Course au NPD: Broadbent cible Mulcair

L’ancien chef du NPD, Ed Broadbent, est à nouveau sorti de sa réserve pour prendre fait et cause pour son favori dans la course à la succession de Jack Layton, Brian Topp, et pour prévenir les néo-démocrates contre les visées centristes de Thomas Mulcair. En accordant pour ce faire une rare entrevue au Globe and Mail, M. Broadbent confirme, sans le dire, la nervosité de l’establishment néo-démocrate face à une éventuelle victoire de M. Mulcair, un candidat aux courtes racines néo-démocrates. On semble se méfier de lui et de son message axé sur un recentrage du parti. En fait, l’establishment préférerait un chef aux antécédents irréprochables et déterminé à garder le cap. Ce choc de visions autour de l’orientation future du NPD est d’ailleurs devenu le véritable enjeu de cette course qui prendra fin dans une semaine.

 

Laisser un commentaire

C’est ça la démocratie mon cher Broadbent…

Si les membre du NPD veulent aller vers le centre, les bonzes n’ont rien à dire.

Pas juste Broadbent qui cible Mullcair. Lisée ne donne pas sa place non plus.

Il semble que les ultra-gauchistes sont terrorisés par Mulcair non?

Pas si sûr que Lisée soit si peu élogieux. En fait, il ne pointe que certaines incohérences, par contre il donne à Mulcair de forts bons points, efficacité, rigueur, combattivité et justice.

Lisée peut ne pas aimer quelqu’un, mais généralement, il donne un portrait en noir ET en blanc, ce qui donne une nuance lucide.

Les plus populaires