Coûts de production ? Moins cher au Québec !

Nous interrompons, comme souvent le vendredi (oups, erreur de programmation, nous ne sommes que mercredi!),  le lancinant commentaire anti-modèle québécois des plumes économiques locales pour vous transmettre ce bref message d’intérêt public.

Commentateur de droite estomaqué d'apprendre que les coûts de production sont plus concurrentiels au Québec (Illustration suggérée par l'alertinternaute Frère Untel)

Vous avez déjà entendu parler des coûts de production ? Non ? C’est que vous n’êtes pas un entrepreneur. C’est la donnée la plus importante lorsqu’on veut garder, ou gagner, des marchés. Il s’agit du coût total de fabrication d’un produit, ou d’un service, une fois qu’on a additionné le coût du terrain, de l’immeuble, des outils de production, de la main-d’œuvre (syndiquée ou non), du transport, de toutes les taxes et tous les impôts, de tout le fardeau réglementaire et tutti quanti.

C’est la comparaison ultime. Chaque année, KPMG publie un palmarès mondial des villes et de leurs coûts de production. La dernière édition confirme les précédentes: les villes québécoises sont parmi les moins couteuses au monde. Bref, c’est ici que les entreprises peuvent produire à meilleur coût, dans l’essentiel des secteurs d’activité, allant de la fabrication au numérique.

Cette année, KPMG n’offre pas (du moins gratuitement) un palmarès intégré de toutes les villes. Mais voici les principales en Amérique du Nord et en Europe de l’Ouest:

Cliquer pour agrandir

Dans son groupe du Nord-Est de l’Amérique du Nord, où on trouve ses principaux concurrents, Montréal tient la troisième place… derrière Québec et Trois-Rivières.

Nos trois vedettes battent aussi toutes les autres villes américaines et européennes, à l’exception de Frédéricton et Moncton, Baton Rouge et Sheveport en Louisiane.

Toutes les autres villes coûtent plus cher, y compris Toronto, Calgary, Vancouver, New York, Boston, etc, etc, etc.

Ce résultat est d’autant plus surprenant qu’il survient alors que la hausse du dollar canadien — ce coût économique majeur imposé au secteur manufacturier québécois par l’explosion pétrolière de l’Ouest et de Terre-Neuve — détériore notre situation concurrentielle. Malgré ce fardeau, nous continuons à performer et à obtenir des coûts très concurrentiels.

Ai-je dit que ces coûts incluaient les taxes, impôts, poids réglementaire, coûts syndicaux ? Oui ? Ah bon. On ne le dira jamais assez !

Nous retournons maintenant à notre programme régulier.
Note en petits caractères :
Les billets du vendredi « Temps durs pour les détracteurs du modèle québécois » ne prétendent pas que tout est parfait au Québec, loin s’en faut. L’auteur a d’ailleurs proposé, dans ses ouvrages et sur ce blogue, des réformes nombreuses et importantes visant à surmonter plusieurs des importants défis auxquels le Québec est confronté. Cependant, la série permet de percer quelques trous dans le discours ambiant qui tend à noircir la situation globale du Québec qui, pourtant, affiche d’assez bons résultats comparativement aux autres sociétés semblables.

Laisser un commentaire

vous allez recevoir une pluie d’insulte des bonzes de l’iédm et des imams du grand capital,sans compter les habituelles conner… des défenseurs de l’indéfendable $,bonne chance

Mais il est ou le problême alors?

Incapacité à généré un capital souverain?
Incapable de lancer et gérer des entreprises?
Incapable de faire autrement que les industries anglo-américaine et simplement suivre une parade que l’on ne mène pas?
Incapable de voir au-delà du mépris des autres pour les concurrencer loyalement, les mettre en faillite et nous approprier des marchés.
J’ai plutôt que c’est notre atavisme qui nous mène à l’inaction et le noumène de notre créativité.

Est-ce que l’économie québécoise fonctionne à plein régime et atteint son plein potentiel de croissance ?

« En pourcentage de sa population, le Québec compte moins d’entrepreneurs que toutes les autres régions du pays. Seulement 5,1 % des Québécois sont propriétaires de leurs entreprises, contre 11,4 % des Ontariens et 13,2 % des Albertains et des habitants de la Colombie-Britannique. Proportionnellement, il y a chez nous deux fois moins d’entrepreneurs comparativement à ce que le sondage de Léger Marketing observe dans le reste du pays. » Pierre Duhamel

Donc si je comprends bien, le Québec est le paradis des entrepreneurs… même si on a moins d’entrepreneurs! Il faudrait un programme gouvernemental pour forcer les entrepreneurs à entreprendre et profiter de ce paradis des affaires qu’est le Québec!

Donc nous serions les meilleurs, n’étaient les
ces fichus Chinois, Vietnamiens, et tous les
autres, qui se contentent de salaires très
compétitifs.

Et la petite droite anti-québécoise soutenue par les instituts lucides nous dit que le Québec est un cancre.

Là ils vont nous dire oui mais…non…

KPMG, KPMG, oui, mais quelle crédibilité ont ces gens là?

Moi je m’abreuve au site antagoniste.net, eux autres, ils l’ont l’affaire! Et il s’avère qu’ils affirment tout le contraire!

Ce n’est pas Duplessis lui-même qui affirmait que l’ignorance c’était le pouvoir?

Alors avec des messages contradictoires qui ne sont fondés sur aucune base scientifique l’on peut finir par influer sur les esprits faibles ou les faibles d’esprits.

Vive la «mésinformation»!

Formidable, notre niveau de vie plus bas nous rend plus abordables.

Mais n’en restons pas là les amis, sabordons l’économie au grand complet, en votant des mesures fiscales absurdes, en faisant exploser la dette, en votant pour l’indépendance.

Et voila, nous sommes super compétitifs…

Franchement M Lisée croyez vous vraiment aux sornettes que vous écrivez?

Me voilà tout étonné. Je pensais que, tout utile et nécessaire soit-il selon moi, notre système protégeant davantage les travailleurs et consommateurs s’accompagnerait d’un certain retard sur le plan des coûts de production. Je serais curieux de connaître l’explication. Est-ce nos coûts immobiliers moindres qui nous rachètent?

Par ailleurs, M. Lisée, il semble que votre billet contienne un lapsus mineur : dans le classement du tableau, les villes québécoises font partie du groupe du nord-est de l’Amérique du Nord, et non du centre.

Je reviens d`un autre long hivert dans le nord Albertain et pour ne pas etre totalement en dehors du sujet,je m`en vais exprimer une de mes peur-frustrations en ce qui concerne une autre forme de deni du modele Quebecois.
Je voudrais attirer notre attention sur le slogan « Ensenble » du NPD.Puisqu`on parlait de conservatisme qui nourri versus alienant,ca me donne envie de classer ce choix dans une sorte de conservatisme-liberal allienant.On ne sort pas de cette dialectique liberale qui pretant qu`on ne peut etre souverain et libre unis avec ceux qui ont envie de justice et d`egalite.Il va falloir rapele le nouveau gauchiste liberal a l`ordre si on ne veux pas se faire passer le meme sophisme.
Andre de Calgary.

Pour avoir une idée juste des choses à changer, faut savoir où ça va bien. Ça me semble une évidence. Et je ne suis pa surpris du coût de la main d’oeuvre. Nos salaires, par exemple, sont plus bas que la moyenne canadienne, ainsi que notre coût de la vie. Notre immobilier est moins cher. Il y a donc une forte chance que ça se manifeste dans les coûts de production.
C’est même, et c’est ça le plus drôle, la conséquence de ce que tous nos péréquaqueteux dénoncent de négatif depuis des années! Alors qu’ils rabâchent qu’on gagne moins que la moyenne Canadienne, la conséquence c’est que oui, on gagne moins, donc on coûte moins cher à employer. En plus, vu qu’on est supposé être si chômeurs, ça donne plus de choix pour les employeurs qui sélectionnent! Sauf que là, ils s’excitent, ils sont tout choqués… Pourtant, c’est la conséquence de leur propre logique!
Ils veulent avoir raison quand c’est négatif, mais jamais quand les conséquences sont positives. Si vous ne trouvez pas ça drôle, moi, je trouve ça extrêmement divertissant.
Poussons leur façon de penser jusqu’au bout: Le jour où on se mettra à payer de la péréquation au lieu d’en recevoir, ils diront que c’est notre socialisme qui nous coûte de l’argent.
On gage?

