Créativité : l’empereur Charest contre-attaque

L’omniprésence des références à l’univers de Star Wars pour réinterpréter un grand nombre de conflits contemporains générera plusieurs mémoires de maîtrise et thèses de doctorats… quand tous les étudiants seront retournés aux études !

Voici l’application de ce thème à la loi 78, par Jean-Simon Bellavance


Loi 78 – L’Empire Libéral contre-attaque par jeansimonbellavance

Les commentaires sont fermés.

Je ne peux accéder au texte de M. Bellavance. Malheureusement il faudrait que je supporte le citoyen capitaliste Zuckerberg (il supporte l’empire!) en m’inscrivant sur Facebook, technologie qui n’aurait jamais pu être inventé par un camarade communiste car la créativité est interdite dans le monde du Che. Néanmoins, à prime à bord il me semble extrémiste de comparer la situation actuelle à celle de Star Wars. Une comparaison adéquate relèverait plutôt de l’émission «Caillou ». Soyez donc patient pour une fois, dans quelques mois, la princesse Pauline et ses rebelles vont prendre le pouvoir grâce à une merveilleuse arme hyper techno qui s’appelle la démocratie.

Merci monsieur Lisée pour la publication de mon petit vidéo léger à saveur humoristique. Pour répondre à »lucide » et bien je crois que »Facebook » est une arme à double tranchant, certes il est un puissant outil de division et de renseignement pour les gouvernements, mais en même temps, il s’est avéré un outil fort utile à la lutte étudiante alors que l’information et les vidéos illustrant les abus de pouvoir des policiers ne s’est jamais autant bien transmise. Concernant Che, il est grotesque de prétendre que dans son monde idéal, il n’y aurait point de place à la créativité et la liberté d’expression.

Le parti libéral est déjà du passé. Le parti de Legault est en péril. Mais celui de Madame Marois est rempli de promesses d’avenir. Cette femme mérite notre appui car elle représente un espoir. Il faut l’appuyer et rendre notre Québec plus agréable. Nous avons besoin de personnes qui sauront corriger le passé et préparer l’avenir. Nos étudiants nous offrent une leçon.

Je dois admettre que le Che avait certainement l’intention de permettre la libre expression de la créativité de ses compatriotes après l’accomplissement de ses révolutions. Le problème, c’est qu’il n’a pas vécu assez longtemps pour réaliser que malgré toute sa belle petite doctrine utopique, l’expérience du communisme prouve que pour que le système survive, il faut emprisonner les dissidents, bloquer toute libre expression et toute créativité. Donc, il est tout à fait indéniable qu’il aurait fini par agir comme tous les Pol Pot de ce monde où il aurait été détruit comme tous ceux qui ont refusé d’agir de même. Ne vous en déplaise mais il aurait échoué. Au lieu de rêver à un verre plus plein, peut-être pourriez-vous jouir d’un verre moins vide?
Tous les gens que les jeunes admirent aujourd’hui sont le fruit du capitalisme. Il n’y a pas de Zuckerberg, ni de Jobbs, ni de iTechno dans le communisme. Il n’y a pas d’environnement, ni de Greenpeace, ni de Canadian Idol dans le communisme. Il n’y a que des soldats et des policiers dans le communisme.