le prix affiché et il y a entre 15 et 25 % de taxe incluses .

À chaque fois que je reviens des USA et que je n’ ai droit qu’à
2 bouteilles d’ alcool après une semaine j’ ai l’ impression d’ être à une autre époque. Je peux maintenant par contre acheter $$$$ toute sorte de produit at large.