C’est une donnée magnifique!

Vous la décrivez d’ailleurs implicitement dans votre dernier livre » Comment mettre la droite K.O en 15 arguments (l’argument #8 je crois).

@ « Bon sens boîteux »:

La firme KPMG est une firme de consultants établie et respectée du monde des affaires.

Ça coûte pas trop cher d’opérer en Espangne ces jours ci…

Regarder l’Espagne, c’est la grande dépression là bas. Le modèle socialiste en pleine implosion. La misère, le désespoir et pour des millions de jeunes le désœuvrement à perte de vue.

Et l’Italie et même la France qui suivent pas trop loin derrière. Leur tour arrive.

Et vous voudriez faire pareil, pauvres fous!!!!

Bravo Jean-François pour l’excellent « timing » de ce billet.

Voici ce qu’on peut lire dans la presse aujourd’hui:

Démarrage d’entreprise techno: Toronto fait beaucoup mieux que Montréal

Alain McKenna,collaboration spéciale, La Presse 11 avril 2012 | 10 h 27

Après la Silicon Valley, quels sont les meilleurs endroits dans le monde où lancer une nouvelle entreprise à vocation technologique? New York, Londres et Toronto, selon le projet Startup Genome, dont l’objectif est de dresser un portrait du petit univers de la startup techno. Montréal arrive 25e.

http://technaute.cyberpresse.ca/nouvelles/201204/11/01-4514275-demarrage-dentreprise-techno-toronto-fait-beaucoup-mieux-que-montreal.php

Bravo Jean-François pour l’excellent « timing » de ce billet.

Voici ce qu’on peut lire dans la presse aujourd’hui:

Démarrage d’entreprise techno: Toronto fait beaucoup mieux que Montréal

Après la Silicon Valley, quels sont les meilleurs endroits dans le monde où lancer une nouvelle entreprise à vocation technologique? New York, Londres et Toronto, selon le projet Startup Genome, dont l’objectif est de dresser un portrait du petit univers de la startup techno. Montréal arrive 25e.

http://technaute.cyberpresse.ca/nouvelles/201204/11/01-4514275-demarrage-dentreprise-techno-toronto-fait-beaucoup-mieux-que-montreal.php

@SensCommunRugueux

Voici ce je lis sur le site Antagoniste.net :

«Pour redistribuer la richesse, il faut taxer. Quand on taxe, on nuit à l’économie et quand on nuit à l’économie on s’assure que les pauvres restent pauvres […]»

Je dois donc comprendre que la redistribution de la richesse est honnie par les personnes intervenants sur ce site.

Avez-vous une auto ? Habitez-vous dans une ville ou un village ? Prenez-vous des médicaments ? Avez-vous fait des études primaires, secondaires ou post-secondaires ? Aimez-vous voyager ? Si vous répondez oui à l’une ou l’autre de ces questions vous devrez admettre que sans les taxes ou les impôts que vous profitez de la taxation et de la fiscalité du pays et de la province.

Les libertariens qui aiment bien vouer aux gémonies la taxation et la fiscalité sous toutes leurs formes, ne sont que des hypocrites et des profiteurs. Leurs bottines ne suivent leurs babines.

« La bêtise a ceci de terrible qu’elle peut ressembler à la plus profonde sagesse. »
[Valéry Larbaud]

@Paul Robert

Voici un extrait du dernier paragraphe de l’article:

« Si le Startup Genome avait inclus d’autres facteurs dans sa compilation, comme les coûts liés au démarrage d’une entreprise, la disponibilité de capital-risque et certains autres facteurs plus intangibles, sans doute que ce classement aurait changé. »

@PBrasseur

Avez-vous réfléchi sur le rôle des grands spéculateurs qui de leur seul opinion subjective sur le fonctionnement d’une société peuvent influencer décisivement sur son économie.

On n’aime pas un gouvernement qui refuse d’adopter des mesures favorables, alors on torpille son économie en vendant les titres qu’on avait pris bien soin de se procurer au préalable. Des milliards sont en jeux, et leurs valeurs diminuent nécessairement. C’est Jean Ziegler dans son livre Destruction massive (Éd. du Seuil): « Les spéculateurs devraient être jugés pour crime contre l’humanité »

Informez-vous de l’influence qu’a eu un homme comme George Soros sur des économies nationales dont la Banque d’Angleterre.

Vous comprendrez alors que les choses ne sont pas nécessairement aussi limpide qu’on le croirait à prime abord.

«Les grands hommes appellent honte le fait de perdre et non celui de tromper pour gagner.»
[Nicolas Machiavel]

Nos actuels dirigeants politiques ont-ils une stratégie concrète et globale pour améliorer encore plus la productivité de nos entreprises industrielles ?

Il est tellement occupé à réparer les mauvais coups qu’il fait en se mettant continuellement en marche arrière, qu’il n’a plus l’énergie pour avoir une stratégie solide, étudiée à long terme. Son minable Plan Nord par exemple, n’est qu’improvisation concoctée en catimini entre amis et derrière des portes closes.

Le montage de l’Infoman est instructif :

http://www.youtube.com/watch?v=HJKmLkx97QY&feature=related

«Il y a certains chefs qu’on suit d’autant plus aveuglément qu’il faut être aveugle pour les suivre.»
[Gérard de Rohan Chabot]

@ Raphaël Erkoréka #13
&
@ Denis Drouin #17

Ha, ha, ha, vous êtes tombé dans le panneau!

Savez-vous séparer le bon grain de l’ivraie?

Êtes-vous capable de flairer les fumistes?

Et la pauvre France qui se dirige vers un nouveau gouvernement (plus) socialiste, comme si plus de socialisme allait régler leurs problèmes.

C’est pas pour être l’avocat du diable, mais:
Les coûts de production sont extrêmement bas en Chine, au Bengladesh, en Indonésie, etc. Est-ce la preuve que leur sort est enviable et que leur modèle économique est mieux qu’ailleurs?

Ces chiffres peuvent être interprétés comme un signe que nous sommes le tiers monde des pays développé…

En fait, on peut interpréter à peu près tous les chiffres comme on veut pour faire de la démagogie, à gauche comme à droite.

L’argutie de vos détracteurs me laisse pantois ! Inutile d’en rajouter. Avant, je trouvais cela divertissant mais là, c’est devenu d’un ennui … Cela dit, pour les gens sérieux, vous demeurez une référence de plus en plus incontournable. J’espère que vous ne ferez pas le saut en politique pour garder toute votre indépendance et liberté d’action et de pensée. Merci d’être vous, merci d’être présent.

@Seb

Si si si… Suffit de voir le marché de l’emploi à Montréal pour voir que KPMG raconte des conneries. Montréal est dans la dèche et on veut nous faire croire que les entrepreneurs se battent pour ouvrir des compagnies ici ?

» Si vous répondez oui à l’une ou l’autre de ces questions vous devrez admettre que sans les taxes ou les impôts que vous profitez de la taxation et de la fiscalité du pays et de la province. »

donc, sans taxe, rien de tout ça ne serait possible.

hors de l’État, point de salut, n’est-ce pas?

@ Francine B

« En fait, on peut interpréter à peu près tous les chiffres comme on veut pour faire de la démagogie, à gauche comme à droite. »

Les opinions aussi Francine B.

Par contre ce qui n’est pas une opinion, c’est que la marchandise de la Chine doit être mise en conteneurs, transporté au port, et acheminée par bateau en Amérique, être dédouanée à la mise à quai et par la suite acheminé sur les marchés.

