Conseils d’un enfant à Mubarak

La petite Juju, saoudienne de 8 ans, a des conseils pour le président Égyptien.

Peut-être en a-t-elle aussi pour le régime saoudien ?

(Merci à l’alertinternaute Mathieu C. pour ce signalement.)

Les commentaires sont fermés.

Le jeune fille termine fièrement en ces termes :
« By the way, some of your police officers moved their jacket and they’re joining the poeple. »

Est-ce la fin de l’obéissance aveugle?

Guy

Ça doit être arrangé avec le gars des vues … pis le gars des vues, c’est la première fois que je sais c’est qui …!

Mubarak est un dictateur, mais il est difficile de predire si un autre regime serait pire;
a)Islamique(genre Freres Musulman[cie marionette des services Britaniques])?
b)Mesure d’austerite FMI et sabotage national(vente de feu a des interets etrangers)
c)Marionette kamikaze que l’on pousserait a faire la guerre contre l’Iran

La situation est tout de meme surprenante

Superbe vidéo! Très inspirant. La vérité sort de la bouche des enfants.
Félicitations pour la trouvaille.

À la question de savoir si un autre régime en Égypte ne serait pas encore pire (l’hypothèse « Iranienne »)… c’est une question légitime, seulement, vaut-il mieux que les Égyptiens ne reste jamais qu’immobiles et endure la saloperie de la dictature, des tortures et de la kleptocratie rien que par peur de ce qu’un autre avenir pourrait leur réserver?

À celle de M. Lisée, à savoir si la petite n’a pas aussi quelques conseils pour le régime saoudien: vous savez sûrement que c’est un ressort commun, dans les sociétés sous le joug totalitaire (ou absolutiste) de critiquer son propre régime indirectement en dirigeant la critique vers celui d’un pays voisin. C’est là d’ailleurs l’une des dynamiques paradoxales des protestations (pan) arabes contre Israël, contre qui à la fois on proteste authentiquement, mais qui sert (ou servait) aussi, en même temps, ET de manière indirecte de critiquer le marasme politique dans leur propre pays, ET de soupape à leurs dirigeants pour canaliser la colère des gens.

Mais si les protestataires tiennent encore le coup même au Yémen, il est envisageable que l’incendie se propage aussi en A. S. Vive le feu!

Les plus populaires