Conflit photogénique: Anges et démons

Deux faces du conflit. Cette photo a été prise par Thomas Gerbet et mise en ligne par mon ami Facebook Daniel D.

J'aime en particulier le parapluie

Et il y a cette photo de La Presse qui circule depuis la semaine dernière. Elle ne signifie pas que les mineurs de charbon appuient les étudiants.

Équipé pour le dialogue ?
Laisser un commentaire

À vrai dire, pour l’avoir vu de mes propres yeux, ce « mineur » était présent à une manifestation après la fameuse blague de M. Charest sur les « emplois dans le Nord, tant que possible… »

J’aime bien la photo de Daniel D. Le parapluie transparent rappelle le bouclier. Il n’est pas dirigé vers les policiers, cependant, mais vers ce qui peut leur tomber sur la tête, aux étudiants. Elle illustre un peu l’enfance face à l’autorité d’un père sévère. Et l’enfant persévère… 🙂

Suspendre la session, c’est laisser du temps aux associations étudiantes de se préparer pour la reprise des cours en août. On peut s’attendre à de plus grandes manifestations, des évènements mieux planifiés. Moi qui ne pouvait m’impliquer dû à des responsabilités familiales et au travail, j’ai le goût de prendre mes vacances en août….

Peu importe le contexte, l’action d’apporter un outil, qui pourrait blesser gravement autrui (autant policier que civil ou manifestant), est complètement inacceptable! Nous, les manifestants pacifiques, payons pour ces derniers… Et en plus, dans une optique de résolution de conflit et de non-violence, on m’a toujours appris à ne pas combattre le feu avec le feu! La violence engendre malheureusement la violence, il ne faut pas embarquer là-dedans! Se laisser taper dessus, nous dirons? Oui, à mon égard, la communauté civile remarquera que nous sommes pacifiques et qu’on se fait battre gratuitement, ainsi, nous aurons une chance de faire cesser toute cette violence complètement inutile et enfin, de retrouver notre droit acquis de manifester pacifiquement nos positions et nos opinions et ce, dans un esprit démocratique!
Voilà, merci!

« Équipé pour le dialogue? » : Serait-ce le Lasagne des pauvres? (Ça coûte probablement cher une mitraillette…)

Pourquoi vs employez-vous avec ce mauvais humour, à accréditer le thèse de Charest qui impute la violence aux étudiants, en présentant un jeune tenant en main un pic, arme potentielle et potentiellement offensive, entouré d’autres masqués de type quasiment burka ?

À quoi ça sert Jean-françois ce genre de perche tendue aux démagogues qui pullulent sur le Web ?

La photo du pic à été prise le matin de la manif du Salon du Plan Nord, et si ma mémoire est bonne, la légende dessous cette photo était « l’originalité des manifestants ». D’ailleurs, cet outil est en vente libre dans toute bonne quincaillerie près de chez-vous tout juste à côté des pelles de jardins. Désinformation et sensationnalisme…qu’à d tu les stimulent !

« J’aime en particulier le parapluie ».

Ça me rappelle l’adage qui s’applique parfaitement à la situation:
La pluie de vos injures n’atteint pas le parapluie de mon indifférence.

Encore des enfants manipulés par la gauche. Honte à vous. La popluation exigeait que Charest mette ses culottes et bien c’est fait.

La photo du mineur date de l’émeute du Palais des congrès. Il parait qu’il s’en servait pour briser des morceaux d’asphalte que ses copains lançaient aux policiers…

Un parapluie est un cadeau qui plait avant qu’il n’ait plu.

Aussi, un pîque est un outil qui pîque la curiosité avant de soulever le pavé, sous lequel se trouve la Loi et l’ordre…

respectable : « Encore des enfants manipulés par la gauche. »

Et vous, qui vous manipule ? Et puisque la 1re photo montre des policiers qui ne font pas le travail qui est le leur bénévolement, qui vous paye donc pour inonder ce blogue et les blogues de Cyberpresse pendant les heures de travail ?

Ah bon, moi le costume j’ai vu qu’il était en relation avec le plan nord. les mines et tout là.

@respectable:

à moins de faire partie du cercle très restreint des spéculateurs financier qui gouvernent la planète, je ne vois pas quels argument vous permets de défendre la droite. La gauche protège les citoyens et leurs libertés. Je crois que vous confondez beaucoup de choses. Un état fasciste comme le nôtre, c’est-à-dire contrôlé par le corporatisme se moque de vous, n’a rien à foutre de vos liberté, il ne veut que vos biens et il l’aura. Ne dites pas »Honte à vous » car lorsque la réalité vous rattrappera, ce sera vous qui aurez honte.