Au Québec nous pouvons charger le camion le vendredi soir et livrer pour le lundi matin en Floride.
—–
« Ces chiffres peuvent être interprétés comme un signe que nous sommes le tiers monde des pays développé… »

Pourtant le Québécois ordinaire a le même niveau de vie que l’Américain ordinaire en travaillant moins.

Pour les Montréalais je demeure en région et des BMW et des Mercedes, il n’y a plus personne ici qui se retourne pour regarder passer ça.

Pas sûr que ce soit le cas en Louisiane et au centre des USA.

ha des fois j’en ai marre de l’abrutissement volontaire de JF Lisée. CAD: Ne sélectionner que les points qui sont de son bord pour défendre une partisanerie de gauche.

On le sais que le niveau d’innovation au canada et au québec est plus faible qu’ailleurs, surtout à comparé des états-unis. On s’est longtemps servi de l’avantage d’un dollard faible pour exporter que de faire l’effort de s’améliorer. J’entend s’améliorer en investissant dans des machines neuves, optimiser les lignes de productions, baisser les coûts etc.

On suit les différents indices et ça pointe toujours dans la même direction.
-Investissement plus faible au québec.
-Création de nouvelles startup techno: Toronto top3, montréal 25e rang…
-Programmes de recherche universitaire à montréal au top, mais création d’entreprise plus forte à toronto. Càd dépenses à mtl, résultats à toronto…
-Le canada n’est même pas présent dans le top 10 des dépôts de brevets. Une joke.
-Subventions publique aux entreprises: québec plus de 5 milliards et largement au dessus de la moyenne, résultats: en dessous de la moyenne canadienne.
-Les québécois francophones créent deux fois moins d’entreprises que les anglophones au pays, lorsque les francos sortent du québec ils rattrapent la moyenne.
-La couverture médiatique est deux fois moindre en économie ici qu’ailleurs, ça intéresse moins les québécois.
-Le québec est la seule province à avoir supprimé les cours d’économie au secondaire…
-Que dire de la lourdeur administrative québécoise…
-Etc.

Si on serait si peu cher, pourquoi Electrolux est parti? GM Boisbriand, Aveos, etc? Pourquoi on attire pas davantage d’entreprises?
On est pas plus performant pour autant!

On est loin des résultats des société du savoir tel que l’allemagne, japon et états-unis.
On l’a eu facile longtemps avec un dollars faible juste à coté du plus gros marché consommateur de ressources naturelles. Des job payantes sans éducation.

Apparemment, les coûts de production sont plus bas au Bangladesh qu’aux États-Unis ou en Suède…

Faut-il s’étonner (entre autre chose) que le coût de l’immeuble ou du terrain soit plus élevé à New York ou Boston qu’à Montréal?

Vite ramenons au plus vite le cours obligatoire de macro-économie 101 au secondaire et au Cégep…

Stratégie en tête, les détracteurs martèlent les travailleurs d’accepter des baisses de salaires en tenant compte de ce genre de mensonge.

La mondialisation et des médias qui désinforment la population manipulent les travailleurs à subir passivement l’arbitraire des entreprises.

Il faudrait informer la population de la réalité. Le débat est détourné pour fermer des usines ou faire baisser les salaires des travailleurs.

@Pierre Tremblay

Je veux bien qu’on investisse plus en éducation, qu’on se parte plus en affaire, qu’on soit plus instruit en économie, etc… MAIS SI ON A UN COÛT DE PRODUCTION MOINS CHER ICI, QU’ON LE DISE! Se lamenter qu’on n’attire pas les entreprises quand on a un argument pour les attirer, il n’y a aucune raison de faire ça, sauf si une motivation politique ou idéologique se cache en arrière.
C’est comme sortir le départ de la GM 10 ans après! Comme si Détroit ne perdait pas elle aussi ses usines automobiles! C’est quoi l’explication, pour Détroit qui n’a pas la tare d’être québécoise francophone?
Pourquoi ne parles-tu pas de l’ouverture du siège social de Valeant Pharmaceuticals International, déménagé de –>TorontoLaval<– la semaine **dernière**? De la biotechno ici, c'est pas de l'innovation? Et puis c'est bien beau, Toronto qui est plus haute que Montréal dans un palmarès CETTE année. Mais au cas où tu l'ignorerais, on n'est vraiment pas à plaindre à Montréal, côté compagnie techno avec les Ubisoft, Time Warner, SoftImage, etc… Faudra expliquer comment on pourrait avoir autant de développeurs de logiciels à Montréal sans éducation.
Je suis d'accord qu'il y a des mauvaises nouvelles, comme la fermeture d'Électrolux. Mais Électrolux a fermé pourquoi? Bin oui, une autre place offrait plus de subventions! Memphis pour être précis. Alors faut quoi, couper les subventions et espérer que les compagnies viennent quand même? Bonne chance!

BREF! Pour le cherry picking, on repassera. JFL est loiiiin d'être le seul à en faire. par contre, il est un des rares à chercher un sens positif. Pour n'importe quel peuple qui se respecte, ce n'est pas normal.

http://www.lesaffaires.com/blogues/rene-vezina/rene-vezina–electrolux-negociait-en-secret-depuis-deux-mois-avec-memphis/521656

Watch-out tout l’monde… Il va y voir une affluence monstre d’entrepreneurs au Québec!!!

Jean-François vous ne me décevez pas. Vous êtes égal à vous-même! Si vous avez du succès avec votre nouvelle gogosse sur la souveraineté et que le Québec devient indépendant, il sera encore plus pauvre (oupps…pardon…plus « compétitif »!).

À quand un livre sur les avantages du modèle espagnol ou grec où les coûts de production sont encore plus bas qu’ici?

Et que dire du Bengladesh où les coûts de l’immobilier y sont imbattables!

N’importe quoi…

I ne reste que les illettrés économiques pour trouver quelque valeur à vos affirmations.

@ David #28

Bien sur, écrire dans Antagoniste vous rend immédiatement plus crédible!

Dites!!! Plutôt que de démolir à tout vent, ça ne vous tenterait pas de construire juste un petit peu? Me semble que ça vous ferait le plus grand bien (et à nous aussi)

J’en conclu que si ça coute plus cher quand j’achete des produits d’ici, je me fais avoir. Donc je continue a acheter au sud de la frontiere. En fait, j’aime mieux me fier a la réalité qu’aux études. Quand une compagnie pard d’ici, ce n’est certainement pas pour aller dépenser plus. Ils le font pour engranger plus de profit donc votre étude que vous nous présenter ne tiens pas la route.

@Paul Robert

Vous mélangez des choses. Je doute que M.Lisée tente de faire croire que tout est parfait au Québec dans le meilleur des mondes. Juste qu’une étude sérieuse d’une firme respectée dit que les coûts de production sont plus bas au Québec, c’est tout.

Je vais vous dire un truc. J’adore mon pays le Québec et je suis toujours fier de dire que je suis québécois. Par contre, le plus gros défaut des québécois est leur incapacité à reconnaître leur points forts, qui ne sont pas moins nombreux que dans n’importe quel pays. Aux USA, une telle étude serait déjà affichée avec fierté dans tous les journaux de la ville. Ici, certains préfèrent dire que ça doit être une erreur, que KPMG dit des conneries, que c’est impossible que le québec fasse quelque chose de bien, etc.

« Coûts de production ? Moins cher au Québec ! »

Comme d’habitude, vous êtes amusant.

Si ce que vous affirmez avec tant de conviction est vrai, les apôtres du Dieu Dollards se rueraient pour installer des usines ici. Le usines d’ici grossiraient constamment au lieu de déménager aux USA et en Ontario.

Malheureusement, ce n’est pas le cas.

Peut-être faudrait’il réviser vos chiffres ? La réalité à toujours raison sur l’idéologie.

C’est pour ça que le Québec s’enfonce tranquillement dans les dettes depuis la révolution tranquille…

A bon entendeur, salut !

@drôle

C’est pas Lisée qui l’affirme, c’est KPMG ! Lisée n’est que le messager. Donnez vous une raclée au facteur chaque fois qu’il vous apporte un compte ? En passant, KPMG est une firme internationale à la recherche de cerveaux, ça vous tente pas ? Bien sûr, ça ne vaut pas antagoniste.net, mais il faut un début à tout.

@Jean-François Lisée

Ça vous tente pas de faire un billet sur la météo. Question de voir la réaction de la droite. Pour le plaisir.

Excellente idée.
Mais je me souviens d’une fois où j’ai écrit quelque chose de positif pour le Québec et un de mes fidèles libertariens a répondu: Rien à dire.
jfl

seb

Ne perdez pas votre temps avec nos valeureux libertariens..Ils sont irrécupérables.
Masochistes,ils n’ont de plaisir qu’en alimentant leurs ullcères de tout de ce qui peut aller mal ,allant même jusqu’a en inventer en cas de rareté.

Nos grenouilles de bénitier du Québec frappent un mur solide ici avec ce tableau d’une firme réputée et leurs réactions sont en conséquences, c’est-à-dire plus incisives contre le Québec mais se brisent les dents sur ce mur.

Ils nous disent ici que JF Lisée écrit son opinion, on le l’accuse de faire de l’abrutissement, que ce billet est pour les illettrés économiques, que peut être qu’il faudrait qu’il révise SES chiffres de son idéologie.

Pourtant JFL ne fait que nous présenter un tableau d’une entreprise reconnue sur la planète dans le monde des affaires. Il ne donne même pas son opinion.

On nous dit que Toronto est meilleure que Montréal en techno. Bien oui on choisit Montréal avec le logiciel d’une entreprise privée qui dit elle-même que ce n’est pas une panacée. Ce logiciel ne tient pas compte de tous de tous les critères. Pourtant la ville de Québec, ville québécoise, est la quatrième ville sur la planète pour l’intelligence artificielle après Sillicone Valey.

Les détracteurs thuriféraires du modèle québécois sont très fâchés de se river le nez sur le mur du concret, du réel qui contredit leurs croyances qui ne sont que des préjugés, des oui dires lancés par certains qui ont des Powers intérêts à ce que le Québec reste petit au risque de tout perdre ici.

@Pierre

La semaine dernière, la compagnie Valeant(valeur boursière de 16 milliards) annonçait qu’elle déménage son siège social de mississauga à Laval. Rio Tinto veut investir 3 milliards pour une nouvelle usine à Bécancour. Elle veut aussi construire une fonderie à Rouyn-Noranda ou Bécancour.

Bon! Eh bien, bravo Monsieur Lisée,
Je mets votre article dans ma banques d’infos intitulée–Le Québec et ses « plus ».
Comment se fait-il que de telles données ne font pas la une des journaux et des « téléjournaux » quand il est question d’économie?

@ seb

On ne perd pas son temps à contrer les arguments fallacieux de quiconque, y compris ceux des « libertariens ». En admettant qu’ils forment un bloc compact pareillement obtus, ce qui n’est le cas d’aucun groupe humain, l’important n’est pas de les convaincre, mais bien de ne pas laisser impunément le champ libre à leurs arguments, afin que le commun qui pourrait y prête pas foi faute de contradicteurs, y pense à deux fois avant d’abonder aux affirmations fausses de la drôle de droite nord-américaine.

Et pourquoi plusieurs entreprises du Québec déménagent et très souvent au US, pas en Chine ?

Si le Québec est le paradis des entreprises, pourquoi le taux de chômage est pas à 5 % ?

Pourquoi le taux d`emploi est si faible au Québec ?

Faut vraiment avoir la tête ailleurs et pas voir la réalité du terrain.

@ Youlle

Alors pourquoi le chômage est si haut à Montréal et pourquoi on perd autant de siège sociaux ?

@ Fernand Falardeau (# 44):

« Comment se fait-il que de telles données ne font pas la une des journaux et des “téléjournaux” quand il est question d’économie? » (sic)

Simple: parce que la plupart des institutions reliées à l’information se sont gardé un minimum d’éthique et de rigueur.

Lisée par contre…

Monsieur Lisée,

Plusieurs internautes vous ont posé les questions qui tuent et vous ne répondez toujours pas: pourquoi, si l’étude est véridique, devons-nous, au Québec, subventionner les compagnies plus que toutes les autres provinces réunies pour les attirer ici et tenter de les garder ici, au paradis, et SURTOUT, pourquoi déménagent-elles ailleurs une fois installées créant ainsi un taux de chômage pitoyable?

Allez Jean-François…un p’tit effort!!!

On attend votre réponse avec espoir…

Couts de productions moins cher au québec?? Alors pourquoi…Le bixi déménage? Non mais y en a marre d’investir dans le développement d’entreprises qui une fois quelles sont rentable et que les gros profits sont à la porte on vend a des intérêts étrangers.
On est pas capable de faire les séries? On est pas capable d’aller jusqu’au bout et après avoir dépensé les gros budgets de développement et de marketing de commencer a récolter ce qui a été sémé après avoir arraché toutes les roches pour faire un terreau fertile d’un champs de garnottes.
Quand il restent juste a passer en grande production on doit persévérer pour maintenir les emplois et profiter de la richesse.
Pas d’accord pentoute qu’on laisse partir une entreprise qu’on a créer de toute pièce comme bien d’autres avant.
On doit développer des partenariats entre coopérative de travail, fond de développement régional, fond d’investisseurs d’ici, fond des générations (on l’oublie mais ils ont une part de ses entreprises qu’on a supportée), et cie privé(qui peut avoir des intérêts étrangers). Mais qu’on garde ici.

Une suggestion pour votre chronique sur le modèle québécois – les garderies à 7 $ qui rapportent 104 $ à l’état pour chaque 100 $ de dépensé par l’état, dans Le Devoir ce matin.

Comparez au modèle canadien de Harper qui a préféré augmenter les allocations familiales. Cela ne coute que plus cher à l’état, sans favoriser la création d’emploi. Malheureusement, ce tableau ne couvre que jusqu’en 2009, mais c’est inévitable que cela coutera toujours de plus en plus cher :

http://www.statcan.gc.ca/tables-tableaux/sum-som/l02/cst01/govt05a-fra.htm

Les Libéraux s’étaient rendus très impopulaires quand ils avaient appelé cette promesse « beer and popcorn money », mais c’est ce que c’est finalement.

@ David #47

« @ Youlle

Alors pourquoi le chômage est si haut à Montréal et pourquoi on perd autant de siège sociaux ? »

Mon intervention faisait état de ceux (et vous en êtes) qui font de grands efforts pour trouver des défauts au Québec et même des faux (ou comme des faux faits).
——
Ici vous nous faites la preuve que ce que j’ai écris au # 42 est parfaitement vrai:

Au #28 vous écrivez « C’est du réchauffé de stock que Lisée a déjà présenté dans son livre. J’ai déjà démoli ça point par point: ».

Du réchauffé ha oui! Premièrement ce n’est pas tellement froid, sa date de 2012.

Ensuite vous dites que vous avez démoli. Vous auriez démoli l’étude de KPMG qui opère sur toute la planète principalement pour les entreprises?
—–

Au #47, Là vous tentez de détourner le sujet.

Vous me demandez pourquoi Montréal perds des sièges sociaux. Mais vous ne demandez pas pourquoi Montréal ou la région gagne des sièges sociaux comme la pharma Valeant.

Évidemment vous et vos semblables vous nous demandez pourquoi le taux de chômage est si haut à Montréal. Serait-il que vous ne seriez pas capable de la moindre d’explications? Vous ignorez que la région de Montréal a reçu 1/2 million d’immigrants depuis dix ans et que les efforts d’intégrations ne sont pas suffisants?

Vous ne parlez pas du taux de chômage qui est l’équivalent du Canada présentement. Évidemment, jamais au grand jamais vous et un de vos semblables nous avez écrit que le taux de chômage est d’environ 4% à Québec. Non il faut parler du coin le plus sale pour dire que toute la maison est malpropre. Aucun danger que vous ne parliez de la championne des bas coûts, la région de Trois rivières, là ou il y a manque de main d’oeuvre et la région ou s’installe de nouvelle usines.

Vous et vos semblables vous nous parlez du taux d’emploi SI bas au Québec. Mais vous ne parlez surtout pas du taux d’emploi qui se resserre constamment depuis 15 ans entre le Québec et l’Ontario. Quelle catastrophe l’écart est de 1,1 points en 2010. Vous et vos semblables ne dites surtout pas qu’au Québec le taux d’emploi des 15-34 ans est supérieur à celui de l’Ontario c’est-à-dire quatre à 5 points de plus. Jamais vous n’oseriez entendre parler du fait que la population du Québec étant légèrement plus vieille donne un taux d’emploi plus bas. Évidemment les dretteux sont contre la retraite et les conservateurs en repoussent l’âge.

Vous et vos semblables vous vous êtes rivé le nez sur le tableau de KPMG, un FAIT ce tableau.

En fait vous et vos semblables nous répétez toujours les mêmes faussetés ou toujours les mêmes faits déformés sur le Québec en exagérant les qualités du reste du Canada ou des É.U.

.
.
« Ne demandez pas à un perroquet de vous expliquer ce qu’il répète constamment. »

@ Luc Archambault

Vous avez bien raison. On ne peut pas convainque facilement un individu de sortir de son dogme, mais on ne peut pas non plus lui laisser toute la place.

@ jean-François Lisée: Les bonnes nouvelles pour le Québec sont légions ces jours-ci! Si ça continue, vous devrez faire une chronique hebdomadaire!

Je suis sûr que vous êtes déjà en train de taper votre billet mais juste au cas:

http://www.ledevoir.com/economie/actualites-economiques/347300/payantes-pour-l-etat-les-garderies-a-7

Un autre mythe de la droite déboulonné, les garderies à 7$ rapportent plus qu’elles ne coûtent en bout de ligne!

@ean-François trottier est-ce que ça veut dire quelles ne pourraient pas couter moins cher et être plus efficace???
Parce que si les gens qui ont les moyens de payer payaient plus cher ÉVIDEMENT ça couterais moins cher au système de subventionner CEUX qui en ont vraiment besoin. Mais de ce temps là comme l’actualité s’évertue a démontrer que le parti québécois est le plus meilleure parti au monde même si c’est faux et que des mesures qu’ils ont faites PEUVENT être amélioré ça c’est passer pour un anté-christ que de mettre ça sur la place public en ce moment.

L`étude positive sur les garderies à 7 $. Quelle farce monumentale. Le PIB du Québec augmente grâce à l`endettement publique catastrophique. La dette du Québec régresse jamais et augmente sans cesse même lorsque les politiciens nous mentent en disant qu`on a atteint le déficit 0. L`Alberta et plusieurs autres provinces n`en ont pas de garderies à 7 $ et leurs dettes est beaucoup moins élevé et taxe et impôt aussi. Et dire que les libéraux fédéraux proposaient un système de garderie à grandeur du Canada. On aurait eu des gardiennes syndiqués avec fonds de pension, avantages et congés mirobolants à grandeur du Canada. De quoi être toujours en déficit.

@ Youlle

Pourquoi tu as peur de répondre à mes questions ?

Une vérité qui dérange ?

P.S Valeant c’est installé à LAVAL avec une subvention de 20 millions. Pourquoi la subvention si le Québec est si avantageux pour les entreprises ?

Une autre question qui restera sans réponse…

« Un autre mythe de la droite déboulonné, les garderies à 7$ rapportent plus qu’elles ne coûtent en bout de ligne! »

On peut remercier L’Alberta, encore une fois

@lagentefeminine:

Quand une mesure qu’on me dit sur tous les tons qu’elle est tellement mauvaise, qu’on s’en sert comme exemple pour dire à quel point on dépense au Québec, et là, tout à coup, une étude nous apprend que c’est ***rentable***, la première réaction qui vous vient, c’est que ça vous énerve parce que c’est une mesure PÉQUISTE?
Quand on joue sort comme PREMIÈRE CRITIQUE que ça pourrait être amélioré, ça démontre une chose: si ça vient du PQ, faut mettre un bémol, et ça presse.
Donc, récapitulons. Cette mesure est RENTABLE. Je veux bien croire que le programme peut être améliorée MAIS il faut être capable d’admettre QU’AU DÉPART, c’est un bon programme! Mais bon, j’ai comme une doute que ce n’est pas vraiment votre but.
Aye! Une BONNE mesure péquiste! Méchant choc!

@jackwood:

La vraie farce, c’est d’arriver avec une étude sur les garderies, mettre les chiffres sous le nez du dretteux et les voir faire des RESET en boucle parce que c’est incompatible avec leur programmation.
Finalement, ton argument se résume à « ça ssspeu pas, on a une grosse dette! ». C’est un trop grop choc, le programme de garderies que les dretteux dénoncent depuis dix ans, ce n’est pas par là qu’on augmente notre dette? Ah nonononon!
Bin oui! On a un programme rentable MÊME SI ON A UNE DETTE. Alors soit tu perds tout tes moyens et tu fais une fixation sur ON A UNE DETTE soit tu te sers du gros organe au repos entre tes deux oreilles et tu cherches à améliorer les endroits où on n’est PAS RENTABLE.
Parce que bon, ON A UNE GROSSE DETTE et que ce n’est pas le temps de l’augmenter en scrappant ce qui marche, juste parce que ça ne fait pas plaisir à quelques dretteux.

@ Jean-François Trottier (# 55):

Vous êtes bêtement tombé dans le panneau…comme c’est l’habitude chez nos gauchisto-séparatistes superficiels.

Au sujet du « jackpot à $7 », je vous suggère ce petit bijou qui remet les pendules à l’heure:

http://descoteaux.argent.canoe.ca/general/le-jackpot-a-7/

En voici d’ailleurs un extrait:

« Sauf qu’il existe une nuance dans le débat sur les garderies à 7 $. Nuance qui échappe à beaucoup de monde. Mais vendredi matin à la radio, l’animateur Paul Arcand a eu l’intelligence de poser LA question à Luc Godbout en début d’entrevue :

« Est-ce que toute forme d’investissement, de crédits d’impôt, ou des montants versés directement aux familles auraient le même effet? » Réponse de M. Godbout : « l’effet pourrait être similaire, oui. » De l’avis du fiscaliste, c’est le faible coût des services de garde qui permet aux mères d’accéder au marché du travail. Et non pas le système de garderies en tant que tel. »

Et VLAN!!!

Et oui…vous avez bien lu: même l’auteur de l’étude en question doit avouer que les garderies étatiques n’ont RIEN à y voir. Si l’on donnait l’argent directement ux parents, le résultat serait le même.

De plus, on peut se poser les questions suivantes soulevées par André Pouliot dans ce même lien:

« Selon les économistes Godbout, Fortin et St-Cerny, le soleil se lève, le coq chante, donc c’est le coq qui a fait lever le soleil. Se pourrait-il que les femmes participent plus au marché du travail qu’avant parce que

(1) elles reprennent simplement un retard historique?

(2) les couples sont tellement écrasés par les taxes et impôts qu’une famille ne peut plus arriver avec un seul revenu?

(3) les femmes sont plus instruites et diplomées?

(4) les femmes sont plus indépendantes

(5) il y a plus de femmes monoparentales?

Et quelles sont ces femmes qui participent plus au marché du travail: est-ce que ce sont celles qui effectivement ont pu le faire grâce aux garderies – ou l’auraient-elles fait même sans garderies publiques (en utilisant des garderies privées)? »

Autre chose Jean-François?

@David

La question est: pourquoi les gouvernements (pas seulement Québec) offrent des subventions aux compagnies privées pour qu’elles s’établissent sur leur territoire ? C’est ça la question. Seulement, il faudrait la poser aux bonnes personnes. Ici, on ne peut faire que des hypothèses. Ainsi, pourquoi un propriétaire de logements offrirait à sa future clientèle, un mois de loyer gratuit. Ça n’a pas de sens. Pourquoi un fabricant de voiture offrirait une ristourne à ses acheteurs? Ça non plus, ça n’a pas de sens. Ça n’a pas de sens pour moi qui ne suis pas propriétaire de logements ou fabricant de voitures, mais je concède que cela a en peut-être pour eux. Car sans cela pourquoi le feraient-ils ? Youlle, vous le savez, vous ?

@lemoutongris

Alors là, ça me la coupe en deux. l’Alberta est derrière tout ça ! Un gouvernement « libertarien » qui subventionne la social-démocratie au Québec. Wouah ! J’appelle ma mère.

@ David

Toujours le même savoir vivre.

Tu as eu la réponse à ta question et bien plus que tu en espérait. Mais la réponse, la réalité, ne fait pas ton affaire, donc ce n’est pas une réponse pour toi. Ou tu ne sais pas lire.

« P.S Valeant c’est installé à LAVAL avec une subvention de 20 millions. » (David)

Électrolux est déménagé parce que les subventions aux états étaient généreuses, généreuses au point de leur payer un shop toute neuve.

Vois tu, toi et tes semblables faites tellement d’effort pour trouver des défauts au Québec que quand on n’en trouve pas on panique et l’on en vient au mensonge. Une subvention de 20 millions c’est FAUX.

C’est une subvention de 3,5 millions pour agrandir l’usine et créer un nouveau centre d’excellence en cosmétique et dermatologie créant ainsi 50 emplois haut de gamme. Donc Valeant n’est pas venu ici pour la subvention mais pour la compétence de la main d’oeuvre et les coûts de productions contrairement aux affirmations habituelles des chantres anti-québécois dretteux et libertariens.

Donc, c’est le Québec qui à gagné un siège social et l’Ontario qui en a perdu un.

Avec des gens comme vous qui déformez continuellement le Québec et le Canada, votre pays, nous n’avons pas besoin d’ennemis à l’extérieur.

Une autre question avec une réponse…peut être encore trop longue…

« On peut remercier L’Alberta, encore une fois »

Bien oui l’Alberta dont le budget est 10% de celui du Canada ferait vivre 8 provinces qui reçoivent de péréquation.

Une autre dretterie.

@David (#58)
« Valeant c’est installé à LAVAL avec une subvention de 20 millions. »

Pas 20 millions. SIX millions. Le fais-tu exprès?

http://tvanouvelles.ca/lcn/economie/archives/2012/04/20120403-101515.html

« Le déménagement du siège social, l’implantation du centre d’excellence et l’agrandissement de l’usine s’inscrivent en effet dans un projet de 20 millions $ auquel le Québec participe à hauteur de 6 millions $. »

Juste au cas où ça fait comme l’autre fois, je vais répéter:
« le Québec participe à hauteur de 6 millions $ »

Ok… Valeant se font payer 6 millions, mais ils vont en débourser 14. Y doit avoir une raison.

« Depuis décembre 2009, Valeant détient Laboratoire Dr Renaud, une compagnie de cosmétiques située à Laval. Elle a aussi acquis en janvier la division de dermatologie Dermik de la compagnie pharmaceutique Sanofi. »

En plus, ils font des acquisitions ici? Sont fous! Ça doit pas avoir de bon sens! Voici ce qu’ils disent de cette supposée dompe socialiste à ciel ouvert qu’est le Québec.

« Selon Valeant, qui créera une cinquantaine d’emplois, l’importance et la qualité de la main-d’oeuvre disponible au Québec sont parmi les arguments qui l’ont poussée à déménager son siège social à Laval. »

Vu qu’ils mettent autant d’argent, je vais les croire.

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Economie/2012/04/03/006-valeant-dermatologie-siege-social-laval.shtml

Suivre une idéologie libertarienne jusqu’à la lie, défendre contre vent et marée l’idéologie, se sentir menacer et ébranler à chaque fois que l’idéologie est mise en cause, c’est à mon avis de l’intégrisme.

Or l’intégriste ne fait pas dans la nuance. il répète ad nauseam le même mantra.

L’intégrisme de gauche est aussi nocif que l’intégrisme de droite. Tous les deux font un dialogue de sourd. Il pense convaincre, mal s’en fut, cela répugne.

Et comme dirait l’autre, il est de droite à cause des résultats. Il analyse que les résultats.

« L’intégrisme de gauche est aussi nocif que l’intégrisme de droite. Tous les deux font un dialogue de sourd. Il pense convaincre, mal s’en fut, cela répugne. » (deshayes)

Vous avez raison les gens de la petite droite du moins ici répètent toujours la même chose sans preuve moindrement sérieuses. Les autres ont la plupart du temps des chiffres, des preuves ou des arguments solides.

Il est à remarquer que la gauche est rare au Québec comme ici, probablement moins de 10%.

@ Jacques B. # 64

« La question est: pourquoi les gouvernements (pas seulement Québec) offrent des subventions aux compagnies privées pour qu’elles s’établissent sur leur territoire ? »

Il y a la compétition entre pays et sa les entreprises le savent et elles magasinent pendant des mois ou des années.
+++++++++

« Ainsi, pourquoi un propriétaire de logements offrirait à sa future clientèle, un mois de loyer gratuit. »

Sa existe vraiment, mais vu que rien n’est gratuit c’est le locateur qui paye le cadeau, le siens. Je suis un ex propriétaire de logements. Aussi un fabriquant d’automobiles vous offre des intérêts à 0% » Pourtant tout le monde sait que personne ne prête son argent gratuitement.
+++++++

« Car sans cela pourquoi le feraient-ils ? Youlle, vous le savez, vous ? »

Bien sûr que je le sais. Il faut savoir ou observer que les zélites ou les zélus n’ont pas « une jobe » à vie. Il faut savoir que les entreprises, les grandes, ont beaucoup de fric et qu’elles y investissent une partie microscopique pour influencer. Ces sommes microscopiques sont énormes pour certaines zélites et immenses pour nos zélus à très petits salaires. C’est une bonne raison, une excellente pour faire circuler les enveloppes brunes et blanches, les valises et les belles grosse « jobes » pour certains décideurs après que le verdict du peuple les aient mis à la porte.

Et sa recommence Yé Yé.

Il y a des solutions, mais il faut les vouloir.

@ Jean-François Trottier #67

La subvention est de 3,5 millions et la balance jusqu’à environ 6 millions est un prêt.

@Jean-François Trottier… était rentable parce qu’avec la nouvelle conventions signé avec la gang de syndicalistes dans la rue elle ne sera plus rentable. C’est assez évident. Mais quand il ressortent de nouveau pour nous faire un ti ^rpintemps québécois sur la musique de desgénérations sans même avoir compris le sens des paroles, pfffffff hihi

@ean-françois trottier évidement vous ne l,avez pas remarqué trop moulé dans le moule pour voir qu’il existe autre chose dans la vie que des partisans politiques. Je critique tout les partis, bon coup comme mauvais coup parce que je ne suis pas partisane, je garde mon esprit critique et mon libre arbitre. parcontree quand je vois des manipulations et des malversations ça m’irrite tellement que je focus sur le parti qui le fait.

adendum com70 et je donne beaucoup plus de critiques constructives , de solutions propices a améliorer. Mais les gens qui sont toujours dans la dynamique partisane nz’y vois que des attaques et ne réfléchissent même pas aux solutions proposée. Il y a des gens tellement fermé aux autres qu’ils n’acceptent que le léchage de bottes. Pas mon genre.

@ Jean-François Trottier

Excusez-moi de m’interposer.

« « Est-ce que toute forme d’investissement, de crédits d’impôt, ou des montants versés directement aux familles auraient le même effet? » Réponse de M. Godbout : « l’effet pourrait être similaire, oui. » De l’avis du fiscaliste, c’est le faible coût des services de garde qui permet aux mères d’accéder au marché du travail. Et non pas le système de garderies en tant que tel.”” ( de Luc Godbout cité par François 1)

« l’effet pourrait être similaire, oui. » (Luc Godbout)

Pourrait, il dit bien POURRAIT et non serait, mais POURRAIT.
+++++++++++++

«… c’est le faible coût des services de garde qui permet aux mères d’accéder au marché du travail. » (Luc Godbout)

Et voilà! Ce monsieur, la référence de François 1, explique que les garderies étatique socialissses sont les meilleures. Bien oui elle sont les moins chères, le plus faible coût comme dit M. Luc Godbout.
+++++++++++++

« … les garderies étatiques n’ont RIEN à y voir. Si l’on donnait l’argent directement ux parents, le résultat serait le même.” (François 1)

« le résultat serait le même »
Donc, selon François 1, les garderies du méchant gouwèrnemamant pour libertariens sont aussi bonnes sinon les meilleures.

Pour le reste des références de François 1.

Des « Se pourrait-il » ou « parce qu’ils » ou « quelles sont ces femmes » ou « est-ce que ce sont celles » ou « se pourrait que » et « ou l’auraient-elles fait ».

Y est bien petit le vlan.

Oups, j’ai senti un très léger un courrant d’air.

Vous aurez remarqué M. Jean-François Trottier que François 1 est d’accord avec Fortin alors qu’il le dénonçait dernièrement.

« Pour ceux qui vont encoooore dire que l’Alberta paie nos garderies, instruisez-vous: »

n’en déplaise au jovialistes, sans le 8G$ de l’Alberta, pas de garderies, pas d’assurance parentale ni d’assurance médicaments. Répéter un mensonge constamment n’en fait pas une vérité

« Bien oui l’Alberta dont le budget est 10% de celui du Canada ferait vivre 8 provinces qui reçoivent de péréquation. »

Pas loin. Elle envoie l’équivalent de 5500$/habitants de plus qu’elle ne reçoit du fédéral

@ Youlle

Pourquoi le taux de chômage à Montréal est le plus haut pour les métropoles canadiennes ?

@Francois1:

A ta place, avant de faire des vlan poum poum comme si tu avais pondu un argument particulièrement lumineux, je m’assurerais de ne pas me taper sur les doigts avec. Parce que bon, tu ne t’en étais pas rendu compte, mais tu t’es contredit big time.
Reprenons ensemble cet extrait dont tu semble si fier:
« « Est-ce que toute forme d’investissement, de crédits d’impôt, ou des montants versés directement aux familles auraient le même effet? »
L’argent payé par nos impôts auraient pu être payé sous forme de subvention, de crédit, etc? Ça se débat. Mais voilà: vous les libertariens, vous ne vouliez pas que l’état ne subventionne RIEN DU TOUT? Y’a un de vos role model qui m’a même pondu tout plein d’extraits de Bastiat sur le méchant état qui doit rien influencer, sans compter cette histoire de gouvernemaman pas rentable, de jeter son argent par les fenêtres, et tout le tralala de déclin tranquille parce que le gros état tentaculaire dépense trop… Et là, vous voulez que l’état PAYE vos garderies?
Vraiment?
Je veux bien que vous me traitiez de toutes sortes d’épithètes hystérico-drettistes mais faudrait vous assurer de pas vous contredire d’un sujet à l’autre parce que là, votre libertarianisme commence à ressembler à du socialisme version « Petit père des peuples chez les tout-petits »
L’ÉTAT qui paie un réseau de garderie ou l’ÉTAT qui paie des parents, ça demeure l’ÉTAT qui paie. Et vous êtes d’accord avec ça?
Bin si tu le dis, Kamarad…
Maintenant, le supposé argument du début de l’article. La « vraie question » selon Descoteaux: « Ce ne sont pas les garderies qui sont bonnes, mais leur faible coût. » Excuse-moi, mais ça, on le savait. C’est pour assurer leur faible coût qu’ils ont créé le système, sinon pourquoi ils l’auraient fait? Est-ce qu’une autre forme aurait pu être aussi profitable i.e. l’argent des contribuables qui paie mais d’une autre façon? CONTRAIREMENT à ce que tu essaies de faire croire, l’auteur de l’étude dit « possiblement ». Il ne l’affirme pas, parce qu’il n’a pas étudié le « possiblement », il a étudié le réseau concret.
Il ne part pas à fabuler sur ce que le système pourrait être, ou aurait dû être, il le regarde tel qu’il est. C’est tout ce qu’il a sous la main.
Et sa conclusion? Ce réseau EST rentable. Il ne dit pas autre chose. Par contre, vos ouailles ont passé les derniers dix ans à dire que ce n’était pas le cas. C’est pour ça que vous avez l’air fou. Il aurait pu être établi différemment? Pour vous, ça ne change rien: vous n’étiez pas contre la méthode, vous étiez contre le PRINCIPE!
C’est ÇA, le boute que t’as pas compris.

En conclusion: vous vous êtes fait pogner les culottes à terre et vous cherchez un angle pour continuer à critiquer sans trop perdre la face. C’est spécialement évident qu’un de vos gros arguments populistes vient de tomber. Mais je ne m’en fais pas, ça ne vous empêchera pas de le citer quand même. Je gagerais que tu vas encore nous parler de péréquation.

PS:

Selon nos dretteux, le soleil se lève, le coq chante, les dretteux blâment le coq parce que le soleil se lève et que c’est contre leur principe.

@David

Coudonc, va falloir lire les liens que tu envoies.

« Attribution d’une aide financière de 6 M$ à Valeant Canada limitée, la filiale canadienne de la multinationale Valeant Pharmaceuticals International Inc. »

Ça peut PAS être plus clair.

« Ce montant est constitué d’une subvention contribution de 3,5 M$ et d’un prêt sans intérêt de 2,5 M$. Le projet de l’entreprise, évalué à plus de 20 M$, permettra la réalisation de trois initiatives majeures(…) »

6 millions sur un projet de 20 millions.

Tu peux essayer de partir un ostinage sur le chiffre si ça t’amuses mais il est écrit en toutes lettres et je n’ai pas de temps à perdre là-dessus.

@Youlle: je m’excuse également pour les fois où je me suis interposé aussi… Je vois d’ailleurs que vos conclusions ressemblent aux miennes. D’un côté on a une étude concrète, de l’autre un « pourrait ».

Merci pour la précision sur la subvention. C’est donc effectivement moins. Quand on regarde le montant total, on se rend compte que les 50 salaires générés le rembourseront par leurs impôts en un rien de temps.

@lagente feminine:

Ce n’est pas moi qui a parlé de l’origine d’une mesure, c’est vous. Vous auriez pu parler de « la » mesure, son effet, les moyens de l’améliorer mais VOUS avez mis le focus sur son origine péquiste. Voyez-vous, j’ai défendu l’arrivée de Valeant au Québec, une subvention Libérale. Je ne l’ai pas précisé parce que j’estimais, voyez-vous, c’était une BONNE mesure. Je n’ai pas cherché à la planter ou à mettre un bémol parce que ce n’était pas péquiste. MÊME si, voyez-vous, je n’ai aucun problème à dire que je vais voter pour eux à la prochaine élection.
Quand on prétend qu’on n’est pas figé dans un moule, on se crisse de celui qui a adopté une loi si on estime qu’elle est bonne.
Puis franchement, quand on focusse sur les supposées manipulations d’un parti plus qu’un autre, c’est EX-AC-TE-MENT qu’on est pris dans un moule mais qu’on s’en rend pas compte. Chaque partisan a des tonnes d’exemple pour montrer que les gens d’en face sont les méchants. C’est rien de nouveau!
Vous pensez que le PLQ n’a pas de Jean-Marc Fournier? Que Dumont, avec ses raisonnements à cinq cennes, n’était pas manipulateur? Marois aussi, il y a des moments où je me ferme les yeux en disant « oh my, ce qui faut pas entendre… ».
Mais la partisanerie, la vraie, c’est quand on a de la misère avec une loi parce que ça donne une fleur à « cette maudite gang de péquistes ».

On a le choix on peut voter pour un indépendant aussi. De prétendre que j’appuie un parti plus qu’un autre est faux. Je critque et J,appue en fonction des fait, d’un point de vue que je partage ou non. Je ne suis jamais une recette tel quel je ne commencerai certainement pas a me plier pour fiter dans le moule d’un parti.

@ David

Cher M. David grand connaisseur économique, j’ai une suggestion à vous faire.

Pour compléter vos grandes connaissances en économie, en climatologie, en politique US et canadienne, en chimie etc, je vous suggère de prendre des cours du soir aux adultes en français.

Voyez-vous, le lien que vous nous donnez confirme ce que j’ai écris au #75 ainsi que la réponse Jean-François Trottier. Je pense que c’est dû à un problème de lecture de la langue française. Il est à noter aussi que c’est le même cas pour votre question à votre #78.

Finalement je pense que c’est aussi un problème de lecture du billet si haut qui vous fait poser des questions sans rapport dont malgré tout bous avez eu réponses plus que satisfaisantes pour les gens qui veulent s’informer.

PS Si vous avez des problèmes à trouver des liens ou endroits pour vous instruire je pourrais vous donner de bonnes références.

@ Jean-François Trottier

« En conclusion: vous vous êtes fait pogner les culottes à terre et vous cherchez un angle pour continuer à critiquer sans trop perdre la face. »

« …les culottes à terre… »

Êtes-vous bien sûr que c’est la face qu’il veut sauver?

Je répète. Quand le billet est très solide les dretteux, ce qui inclus les libertariens, ont le devoir d’intervenir même à tout prix. Alors, quand c’est le cas ils se risquent à pondre leurs plus grande stupidités.

@David:

Je suis malheureusement en devoir de t’apprendre que, sur ton lien, ils ont corrigé leur erreur. Le titre est maintenant
“6 millions $

À Valeant Canada

D’Investissement Québec”

En gras dans le texte.

http://blogues.journaldemontreal.com/impots/general/annonces-de-la-semaine-du-31-mars-au-6-avril-2012/

PS:

Paraît que c’est un internaute qui leur a signalé leur erreur. Moi en tout cas, je trouve qu’il a trèèèèèès bien fait 😉

@ Philippe

« @youlle
J’ai un peu de lecture pour vous. Est-ce que cette lecture viendra ébranler vos convictions? »

Pantoute!

Vous me servez la même chose que j’ai décrite au # 75:

Des « Se pourrait-il » ou « parce qu’ils » ou « quelles sont ces femmes » ou « est-ce que ce sont celles » ou « se pourrait que » et « ou l’auraient-elles fait ».

Pour ce qui est de l’éducation, ce serait bien de l’améliorer malgré que nous sommes parmi les meilleurs, mais :

http://1.bp.blogspot.com/_pfIURCpeHsI/TSmiM2nppiI/AAAAAAAABFU/HfUySYf0_iA/s1600/Diapositive17.jpg

Statistique Canada

Les preuves c’est bien mieux que les convictions.

Pour les blogues de dretteux à jackpot, rêveurs qui se racontent des peurs et l’expert à Dumont qui n’a jamais été capable de ne rien faire de bon de sa vie en politique, on peut s’en passer. Il n y a rien de sérieux là dedans, juste du bla bla sans preuves, des avis.

@ David #87

N’essaye pas de t’en sortir. Tu as essayé de nous bourrer et c’est toi même qui t’es éclaboussé. N’est-tu pas capable de faire la différence entre l’investissement d’une entreprise et une subvention du gouvernement?

Ton blogue tu peux le garder pour toi et suis des cours de français.

La subvention est de 3,5 millions.

@ Jean-François Trottier

Donc j’avais raison sur le fond, j’ai seulement été induit en erreur.

Mais je te repose ma question, pourquoi une subvention de 6 millions si Montréal est le paradis des entreprises ?

@ Youlle

Tu peux nous donner les chiffres sur le décrochage ?

Moi je peux si tu en est incapable…

@Youlle #86:

« Quand le billet est très solide les dretteux, ce qui inclus les libertariens, ont le devoir d’intervenir même à tout prix. Alors, quand c’est le cas ils se risquent à pondre leurs plus grande stupidités. »

Quand c’est le cas ??? Comme je vois, c’est comme à peu près toujours le cas …

@David:
Tu as été induit en erreur? Un gauchisto-séparatiste superficiel pourrait croire à « l’incapacité d’admettre s’être gouré, part 2 », (tu sais comment ils sont!) mais bon, vu qu’on est au moins d’accord avec le titre, tu peux donc relire mon post #67 qui demeure inchangé et qui abordait ces questions.
En fait, je pense que tu devrais lire ce que Valeant dit, en fait. Ce sont eux qui dépensent 14 millions (plus le prêt sans intérêt qu’ils devront rembourser) pour venir au Québec, pas moi.
Pour ce qui est « d’avoir raison »… J’éviterais de faire un trop gros focus là-dessus. Paraît que ça coupe le jugement critique.

@Youlle:
« Quand le billet est très solide les dretteux, ce qui inclus les libertariens, ont le devoir d’intervenir même à tout prix. Alors, quand c’est le cas ils se risquent à pondre leurs plus grande stupidités. »
Il y a des jours où j’ai l’impression d’argumenter avec des témoins de Jéhovah psalmodiant leurs psaumes… C’est le côté « intervenir même à tout prix » que je ne comprends pas.
Je ne pense pas que David pense nous convaincre en utilisant des chiffres que nous savons faux, lui et moi. Est-ce que le stratégie, c’est de « tanner » ceux qui s’opposent en manifestant la plus mauvaise foi possible afin que, la prochaine fois qu’un libertarien pond un sophisme, les gens ne se donnent pas la peine de lui répondre, lui laissant ainsi le champ libre?

@ Jean-François Trottier

« Il y a des jours où j’ai l’impression d’argumenter avec des témoins de Jéhovah psalmodiant leurs psaumes… C’est le côté “intervenir même à tout prix” que je ne comprends pas. »

Sa me vient à l’esprit souvent.

À moins que vous ne l’ayez fait, si vous en avez la chance, un jour tapez-vous une discussion avec des témoins une vrai et vous verrez que c’est comme les libertariens: Une référence circulaire non résolue. Le # 91 en est un exemple.

Lisez sur les bérets blancs aussi si vous ne les connaissez pas. Ce que je retiens d’eux c’est leur drapeau blanc accroché au pare choc. Quand ils passaient on ne pouvait pas les manquer, cataflac cataflac cataflac cataflac…
++++++++

Pour le reste, c’est de la propagande qu’ils font comme pour les autres ci-haut. En contredisant ils font parler le libertanisme ou la droite. Ils peuvent réussir à induire en erreur parfois, mais le plus souvent ils choquent et sa fait dévier le sujet sur quelque chose qu’ils savent ou pensent savoir. Finalement leur laisser complètement le champ lire est aussi une erreur.

On en voit les résultats avec les radios poubelles de Québec. Sa dure depuis 30 ans au moins.

Parlez en en bien ou en mal mais parlez en.

@ David

« @ Youlle
Tu peux nous donner les chiffres sur le décrochage ?

Moi je peux si tu en est incapable… » (David)

Bravo! Bien content pour toi!

Bonne nuit!

Les plus populaires